Auteur Sujet: Bonjour, petit nouveau  (Lu 13944 fois)

0 Membres et 2 Invités sur ce sujet

Hors ligne david34

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 117
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Bonjour, petit nouveau
« Réponse #120 le: 26 janvier 2020 à 00:22:31 »
Pensez vous que je la reverrai un jour ? J’aimerais tant réentendre sa voix, sentir son odeur et toucher sa peau. La prendre dans mes bras et lui dire que je l’aime , qu’elle me manque, que je ne fais que survivre pour mes enfants et mes parents.
Ma vie n’a plus aucun intérêt. Il n’y a plus de but, plus de projets. Que des souvenirs tellement difficile à me rappeler. J’avance comme un zombie, sous les traits de l’homme fort et courageux qu’ils croient tous que je suis. Je bosse, je sourie, je mange, je dors mais ils n’entendent pas le bruit de fond qui est en moi.
Tous les soirs je m’endors avec l’espoir de la revoir.
Et toujours rien.
J’aimerais te revoir Karine. Je donnerais tout jusqu’à ma propre vie. Même une minute.
Par la mort du plus pur
Toute joie est invalidée
La poitrine est comme évidée
Et l'oeil en tout connaît l'obscur.
Il faut quelques secondes
Pour effacer un monde.

Hors ligne lili44

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 203
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Bonjour, petit nouveau
« Réponse #121 le: 26 janvier 2020 à 00:38:10 »
Bonjour
Je suis comme toi, en mode automatique.
Il y a deux personne en moi, côté pile celle qui travaille, va de l’avant  comme toi  et le côté face celle qui éprouve un vide immense à l’intérieur que rien ne peut combler.
Nous avons deux fils et malgré leurs soutiens et leurs amours rien ne remplace mon amoureux.
Au quotidien, tout nous rappelle notre solitude et ça fait mal.
Impossible de combler ce vide.
Le soir, je ferme les yeux en pensant à mon amoureux et moi aussi j’aimerais le voir, le toucher,le sentir encore une fois.
Je sais malgré tout que nous nous reverrons. C’est évident.
Le lien ne sera jamais rompu.

Il faut s’accrocher même si c’est plus facile à dire qu’à faire.

Tendres pensées à tous nos amoureux et amoureuses

Hors ligne david34

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 117
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Bonjour, petit nouveau
« Réponse #122 le: 27 janvier 2020 à 13:35:23 »
Je viens de commencer de lire l’ouvrage du docteur Fauré.
Bien sur , toujours difficile de lire les yeux pleins de larmes. Mais quel extraordinaire ouvrage.
Tant de réponses à mes questions. C’est extraordinaire.
Déjà 100 pages et j’en tire des enseignements tellement précieux, je vais aussi enfin pouvoir comprendre et appréhender de manière plus sereinement le deuil de mes enfants, même les aider peut être.
Par la mort du plus pur
Toute joie est invalidée
La poitrine est comme évidée
Et l'oeil en tout connaît l'obscur.
Il faut quelques secondes
Pour effacer un monde.

Hors ligne Thiemar

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 138
  • Par amour pour Toi
Re : Bonjour, petit nouveau
« Réponse #123 le: 29 février 2020 à 01:18:12 »
Bonjour David,
Je viens de découvrir ton histoire et tes témoignages qui sont évidemment bouleversants.
Pour ma part, je..débute..cette épreuve atroce, depuis 53 jours seulement..
Déjà les odeurs de ses vêtements commencent à s'évanouir, c'est hyper douloureux à constater..
Il y a les rêves, heureusement.. qui sont fréquents et très puissants.
Cela me permet de m'endormir plus sereinement, sachant que je Lui demande, juste avant le sommeil, de venir faire un petit tour ensemble..
Bon courage à toi.
Sincèrement
" Y'a comme un goût amer en nous
Comme un goût de poussière dans tout
Et la colère qui nous suit partout "
                                                                                        Michel Berger

Hors ligne david34

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 117
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Bonjour, petit nouveau
« Réponse #124 le: 02 mars 2020 à 21:14:38 »
Bonsoir Thiemar,

Je sais même pas quoi te dire tellement c’est dur.
53 jours, mon Dieu..... comme je comprends ce que tu ressens. Moi ça fait 2 ans et 8 mois. C’est comme si c’était hier.
C’est un tel traumatisme, j’ai l’impression que je ne m’en remettrai jamais. Je l’aimais tellement. Plus que ma propre vie. J’aurais donné mille fois la mienne pour elle. C’était ma femme, ma chérie, mon bébé, mon tout l’or du monde. Nous étions si attachés l’un à l’autre. Ma vie n’est quune énorme plaie béante.
Contrairement à toi je n’ai aucun rêve, enfin , une seule fois. Mais quelle fois..... quel réalisme. Le réveil fut douloureux, atroce, insupportable.
Par contre, malgré cet effroi qu’est un potentiel oubli, une perte des sens , sa voix’ sa peau, son odeur, il n’en est rien. Je n’ai rien oublié. Rien ne s’est effacé.

Ce soir, un truc m’est revenu. Ça va te paraître debile mais bon mon désespoir est si immense que le moindre petit truc qui me revient est tellement précieux...
Quand notre minette rentrait à la maison pour réclamer sa pitance, je la faisais courir dans la maison. Elle me suivait en courant , même si je faisais 3 fois le tour du salon.... j’avais oublié cette bêtise qui faisait beaucoup rire Karine. Et ce soir ça l’est revenu, j’ai couru avec mon chat. Et ça m’a rappellé son rire. ..........

Les larmes recommencent à couler. J’ai donné mon énergie en écrivant ce soir. Je me retire sur la pointe des pieds dans mon scaphandre de tristesse.

Ai du courage, c’est dur, faut pas se mentir. Y’a rien de plus dur.

Tendrement
« Modifié: 02 mars 2020 à 21:16:44 par david34 »
Par la mort du plus pur
Toute joie est invalidée
La poitrine est comme évidée
Et l'oeil en tout connaît l'obscur.
Il faut quelques secondes
Pour effacer un monde.

Hors ligne Thiemar

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 138
  • Par amour pour Toi
Re : Bonjour, petit nouveau
« Réponse #125 le: 02 mars 2020 à 21:41:17 »
Bonsoir david

C'est évident  qu'on s'attache à ces petites broutilles qui ont fait notre bonheur quotidien.
Pour ma part, je passe beaucoup de temps dans la cuisine, c'était Son univers, Elle adorait  tellement ça. .
Quelques  temps avant Son départ,  elle m'avait " initié " avec beaucoup de passion et de motivation.. elle sentait le sale temps venir, et voulait me léguer un peu de Son art.
Quand je  cuisine, je suis en fusion avec Elle, en souriant intérieurement  aux petites imperfections  de mon ouvrage, là Elle me dirait mais tu fabriques  quoi là,  c'est pas comme ça. .
Sa passion est partie avec Elle, mais le fait de continuer à  essayer de faire aussi bien que Ma Chérie  me permet d'avoir l'impression de la sentir tout près de moi.
Amicalement
" Y'a comme un goût amer en nous
Comme un goût de poussière dans tout
Et la colère qui nous suit partout "
                                                                                        Michel Berger

Hors ligne david34

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 117
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Bonjour, petit nouveau
« Réponse #126 le: 07 juin 2020 à 20:08:36 »
Je suis toujours là.
Toujours triste
Mais toujours la. Je suis vivant et j’avance.

Bientôt 3 ans, et j’ai l’impression que c’était hier ou une éternité.
Le temps n’est plus le même.

Mais j’avance, je suis là , je suis vivant .

Je t’aime, je t’ai toujours aimé. Je t’aimerai toujours. Puis je te rejoindrais. Je sais que tu m’attends.
Je me laisse le temps de terminer cette vie, je vais la vivre pour toi et tu la vivras à travers moi.

J’avance, je suis là , je suis vivant et je suis toi.
Par la mort du plus pur
Toute joie est invalidée
La poitrine est comme évidée
Et l'oeil en tout connaît l'obscur.
Il faut quelques secondes
Pour effacer un monde.

Hors ligne david34

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 117
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Bonjour, petit nouveau
« Réponse #127 le: 09 juin 2020 à 17:49:42 »
Aujourd’hui il a plu.
Cette pluie qui assombrit un moral déjà bien gris.
Puis après l’orage, les oiseaux ont recommencé à piailler.
J’entends les gouttes d’eau qui finissent de sécher le toit en retournant à la terre.
Je sens cet air frais aux odeurs de campagne mouillé.
Et à nouveau l’incrédulité me saisit.
Je me dit que tu ne vois plus ça, tu ne l’entends plus, tu ne le sens plus.

Il ne reste que le néant.
Tout devient creux et inutile.
Le temps n’a plus de sens.
Ni les heures ni les minutes.
Mon corps est vide, mon cœur est sec.
Je suis présent sans l’être,
Je suis ici et ailleurs.

Demain sera sans doute meilleur, ou du moins, moins pire.
Par la mort du plus pur
Toute joie est invalidée
La poitrine est comme évidée
Et l'oeil en tout connaît l'obscur.
Il faut quelques secondes
Pour effacer un monde.