Auteur Sujet: Anniversaire  (Lu 2912 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Geneviève76

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 4
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Anniversaire
« le: 29 Mai 2017 à 18:06:50 »
Il y a des jours plus difficiles que d'autres. Aujourd'hui c'est l'anniversaire de mon homme, il aurait eu 45 ans. Il nous a quittés il y a 11 ans déjà

Hors ligne Rain

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 31
Re : Anniversaire
« Réponse #1 le: 29 Mai 2017 à 18:45:25 »
Je suis de tout coeur avec toi...
Mon mari est mort il y a 11 ans aussi .
dur  de constater que les dates anniversaires font toujours aussi mal...
est ce que tu as pu être accompagnée ...? ou trouver de toutes petites choses pour adoucir ta  peine?

comment s’appelle  ton mari?



Hors ligne Geneviève76

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 4
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Anniversaire
« Réponse #2 le: 29 Mai 2017 à 19:00:00 »
Bonsoir Rain, merci de m'avoir répondu.
Il s'appelle Jean-Baptiste et il me manque toujours autant.
Je n'ai pas vraiment trouvé d'aide autre que médicamenteuse et je sais que ce n'est pas la solution.
Et toi,  comment t'en sors-tu?

Hors ligne Rain

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 31
Re : Anniversaire
« Réponse #3 le: 29 Mai 2017 à 19:13:03 »
ça n'allait pas trop mal jusqu'à ce que je fasse une fausse couche au moment de l'anniversaire de sa mort...

dans ce qui aide bien, il y a l'EMDR. il y a des articles dessus.
tu peux voir sur le site emdr france comment ça fonctionne, et la liste des praticiens.
je crois que c'est ce qui m'a le plus aidée, avec un groupe de paroles pour les jeunes veufs et veuves (j'avais 31 ans et j'étais enceinte...). le forum n'existait malheureusement pas en 2006, quel dommage...!
J'ai aussi beaucoup apprécié le yoga, que j'avais commencé avant sa maladie.
et la marche à pied... avaler des kilomètres , et essayer de laisser à chaque pas un tout petit peu de sa peine... en tout cas en étant épuisée physiquement, je dormais un tout petit plus...

Si c'est ok pour toi d'en parler, de quoi est mort ton chéri?
je file au yoga dans quelques minutes, je lirai ta réponse ce soir...
prends bien soin de toi...

Hors ligne Geneviève76

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 4
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Anniversaire
« Réponse #4 le: 29 Mai 2017 à 20:27:00 »
Il montait en voiture,  il est tombé, il était mort, arrêt cardiaque.
Ma psychiatre m'à parlé de l'emdr. J'hésite encore.
Et toi, qu'est-il arrivé à ton amour?

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4419
Re : Anniversaire
« Réponse #5 le: 29 Mai 2017 à 22:48:48 »
je voulais vous remercier toutes deux de vos témoignages ici
car ils montrent 11 après ce que peut être la vie d'une personne qui a perdu sa moitié et continue sa vie !
vraiment merci
car cela oblige à se situer et aussi permet de comprendre que la suite de nos vies sera avec ce perpétuel apprentissage de vivre sans eux ...
je vous embrasse
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne Rain

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 31
Re : Anniversaire
« Réponse #6 le: 30 Mai 2017 à 00:28:25 »
Il est mort d'un cancer du poumon, diagnostiqué  trop tard, il avait déjà des métastases au cerveau, au foie, aux surrénales... Bref, il est passé de bien portant aux soins palliatifs.
On a eu 18 mois pour combattre le crabe tous les 2, pour s'aimer encore, pour se marier, pour accueillir notre petit bout car j'étais enceinte au moment du diagnostique.
18 mois pour voyager un peu entre les chimios et les opérations, pour retourner dans les coins qu'il aimait.
18 mois pour se marier, entre les opérations et les chimios qui changeaient tout le temps de date...
On nous surnommait "les amoureux" dans tous les services où il est passé.
et 6 mois de rémission, sans plus aucune trace de cancer.... le truc qui n'arrive jamais!
tout le monde y croyait, les médecins aussi.
on a décidé d'avoir un autre enfant, tout allait bien..
puis rechute... et mort annoncée.
quelques semaines pour me battre avec des médecins qui ne voulaient pas lui dire la vérité. que de temps et d’énergie gâchée.
puis quand il a su, il a organisé ses obsèques, on est allé aux pompes funèbres ensemble.
La tête de l'employée quand il a demandé un cercueil" écolo" (il bossait dans l’environnement). Ce n'est pas le genre de sortie qu'on rêve de faire avec son amoureux, mais c'est quand même un beau souvenir...

J'ai eu la chance immense de pouvoir apprivoiser l'idée de sa mort, de pouvoir en parler avec lui, en pleurer avec lui.
D'imaginer avec lui ce que pourrait être notre vie sans lui. De pleurer avec lui, qui ne connaîtrait jamais sans fille.
De lui dire combien je l'aimais.
De rire avec lui, même pendant sa dernière nuit.  pour des trucs complètement idiots : parce ce qu'avec ses bas de contention blancs jusqu'à mi cuisse, ça lui faisait vraiment un look bizarre. Et parce que l'eau en gelée qu'on lui donnait avait un sacré goût de dentifrice. bref, rire de bêtises, mais rire parce qu'on était encore vivants tous les 2, et que c'était tellement bon de rire ensemble!
Il est mort dans mes bras. au petit matin. J'étais crevée, j'avais besoin d'une pause, je lui ai dit qu'il me fallait une bonne douche. Et que ce serait vraiment sympa s'il pouvait me donner 5 minutes.
après, je lui ai dit qu'il pouvait partir quand il le voudrait... Et il est mort, paisiblement.
11 ans après, je suis très émue en y repensant, très triste, mais je ne suis plus désespérée
parce que malgré la peine, c'est un beau souvenir.
J'étais heureuse, en paix d'avoir pu l'accompagner jusqu'au bout.
 
Il me manque encore énormément.
Mais tout les mois qu'on a vécus ensemble avant sa mort, le fait d'avoir eu le temps de l'évoquer ensemble , de s'y préparer , ça m'a beaucoup aidée.
Le fait d'avoir pu se dire tout ce qu'on avait à se dire.
Le fait de savoir que je l'avais bien accompagnée.
 
Qu'est ce que ça doit être dur pour toi, que ça ait été si brutal. J'en suis vraiment désolée...
J'espère ne pas remuer le couteau dans la plaie en te racontant mon histoire.

Est ce que tu arrivée à lui dire ce qu tu aurais voulu lui dire? à lui écrire? Ne réponds surtout pas si tu trouves la question indiscrète.

Pour l'EMDR, fonce! ça m'a énormément aidé. J'ai constaté une énorme différence entre avant et après ces séances... ça m'a permis d'avancer sur ce chemin de deuil si douloureux.
 et ça va sûrement t'aider aussi, rien que pour le choc d'avoir appris sa mort si brutalement

prends bien soin de toi.

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4419
Re : Anniversaire
« Réponse #7 le: 30 Mai 2017 à 16:35:02 »
Rain
ton récit sur ton accompagnement la sérénité qu'il t'a laissé est poignant

Pour les personnes qui n'auraient pas vu dans table des matières que le lien "outils" donne des liens sur l'EMDR
je le remet ici
http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/boite-a-outils/msg55656/#msg55656

 :-*
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne Rain

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 31
Re : Anniversaire
« Réponse #8 le: 31 Mai 2017 à 00:21:38 »
Merci à toi de remettre les liens, je suis nulle en informatique.
Prenez bien soin de vous...

Hors ligne 3 pommes

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 201
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Re : Anniversaire
« Réponse #9 le: 06 Juin 2017 à 10:27:32 »


quelques semaines pour me battre avec des médecins qui ne voulaient pas lui dire la vérité. que de temps et d’énergie gâchée.
puis quand il a su, il a organisé ses obsèques, on est allé aux pompes funèbres ensemble.


J'ai eu la chance immense de pouvoir apprivoiser l'idée de sa mort, de pouvoir en parler avec lui, en pleurer avec lui.
D'imaginer avec lui ce que pourrait être notre vie sans lui. De pleurer avec lui, qui ne connaîtrait jamais sans fille.
De lui dire combien je l'aimais.

parce que malgré la peine, c'est un beau souvenir.
J'étais heureuse, en paix d'avoir pu l'accompagner jusqu'au bout.
 

Le fait d'avoir pu se dire tout ce qu'on avait à se dire.
Le fait de savoir que je l'avais bien accompagnée.

Est ce que tu arrivée à lui dire ce qu tu aurais voulu lui dire? à lui écrire?



Tu sais Rain, bien que le contexte soit un moment tres difficile , je t'envie pour la façon dont cela s'est passé pour toi.
C'est en insistant auprès de son oncologue et encore , parce que j'ai pu l'accoster dans un couloir de l'hopital  que j'ai su en 2 mns d'entretien qu'il restait un mois à vivre à mon compagnon.
Je savais en mon for interieur qu'il lui restait peu à vivre mais de la à dire qu'il ne lui restait qu'un mois, pour moi c'était impossible. Le temps de digérer et d'annoncer à l'entourage la vérité,  8 jours se sont passés et c'est là qu'il est parti
Nous n'avons pas eu le temps  de parler de ce passage dont il a toujours eu peur. Pas eu le temps de parler de ma situation  pour  l'après. Pas eu le temps de lui dire combien je l'aimais et comme il allait me manquer..

Il est certain que cela m'aurait aidé.  Mais s'il est exact qu'ils nous voient de là haut, ils doivent s'en  rendre compte mais ça je ne le saurais jamais sauf quand ce sera mon tour.

Bonne journée quand meme à tous les lecteurs de ce forum.

Hors ligne Régine

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 135
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Anniversaire
« Réponse #10 le: 07 Juin 2017 à 04:45:34 »

Très touchant vos témoignages..touchant et important...
Ça m'a ramené ã ce que j'ai vécu aussi...

Merci pour ce moment de partage!

Tendresse et empathie..sont les deux mots qui me viennent à l'esprit.