Auteur Sujet: L'ENVIE DE VIVRE REVIENDRA-T-ELLE?  (Lu 149508 fois)

0 Membres et 2 Invités sur ce sujet

Hors ligne Mamoure

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 865
  • Le forum d'entraide durant un deuil
L'ENVIE DE VIVRE REVIENDRA-T-ELLE?
« le: 05 Octobre 2014 à 09:50:02 »
Bonjour à tous et à toutes,

Cela fait un mois aujourd'hui , à 18H10 ce soir . Un mois qu'il est parti.
Depuis un mois ,je dors environ 3h par nuit , sur le canapé car je n'ai pas pu ,je n'ai même pas essayé dormir dans notre lit.
Je dors avec la lumière et la télé pour avoir un bruit de fond ,ça m'aide à m'endormir.
Je porte 2 de ces bagues , son collier ,celui qu'il avait sur lui le jour de l'accident comme tous les jours depuis que je lui avais offert.Je porte une de ces vestes et le matin , son peignoir.Chaque objet est encore là, à sa place.
J'ai tellement mal , beaucoup de monde autour de moi , mes enfants tellement aimants , mes parents malheureux et bien démunis.Des amis , des cousines ,des voisins...et pourtant tellement seule même quand la maison est pleine
Et mes 2 petits bouts , ils étaient ma joie de vivre , 5 ans pour ma petite-fille , 3 ans son petit frère , chaque fois qu'ils venaient ce n'était que du bonheur , on les a gardé des week-end , on les a emmenés en vacances avec nous , aujourd'hui ,même eux ne parviennent pas à me donner envie de vivre.La petite est restée très souvent avec nous , c'était notre petite-fille , elle voulait toujours rester , ne me lâchait pas une seconde , depuis elle a beaucoup changé aussi , au début plus de câlins ,plus de bisous ,elle me dévisageait , elle a bien tout compris , on aurait dit qu'elle avait peur: de moi ? de la mort ? de la tristesse ?  maintenant elle revient me câliner mais ne demande jamais à rester ,tant mieux je ne serais pas capable de la garder et ça m'ennuierait de lui dire non.Elle ne parle jamais de lui , en tout cas pas devant moi mais regarde les photos.Mon fils lui a expliqué qu'il était monté au ciel , le petit qui a 3 ans lui a demandé : il y est allé en voiture ?non , lui répond mon fils . Ah , il a pris sa moto alors! Oui , c'est ça lui répond-il , les yeux pleins de larmes.
Plus tard , un jour qu'il faisait froid , la petite dit à ses parents : papy, lui, il ne doit pas avoir froid , maintenant , il est plus près du soleil...
Si l'on pouvait réagir comme les enfants...
Et moi , je meurs à petit feu
Je n'ai encore pas repris le travail , je suis arrêtée jusqu'au 15 octobre , beaucoup me disent que cela me ferait du bien mais je suis tellement fatiguée et puis nous travaillions tous les 2 dans la même entreprise, là-bas aussi , plein de souvenirs , nos 2 services sont côte à côte , nous prenions nos pauses ensemble , ne faisant pas les mêmes horaires le matin il m'attendait pour me faire un bisou et quand il partait à 13h il venait me voir : bisous et à tout à l'heure
Le retour là-bas va être très difficile , sans parler de tout ce monde qui nous connaissait et nous cotoyait tous les 2 tous les jours ( il avait 31 ans d'ancienneté et moi 23 )
Je ne sais pas encore si je vais y retourner le 16 et pourtant il faudra bien un jour franchir ce cap
Et puis, j'ai cette maison , grande maison ,en pleine campagne que nous avons acheté il y a un peu plus de 5 ans ( pour ne plus avoir de loyer quand nous serions à la retraite !!! ) maison qu'il a retapé , avec plaisir , avec bonheur , nous avions terminé de la remettre à notre goût l'été dernier , je devrais peut-être la vendre , encore une souffrance .
Mon plus jeune fils souffre beaucoup aussi , il a 18 ans , il en avait 9 quand mon histoire d'amour avec Alain a commencé, il a donc vécu avec lui pendant 9 ans , à un âge très important , c'est lui qui l'a guidé ,conseillé ,il y avait entre eux une telle complicité , la 1ère semaine après le décès , il a  voulu me soutenir et puis il a craqué , j'étais tellement dans ma douleur que je n'ai pas vu la sienne , il m'a dit que lui il n'a pas perdu un beau-père ( nous détestions ce terme) mais un PAPA
Aujourd'hui , ça fait donc un mois , la douleur est là , intacte,puissante
Pour son fils, ça fera un mois le 7 (lui n'est pas mort sur le coup ,  mort cérébral nous avons pu le voir à l'hôpital le lendemain )  à chaque jour sa peine dit-on....
L'envie de vivre reviendra-elle un jour ?
Impossible d'y croire pour le moment...
Merci à ceux et celles qui prendront le temps de me lire,j'avais besoin de "vider mon sac" , enfin une petite partie
J'ai bien conscience que je ne vais remonter le moral à personne avec mon histoire

Bises à tous et toutes



Hors ligne zabou

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1182
  • DANS MON COEUR A JAMAIS
Re : L'ENVIE DE VIVRE REVIENDRA-T-ELLE?
« Réponse #1 le: 05 Octobre 2014 à 11:16:37 »
Bonjour Mamoure,

Qui parle de remonter le moral ? et comment peut on le faire seulement un mois après, impossible !!!

Ce que tu écris , chacun de nous le comprend, l'histoire est sans doute différente , les sentiments, ressentis sont identiques, ce qui change, c'est la manière de les appréhender, mais un mois , je crois que nous vivions tous la même chose.

Moi, j'allais me coucher, épuisée , incapable de lire de suivre quoi que ce soit à la télé, oh elle tournait en boucle, un rempart contre le silence, mais c'est tout, la concentration alors ,était en dessous de zéro, et l'est restée très longtemps...

Puis les mois passant, je n'arrivait plus à rejoindre ce lit, le canapé, était mon refuge....

Dans 22 jours cela fera 2 ans que mon mari est décédé des suites d'un cancer, hier en somme, le temps s'est écoulé à la vitesse de l’éclair, pourtant dans la douleur tout parait  durer plus longtemps, mais lorsque l'on fait le bilan, les mêmes sentiments nous assaillent, aussi tenace, aussi douloureux, seuls des périodes d’accalmie, plus fréquentes ce sont insinuées, et notre façon d'aborder, notre vie, les autres , le monde, changent....

Use ta peine, autant que tu le peux, nous avons besoin de dire , encore et encore, doucement, lentement, mais surement, au fil des mois qui suivent, nous changeons inexorablement, et cette douleur parfois te laissera quelques moments de répits.

Tu seras , alors , plus en mesure d' avoir des pensées positives, ne prend aucune décision, maintenant, laisse toi le temps, de justement avoir la meilleure capacité, de peser le pour et le contre, de savoir , ce qui finalement, est le mieux pour toi.

Mes pensées t'accompagnent.

zabou
Le souvenir, c'est la présence invisible.
Si j'avais su que je t'aimais tant, je t'aurais aimé davantage.
Mon amour, plus qu' hier et moins que demain.

Hors ligne FeeViviane

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 191
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : L'ENVIE DE VIVRE REVIENDRA-T-ELLE?
« Réponse #2 le: 05 Octobre 2014 à 11:17:46 »
Mamoure,

Tu as bien fait de "vider ton sac" ici, c'est l'endroit idéal pour. Je ne sais pas si tu envisages de rejoindre un groupe de paroles (s'il y en a dans ta région) ou de consulter un psy pour quelques séances (ce professionnel est là pour nous écouter, nous aider à "vider notre sac" justement, sans frein, sans barrières. On peut être soi, on a pas à le ménager, le protéger... il n'est pas de notre univers). Cela peut t'apporter un peu de bienfait.

Cette séparation pour toujours est si fraîche. Je peux te dire que, bizarrement, incroyablement, la douleur se transforme petit à petit, enfin ce n'est peut-être pas qu'elle se transforme mais elle connait des répits par la suite (Qiguan utilise souvent l'expression "en dents de scie" et ce me semble être une image juste). Le chemin du deuil est long. Je crois que c'est à vie mais que doucement, on peut intégrer l'être aimé à notre vie que l'on va continuer, du mieux ou du moins mal possible, parce que c'est ainsi.

Pour ce qui est de la reprise du travail, dans ton cas je comprends que cela soit compliqué. L'entourage professionnel sera mal à l'aise, ne saura que dire, que ne pas dire. Il faut t'y préparer. Tu auras peut-être l'impression qu'ils sont "passés à autre chose" mais, tu sais, je l'ai découvert en en parlant avec mon entourage, bien souvent ce n'est pas cela. Les gens ne savent pas quoi dire, ont peur de faire des erreurs, de blesser, de se laisser eux mêmes envahir par l'émotion, ...
La reprise du travail te permettra néanmoins de donner "un cadre" à tes journées. D'un côté c'est de la fatigue supplémentaire et de l'autre cela peut être une sorte de bouée à laquelle te raccrocher un peu ...
Tu peux de toute façon faire l'essai et si c'est trop difficile, trop tôt, demander à ton médecin de t'arrêter encore un peu.

Toutes mes pensées les plus positives t'accompagnent

Bises


Hors ligne Josline

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 146
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : L'ENVIE DE VIVRE REVIENDRA-T-ELLE?
« Réponse #3 le: 05 Octobre 2014 à 11:36:05 »
Bonjour Mamoure
Ma situation est un peu comme la tienne. Deux mois hier qu' il a fait cet horrible AVC et ça fera 2 mois jeudi 9 qu' il est décédé. C' était pour nous un remariage. Nous avons chacun des enfants de notre côté. Nous étions mariés depuis 14 ans. Ma fille le considérait comme son père et pour mes petits-enfants, c' était "leur" papy. Ma fille me disait l' autre jour en pleurant qu' elle n' avait jamais pensé à lui dire que pour elle c' était son père et maintenant il est trop tard. Je lui ai répondu que ce n' était pas grave, qu' il le savait bien.
Nous vivions dans une belle maison mais en location. Quand nous nous sommes rencontrés, à l' âge qu on avait, avec les enfants de chaque côté, on n' a pas voulu acheter de maison. On était bien comme ça. Maintenant, je dois déménager : La maison est trop grande, le loyer et les charges (chauffage) trop élevés pour ma seule retraite. J' ai trouvé un appartement. Je déménage le mois prochain donc là, je vais être obligée de trier ses affaires donc douleur en perspective. Enfin, j' ai l' impression que tout s' enchaîne dans une spirale dont je ne verrai jamais le bout.
Enfin, pour l' instant, je ne vois pas de lueur mais ça ne fait que 2 mois.
Je t' embrasse
Jocelyne

Hors ligne Mamoure

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 865
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : L'ENVIE DE VIVRE REVIENDRA-T-ELLE?
« Réponse #4 le: 05 Octobre 2014 à 20:24:07 »
Merci pour vos réponses et vos conseils.
Aujourd'hui a été vraiment une journée très difficile, impossible de m'échapper de ma souffrance ne serait-ce que quelques minutes , malgré la présence de mon fils et la visite d'amis cet après-midi

J'envisage d'aller voir un psy mais hésite encore un peu.

Pour ce qui est du travail , j'ai pensé , en effet , essayer puis voir ce que ça donne et retourner chez mon médecin si besoin , j'ai encore plus d'une semaine pour y réfléchir peut-être que d'ici là , je saurais ce qui est le mieux pour moi...

Josline , je te souhaite beaucoup de courage pour ton déménagement , c'est quelque chose qui m'effraie tellement et que je devrais sans doute affronter dans quelques mois

Zabou , FeeViviane et Josline ,
Encore merci pour vos mots qui font du bien

Je vous embrasse

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4695
Re : L'ENVIE DE VIVRE REVIENDRA-T-ELLE?
« Réponse #5 le: 05 Octobre 2014 à 20:50:43 »
Bonsoir
Tu es dans le gouffre c'est sûr cette impression colle à la peau dans ces débuts ...
la violence du choc est encore là ...
oui teste/travail tu verras ...

Pour le psy le groupe de parole http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/utile-groupes-de-paroles-gratuits/ en a un gratuit ... tu as aussi les CMP. C'est utile pour parler évacuer dans un cadre avec des personnes (pour le psy du groupe de paroles) formé au deuil ! N'oublie jamais non plus quelle que soit l'heure le numéro de sos amitié ! ...

Tout se déstructure autour de toi ... mais prend ton temps/décisions radicales (maison) ... tu vas avoir l'occasion de toute façon avec les obligations d'en parler avec votre notaire ...
tu arriveras à reprendre ton travail si ce n'est là c'est prochainement et ce cadre t'aidera : obligations et rythmes  aident !

Continu ici à vider ton sac à user ta peine ... j'ai passé des heures sur ce forum ... au début à lire d'anciens messages ... voire très anciens chacun m'a aidé en fait !

n’oublie pas le lien http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/role-du-forum-pour-nous-c%27est-quoi/msg48232/#msg48232 où tu as des références

je te souhaite une nuit apaisée
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne desesperée29

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 14
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : L'ENVIE DE VIVRE REVIENDRA-T-ELLE?
« Réponse #6 le: 05 Octobre 2014 à 21:24:17 »
Bonjour
j'ai lu votre histoire et bien sur je comprend ce que vous traverser ayant moi même vécu ces états, cette souffrance qui nous ronge jour et nuit. Les crises d'angoisse à repetitions , la douleur de la perte, l'envie d'en finir , la perte du gout à la vie. Tout ce qui m'entourait n'avait plus aucune saveur. J'étais enceinte de 3 semaines quand cela s'est produit. Maintenant j'ai un beau petit garçon, cela va bientot faire 2 mois qu'il est là . Au départ la douleur a été ravivée du fait de la naissance, et puis la douleur s'est apaisée . Mes nuits sont plus sereines, j'arrive à parler de lui sans pleurer, je rêve de lui maintenant . Chaque jour mes pensées vont vers lui , car je l'aime et aimerai tellement qu'il soit là avec nous, voir son fils grandir . C'est impossible malheureusement , j'ai pris conscience que c'est à moi d'avancer pour notre fils et de lui apporter le bonheur car chaque enfant a besoin de reves, a besoin d'amour.... Je me suis longtemps poser la question moi aussi si j'arriverai a reprendre gout à la vie et j'ai été tres tres mal apres la perte de mon chéri . Apres 10 mois je me reconstruit et je suis une autre personne. Alors pour répondre à ta question oui on peut s'en sortir et avoir à nouveau l'envie de rire , de sourire mais cela dépend beaucoup de soi. Il y'a un travail et des efforts à faire , chaque personne est différente . Certaines arriveront a retrouver l'envie de vivre et d'autres pas . 1 mois tu sais il est beaucoup trop tôt , on passe par toutes les étapes du deuil, et la durée du deuil n'a pas de normalité , il te faudra plus ou moins du temps pour faire ce chemin.  Je vis avec cette douleur, mon amour est toujours dans mon coeur et me manque toujours autant . Plein de courage à tous car il en fait dans ses situations là, car c'est toujours difficile de perdre une personne que l'on aime

Hors ligne Mamoure

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 865
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : L'ENVIE DE VIVRE REVIENDRA-T-ELLE?
« Réponse #7 le: 06 Octobre 2014 à 10:25:17 »
au secours , le mal-être aujourd'hui atteint le sommet ,enfin j'espère car si il y a pire......
depuis hier je m'enfonce dans mon désespoir
bien embêté de craquer devant mon fils qui est lui aussi très malheureux , qui n'ose plus me laisser seule , il a 18ans , doit pouvoir reprendre sa vie , je voudrais au moins être forte devant lui
ce matin réveillée à 3h30 , je tourne en rond , pleure , tellement fatiguée , je tiens le coup jusqu'à ce qu'il parte à l'école , il est en internat son école étant à 200 km de chez nous et donc ne reviendra que vendredi , je le vois bien malheureux de partir , il voit bien que je ne suis pas bien
crise de larmes , envie de tout casser , je ne vois pas de solutions , aujourd'hui tout le monde part au travail , il ne me reste que mes parents , alors je les appelle au secours , et je culpabilise , ils sont malheureux et se sentent bien impuissants face à ce qui m'arrive

cet après-midi  autre épreuve , je dois faire visiter la maison pour une estimation , le notaire en a besoin pour la succession
faire visiter notre maison alors que dans chaque pièce il y a tant de souvenirs , chaque pièce où il a travaillé pour tout refaire...
c'est bien au-dessus de mes forces

merci pour vos messages , je pense que je vais prendre RDV chez un psy assez vite , sans trop y croire mais bon...

à bientôt et bonne journée à vous toutes

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4695
Re : L'ENVIE DE VIVRE REVIENDRA-T-ELLE?
« Réponse #8 le: 06 Octobre 2014 à 10:39:10 »
j'ose te dire
tente un acupuncteur c'est ce qui m'a énormément aidé et ajoute les fleurs de Bach et plantes mais ce qui va le plus vite (plus vite qu'anti dépresseur c'est acupuncture !
voir http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/quand-le-compte-de-sommeil-n%27y-est-pas/

c'est bien que tu ais tes parents même démunis tu es dans leur affection et tu en as besoin !

à l'heure de la visite imagine comme je l'ai fait que tu es la porte parole de ton chéri valorisant tout ce qu'il a fait ça m'a aidé même avec des larmes !

je sais combien il est dur et ce vois tu des mois après de ne pas pouvoir sortir sa douleur par responsabilité/entourage tu le liras aussi sur mon fil ...
et reviens ici nous parler
je t'embrasse bien amicalement
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne Mamoure

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 865
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : L'ENVIE DE VIVRE REVIENDRA-T-ELLE?
« Réponse #9 le: 06 Octobre 2014 à 17:25:57 »
merci pour ces conseils , je vais donc me tourner vers l'acupuncture

qiguan, tu as donc toi aussi dû faire estimer ta maison ?  pour la succession ?

désolée mais je n'ai encore pas trop l'histoire de chacun et chacune en tête

en tout cas , merci pour vos mots , cela soulage un peu de voir qu'on est pas seule mais aujourd'hui vraiment comme hier d'ailleurs je n'y arrive pas....
est-ce parce-que cela faisait un mois hier ? peut-être ou pas , je ne sais pas
Merci Qiquan pour tes conseils
Desesperée29 , je te souhaite plein de bonheur avec ton fils

Bises

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4695
Re : L'ENVIE DE VIVRE REVIENDRA-T-ELLE?
« Réponse #10 le: 06 Octobre 2014 à 17:49:58 »
oui l'estimation est obligatoire/succession !
comment as tu géré ta journée ?

Tu es encore dans le choc c'est une violence cette mort ... elle l'est toujours mais tu n'as jamais eu à y penser avant pour moi au contraire j'ai enduré des années de chocs successifs ... de l'espérance puis le final ...
(http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/oh-cette-souffrance/msg48274/#msg48274)
avoir peur de cette issue tant de fois ne soulage pas la douleur quand elle est là et après juste elle atténue la violence du choc mais choc il y a toujours !
Tout ce que j'avais pu penser avant /séparation était bien en dessous de la dévastation de la réalité ensuite !
Juste entre temps j'ai su savourer des milliers de fois le plaisir d'être deux en sachant la précarité de ces instants !

je t'embrasse
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne desesperée29

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 14
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : L'ENVIE DE VIVRE REVIENDRA-T-ELLE?
« Réponse #11 le: 06 Octobre 2014 à 19:56:21 »
Mamoure j'aimerai tellement t'aider mais je sais oh combien aucun mot n'est réconfortant quand on a perdu la personne que l'on aime.  Quand on perd la personne qui partage notre quotidien , on doit faire non seulement le deuil de l'être aimé mais aussi de nos projets , et notre quotidien, les repas qui étaient des moments de partage, les discussions en rentrant du travail avec lui, les soirées tv blottie dans ses bras. on doit faire aussi le deuil de notre vie  avec lui. En plus de la perte vient parfois les soucis financiers , ou la perte d'une maison en commun . Je n'ai jamais autant souffert de l'avoir perdu , donc je sais à quel point la douleur est la pour toi. Ses nuits agitées ou l'on arrive pas à dormir , on a l'impression d'être dans un cauchemard eveillé et on aimerai qu'un seule chose se réveiller et qu'il soit là à nos cotés. Chaque jour il est dans mes pensées, je pense que petit à petit on cicatrise mais elle restera là. J'apprehende déja le 20 décembre prochain . Le chemin sera long, aucun remede miracle n'existe. Qu'attend tu d'un psy ? je te pose la question car moi j'attendais comme un retour de l'être aimé ensuite avec le temps j'attendais que l'on m'apprenne a gerer la douleur mais personne n'y ai arrivé.( a part un des livres de patricia daré la section deuil et amour ) Patricia daré avec ces pharses positives m'a beaucoup aidé à reprendre le dessus en faite . C'est une médium et journaliste aussi . En une année elle a perdu son mari , sa mere et son neveu et elle reste positive. regarde des video sur you tube ça peut te aire du bien peut être

Hors ligne Mamoure

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 865
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : L'ENVIE DE VIVRE REVIENDRA-T-ELLE?
« Réponse #12 le: 06 Octobre 2014 à 20:38:46 »
je ne sais pas ce que j'attends vraiment d'un psy mais on me le conseille alors je me dis pourquoi pas ?
je suis prête à tout essayer  tellement j'ai mal
ce que vous décrivez est tellement authentique : dévastation , douleur , appréhension de certaines dates...
on se rend bien compte que nous ressentons la même douleur

qiguan , en effet pour moi c'était très brutal , absolument pas prête , je me console un peu en me disant qu'il n'a pas souffert,pas eu le temps de comprendre qu'il me quittait et qu'il emmenait son fils avec lui mais pour moi qui reste là , en vie...

pour ma journée , matinée horrible puis je me suis calmée le temps de la visite et j'ai recraqué quand la personne de l'agence est repartie

je pense que ce soir je vais prendre ce que mon médecin m'a prescrit pour dormir car ces nuits de 2 ou 3h m'épuisent et l'angoisse monte d'instant en instant après le réveil

desesperée29 et qiguan ,
je vous souhaite quand même une soirée le plus agréable possible

Hors ligne Yentel

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 367
Re : L'ENVIE DE VIVRE REVIENDRA-T-ELLE?
« Réponse #13 le: 06 Octobre 2014 à 21:02:35 »
Bonsoir...

La vie nous a plongé dans un abîme de désespoir... La douleur est telle que l'on se demande si on va pouvoir y survivre...

Même si c'est difficile à croire lorsqu'on est en début de deuil, le témoignage des plus anciens donne l'espoir de retrouver un peu de sérenité et même du bonheur... En attendant, c'est important de trouver des possiblités d'exprimer nos ressentis... Chacun/chacune selon nos habitudes, nos convictions... Psy, acupuncteur, kinésiologue,... Tout est bon si cela nous réconforte et nous aide à avancer sur ce douloureux chemin...

Plein de pensées à tous...

Yentel
"Quand tu regarderas les étoiles dans le ciel, la nuit, puisque j'habiterai dans l'une d'elles, puisque je rirai dans l'une d'elles, alors, ce sera pour toi comme si riaient toutes les étoiles.  Tu auras, toi, des étoiles qui savent rire" (A. de Saint-Exupéry)

Hors ligne zabou

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1182
  • DANS MON COEUR A JAMAIS
Re : L'ENVIE DE VIVRE REVIENDRA-T-ELLE?
« Réponse #14 le: 07 Octobre 2014 à 07:23:28 »
Bonjour à vous toutes, et tous,


Mamoure, je vois un psy depuis presque 2 ans une fois par semaine.

Je l'ai voulu, car après le départ de mon mari, j'ai de suite compris que seule ,je ne m'en sortirai pas....

Le choix de ce psy est très important, il faut qu'il est une bonne connaissance du deuil et de ses répercutions psychologiques.

Cela aide à évacuer, le trop plein , à pouvoir déverser tout, n’importe comment , comme cela vient, cela aide à réfléchir sur soi, sur cette douleur, sur "l'avenir ", sur les changements  qui s'opèrent en nous, à comprendre.

Il faut plus de temps à certain qu'a d'autres , nous sommes souvent marqués par des événements antérieurs, d'autres blessures que l'on croyait cicatrisées et qui ressurgissent, et s'ajoutent, à la souffrance de la perte de l’être aimé, seules c'est plus difficiles , de le voir....

Il faut que le courant passe , moi cela m'aide beaucoup, je me lâche complètement, mais cela n'enlève aucunement la douleur, ni ne la réduit.

Je pense qu'il faut être persuadée du bien fondé de la démarche pour soi, c'est une bouée , mais les vagues continuent de nous submerger, le travail c'est nous qui le faisons et personne d'autre, le psy lui, te tend des perches, te donne des pistes, à toi de décoder.

Finalement la compréhension, doit venir de nous , et non pas de ce que l'on peut nous dire , ou lire, ce ne sont que des points d'appui, on est tous si différents....

Tenez bon, je sais que c'est difficile, les premiers mois sont si cruels...

Je vous embrasse.

zabou
Le souvenir, c'est la présence invisible.
Si j'avais su que je t'aimais tant, je t'aurais aimé davantage.
Mon amour, plus qu' hier et moins que demain.