Auteur Sujet: MAMV  (Lu 53077 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Comus

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 44
  • Le forum d'entraide durant un deuil
MAMV
« le: 22 mars 2023 à 19:42:03 »
Bonsoir, journée très difficile. Ce soir, parmi d'autres une question me taraude: Ma belle a t elle eu peur pour moi?
J'entends par là, c'est elle inquiétée...
C'est un  souffrance parmi tant d'autres, et un questionnement nouveau. Ma belle est partie au bout de 5 mois depuis la découverte, bien tardive du vilain crabe qui l'a rongée.
47 ans de vie ensemble . Et la sidération est tjs la même, je n'ai jamais pleuré sur moi, mais je déteste cette injustice qui s'est abattue sur elle, nous laissant tellement, abattu(e)s démuni(e)s.
Bientôt 2 mois
Et tout est là, je vis dans cette maison, mais est ce vraiment vivre.
Je n'ai envie de parler que de çà, tout le temps. Je me force bien à être au monde, mais la conviction n'est pas là. En même temps, j'éprouve le besoin de vivre pleinement ces pauvres moments de désarroi et de solitude.
Comme une sorte de route obligée. Comme une sorte de respect pour mon pauvre amour.


Hors ligne phil

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 398
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : MAMV
« Réponse #1 le: 22 mars 2023 à 20:19:31 »
Bonsoir,
Je me permets de réagir à ton message pour te dire que nous sommes à peu près tous dans le même magma d’émotions et qu’ici tu trouveras sinon du soutien mais au moins un lieu d’échange où aucun jugement ni « bons » conseils te sera asséné. Pour moi , c’est ici que je viens déverser mes émotions et interrogations sur cette grande injustice que je ressens également...
Courage à toi


Hors ligne Alice

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 505
  • Mais où es-tu ???
Re : MAMV
« Réponse #2 le: 23 mars 2023 à 16:03:03 »
Bonjour Comus.

C'est bien normal de ne penser et de vouloir parler que de ça.
Ça a déjà dû vous prendre tout ton temps depuis la découverte, comment passer à autre chose d'un coup ! impossible!

Et puis en effet les premiers mois, voir la première année , on ne vit plus, on survit.. On n'est plus vraiment avec les vivants, mais plutôt à chercher notre disparu(e). Et rien ne nous motive à part penser à eux..

Mais avec le temps, on évolue. Il faut un peu se forcer à faire des choses et voir du monde, et puis petit à petit, on va se surprendre à sourire un peu de nouveau.

Faudra être patient, mais on revient progressivement dans la vie.

Amicalement
Force et courage
Tu es parti, mais tu habites ce que je suis devenue...

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 6142
Re : MAMV
« Réponse #3 le: 23 mars 2023 à 16:43:53 »
Oui les premiers temps, la première année c'est de la pure survie
les choses se transforme très lentement et la cicatrice restera, 47 ans de vie ensemble te laisse un énorme coffre où puiser des souvenirs qui certes te feront pleurer mais te garderont avec elle !
vois
http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/pour-les-hommes-arrivant-ici/msg133390/#msg133390 fais pour aider un peu les hommes plus spécifiquement
prends soin de toi comme elle le voudrait
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne Comus

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 44
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : MAMV
« Réponse #4 le: 26 mars 2023 à 19:05:56 »
Fin de we, journées compliquées. Le monde continue de tourner, c'est son job. Je traîne ma pauvre carcasse tt au long du jour, oh, j'ai de quoi m'occuper...mais çà ne concerne que mes mains.
Durant tout le temps de la maladie, je me suis , d'abord obligé, puis ce fut bientôt une nécessité, chaque soir après ces pauvres journées j'avais hâte de retrouver mes notes.j'ai arrêté quand ma belle est partie, puis j'y suis finalement  revenu, abordant cette triste période dans un sens plus large.
 Il m'est venu alors le besoin de re-transcrire en audio toutes ces notes. Ce fut une expérience exigeante, je n'ai pas cherché à minimiser quoi que ce soit, je n'y suis pas toujours à mon avantage, pris dans cette tourmente (culpabilité?) ou l'urgence d'être à l'autre avait priorité sur tout.
J'ai vécu cela comme un devoir: j'avais le sentiment de devoir cela à  mon pauvre amour.
J'ai terminé l'enregistrement ce matin.
Il m'est difficile de m'en remettre...
C'est mon témoignage, rien de plus, pas d'enjeu. L'idée de départ était de le mettre en onde sur un blog...je n'en suis plus si sûr.
C'est tellement confus tout ça. La douleur est d'abord personnelle, elle ne se partage pas, chacun étant désarmé devant la douleur de l'autre. Alors plutôt que risquer des réponses embarrassées, voire convenues, je reste dans ma tanière, que j'emporte avec partout où je me déplace.

Hors ligne Kteryne

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 90
  • Tu étais le marin de mon coeur
Re : MAMV
« Réponse #5 le: 26 mars 2023 à 19:54:52 »
Bonsoir,
Je me permets de vous répondre car votre dernier post me parle.
Votre démarche fait écho à un regret: celui de n'avoir pas engrangé, ailleurs que dans ma pauvre mémoire, les 6 mois de la fin de vie de mon conjoint qui mourrait devant mes yeux.
Comme vous le dites, pris dans la tourmente de la maladie monstrueuse qui emportait sa vie et la nôtre, contrairement à vous, je n'ai pas su garder la trace, quelle qu'elle soit, de ce temps là. Aujourd'hui, pour moi, je le regrette. Je crois que cela m'aiderait. C'est peut être illusoire. Je ne sais pas.
Après le décès de mon conjoint,  j'ai découvert un forum  dédié aux malades et aux aidants de la maladie de Charcot. Je le consulte désormais régulièrement. J'ai le sentiment que cela me permet de me confronter à ce que nous avons vécu, à une réalité tellement fulgurante et cauchemardesque que je pourrais ne pas y croire. Ce forum est un peu la transcription que je n'ai pas faite .
Beaucoup de courage à vous sur votre chemin de deuil. La douleur ne se partage pas, mais ici tout le monde la comprend à son niveau, puisqu'on y est tous confronté.
Catherine


Hors ligne Comus

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 44
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : MAMV
« Réponse #6 le: 28 mars 2023 à 12:17:01 »
Aujourd’hui au fond du trou, mais ça ressemble furieusement à hier...
Tout ici est toi, partout, ton empreinte.
Tout garder et s'habituer, voire parfois s'enliser...
Tout ranger, ou pire jeter et culpabiliser à outrance...
Pleurer, encore et encore...
Puits sans fond, danaïde lacrymal qui ne parvient pas à tarir...
Sans honte, sans pudeur...la douleur pure...

Hors ligne pscar13

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1868
  • Seul l'Amour peut garder quelqu'un vivant
    • Créations et Décors chez Katia – Un amour infini pour la vie
Re : MAMV
« Réponse #7 le: 28 mars 2023 à 13:09:35 »
Bonjour Comus,

Il y a des jours où pleurer est la seule chose à faire

https://youtu.be/5rOiW_xY-kc

Accroche toi
Ecris
Le futur devient présent, et, dans l'instant qui suit, passé.
Mon rêve est devenu réalité, mon amoureuse, mon éternel présent.

Hors ligne phil

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 398
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : MAMV
« Réponse #8 le: 28 mars 2023 à 16:20:47 »
Bonjour,

je viens de lire ton post du jour et je me reconnais tellement.
Bientôt ça va faire 6 mois que ma chérie est partie et les larmes ne sont jamais loin.
Parfois elles arrivent sans raison mais dans tous les cas, il faut laisser faire.
Quant à organiser, ranger ou jeter, j'avoue que je n'y arrive pas...
Courage, il faut arriver à ne pas sombrer, mais c'est plus facile à dire qu'à faire
« Modifié: 28 mars 2023 à 17:09:16 par phil »

En ligne malome

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1215
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : MAMV
« Réponse #9 le: 28 mars 2023 à 16:51:21 »
  Camus -- Phil
Comme votre  drame est récent , vous êtes en plein tsunami, en pleine tempête, pleurer est votre  soupape de sécurité pour affronter ce temps , cette période qui est si difficile , comme tu le dis si bien pleurer sans retenue, sans honte, c'est épuisant et pourtant après cela apporte un instant de répit .

Je reprends tes mots Comus tout garder, tout jeter , je te réponds rien ne presse , ne rien faire dans l'urgence de ce que tu pourrais regretter , le temps  n 'a plus beaucoup 'importance , alors prenez le temps ou laisser le temps au temps

Rassurez -vous, vous ne sombrez pas , vous êtes dans le processus normal de votre deuil avec de terribles bas et très peu de haut, laissez vous envahir par votre chagrin tout autant que vous le pouvez.
 Si vous avez la chance d'avoir une oreille attentive parler
parler d'elles c'est les faire vivre encore un peu
 Nous sommes amputer de leur absence , nous sommes dans le manque de leur présence  et pourtant ils- elles veillent sur nous
Je vous envoie tout le courage et la bienveillance que j'ai pu trouver ici , il y a quelques années et que je n'ai pas oublié

Prenez soin de vous
Amitiés

Hors ligne phil

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 398
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : MAMV
« Réponse #10 le: 28 mars 2023 à 17:12:29 »
Merci de ton message Malome, j'ai lu le livre du Docteur FAURÉ qui me confirme ce que tu dis.
Je me laisse porter par les émotions quand elles viennent sans lutter ni les repousser.
Le "truc" c'est de ne pas laisser le cerveau en roue libre...
Merci de ton soutien et désolé de squatter ton post Comus mais en parlant de ce que nous traversons par ici, c'est un bon exutoire.

Hors ligne Comus

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 44
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : MAMV
« Réponse #11 le: 29 mars 2023 à 17:11:32 »
Journée plus tranquille, moral plus vaillant, sans trop savoir pourquoi.
Je n'ai rien fait pour, mais au réveil, il m'a semblé que la journée serait plus vivable; çà doit faire partie des hauts quand on parle des hauts et des bas: sachant que les bas sont nettement au dessous de la ligne de flottaison par rapport à leurs cousins quand ils se manifestent.
Je pense aussi que l'on cultive, en tout cas c'est mon cas, une propension à creuser encore et encore les choses les plus noires qui nous envahissent, et ce temps si particulier que nous vivons, bien sûr est propice à cette descente aux enfers, alors ce petit soulagement du jour, sans hypothéquer un quelconque avenir, proche ou lointain, je le prend pour ce qu'il est: un instant de répit.

Hors ligne phil

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 398
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : MAMV
« Réponse #12 le: 29 mars 2023 à 19:00:06 »
Bonsoir Comus,
Quand ces moments de répit arrivent, il faut les prendre comme on reprend sa respiration avant de replonger pour une nouvelle séance en apnée.
Pour ce qui est de "creuser" ce qui est sombre dans cette période, ça m'arrive aussi et dans ces cas je vais jusqu'au fond du fond et je me laisse aller à mon désespoir. Une fois passé, j'ai l'impression de m'être "purgé", jusqu'à la prochaine fois.
Amitiés
Phil

Hors ligne Comus

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 44
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : MAMV
« Réponse #13 le: 30 mars 2023 à 18:45:24 »
Deux mois aujourd’hui. Parfois je me dis, ça va s'arrêter, le film est mauvais...mais non va falloir aller jusqu'au bout de la séance...la salle est moche, froide pas confortable, et on y passe en boucle le même mauvais clip.
Nous aimions ça le cinéma, depuis toujours; j'y suis retourné, seul, ça n'a plus la même saveur, mais rien n'a plus la même saveur, hormis mes enfants.
Une chose m'étonne, mes petits enfants, ils sont 4,  pour se protéger peut être, pour se blinder restent étonnamment au large des pauvres rivages où j'aborde, je peux comprendre, mais après avoir été si proches d'eux....ils ont 13,14,15,16 ans. L'adolescence a des priorités qui prévalent sur les noirs chemins du deuil.
Et je ne les brusquerai pas, viendra peut être un temps plus propice aux effusions, au plaisir à nouveau d’être ensemble , à ces âges là, la mort bien sûr est un concept tellement flou, tellement  effrayant aussi, qu'il est bon pour leur équilibre de mettre certaines distances salutaires entre eux et l’événement dans un premier temps. Pour autant, je pense qu'il faudra bien que çà ressorte, d'une manière ou d'une autre, demain ou après demain au risque d'enfouir des démons qui, eux ressortiront un jour.
Et je ne sais pas si je suis le plus qualifié pour accompagner mes 4 amours sur ce chemin là.

Hors ligne phil

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 398
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : MAMV
« Réponse #14 le: 30 mars 2023 à 21:19:51 »
Je crois qu’il faut leur laisser le temps d’intégrer ce qui s’est passé.
Souvent, même les adultes ne savent pas comment réagir face à un décès alors des ados.
Ne lâche rien