Auteur Sujet: Douloureux objets.  (Lu 100 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne orion18

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 2
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Douloureux objets.
« le: 22 février 2021 à 17:12:19 »
Il y a 7 semaines ma femme s'est suicidée retrouvée dans une chambre d’hôtel, la police ne m'a pas dit clairement son mode opératoire mais il semble qu'elle soit morte par asphyxie. Elle n' avait que 43 ans. Par "chance" elle m'a laissé beaucoup de messages expliquant ce geste fatal ce qui m'aide a ne pas lui en vouloir de me faire terriblement souffrir, je viens même à me poser la question du suicide dans la dignité pour les personnes dont la souffrance psychologique est insupportable a en mourir. Ce geste conséquent à un lourd secret porté depuis 30 ans. Maintenant je suis seul, seul mais avec ses affaires, la brosse a dent est encore a sa place ses chaussures et bien sur sa garde robe aussi n'a pas bougée et sa voiture et ces livres etc. Quand vais-je avoir le courage, la volonté, l'envie, le besoin de m'en débarrasser , les jeter, les donner, les garder dans un carton dans la cave que je n'ouvrirai sans doutes jamais? Je me pose ces questions. Je suis contiens que ce n'est pas le fait de jeter une brosse a dent qui est compliqué mais ce que cette brosse a dent représente. Je suppose que le temps m'aidera a prendre les décisions,  Dur , très dur.

Hors ligne malome

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 896
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Douloureux objets.
« Réponse #1 le: 22 février 2021 à 18:37:30 »
Orion 18
 Tu as bien fait de venir déposer ici on chagrin et tes doutes, je te souhaite de trouver ici un peu de réconfort dans le partage prendre le temps de t'écouter pour faire ce que toi tu as envie de faire ou pas à propos de toutes ses affaires , ne précipites rien que tu pourrais regretter
pour mon compte , bien que la séparation ne soit pas la même et j'arrive à 28 mois passé et je n'ai toujours rien jeté que cela soit rasoir, bombe à raser , brosse à  dents et tout le reste, comme tu le dis si bien , ce n'est pas la valeur , mais tout ce que ces objets représentent, et j'admets que certains jours je ne les voient plus et d'autres fois ils sont une sorte de point d'encrage, un jour peut-être , mais pas encore demain  , se donner le temps ,avoir le besoin de voir, de sentir , de manipuler ce qui était à eux/elles fait partie du processus du deuil, une façon de prolonger ce lien
 Prends soin de toi, écoutes-toi
Amitiés