Auteur Sujet: J'aimerais tant la rejoindre  (Lu 3667 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne MADR

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 64
Re : J'aimerais tant la rejoindre
« Réponse #15 le: 10 Janvier 2018 à 00:18:20 »
   Bonsoir,

       J'essaye de m'accrocher mais c'est très, très difficile.
Aujourd'hui, j'ai été reçu par le chef de service de réanimation du CHR où est décédé mon mari le 05/09/2017.
Cet homme plein de psychologie a bien compris mon désarroi et à ma demande m'a donné le compte rendu
de l'histopathologiste où j'ai appris l'existence de 2 foyers adénocarcinomes(?)
J'ai pensé me changer les idées en regardant le film "Marley & moi" sur Chérie 25.  Qu'est ce que j'avais pensé là?
Je me suis revu plusieurs années en arrière où nous étions heureux  3 beaux enfants et un labrador sable identique à
Marley (moins destructeur) . J'ai revu mon mari le promener dans la campagne  avec une fin similaire pour le chien et en plus mon mari est aussi parti dans l'au delà.
Je ne supporte plus son absence , ce vide autour de moi. Je suis perdue dans cette grande maison isolée que je ne parviens pas à chauffer comme lui savait le faire.
Je ne supporte plus cette solitude ( mes enfants sont loin )
     Tout pour moi est source de douleur et chagrin :
            -    en allant au CHR , je suivais un couple têtes grisonnantes marchant dans la rue en se tenant la main,, mon                 
                  cœur  fut  pris dans un étau.
            -    ce soir, je vois à la TV un couple danser une valse , j'ai brusquement zappé.
     Pourquoi le bonheur des autres m'est il si insupportable?

  De plus, demain il me faut participer aux obsèques d'une nièce ( 51 ans 3 enfants ) disparue après un combat depuis
2010 (4 cancers) .
  Pourquoi la vie est elle si cruelle?
  Contrairement à mes larmes qui sont intarissables, Force et Courage ne sont pas sans limite.
  Pourquoi tant d'acharnement?  Il y a des moments il y a de quoi à baisser les bras et de jeter l'éponge.
Je voudrais tant ne plus me réveiller........tant c'est difficile et compliqué
       
L'absence de ceux qu'on aime, si peu qu'elle dure, a toujours trop duré

Hors ligne Eric38

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 218
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : J'aimerais tant la rejoindre
« Réponse #16 le: 10 Janvier 2018 à 16:31:22 »
MADR

Si je puis me permettre (de la part d'un petit nouveau c'est gonflé), ne laissez pas tomber.
Je sais, je connais cette envie de tout lacher, de se laisser aller, de vouloir s'endormir sans jamais se reveiller.
L'idée que tout est vain, que plus rien ne peut aller bien.

Mais pour s'accrocher il "suffit" de ne pas commettre l’irréparable. D'appeler un proche, un ami, ou des secours, si jamais vous êtes "sur le point de...."
Et de vous dire que votre proche disparu n'aurait certainement jamais souhaité que vous souffriez autant de son absence, qu'il voudrait votre bonheur, et pas que vous disparaissiez à votre tour.

Ce n'est que mon humble avis.
Et je ne sais malheureusement pas comment transmettre du courage, dont je manque déja tant moi même.

Hors ligne MADR

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 64
Re : J'aimerais tant la rejoindre
« Réponse #17 le: 10 Janvier 2018 à 20:45:08 »
  Merci Eric 38 pour votre commentaire. J'étais dans la salle d'attente de mon médecin quand je l'ai lu.
Ca était plus fort que moi, mes larmes ont coulé spontanément.
 C'est quand même pénible que de ne pas savoir contenir ses émotions.
 
  Pour l'instant, en collaboration avec mon médecin, nous essayons de trouver une thérapie, mais ce n'est pas gagné.
Il me dit que quelque soit l'antidépresseur, tant que je n'aurais pas fait ce travail de deuil, ca n'ira pas mieux.
Jai pensé à l'hypnose.  Quelqu'un a t'il essayé? Est ce concluant?

  Quant à vous Eric38, il me semble que vous êtes jeune et que le chemin qu'il vous reste à parcourir est encore long.
J'ai aussi essayé la médiumnité, ca m'a perturbée, j'essaye la méditation, je retrouve provisoirement de la sérénité
mais c'est éphémère, Par contre j'ai été très déçu d'une consultation chez un psychologue , j'ignore si je continuerais.

Je pense qu'il n'y a pas de solution miracle, et qu'il ne me reste qu'à vivre dans cet enfer en attendant de retrouver ma moitié car je ne peux pas croire au Néant.

L'absence de ceux qu'on aime, si peu qu'elle dure, a toujours trop duré

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4063
Re : J'aimerais tant la rejoindre
« Réponse #18 le: 10 Janvier 2018 à 21:00:20 »
as tu fouillée
http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/boite-a-outils/msg55656/#msg55656
= pas mal de choses différentes à tester
même pour la méditation de manière différente
l'hypnose en a aidé, tu trouveras des témoignages dans certains fils
ton médecin a raison
et oui on ne peut que se confronter à la dimension de sa perte !
rien ne la gommera, diminuera ... rien.
Traverser avec la croyance de retrouver nos disparu(e)s est une aide certainement
tenter l'exercice de Kübler Ross http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/depuis-le-23-avril-2014/msg53663/#msg53663
?
affectueusement
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char