Auteur Sujet: DE LA SOUFFRANCE PHYSIQUE  (Lu 2923 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Nouveau

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 73
DE LA SOUFFRANCE PHYSIQUE
« le: 21 Janvier 2011 à 12:39:00 »
Bonjour à tous,

Souvent je m'endors le soir en demandant à mon mari de venir me retrouver et c'est vrai que ça fonctionne puisque je rêve de lui, je dois dire que bien souvent c'est pour un "contact physique". C'est certainement parce-que c'est ce qui me fait le plus souffrir aujourd'hui : le manque. Certains jours du mois c'est réellement insupportable physiquement, à la limite du douloureux, et ça passe jusqu'à la prochaine fois...

Voilà ce que je voulais partager aujourd'hui avec vous, il est très difficile d'en parler autour de moi, c'est indécent et pourtant tellement vrai.

Je vous embrasse tous

Hors ligne bruno

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 350
Re : DE LA SOUFFRANCE PHYSIQUE
« Réponse #1 le: 21 Janvier 2011 à 15:43:50 »
 Depuis quand n'est il plus "la"? Est ce que ca a ete soudain ou suite a maladie?

Hors ligne Nouveau

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 73
Re : DE LA SOUFFRANCE PHYSIQUE
« Réponse #2 le: 21 Janvier 2011 à 15:54:08 »
Bonjour Bruno,

Il s'appelait aussi Bruno, il avait 46 ans, il est décédé sur son lieu de travail à 1 h 30 du matin d'un infarctus, je n'ai pas pu l'accompagner ni lui parler, c'est une immense blessure un très lourd chagrin, c'était il y a un an 1/2.

Hors ligne bruno

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 350
Re : DE LA SOUFFRANCE PHYSIQUE
« Réponse #3 le: 21 Janvier 2011 à 16:22:56 »
  Oui je comprends.Cela a doit etre tres dur quand c'est soudain comme ca.La seule consolation si cela peut en etre une est que cela n'a pas dure pour lui...Je ne sais pas si c'est mieux qu'une maladie evolutive qui affaiblit de jours en jours jusque vers la mort...Moi ca a ete le cas pour Sandrine,on croit etre prepare car malheureusement l'issue est connue,mais finalement l'annonce de sa mort a ete brutale car je n'y croyais pas.Cela fait 4 mois maintenant.En 1 an et demi,vous semblez toujours a fleur de chagrin, y a t'il quand meme eu des instants ou la vie vous a parue plus heureuse ou jamais depuis? 

Hors ligne Nouveau

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 73
Re : DE LA SOUFFRANCE PHYSIQUE
« Réponse #4 le: 21 Janvier 2011 à 17:01:48 »
Je dois dire que je vais mieux cette année, beaucoup moins de larmes, je suis apaisée, même si je n'accepte pas. Par contre j'ai un fils de 17 ans qui, suite à la mort de son père a beaucoup fumé de cannabis et a développé depuis de nombreux troubles psychiques, il a un traitement lourd et est assez difficile à gérer : la double peine en quelque sorte. J'irai beaucoup mieux quand je l'aurai sauvé, ce à quoi je ne crois guère aujourd'hui : une nouvelle guerre à mener contre sa maladie.

Je suis très entourée par mes amies et soutenue par mon fils aîné qui est très mature pour ses 20 ans.

Au bout de quatre mois vous n'êtes qu'au début du chemin, il faut beaucoup de temps et de courage, il faut prendre des moments pour vous, prendre soin de vous.

Je vous souhaite un bon week-end

Hors ligne MarieSimone

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 90
Re : DE LA SOUFFRANCE PHYSIQUE
« Réponse #5 le: 21 Janvier 2011 à 17:25:48 »
Je vous comprends tellement  Nouveau.  Mon mari est aussi décédé subitement,il y a presque 9 mois maintenant, à son travail. Ce manque physique est bien réelle, sa tendresse, ses caresses, son humour, sa chaleur, son odeur, juste le fait de se faire prendre dans ses bras...enfin...tout me manque.   Mais, étonnamment je dirais depuis 3 semaines, c'est moins pire...je passe de bonnes périodes si on peut appeler ça ainsi, je le sens près de moi mais je ne sais pas comment vraiment l'expliquer.  Je ne ressentais rien dans les 7 à 8 premiers mois.  Maintenant, je ressens certains jours qu'il est là, et j'ai une paix. J'espère juste que cela va durer plus longtemps , car ses moments sont rassurants.  Je rêve parfois à lui, mais pas souvent, et dans mes rêves il rit et est heureux , alors lorsque je me réveille je me dis qu'il est bien là où il est.  Ma consolation, si je peux dire, c'est qu'il est parti très vite comme il le souhaitait.  Il n'aurait surtout pas voulu revenir handicapé après une réanimation. Il me disait:  Moi un jour si je dois mourir, je veux que ce soit ''tout d'un coup, bing bang et parti ''  .  C'est ce qui est arrivé.  Malgré que j'aurais voulu que cela arrive bien plus tard , lorsqu'on aurait été tous les deux plus vieux, car il n'avait que 50 ans, mais  son souhait a été exaucé, il est parti vite, d'un seul coup. C'est la seule consolation que je me motive à me dire , qu'au moins il ne restait pas en vie avec des séquelles que lui-même n'aurait pas accepté.  Mais c'est très dur pour la personne qui reste sur terre, je vous comprends tellement Nouveau, et je pense très fort à vous, afin que vous trouviez un peu de paix.    J'écris ces mots aujourd'hui parce que je me sens mieux...demain est un autre jour....un jour à la fois est bien assez... Je sais aussi que d'autres journées vont être moins bien...mais je me rassure en me disant que je vais avoir d'autres journées où ça va aller mieux.      Et je continue, car mes enfants, eux, ils ont besoin de moi et moi d'eux.   Pour votre fils, je vais avoir une pensée  pour vous.    

Hors ligne Pascale

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1048
  • Je t'aimais, je t'aime, et je t'aimerai....
Re : DE LA SOUFFRANCE PHYSIQUE
« Réponse #6 le: 26 Janvier 2011 à 17:06:31 »
Et oui, c'est tellement vrai. Il n'y a pas vraiment de mots pour ça.
Courage
Pascale la Louve