Auteur Sujet: A la dérive, sans ma moitié.  (Lu 93367 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 6225
Re : Re : A la dérive, sans ma moitié.
« Réponse #135 le: 05 mars 2024 à 19:53:57 »
Bonjour titigoo,
Cette histoire résonne tellement en moi …. Pour moi c’était le 19 octobre ! Mon mari, l’homme de ma vie , 31 ans de vie parfaite , d’un amour inconditionnel et deux magnifiques garcons puis un suicide …..
même état d’âme , pas la peine de commenter d’avantage, je vous souhaite d’essayer d’avancer aussi difficile que cela puisse être…
tu racontes
http://forumdeuil.comemo.org/apres-le-suicide-dun-proche/suicide-de-mon-mari-apres-un-moi-de-changement-brutal-de-comportement/msg137739/#msg137739

tu es aux bons endroits
ouvre ici aussi un fil
et
prend soin de toi
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne titigoo

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 123
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : A la dérive, sans ma moitié.
« Réponse #136 le: 05 mars 2024 à 21:22:30 »
Bonjour Bibe32
bienvenue dans ce forum   tu peux créer ton fil et nous raconter ton histoire, tes ressentis (que nous partageons tous), sans jugements. pour ma part, ca me permet d'extérioriser mon histoire, ma peine
oui, depuis le 12 octobre, ma vie de couple, ma vie s'est arrêtée et je vis un supplice au quotidien.
la question qui me revient sans cesse : pourquoi? pourquoi tu m'as laissé ? pourquoi tu ne m'as pas que tu souffrais autant?pourquoi je vis sans toi alors que je me suis construit avec toi?
et pas de reponse

bon courage, tu trouveras ici une ecoute.

Hors ligne Lora1981

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 4
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : A la dérive, sans ma moitié.
« Réponse #137 le: 08 mars 2024 à 11:27:02 »
Des questions,  je m’en suis posées,  beaucoup, j’ai refais l’histoire, j’aurais du faire comme ceci ou cela, je n’aurais pas du m’énerver tel jour ou tel autre, j’aurais dû être plus patiente.
Toutes ces réflexions ne m’ont menée à  rien, alors j’essaie d’éviter de refaire le match maintenant.
Mais les derniers jours avant son départ, affreux douloureux ne quittent pas mes pensées et me dévastée. Il a tellement souffert. Une mort affreuse après des jours de souffrance. 
Alors j’apprends à  vivre avec ça en espérant que là où il est il est en paix.

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 6225
Re : A la dérive, sans ma moitié.
« Réponse #138 le: 08 mars 2024 à 13:51:28 »
Citer
Alors j’apprends à  vivre avec ça en espérant que là où il est il est en paix.
n'ayant plus de corps physique même s'il une conscience existe encore aucun corps ne souffre
faut t'accrocher à ça !
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne titigoo

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 123
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : A la dérive, sans ma moitié.
« Réponse #139 le: 25 mars 2024 à 20:57:17 »
bonsoir a tous,
bientôt 6 mois.....je ne vais pas dire que ça passe ce serait mentir. rdv chez le notaire programmé pour finaliser le dossier de succession. des frais , des droits à payer, et le nom de Nadege qui sefface du système administratif.
j'ai récupéré ce jour la numérisation des k7 videos ; 10 dvd à regarder.....pas ce soir car je sais que je vais replonger. mais j'irais voir ces souvenirs et me rappeler des ces doux moments passés avec toi
j'avance, doucement mais j'avance. rien n' a changé à la maison , les vêtements sont tjrs là. la aussi, un jour il me faudra plonger dans ton armoire pour y faire un tri et me conserver tes vêtements

pourquoi je pense encore que tu vas peut être revenir, pourquoi je pense que je suis dans une 4e dimension et qu'un beau matin tu seras à mes cotés......le cerveau est bien fait, mais j'ai peur prochainement de tomber de haut lorsque je te laisserai en paix. je n'y suis pas encore.

bon courage à tous

Hors ligne malome

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1251
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : A la dérive, sans ma moitié.
« Réponse #140 le: 25 mars 2024 à 22:53:33 »
Bonsoir titigoo

Six mois ,une étape sur ce chemin douloureux, passage  obligé chez le notaire,  un pas de plus vers  effacement administratif , mais pas dans ton coeur ...
Tu as le temps de revoir tous ces merveilleux souvenirs, quand tu seras prêt ,tu sais qu'ils sont là , oui cela fera monter une saine émotion , des larmes mais qu'importe . ; ; ; ;
Quand aux vêtements si tu n'es pas gèné par la place , tu as le temps , je vais vers ma  sixième année  de deuil et ils sont toujours là , faire à son rythme pas à pas  , un jour après l'autre
 Tu fais comme toi tu le sent , sans pression , je suppose que l'émotion sera là
Même si tu tombes de haut , tu sais maintenant que tu te relèveras , les hauts sont plus hauts et on fait face aux bas
Prends soin de toi
Amitiés

Hors ligne titigoo

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 123
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : A la dérive, sans ma moitié.
« Réponse #141 le: 14 avril 2024 à 20:54:22 »
Bonsoir à tous,
petite anecdote qui m' a fait grincer des dents : de retour chez moi la semaine dernière, contrôle de police : ok permis, papiers, pas d'alcoolémie tout va bien.....jusqu'à la question qui fâche : la voiture est à quel nom. Nadege je réponds, ' c'est qui?'.....un vide et je réponds ma femme,  ' et elle est toujours là mme'.......et là comment dire : ont ils des fichiers qui se recoupent? je ne sais pas. ma tête a bien entendu changer en leur répondant non Nadege est décédée.
ah ben mr faut changer la carte grise sinon vous risquez une amende......oui je sais que je dois la changer mais j'ai pas envie de la changer cette p..... de carte grise car bientôt Nadege n'existera plus jamais.
bien sur cette dernière phrase je ne l'ai pas dit, mais tout penaud j'ai répondu oui je dois le faire , oui je vais le faire

impitoyable vérité qui nous écrase à chaque fois

bon courage à tous

Hors ligne poète endormie

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 185
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : A la dérive, sans ma moitié.
« Réponse #142 le: 15 avril 2024 à 10:35:17 »
Bonjour,
Oui j'ai eu le même ressenti et la même très grande difficulté à modifier son nom. D'ailleurs je ne l'ai toujours pas fait en ce qui concerne EDF au bout de plus d'un an. L'utilisation de son adresse mail reste pour certains sites administratifs tout comme le notaire.
Je regarde par contre ses photos, chose qu'il m'était impossible à faire jusqu'au un an approximativement. Notre mental évolue au cours du temps mais le manque sera toujours là seulement on le perçoit différemment.
Aujourd'hui je sais grâce aux plus anciens, que l'on ne remerciera jamais assez, que cela va encore avancer
Mille courages

Hors ligne Stradi

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 9
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : A la dérive, sans ma moitié.
« Réponse #143 le: 16 avril 2024 à 13:47:44 »
Bonjour Titigoo

Oui,… c’est si difficile de les voir disparaître doucement.
Je me souviens avoir fondu en larmes lorsque ma banquière m’a demandé de ramener le chéquier estampillé aux noms de Mr-Mme.
Elle ne s’attendait pas à ça… cela l’avait bouleversé.
Mais elle faisait son job.
La ligne téléphonique de mon F. est toujours active. Je ne peux me résoudre à ne plus appeler sur sa messagerie pour entendre son mot d’accueil….

Courage à tous

Hors ligne Stana

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1508
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : A la dérive, sans ma moitié.
« Réponse #144 le: 17 avril 2024 à 14:55:40 »
  Bonjours titigoo. Ton récit m'a profondément émue. Perdre un être que l'on aime de tout son coeur est déjà trés dur, c'est une terrible èpreuve que, pour ma part, j'ai connu deux fois dans ma vie...mais lorsqu'il s'agit d'un suicide, j'imagine bien que ça doit être pire encore. Tout le monde éprouve un sentiment de culpabilité à la perte d'un proche, on se dit toujours: "Est-c-que je n'aurais pas dû faire ceci plutôt que cela? Est-ce-que je n'aurais pas dû m'en douter, anticiper? Si j'avais fait çi, et si, et si, et si..."  Je suis sûre que toutes les personnes en deuil se sont dit ce genre de choses, même si on sais trés bien que ça ne change rien.

  Dans le cas d'un suicide, ce sentiment de culpabilité, tristement naturel dans tous les cas, doit être encore pire. Même si je n'ai pas connu cette forme de deuil, j'entrevois ce quon peux ressentir  :'( j'ai parfois craint que certains de mes proches mette fin à ses jours, et j'ai entrevu (je dis bien entrevu, je n'ai pas la prétention de dire que je sais ce que ça fait, il faut avoir connu ça pour comprendre, c'est évident) la souffrance supplémentaire que ce serait si, en plus du deuil lui-même, je culpabilisais, si je me demandais ce que j'aurais bien pus faire pour empêcher ce drame...

  Je sais que ça a l'air facile à dire, de l'extèrieur, mais c'est du fond du coeur: tu aimais profondément ta femme, et si tu avais eu le moindre doute sur ce qui risquait d'arriver, tu aurais fait l'impossible pour l'en empêcher, et pour lui redonner, autant que possible, goût à la vie. Tu le sais. Quand une personne veut vraiment se suicider, elle n'en parle pas, elle le cache à ses proches...tu ne pouvais pas deviner, tu n'ètais pas dans sa tête. La preuve, c'est qu'en rentrant chez toi ce jour-là, tu étais dans le même état d'esprit que d'habitude, tu n'avais aucune raison apparente de t'inquièter. Tu lui a apporter beaucoup d'amour durant toute votre vie de couple, elle a forcément été heureuse, elle aussi, de tous ces moments partagés. Elle avait trouvé l'amour de sa vie, et toi aussi. Rien ne pourra effacer ça.

  Le chemin sera long et difficile, personne ne pourrait te dire le contraire. Cependant tu avance pas à pas, à ton rythme-chacun a le sien-tu continue malgrès tout, et c'est le plus bel hommage que tu puisse lui rendre. Essayer de bloquer ou d'accèlèrer le processus de deuil ne servirait à rien, ce serait pire, comme tu semble l'avoir compris. Il y a un temps pour tout. Et il en faut beaucoup pour que la douleur devienne plus supportable, puis s'apaise petit à petit, pour laisser place aux beaux souvenirs. Parler de ce que tu traverse, de chaque étape ne peux que t'aider. Tu sais qu'ici, chacun vit ou à vécu la même souffrance, sous différentes formes, et que tu peux tout nous dire, comme ça te vient.
 
*Où que tu sois, ne m'oublie pas. Ici, ta voix résonnera encore et toujours. C'est un nouveau monde qui s'ouvre à toi; mais c'est un monde où je ne suis pas...* (Dark Sanctuary)

Hors ligne Laurence

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 94
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : A la dérive, sans ma moitié.
« Réponse #145 le: 02 mai 2024 à 22:46:41 »
Bonsoir Titigoo,
Cela fait un moment que je ne suis pas passée par là. J'avais lu tes post. C'est vrai qu'au niveau de l'administration c'est plutôt galère.
A croire qu'on n'en finira jamais.
Avançons petit à petit, et à notre rythme.
Douce soirée.
Laurence

Hors ligne titigoo

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 123
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : A la dérive, sans ma moitié.
« Réponse #146 le: 02 mai 2024 à 22:49:06 »
Bonsoir à tous,
voila,  rdv notaire réalise : gros coup de blues quand le notaire m'a indiqué dossier clos. voila terminé, pour la succession.
retour à la maison. rien n'a changé depuis le 12/10. il va falloir pour avancer que je me mette à trier les affaires
oui ça va être dur mais je ne peux plus rester figé à cette date. bien sur, tout ne va pas être jeter : impossible
depuis peu, des fantômes apparaissent dans mes nuits : pas de bonnes augures car ils m'attirent vers eux en me faisant comprendre que si je veux des réponses à mes questions je dois les suivre.
je sais que j'ai encore du chemin à faire avant de trouver une certaine tranquillité d'esprit (peut on vraiment parler de tranquillité ).
plus de 6 mois sont passés et j'entame le mois de mai qui ne va pas me réjouir car trop de date souvenirs   
brin de muguet pour la maison, pour toi mon amour mais tu n'es pas la pour sentir le doux parfum
je voudrais tant te revoir à mes cotés

bon courage à tous.

Hors ligne Stana

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1508
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : A la dérive, sans ma moitié.
« Réponse #147 le: 03 mai 2024 à 14:24:48 »
  Oui, malheureusement, les démarches administratives vont de pair avec le deuil...comme si on ne souffrait pas assez comme ça dans ces moments-là, il faut en plus s'occupper de paperasses  ::) c'est le comble de l'ironie, c'est ce que j'ai toujours pensé: quand on perd quelqu'un, et qu'on est donc au début du deuil, au pire moment, on doit puiser dans notre énergie-dont nous avons pourtant un besoin précieux pour supporter la perte de l'être aimé-pour toutes ces démarches  ::) il faut pourtant bien que ça se fasse...c'est une étape de plus, au moins ces corvées sont derrière toi.
  Je te souhaite de connaître un jour de plus doux rêves  :( :)
 
*Où que tu sois, ne m'oublie pas. Ici, ta voix résonnera encore et toujours. C'est un nouveau monde qui s'ouvre à toi; mais c'est un monde où je ne suis pas...* (Dark Sanctuary)

Hors ligne Loma6061

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 358
  • Avancer n'est pas oublier
Re : A la dérive, sans ma moitié.
« Réponse #148 le: 14 mai 2024 à 17:27:36 »
Titigoo, je viens de te lire, on passe tous par ces périodes administratives oligatoires difficiles à intégrer dans notre deuil.
Je suis de tout coeur avec toi dans ta détresse, plein de pensées positives à toi
Jusqu'à ce que ta mort nous sépare, jusqu'à ce que ma mort nous réunisse ...

Hors ligne titigoo

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 123
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : A la dérive, sans ma moitié.
« Réponse #149 le: 14 mai 2024 à 21:17:39 »
samedi 11 mai : boulot le matin rentré vers 13h, mon fils qui me dit bonjour ca s'est bien passé. rien de surprenant et pourtant d'un coup une belle crise d'angoisse. bien sur je me suis mis à l'écart pour éviter de voir son père dans cet état. et pourquoi cette crise d'angoisse. ce 11 mai aurait signé notre 30e anniversaire.....que je ne vais pas pouvoir lui souhaiter. voila, pas de voyage de noce, et rien n'a changé dans la maison depuis ce 12 octobre

nous avons décidé prochainement de faire un peu de tri pour tenter de 'neutraliser ' notre chez nous et tenter de trouver un peu d'apaisement

bonne soirée à tous et courage.