Auteur Sujet: Les fêtes  (Lu 27583 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne titigoo

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 123
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Les fêtes
« Réponse #15 le: 13 novembre 2023 à 15:23:51 »
je ne sais pas ce qui m'attend: probablement rien car je n'ai pas envie de préparer ces fêtes de fin d'année sans Nadege : pourtant tous les ans, elle voulait qu'on installe les décorations relativement tôt pour voir allumer toutes ces lumières et cette chaleur artificielle devait probablement lui rappeler les Noëls d'antan avec toute sa famille.
Comme Benji1427, une bougie me réchauffera le coeur en me disant que tu es à mes cotés.

Hors ligne poète endormie

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 191
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Les fêtes
« Réponse #16 le: 13 novembre 2023 à 18:24:26 »
Bonjour,

Je pense que cela commence à devenir LA  grande question : comment arriver à passer ces fêtes sans trop d'encombre surtout pour ceux qui comme moi en sont à la première fois.
Combien sommes nous à attendre avec impatience la fin janvier car au moins nous serons sûrs que les vœux sont eux aussi terminés.
Il va falloir bien y réfléchir et trouver de stratagèmes pour passer cela au mieux afin de ne pas gâcher les fêtes à ceux qui nous sont si proches et qui nous soutiennent au quotidien.

Christophe Fauré en parle sur ce texte, la vidéo existe aussi

file:///C:/Users/lamer/Downloads/texte-de-Christophe-Faur%C3%A9-pour-faire-face-aux-f%C3%AAtes-de-fin-dann%C3%A9e.pdf

Bonne soirée

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 6309
Re : Les fêtes
« Réponse #17 le: 13 novembre 2023 à 21:32:35 »
la vidéo
https://www.youtube.com/watch?v=vd8GB4XP5Vs

texte cité de Christophe Fauré pour faire face aux fêtes de fin d'année

Jonathan Pierre Vivante Loiret (Jacques de tours)
Comment faire face aux fêtes de fin d’année ?
Tout comme la date anniversaire du décès d’une personne aimée est un temps où la
peine s’intensifie, il existe d’autres moments de l’année où la souffrance du deuil se
réactive avec force : ce sont les fêtes de fin d’année.
Comment faire face à ces périodes difficiles, quand on est en deuil ? C’est ce que nous
vous proposons d’aborder aujourd’hui.
Comme beaucoup de personnes en deuil, vous êtes certainement très sensible à l’arrivée des fêtes de
fin d’année. Si elles pouvaient ne pas exister, ce serait la meilleure des choses, mais elles sont
tellement omniprésentes qu’il est impossible de les ignorer.
Ce qui rend difficile cette période de l’année, c’est qu’elle est associée à l’idée de bonheur et
d’intimité familiale : cela peut être tout simplement insupportable pour vous, car c’est à l’opposé, de
ce que vous êtes en train de vivre.
Ne pas se poser en victime…
Rappelez vous : vous avez perdu une personne essentielle dans votre vie et il est impossible de vous
demander à vous même de vous réjouir. Votre surcroît de détresse au moment des fêtes est donc
complètement normal car il y a un effet de contraste énorme entre ce que vous vivez aujourd’hui et ce
que vous avez vécu par le passé.
Le point essentiel est de ne pas vous laisser victimiser par les fêtes de fin d’année. Vous laisser
victimiser, c’est céder à la pression qui exige de vous d’être – coûte que coûte - heureux, le soir de
Noël ou du 31 décembre. Comprenez que vous pouvez refuser cette spirale négative et décider de
réagir plus positivement, sans vous demander l’impossible.
Faîtes le point avec vous même et avec les membres de votre famille. Posez vous ensemble.
Comment faire face aux fêtes de fin d’année ?
ces questions (le plus en amont possible des fêtes, afin d’avoir le temps d’y réfléchir) : « De quoi ai-je
vraiment besoin – de quoi avons-nous vraiment besoin - pour traverser, du mieux possible, cette
période difficile ? Qu’est-ce qui pourrait me faire du bien – ou qu’est-ce qui pourrait nous faire du
bien ?
». Invitez chacun à faire des propositions et tentez ensemble d’arriver à une décision commune qui
respecte les désirs et les besoins de chacun.
Ce que vous pouvez faire pour prendre soin de vous
Si vous craignez que certaines traditions familiales réactivent trop votre souffrance, il peut être
nécessaire de les modifier. Par exemple, le rituel de l’ouverture des cadeaux pourrait se faire le matin,
au lieu du soir ; ou encore le repas de Noël pourrait se faire chez un autre membre de la famille, si
c’est trop éprouvant de l’organiser chez vous. Cela ne veut pas dire que vous ne ferez plus jamais Noël
chez vous ; cela signifie simplement que, pendant un ou deux ans, vous aurez besoin que quelqu’un
d’autre prenne le relais. Si néanmoins vous souhaitez prendre en charge le repas de Noël ou de fin
d’année, n’oubliez pas que le deuil est un processus qui fatigue énormément. Il est donc important que
vous vous préserviez et que, là encore, vous ne vous demandiez pas d’aller au delà de ce que vous
pouvez donner. Ne commettez pas l’erreur de vous surinvestir dans les préparatifs, simplement
pour vous prouver à vous même, ou à autrui, que vous allez bien. S’il vous plaît, ne niez pas votre
épuisement intérieur et n’hésitez à déléguer à d’autres membres de la famille ce dont vous ne pouvez
pas vous occuper pour le moment. Le fait de réunir autour de vous des gens que vous aimez peut
réellement être source de joie et de bonheur. Acceptez alors de prendre du plaisir, sans aussitôt vous
sentir coupable. Trouver un peu de bonheur pendant quelques heures ne veut pas dire que vous oubliez
la personne disparue, ni qu’elle ne vous manque pas. Ce n’est pas vrai : vous le savez bien. Ce n’est
donc pas une trahison de votre part. Vous avez le droit de vous réjouir de la présence et de l’affection
de vos proches. Prenez plutôt ces courts instants comme une sorte de répit dans le vécu de votre deuil.
Vous savez bien que la peine va revenir très vite, n’est-ce pas ?...
Honorer la mémoire de la personne disparue
Comment faire face aux fêtes de fin d’année ?
Il se peut que fêter Noël ou la fin d’année n’ait plus de sens pour vous, maintenant que la personne que
vous aimez n’est plus là. Néanmoins, vous pouvez redonner du sens à cette période en incluant, dans
ses fêtes, un hommage à sa mémoire.
Le silence et le « faire comme si » font beaucoup plus de mal que de bien… En effet, plutôt que de
passer toute la journée de Noël à penser à la personne disparue, sans oser prononcer son nom, de peur
que toute la famille s’effondre, prenez le parti d’honorer explicitement sa mémoire, ce jour là. Essayez
de définir la manière la plus belle et la plus appropriée de rappeler son souvenir, sans pour autant
gâcher le plaisir d’être ensemble.
Vous pouvez, par exemple, mettre une photo de cette personne sur le linteau de la cheminée, avec une
bougie qui brûlera toute la journée; un membre de la famille pourra explicitement porter un toast en
son honneur. Chacun peut également raconter un souvenir heureux qu’il a partagé avec cette personne
: ne pensez pas que cela va « plomber » la fête – Oui, il y aura des larmes : comment peut-il en être
autrement ?
Mais la réalité est que tout le monde autour de la table pense à la personne disparue. Il est alors
beaucoup plus sain de pleurer et de parler d’elle ouvertement, pendant quelques instants, que de rester
silencieux toute la journée et de « faire semblant » : tout le monde risque de souffrir en silence, alors
que Noël est une rare occasion d’être ensemble et d’honorer la personne disparue.
Si les émotions sont trop fortes et que vous ne pouvez pas les retenir, accueillez les en toute humilité :
retirez vous un moment, au calme, avec un proche, afin de vous permettre d’évacuer votre tristesse. Il
n’y a rien d’anormal ou de déplacé dans tout cela : c’est l’expression normale et naturelle de votre
peine. Il est souvent préférable de pleurer un bon coup, plutôt que de s’épuiser à retenir ses larmes,
sous prétexte de ne pas vouloir importuner ses proches. Ils sont parfois beaucoup plus ébranlés par
quelqu’un de silencieux qui lutte intérieurement pour ne pas montrer sa peine que par quelqu’un qui a
la simplicité de la reconnaître et de la manifester.
Une année à la fois…
Comment faire face aux fêtes de fin d’année ?
Et rappelez vous : le deuil est un processus qui évolue sans cesse ; ce que vous vivez cette année sera
différent de ce que vous vivrez l’année prochaine – et encore l’année d’après...
L’erreur serait de vous dire que les fins d’année seront à tout jamais des temps de souffrance ; ce n’est
pas vrai, même si vous pensez que nous nous trompons quand nous vous affirmons cela. Alors,
essayez de vivre une année à la fois, un Noël à la fois, sans préjuger de ce que seront les années à
venir.
S’il vous plaît, essayez, cette année, de prendre soin de vous du mieux possible, aussi que de ceux que
vous aimez et donnez vous réellement les moyens d’honorer, ce jour là, le doux souvenir de la
personne que vous avez perdue
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 6309
Re : Les fêtes
« Réponse #18 le: 10 décembre 2023 à 18:26:38 »
Je vous sais dans l'angoisse face à cette période
je ne peux que vous dire mon amitié et compréhension
je peux affirmer personnellement que si je n'avais pas eu les deux premières années la rencontre avec les autres endeuillé.e.s de ce forum pour le 31-1, Noël étant en famille, et bien je ne sais, honnêtement pas, comment je m'en serais sortie
j'ai été portée par ces rencontres et réconfortée, aidée, comme réparée ...

Prenez soin de vous comme dit DR Fauré :
Citer
S’il vous plaît, essayez, cette année, de prendre soin de vous du mieux possible, aussi que de ceux que
vous aimez et donnez vous réellement les moyens d’honorer, ce jour là, le doux souvenir de la
personne que vous avez perdue
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne Nefertiti

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 197
  • Les souvenirs apaisent la douleur
Re : Les fêtes
« Réponse #19 le: 17 décembre 2023 à 10:42:51 »
La seule façon que j'ai trouvée, c'est de réunir tous les enfants (les siens et les miens) , conjoints et petit-enfant (son premier) : on sera 10.
Le premier Noel, j'ai eu beaucoup de mal...
Le second Noel qui arrive, j'aurai du mal aussi ....
Mais la joie de se serrer les coudes, de se dire qu'on est tous dans la même galère, que l'ambiance sera comme il aurait souhaité  me donnent du courage pour organiser tout çà.

Plein de courage à nous tous pour ces moments, car qu'ils soient passés seul ou en famille, c'est très douloureux.
Amicalement.
Sophie.
Sophie.

Hors ligne poète endormie

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 191
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Les fêtes
« Réponse #20 le: 17 décembre 2023 à 12:50:48 »
Bonjour,
Pour moi premier Noël, dire si cela est compliqué. Heureusement je serai chez ma fille avec les petits enfants et le fils ainsi que les conjoints. Je ne me verrai pas préparé quoi que ce soit comme vous Nefertiti.  J'ai contourné le problème en commandant la bûche ce sera ma contribution, c'était mon amour qui la faisait chaque année. Je ne me sens même pas arriver à leur donner un coup de main, vraiment ce sera impossible. Plus les jours avancent plus j'ai conscience de la difficulté. Heureusement pour le Nouvel An je serai seule et pourrait considérer cette journée comme les autres en mettant mon téléphone sur silencieux pour éviter les inévitables "bonne année".

Je vous souhaite de très bonnes fêtes

Hors ligne Nefertiti

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 197
  • Les souvenirs apaisent la douleur
Re : Les fêtes
« Réponse #21 le: 17 décembre 2023 à 16:01:53 »
Très bonne fêtes de fin d'année  à toi, poète endormie.
Toute ma compassion et courage.
Un pas après l'autre.
Sophie.

Hors ligne phil

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 403
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Les fêtes
« Réponse #22 le: 17 décembre 2023 à 17:13:02 »
Pour moi ce sera le deuxième Noël sans ma chérie, comme l'an dernier avec les enfants, enfin mes beaux-enfants, ma fille n'ayant pas pu se libérer.
J'ai prévu les repas un peu améliorés pour tous et leur préparation me permettra de ne pas trop penser à celle qui va manquer autour de la table.
Par contre pas de sapin, pas de déco dans la maison, c'est elle qui s'en chargeait et je n'ai vraiment pas le coeur de le faire.
Pour le 31 au soir et le 1er, je ferai comme toi Poète, téléphone sur silencieux et ce sera un jour comme les autres aavec la tristesse comme compagne.
"Je vais bien, tout va bien, je suis gai, tout me plaît"...

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 6309
Re : Les fêtes
« Réponse #23 le: 23 décembre 2023 à 11:04:09 »
un petit mot pour vous dire mes affectueuses amicales pensées avec ce short de Rachel Galerme
https://www.facebook.com/watch?v=847889230446669
sur l’acceptation impossible
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 6309
Re : Les fêtes
« Réponse #24 le: 23 décembre 2023 à 11:46:08 »

pour notre Noël la tête dans les étoiles où "sont" nos aimé.e.s
c'est la dernière photo prise
une des dernières photo de l'observatoire à rayons X Chandra avec un sapin de Noël cosmique !

Le télescope en orbite a récemment dévoilé les dernières données du "Christmas Tree Cluster", un groupe d'étoiles brillantes situé à environ 2 500 années-lumière de la Terre.

Les lumières bleues et blanches sont de jeunes étoiles, vues avec la vision aux rayons X de Chandra, qui décorent la nébuleuse de gaz verte qui les entoure.
« Modifié: 23 décembre 2023 à 11:48:24 par qiguan »
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne poète endormie

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 191
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Les fêtes
« Réponse #25 le: 23 décembre 2023 à 18:52:28 »
Bonsoir,

Merci de nous faire partager ce si beau sapin dans les étoiles où sont sûrement nos chers et tendres.
Quelque part cela me fait du bien, pourquoi je n'en sais rien mais je me plaît à croire qu'il est dans les étoiles comme nous disait Hubert Reeves "nous ne sommes que des poussières d'étoiles".

bonne soirée

Hors ligne titigoo

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 123
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Les fêtes
« Réponse #26 le: 23 décembre 2023 à 22:44:50 »
très belle image Qiguan. un peu d'imagination dans ce monde qui me parait en total décalage avec moi ( ou est ce l'inverse ?)
je suis sur que de là haut, nos amours nous accompagnent au mieux.
bonne soirée

Hors ligne YaJosy

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 24
Re : Les fêtes
« Réponse #27 le: 25 décembre 2023 à 20:06:28 »
Bonjour à vous toutes et tous,

J'appréhendais cette période et en particulier cette journée du 25 décembre... Ne sachant si le moins difficile serait d'être entourée (et peu ou pas comprise) ou seule (comme quasi tous les autres jours depuis 9 mois). Il est décédé le 25 mars de cette année et je suis née le 25 décembre ; 1er anniversaire sans lui depuis 36 ans !

Finalement, j'ai opté pour la solitude, ma seule et nouvelle compagne depuis 9 mois.  J'ai évité les magasins et d'assister à la fièvre acheteuse qui s'empare de nos contemporains et n'ai subi aucun des diktats de consommation , toute cette surconsommation ne nous correspondait pas. J'ai relu la carte d'anniversaire qu'il m'a faite l'année passée qui sera la dernière et la permanente désormais,  pensé à lui comme chaque jour avec intensité, un mélange de douleur et de douceur.

Faire comme on le sent et pas plus qu'on ne peut supporter. S'il y avait eu des enfants ou des petits enfants, j'aurai opté pour un autre scénario pour cette journée de Noël mais là je n'avais pas à m'imposer plus que je ne pouvais supporter et c'était bien ainsi.

Amicales pensées à tous.

YaJosy
Mon coeur s'est brisé, le jour ou le tien s'est arrêté.

Hors ligne Laurence

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 96
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Les fêtes
« Réponse #28 le: 25 décembre 2023 à 22:22:55 »
Bonsoir Yajosy, Comme toi j'appréhendais ces 2 journées de fêtes. Ma moitié nous a quitté le 17 mai, soit un peu plus de 7 mois. Comme toi, je dis souvent que ma nouvelle amie se prénomme Solitude. Elle me faisait du mal au début mais j'ai l'impression que je m'habitue à elle. Avons-nous le choix? Hier soir j'étais invitée dans ma famille. J'avais donné une réponse positive donc j'ai tout fait pour que ces moments soient positifs pour eux et pour moi dans tous les sens du terme. Je suis rentrée hier soir vers 23h30 car fatiguée. Il y avait du monde, et je n'ai plus l'habitude.
C'était le 1er Noël sans lui depuis presque 34 ans. Nous n'avons pas d'enfants. Je dis merci à ma famille tout de même d'être si présente pour moi.
Les prochains jours seront les mêmes que les jours qui s'enchaînent depuis ce 17 mai. Tristes, fades, vides.
Belles pensées.
Laurence

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 6309
Re : Les fêtes
« Réponse #29 le: 31 décembre 2023 à 10:56:36 »
je voudrai rappeler cette ressource pour se comprendre soi même
Citer
http://forumdeuil.comemo.org/traverser-le-deuil/dou-viennent-nos-pensees-spontanees/
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char