Auteur Sujet: CONTINUER SANS MA MOITIE  (Lu 89385 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Cateyes63

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 122
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : CONTINUER SANS MA MOITIE
« Réponse #105 le: 02 avril 2024 à 18:09:03 »
Bonjour Laurence,
Content de te lire de nouveau.
J'ai lu ton message et il fait étrangement écho à ce que je vis actuellement quasiment en tout point. J'avance tant bien que mal, mais je sens que c'est fragile.
Prends bien soin de toi aussi Laurence.
Amitiés à toutes et tous.
Thierry.
Si j'avais su que je t'aimais autant je t'aurais aimais d'avantage.

Hors ligne Laurence

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 94
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : CONTINUER SANS MA MOITIE
« Réponse #106 le: 02 avril 2024 à 22:26:34 »
Bonsoir Thierry,
Notre chemin semble tellement semé d'embûches ! Il nous faut trouver l'équilibre constant Force et Fragilité...
Et c'est usant !
Les soirées arrivent et ce sont les moments d'angoisse qui prennent le dessus.
Alors j'essaie de m'occuper, tant bien que mal. Je brasse du vent, et j'en brasse encore.
Et je me réfugie dans mon monde.
Belle soirée Thierry.
Amitiés.

Hors ligne nikos38

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 16
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Re : CONTINUER SANS MA MOITIE
« Réponse #107 le: 03 avril 2024 à 10:43:04 »
Bonsoir à tous, cela fait un moment que je ne suis pas venue sur le forum. J'ai l'impression d'avoir traversé quelques montagnes et d'avoir atteint quelques sommets, pas facilement mais bon c'est mon impression.
Et pourtant je sens que cette ascension est fragile et demeure fragile. D'ailleurs cela me fait peur car je sais que la descente n'est pas loin à tout moment.
Je ne peux vous dire dans quel état je suis, car moi même je ne le sais pas. J'oscille entre du bon et du moins bon. Pas du pas bon mais du moins bon. Mon chagrin est toujours ancré à vie dans mon coeur et dans mon corps.
J'avance, à mon rythme, à petits petits pas, mais je sens que j'avance. Je refais quelques projets, et non des moindres, celui de remonter sur scène. Des idées plein la tête, certes, mais est ce que je vais réussir? Je me dis que oui, et je puise au fonds de moi chaque jour toutes les forces qui me permettront d'y arriver. C'est ce qui me permettra entre autre de ne pas sombrer. Et je doute de ces forces. Pendant combien de temps seront elles là? J'essaie de maintenir l'équilibre de la balance émotionnelle, j'essaie de gérer cela. Pas facile,. J'essaie de m'entourer de personnes Plus Plus, comme je les appelle. Ces personnes qui arrivent à me donner l'énergie qui me manque.
Plus de 10 mois sont passés. 10 mois de manque, 10 mois que son absence est lourde à supporter. 10 mois que je l'attends. Je sens ma moitié en moi, je sens ma moitié me guider chaque jour.
Je me rends compte que pour les autres la vie continue. Voilà ce qui m'angoisse depuis très longtemps, depuis que je suis très jeune. Quitter ce monde et savoir que la vie continue. Plus jeune, je me réveillais très souvent en pensant à cela, et cela m'angoissait terriblement. Et avec le départ de mon mari, je me rends compte que la vie est ainsi. Les autres te le font bien comprendre. Alors je reste dans ma bulle, celle qui me protège et qui me permettra peut-être de devenir ce que je vais devenir maintenant.
Je continue mon chemin dans cette bulle. J'essaie de me faire plaisir, même si cela reste encore un peu difficile à cause de cette culpabilité que l'on ressent.
Prenez soin de vous.
Amitiés à tous.

Une pensée pour toi Laurence .. De mon coté , cela fait que 4 mois que mon amour est partie et je ressens aussi tous ces paradoxes extremes du deuils - Culpabilité/s' en sortir , Bulle/vivre ds la vie , ds ce monde/hors du monde ..
je te souhaite la plus douce des journée possible

Hors ligne did

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 88
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : CONTINUER SANS MA MOITIE
« Réponse #108 le: 03 avril 2024 à 16:52:48 »
Bonjour a vous , 4 mois aussi que le couperet est tombé  , je suis d'une tristesse continuelle. 
je n'arrive pas à avoir envie de quoi que ce soit tellement un vide s'est installé dans ma vie.
la tristesse est devenue mon quotidien et mes pleurs au couché et au réveil sont présents chaque jour . 
Chaque soirée et week-end m'angoisse  de cette solitude  , plus aucune complicité , tendresse et raison de vivre . Ma carapace et mon masque deviennent trop petits pour cacher ma peine  . Comment la vie peut-elle
Être aussi cruel. Le tunnel est tellement long. Bon courage a tous ceux qui vivent la même tristesse.
Amitié.
Denis 

Hors ligne Laurence

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 94
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : CONTINUER SANS MA MOITIE
« Réponse #109 le: 04 avril 2024 à 21:52:18 »
Une pensée pour toi Laurence .. De mon coté , cela fait que 4 mois que mon amour est partie et je ressens aussi tous ces paradoxes extremes du deuils - Culpabilité/s' en sortir , Bulle/vivre ds la vie , ds ce monde/hors du monde ..
je te souhaite la plus douce des journée possible
[/quote]

Bonsoir Nikos,
Les chemins que l'on doit maintenant parcourir et suivre, seuls, sont tellement angoissants. Ils demandent tant d'énergie et de courage. Seules les personnes l'ayant déjà vécu ou le vivant, peuvent comprendre.
Des hauts et des bas à longueur de journées.
Je te souhaite sérénité. Belle soirée.
Prenez soin de vous.
Amitiés.

Hors ligne Laurence

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 94
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : CONTINUER SANS MA MOITIE
« Réponse #110 le: 04 avril 2024 à 21:58:40 »
Bonjour a vous , 4 mois aussi que le couperet est tombé  , je suis d'une tristesse continuelle.
je n'arrive pas à avoir envie de quoi que ce soit tellement un vide s'est installé dans ma vie.
la tristesse est devenue mon quotidien et mes pleurs au couché et au réveil sont présents chaque jour .
Chaque soirée et week-end m'angoisse  de cette solitude  , plus aucune complicité , tendresse et raison de vivre . Ma carapace et mon masque deviennent trop petits pour cacher ma peine  . Comment la vie peut-elle
Être aussi cruel. Le tunnel est tellement long. Bon courage a tous ceux qui vivent la même tristesse.
Amitié.
Denis

Bonsoir Denis,  La tristesse, le chagrin font partie de nos vies maintenant. Et se rajoutent les angoisses, la solitude.
Pour moi ce mois d'avril sera le 11ème mois de son départ. On les compte et on les comptera encore.
La route sera longue. Et pourtant à lire les "Anciens", le chemin devient moins sinueux avec le temps. Cela doit nous réconforter.
En ce qui me concerne, j'ai l'impression d'être dans de nouvelles étapes du deuil.
Je te souhaite réconfort , paix et sérénité.
Belle soirée Denis.
Amitiés.

Hors ligne did

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 88
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : CONTINUER SANS MA MOITIE
« Réponse #111 le: 05 avril 2024 à 23:25:28 »
merci Laurence oui d après les anciens le chemin sera très long  , trop long surement mais l important est de ne jamais oublier , je te souhaite aussi beaucoup de sérénité  , de paix et de réconfort .
amitié.
DENIS

Hors ligne Laurence

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 94
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : CONTINUER SANS MA MOITIE
« Réponse #112 le: 30 avril 2024 à 22:27:59 »
Bonsoir Denis, cela fait un moment que je ne me suis pas connectée sur le forum. D'ici 15j, une année aura passée et je n'ai rien vu. La sensation de ne pas avoir été présente dans cette réalité. J'appréhende et en ce moment, je ressasse et ressasse tous ces moments où ma moitié déclinant doucement à cause de cette p. ..de maladie. Je ne suis plu6s sur la même planete. Je fais parce qu'il faut faire. Mes éventuels projets me bousculent vers cette question : ai je le droit.
Je suis très fatiguée. Je tiens debout car je me sens habitée d'une force qui me permet de le faire.....combien de temps?
J'espère que tu arrives à trouver des moments de réconfort.
Demain c'est férié et comme bcp sur ce forum, je me suis fait un planning de tâches...
Amitiés Denis et amitiés à toutes et tous.
Laurence

Hors ligne Stana

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1508
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : CONTINUER SANS MA MOITIE
« Réponse #113 le: 02 mai 2024 à 17:47:57 »
  Je pense que même dans les pires moments, nous puisons dans une force qui est toujours en nous, à l'état latent, parfois sans même que nous en ayons conscience, et qui se réveille quand nous en avons vraiement besoin. Il doit y avoir bien plus de ressources en nous que nous le croyons; quand ces ressources latentes se mettent en marche pour nous protèger, nous permettre de continuer, nous en sommes les premiers surpris, n'est-ce-pas? Le cerveau humain est ainsi fait, c'est ce que j'ai compris durant mon premier deuil: cette force insoupçonnée est naturellement en nous, pour nous aider à survivre, et à vivre tout court, en cas de coup dur. Des deuils, il y en a toujours eu et il y en aura toujours, personne n'y échappe  :( c'est pourquoi cette energie qui est en nous, prète à se reveiller, a été faite, de ça je suis sûre.

  Je pense à toi Laurence, je te comprends  :( :-*
*Où que tu sois, ne m'oublie pas. Ici, ta voix résonnera encore et toujours. C'est un nouveau monde qui s'ouvre à toi; mais c'est un monde où je ne suis pas...* (Dark Sanctuary)

Hors ligne Laurence

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 94
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : CONTINUER SANS MA MOITIE
« Réponse #114 le: 02 mai 2024 à 22:38:42 »
Bonsoir Stana, tu as raison quand tu parles de cette force insoupçonnée. Je me demande toujours si c 'est normal d'être comme cela. A croire que nous sommes dur(es) comme de la pierre.
C'est l'instinct de survie.
Mais qu'est ce que c'est usant. Ces deuils nous transforment en battant(e)s.
Merci pour toute cette bienveillance, cette présence........tellement précieuse pour chacun et chacune sur ce forum.
Laurence

Hors ligne Laurence

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 94
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : CONTINUER SANS MA MOITIE
« Réponse #115 le: 13 mai 2024 à 21:36:07 »
Dans quelques jours, un an sera passé.  Ce chagrin, cette  absence me rongent de plus en plus. Je ne cesse de crier Quand reviendras tu? Je me sens terriblement seule. Cette nouvelle vie, cette nouvelle personne que je suis devenue, ...tellement compliqué.  J'ai eu des passages à vide et d'autres meilleurs. Je pensais que je faisais face avec plus d'énergie.  Mais non. Depuis plusieurs jours, je gravis à nouveau ces montagnes de désespoir, de colère, de rage. Les quelques petits projets que j'ai aimé pensé me ramènent à cette culpabilité. 
L'entourage que l'on pensait proche, disparaît petit à petit. Restent les vrais, ceux qui sont capables de comprendre les pleurs, les angoisses.
J'appréhende à nouveau. J'avais quelque peu réussi à recommencer à apprécier quelques instants de vie, et voilà que j'ai l'impression que c'est terminé.
Je suis de plus en plus fatiguée, certainement à cause de cette énergie nécessaire pour chaque instant de chaque journée et de chaque soirée et nuit.
Bref, vous l'avez compris, je redescends au plus bas.
Prenez soin de vous.
J'essaie de mon côté mais cela s'avère compliqué quelquefois.
Amitiés

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 6225
Re : CONTINUER SANS MA MOITIE
« Réponse #116 le: 13 mai 2024 à 21:57:33 »
Laurence
le plus bas est la phase de déstructuration dont parle Dr fauré ...

elle s'estompera mais oui elle est angoissante car on se sent descendre plus bas
mais aussi horrible torturante soit elle
elle cessera dans quelques très longs jours, semaines  ...

ai confiance et laisse toi vivre tes émotions comme tu en as besoin !

amitiés
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne did

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 88
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : CONTINUER SANS MA MOITIE
« Réponse #117 le: 14 mai 2024 à 10:54:32 »
Bonjour Laurence cela fera 6 mois le 25 mai que ma Nicole est partie et depuis une échéance pénible de la date de son anniversaire , de l'anniversaire de notre rencontre  , le début que quelque journée de soleil ou nous nous empressions de partir marcher autour d'un lac a piqueniqué  ou planté des belle fleur dans le jardin et tellement d'autres chose plus belle les unes que les autres  , je me retrouve au fond du trou  , j'ai tant usée de force a paraitre les 1ers mois que je n'arrive plus a combattre toutes ces emmottions qui surviennent en moi .chaque nouveau jour est compliqué a vivre et une impression que cela sera interminable et que l'envie de vivre ne reviendra jamais .comment penser que un jour il y aura une expectation de cette situation de contre nature .ce n'était pas a cela que nous avions penser a nos vieux jours .
un combat pour nous tous et toutes en espérant qu'un jour la vie arrivera a être clémente ave nous .
prenez soin de vous
Amitiés
Denis