Auteur Sujet: Dur ... plus de 2 ans et poutant ...  (Lu 865 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Mary2805

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 4
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Dur ... plus de 2 ans et poutant ...
« le: 12 Août 2017 à 16:16:01 »
Je ne sais pas si j'arriverai à exprimé mon désarroi sur ce forum mais se retrouvé seule avec ses 2 enfants .... perdre la seule personne qui comptée pour vous, je sais ce que c'est et malgré les 2 années passés sans lui, je n'arrive toujours pas à me faire à cette idée. ... surtout quand tout les gens que vous connaissiez vous tourne le dos .... parce qu'ils ont leur propres problèmes et n'ont plus de temps pour vous .... ou qu'ils arrivent à passer à autre choses .... je n'arrive pas à passer à autre chose sans avoir se sentiment d'abandon ... je vis, je me lève tous les matins, je souris, je rigole .... mais se mal je l'ai toujours au fond de moi et cette tristesse ... bref pas simple quand on doit continuer de vivre, de travailler, de tout en faite ...
Je sais que je ne suis pas seule et peut être que je trouverais ici ce que je ne trouve pas ou plus auprès de mes amis
Voilà, je m'appelle Marilyn j'ai 41 ans, 2 enfants de 11 ans et 9 ans et voici 2 ans et demi que mon mari, le père de mes enfants nous a quitté après 10 ans de combat contre cette maladie qui nous rend tous aussi malheureux (ses) merci à vous tous ou toutes

Hors ligne tony36

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 86
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Dur ... plus de 2 ans et poutant ...
« Réponse #1 le: 12 Août 2017 à 16:27:42 »
2 ans et 3 mois que ma femme est partie. Toujours le désarroi, la mélancolie, la tristesse, parfois, souvent. J'ai une iidée je pense de ce que vous ressentez.
Arriver à se lever le matin, travailler, avancer, c'est déjà beaucoup je crois après un tel drame. Et quelques moments de bien-être ou même quelques sourires. Mais la vie devient un combat je trouve pour ma part. Un combat contre la tristesse peut-être, contre le mal-être... Alors il faut combattre même si l'on a envie parfois de baisser les bras.
« Modifié: 12 Août 2017 à 16:32:24 par tony36 »

Hors ligne Mary2805

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 4
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Dur ... plus de 2 ans et poutant ...
« Réponse #2 le: 12 Août 2017 à 16:46:59 »
Les gens qui nous veulent que du bien mais qui ne se rendent pas compte qu'au final cela nous rend encore plus malheureux .... ou d'entendre que cela fait tant de temps on devrait se sentir mieux .... et bien non, j'ai tjs peur que tout le monde l'oubli .... je sais que c'est moi qui vis encore dans le passé mais en même temps il y a une chose que je n'accepte pas c'est que nos amis, MES, amis non jamais vraiment étaient là pour moi ou mes enfants ... un de nos meilleurs amis m'a même dit qu'il narrivait pas à se remettre de son décès, que c'était dur pour lui .... du blabla et c'est encore moi qui les secous .... aujourd'hui rien n'est plus pareil pour nous et j'ai bcp de mal à l'accepter

Hors ligne tony36

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 86
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Dur ... plus de 2 ans et poutant ...
« Réponse #3 le: 12 Août 2017 à 18:42:11 »
Les gens sont désarmés face à un tel cataclysme et disent ce qu'ils peuvent. Mais ça ne part pas d'une mauvaise intention...
Il n'y a pas grand chose à dire c'est tellement invivable. Depuis deux ans je vis la vie d'une autre personne, ce n'est plus la réalité, et ce sont des journées toujours teintées de douleur.
Mais il faut quand même juste vivre,enfin  je crois.

On est toujours dans le passé en partie, peut-être que certaines personnes arrivent à oublier, à segmenter, je n'en sais rien.




Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2840
Re : Dur ... plus de 2 ans et poutant ...
« Réponse #4 le: 13 Août 2017 à 00:07:37 »
J'avais faite une longue réponse qui s'est effacée ..
Voir les 4 témoignages par rapport aux 2 ans sur:
http//forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/en-guise-de-table-des-matieres/
Garder l'espoir de mieux savoir et pouvoir gérer notre souffrance
Affectueusement
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne souci

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2031
Re : Dur ... plus de 2 ans et poutant ...
« Réponse #5 le: 13 Août 2017 à 12:45:24 »

    Bonjour Mary,

    Tu parles si je comprends qu'il soit impossible d'accepter !
    Accepter le décès d'un jeune père de famille ... ben voyons !

    Vous vivez un jour après l'autre sans lui et c'est incroyablement dur.
    Et vous n'avez que vous, personne de votre entourage ne s'est senti assez ... impliqué ...

    La fuite, quoi ! Mais vous, n'avez pas le choix, et c'est une sacrée différence, alors qu'on arrête de dire qu'il suffirait d' accepter ...

    On n'accepte pas une tragédie, on la subit, n'est-ce pas ...
   
    Heureusement, on peut accepter des bons moments de vie lorsque la souffrance se calme un peu ... de temps en temps ...
    Ceux qui croient qu'on se sent mieux progressivement n'ont jamais été dans le cas ...

    Les "progrès" sont très compliqués dans le deuil d'une personne dont l'absence nous laisse DÉTRUITS !
    Détruit, c'est détruit !
    On "fait avec", mais ça reste extrêmement DUR !

    Les "progrès" sont de reprendre confiance en la vie au fur et à mesure que nous parvenons à engranger de nouveaux bons moments ... mais sans prévenir, sans crier gare, de terribles régressions dans la douleur nous assaillent ...

   Je comprends ...
   Mary, je te salue amicalement et solidairement ...
   Je partagerais bien avec vous trois une partie de jeu de société ...
   Pour sourire un peu, pour inventer un peu de légèreté ...
   Et tu passes dire bonjour quand tu veux, chuis pas "organisée", hihi!
   J'ai toujours bien le temps pour papoter ... Titine.
J'aime donc je suis !

Hors ligne Mary2805

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 4
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Dur ... plus de 2 ans et poutant ...
« Réponse #6 le: 13 Août 2017 à 13:08:39 »
Encore un jour, un jour où je me lève et il n'est pas là .... d'ailleurs il n'y a plus personnes .... je suis entrain de pourrir la vie de mes enfants avec mes cris et mes grands gestes .... les pauvres, je leur tombent dessus au moindre trucs et je m'en veux .... parce qu'ils ne m'ont pas écouté, parce qu'ils n'ont pas rangé leur affaires .... je suis horrible avec eux .... par moment j'aurais juste besoin d'un peu de répit mais avec 2 loulous c'est pas tjs facile et encore ils ne sont plus si petits que ça ...
N'avez vous pas ce sentiment de tjs être en train de vous plaindre ????
C'est ce que je ressens très régulièrement ...
J'arrive un peu à me calmer en écrivant mais cela ne dur jamais vraiment ...
Enfin bref, je me sens seule face à un tas d'émotions que je n'arrive pas à gérer ....
Merci pour les mots .... merci à vous

Hors ligne souci

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2031
Re : Dur ... plus de 2 ans et poutant ...
« Réponse #7 le: 13 Août 2017 à 16:27:15 »
    Chère Mary,
    Une idée comme ça, qui me vient en te lisant:
    n'existe-t-il pas des associations de familles monoparentales,
    (pas nécessairement à cause du décès de l'autre parent),
    pour chercher de l'entraide et de la compréhension ... pour les enfants aussi, rencontrer ceux de leur âge qui n'ont pas la chance de connaître la "situation idéale", mais vivent quand même, et s'ouvrent aux possibilités d'échange ...
    Puisqu'on t'a "quittée", pourquoi ne pas faire la démarche de rechercher d'autres amis dans les gens qui sont eux aussi, dans une sorte d'exode ...
   C'est une idée comme ça, bien sûr c'est "au pif", mais il suffit d'une ou deux belles amitiés pour ramener un peu de fraîcheur, je l'ai vécu comme ça dans mon deuil à moi ... très différent du tien, mais atrocement destructeur ...
   Et puis bien sûr, tu es désormais ici "chez toi", en espérant que les témoignages des uns et des autres t'inspirent et te motivent ... mais dans la "real life", je crois que ce serait super aussi, EN PLUS, je t'y encourage ...
   A pluche, M.
J'aime donc je suis !