Auteur Sujet: vivre sans mon mari  (Lu 1402 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne katy37

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 2
  • Le forum d'entraide durant un deuil
vivre sans mon mari
« le: 19 Décembre 2017 à 15:09:19 »
Mon mari est parti le 26 mai de cette année aprés avoir eu la maladie de charcot, maladie dégénérative incurable, pendant 1 an et demi. Il reste le traumatisme de l'avoir vu se dégrader physiquement, ne pouvant plus parler, maigrissant ,la déglutition devenait trés difficile et pour finir avoir du mal à respirer.
Aujourd'hui j'ai trouvé ce site de dialogues car j'ai tellement envie de parler avec des personnes qui ne peuvent malheureusement que comprendre ma situation d'être désespérée, d'être dans la souffrance physique et morale , bizarrement plus le temps passe et plus c'est dur d'affronter la vie sans lui. Je suis seule dans ma grande maison où le silence est pesant, où je me réveille le matin avec le mal au ventre et je n'ai pas envie de faire à manger.
En plus je culpabilise car je me dis que j'aurais dû être plus présente pour lui, il m'est arrivé un jour de lui confier mes troubles psychologiques et il m'avait écrit "toi ce n'est pas grave, moi je vis au jour le jour et j'attends mon heure",je culpabilise de ne pas lui avoir assez dit "je t'aime" .j'espére qu'il ne m'en veut pas trop maintenant de là où il est.
j'ai un sentiment à double sens car je suis soulagée pour lui qu'il ne souffre plus mais en même temps j'aimerais qu'il soit encore avec moi.
Je souffre terriblement de son absence, et pourtant il me faut continuer à vivre pour mes enfants,ma petite fille et continuer à travailler .......Je suis en colére contre cette maladie, pourquoi lui? cela me fait souffrir et beaucoup pleurer.

Hors ligne Mononoké

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1047
  • Un petit pas, puis un autre ...
Re : vivre sans mon mari
« Réponse #1 le: 19 Décembre 2017 à 16:54:09 »
Katy
C'est bien tristement que je t'accueille ici

Ce que tu décris, je l'ai ressenti : avoir l'impression que c'est de plus en plus dur, 
La culpabilité m'a accompagnée pendant un grand moment.
M'inscrire sur ce forum m'a permis de mettre en mots mes souffrances, de me sentir écoutée et de recevoir un réel soutien. Cela m'a beaucoup aidé et m'aide encore aujourd'hui. Mon mari est parti il y a 15 mois.
Si tu y trouves un peu de réconfort, si écrire ici te fait du bien, alors n'hésite pas à venir nous parler de lui, de toi,  de vous, de tes maux
Il y aura toujours une oreille attentive pour te témoigner son soutien .
Je t'embrasse bien tendrement
Mononoké
"Tu ne sais jamais à quel point tu es fort jusqu'au jour où être fort reste la seule option". B. Marley

"Un arbre qui s'abat fait beaucoup de bruit ; une forêt qui germe, on ne l'entend pas." Gandhi

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4573
Re : vivre sans mon mari
« Réponse #2 le: 19 Décembre 2017 à 16:57:51 »
katy37 avec tristesse je t'accueille ici où tu seras toujours comprise ... car nous savons pour avoir vécu ce que tu vis
certes avec des différences
à notre manière, chaque deuil est unique
mais aussi avec tant de similitudes ...
oui cela devient plus dur le Dr Fauré l'explique très bien/étapes du deuil, tu peux lire des choses en fouillant
http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/en-guise-de-table-des-matieres/
que j'ai fait pour aider un peu
moi lire les autres m'a énormément aidé
écrire aussi
l'ancrage a été aussi par notre fille, ma petite fille puis la seconde arrivée un an après
le travail a été une structuration bienfaisante pour moi.
parle nous de vous, de lui si tu veux n'hésite jamais à venir ici
affectueusement
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne katy37

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 2
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : vivre sans mon mari
« Réponse #3 le: 19 Décembre 2017 à 19:06:21 »
Merci pour votre soutien et vos messages qui font du bien. je n'hesiterai pas à revenir écrire.
Merci à vous