Auteur Sujet: Disparition trop brutale  (Lu 1624 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 3723
Re : Disparition trop brutale
« Réponse #15 le: 02 Juillet 2018 à 21:29:45 »
munaga
bienvenue tristement ici
ton témoignage permettra à plus d'une personne de se situer
mais il n'y a pas d'échelle dans le deuil au niveau progrès ...
ta progression montre ce qui est possible pour certain(e)s
bien affectueusement
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne Titenam

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 129
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Disparition trop brutale
« Réponse #16 le: 03 Juillet 2018 à 10:10:16 »
Bonjour,

À mon tour de te laisser un message, je ne saurais pas trouver de mots de réconfort... juste te dire que je comprends... pour mon cas , ça fera 2 ans le 7 août prochain...  c’est en lisant les témoignages ici que je me rends compte que j’avance un petit peu mais le temps qui passent n’a plus la même valeur qu’avant...  j’ai aussi la peur de mourir maintenant, paradoxalement à tout ce que j’ai pu faire . J’ai peur de vivre pour être honnête... la souffrance est tellement forte que je ne pourrais pas l’affronter encore... et pourtant notre fille est dans la vie... elle a 5 ans. Que te dire de plus... n’hesites Pas à demander de l’aide... pour les petites choses du quotidien ou pour avoir un peu de temps à toi .... les discours sur la force , je viens de me rendre compte que c’est une façon pour eux de nous laisser nous débattre seul dans notre abominable douleur.... pendant 1 an j’ai fais la forte... j’ai voulu tout gérer à bras le corps... mais au final je me suis effondrée au bout d’un an. Je n’ai toujours pas trouver le chemin, mais dès que j’ai un doute, une angoisse sur mon état je viens ici et je lis... pour me rendre compte que ce n’est pas facile et que c’est long que ce ne sont pas mes capacités mais le deuil qui se poursuit et que malgré tout on avance.. à petit pas et chacun différemment ... mais on avance

Hors ligne Bmylove

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 571
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Disparition trop brutale
« Réponse #17 le: 03 Juillet 2018 à 13:12:36 »
3 mois pour moi demain, et j'ai eu une première éclaircie temporaire hier.
Le monde est redevenu noir, inintéressant et surtout vide de  lui.

Courage, laisse le temps agir, pour une fois, il est peut-être notre allié.
J'espère en tous cas...
Tu es là dans ma peau, comme un coup de couteau.
C'est chiant, le deuil.

En ligne adajul

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 27
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Disparition trop brutale
« Réponse #18 le: 04 Juillet 2018 à 00:26:07 »
La brutalité de la perte de nos amours est indescriptible...une cruauté sans nom...on m'a éventrée ce jour là, il y a quasiment un mois...et j'avance avec une plaie béante...
Mon compagnon avait 43 ans...le matin tout allait bien, nous étions présentes à la maison, ma fille de 7 ans et moi-même  lorsqu'il s'est soudain senti mal...puis une chute brutale dans les toilettes et le cauchemard a débuté...Son coeur ne s'est pas arrêté tout de suite...apparemment, il a fait une embolie pulmonaire qui a entraîné l'arrêt cardiaque...j'étais là, j'ai très rapidement agit alors qu'il était conscient, j'ai emené ma fIlle chez la  voisine....Les pompiers étaient sur place, le samu est arrivé juste après...mais rien y a fait...
Le choc...complet...tous les projets envolés...on m'a arraché mon bonheur...on avait rien demandé...
Oh oui...moi aussi tout le monde me dit que je suis forte...mais la  plaie béante est bien là...
On me dit d'avancer...pour ma fille...mais oui, bien évidemment...mais je n'avance pas pour ma fille...j'avance avec elle...c'est totalement différent...et il faudra du temps...
Mon coeur de maman est fragilisé mais intact...mon coeur de femme par contre est totalement brisé, écrabouillé...
Moi, je parle de reconstruction...et ce chantier va être monumental...la gestion du manque en soi est une difficulté énorme. ..après 20 ans de vie commune...j'avais également 17 ans...mais par respect et par amour pour ma fille, pour moi - même et pour l'amour de ma vie. ..j'enfile mes gants et mes chaussures de sécurité...et je pars affronter ce chantier. ..J'aime dire qu'on s'est construit à 2 puis à 3, qu'on était fort ensemble...et qu'il est hors de question qu'on baisse les bras...mon amour ne le supporterai pas...il voulait notre bonheur...je lui dois bien ça...
Par contre...pour le moment, pas de place à la reprise du travail...j'ai besoin de me retrouver avec mon enfant...besoin de ritualiser ma vie d'une autre manière. ..besoin de craquer...de me vider...et tout cela prends du temps et une énergie énorme. ..le plus important c'est mon enfant et moi...pour le reste. ..on verra...
Ce forum nous permet d'avancer ensemble...de ne pas se sentir isolé...différent des autres. ..un soutien au quotidien...

Hors ligne Bmylove

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 571
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Disparition trop brutale
« Réponse #19 le: 04 Juillet 2018 à 09:14:57 »
Oh oui, ces premières semaines !! L'horreur, le monde qui s'écroule, la douleur immense, la panique.

Le chantier est titanesque, c'est vrai, mais tu as des fondations solides qui, elles, restent intactes.
Prends le temps qu'il faut pour le boulot, ça peut être une épreuve de plus, un dur rappel à la réalité.

Et puis, oui, on a envie d'être avec nos enfants, de se consoler les uns les autres. Les liens tissés dans ces moments-là sont d'autant plus forts que la peine est profonde. Ton enfant et toi, rien d'autre n'a d'importance.
On va chercher au fond de soi-même des ressources, c'est épuisant.
Mais avec les outils que tu as déjà en main (même pas un mois, chapeau !), tu vas y arriver.

Nous sommes là pour te lire, te consoler, te soutenir, t'apporter un peu de chaleur, si tu as besoin.

Affectueusement.
Tu es là dans ma peau, comme un coup de couteau.
C'est chiant, le deuil.