Auteur Sujet: A la dérive, sans ma moitié.  (Lu 87048 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 6150
Re : A la dérive, sans ma moitié.
« Réponse #120 le: 15 janvier 2024 à 17:57:04 »
il me semble avoir lu cela sur la section suicide de ce forum

Tu es conscient qu'il te faut de l'aide
pour ton fils tu le dois

bien sûr cela ne fera pas revenir Nadège vivante

qu'as tu mis en route ? contact avec dialogue solidarité ? lien donné dans en guise de table des matières
qu'as tu visionné de http://forumdeuil.comemo.org/apres-le-suicide-dun-proche/le-guide-'vous-etes-en-deuil-apres-le-suicide-d'un-proche'/
as tu récupéré le guide
http://forumdeuil.comemo.org/apres-le-suicide-dun-proche/le-guide-'vous-etes-en-deuil-apres-le-suicide-d'un-proche'/

dis nous

"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne titigoo

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 118
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : A la dérive, sans ma moitié.
« Réponse #121 le: 22 janvier 2024 à 18:45:55 »
J’écoute ce morceau et ce refrain (légèrement modifié) reprend mon état actuel :
J’ suis comme un fantôme quand tu vas là où je suis  pas
Je suis Morgane de toi (ma chérie)
(Nadege) t’envole pas …

Hors ligne pscar13

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1869
  • Seul l'Amour peut garder quelqu'un vivant
    • Créations et Décors chez Katia – Un amour infini pour la vie
Re : A la dérive, sans ma moitié.
« Réponse #122 le: 22 janvier 2024 à 21:43:24 »
Bonsoir titigoo,

Tu n’as pas de regrets à avoir Cateyes33 , c’est fait. Moi pour l’instant c’est impossible mais lorsque je pourrais affronter son armoire et tout le contenu, il faudra s’y mettre avec je pense comme certains l’on fait me faire un coffre souvenir.
Je n’ai pas de fille ni de belle-fille, donc il faudra bien me séparer de ses vêtements

Pour ma part j'ai toujours considéré que rien ne m'obligeait à le faire, c'est seulement pour respecter ses souhaits, et que j'ai envie de m'installer dans cette pièce où elle travaillait, une nouvelle façon de me sentir bien avec ma princesse.

Pour vous deux ce soir, on peut la réécouter.

https://youtu.be/GYcTUfniPiU


« Modifié: 22 janvier 2024 à 21:47:10 par pscar13 »
Le futur devient présent, et, dans l'instant qui suit, passé.
Mon rêve est devenu réalité, mon amoureuse, mon éternel présent.

Hors ligne titigoo

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 118
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : A la dérive, sans ma moitié.
« Réponse #123 le: 31 janvier 2024 à 20:18:15 »
Mon Grand Amour, ça y est nous y sommes:
 au petit matin, ma main a glissé le long des draps pour toucher ta poitrine et sentir ton coeur battre, coller mes pieds contre les tiens .....en fait non......,mes mains n'ont rencontré que les draps dans ce lit trop grand pour moi seul. j'ai donc pris ton oreiller pour le tenir contre moi comme s'il s'agissait de toi et je t'ai murmuré : mon amour je te souhaite un bon anniversaire.
il y a 49 ans une étoile naissait sur terre pour m'accompagner pendant prés de 30 ans et me permettre de vivre une vie qui m'a façonné et construit: tu es ma femme et la mère de mes 2 fils. comment puis je oublier cette date ,gravée jusqu'à la fin de mes jours, dans mon coeur et ma tête.
c'est la première fois depuis 1995 que je souhaite ton anniversaire sans toi : oui ce soir, nous t'avons fait honneur en allumant les bougies sur ton gâteau d'anniversaire. oui ma chérie je pleure ton absence et du manque cruel de ta personne.
nous avons soufflé les bougies et j'ai fait un voeu : que tu puisses être à mes cotés et continuer à m'aider à vivre sans toi.
Jamais je n'aurais pu croire vivre ce moment de fête pour la toute  dernière fois le 31 janvier 2023....
Je suis comme un fantôme sans toi, toi ma bonne étoile , éclaire mon chemin.
du plus profond de mon être, je t'aime ma chérie et à nouveau je te souhaite un très joyeux anniversaire.

Bonsoir à vous tous, je sais en parcourant ce site, que plusieurs d'entre vous ont traversé ces fameuses dates qui rajoutent  un peu de sel sur notre plaie......oui ça aide à la cicatrisation mais que ça pique.
voila, depuis ce matin , la journée s'est écoulée avec les dents serrés, la boule au ventre, et les yeux rougis.
je retournerai ce soir dans ce grand lit, sans Nadege, et je tenterai de m'endormir en douceur en pensant qu'elle est à coté de moi.

Amitiés à tous.

Hors ligne Laurence

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 87
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : A la dérive, sans ma moitié.
« Réponse #124 le: 31 janvier 2024 à 22:34:44 »
Bonsoir Titigoo,
Une date difficile. Pour ma part, c'était samedi dernier. Son anniversaire, ses 58 ans, le premier sans ma moitié. Nous les avions fêté ensemble depuis 1990.
Je suis d'une tristesse absolue depuis plusieurs jours. Des journées fades, inodores, qui m'amènent à des soirées fades et pleines de chagrin.
Essayer de prendre soin de moi, c'est tout ce qui me reste à faire pour ne pas sombrer.
Amitiés.
Laurence

Hors ligne titigoo

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 118
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : A la dérive, sans ma moitié.
« Réponse #125 le: 01 février 2024 à 20:46:32 »
Oui Laurence, c'est ça des journées fades, sans gout avec un certain automatisme.....il va falloir tenir. Nadege m'a mission et je dois donc à minima respecter ces volontés, mais que c'est dur de vivre sans elle.
prendre soin de soi c'est ça mais faut-il en avoir encore l'envie.....
bon courage Laurence, car je ne sais pas quoi dire d'autres, je n'ai pas de recettes miracles. comme toi, je suis tombé dedans et il faut s'en relever.

amitiés.

Hors ligne titigoo

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 118
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : A la dérive, sans ma moitié.
« Réponse #126 le: 11 février 2024 à 11:36:56 »
Bonjour à tous, cette semaine nous avons eu la visite (suite prise de rdv) d'une assistante sociale de la CAF pour mettre à jour mon dossier , parce que ça y est celui de Nadege n'existe plus. une fois de plus c'est comme une ampoule qui éclaire mon chemin ou mes souvenirs que l'on vient d'enlever. au fil du temps, l'administration efface son nom,  son prénom, bientôt elle n'existera plus dans les dossiers informatiques de l'administration ( sauf pour la succession et le règlement des droits!!)

bref, je pensais que cela allait durer 10-15 mn et finalement, la dame m'a écouté plus d'une heure et demie sur mon état, mon ressenti et surtout m'a ouvert les yeux sur mon fils dont l'anniversaire est le 10 février : la majorité est une date clé et c'est vrai que j'étais pas dans l'état d'esprit de ne fêter quoique ce soit. Un peu grâce à elle, nous avons donc décidé d'organiser une petite sortie entre nous.
bien sur je l'ai remercié de son écoute et je lui ai dit qu'elle devait avoir une certaine carapace pour affronter à longueur de journée les 'lamentations ' de ces conjoints ou parents endeuillés......

Hier nous avons partagé une moment de détente avec mon fils pour lui , et ça nous a fait du bien, ça m'a fait du bien de sortir de cette 'routine'. 3h de vrais sourires, et j'ai remercié mon fils d'avoir, avant notre sortie ,visionné les photos de sa naissance, la maternité, la maman....ça a été dur de revoir toutes ses bons souvenirs, mais en l'honneur de Nadege et de mon fils c'était pour moi une obligation : 18 ans de souvenirs et d'images dans ma tête.

voila, entre autres, une action qui me relève tout doucement de ce gouffre, mais ça pique au quotidien.

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 6150
Re : A la dérive, sans ma moitié.
« Réponse #127 le: 11 février 2024 à 20:50:16 »
profites de réussir à accompagner votre fils dans ce passage et d'avoir son affection ! réconfortante
http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil/dr-faure-7287/msg137611/#msg137611
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne titigoo

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 118
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : A la dérive, sans ma moitié.
« Réponse #128 le: 15 février 2024 à 22:17:28 »
bonsoir à tous,

soirée st Valentin sans ma Valentine, néanmoins un bouquet de mimosas comme tu les aimes : parfum et couleur m'ont rappelé les précédents ou je te disais bonne fête ma chérie
voila c'est passé, et toujours ce trou béant dans mon coeur et rien n'y fait
alors ma chérie, bientôt je serais à tes cotés.

Hors ligne did

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 74
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : A la dérive, sans ma moitié.
« Réponse #129 le: 16 février 2024 à 13:46:03 »
ma venlatine a eu aussi de belles azalés bleu/violette  , un joli pot de fleur sur sa derniere demeure  , elle ai aimait tant les fleurs , les parfums et les couleurs  que la vie est cruelle de devoir vivre ces instant tout seul aujourd'hui  , nous qui ne demandons que a donner du bonheur dans ce monde de brutes. il me tarde aussi de la rejoindre car plus rien n'a de gout et aucunes envies n'existent maintenant . une dérive complete et totale ou lon ce dit : a quoi bon ? tant que l'on mettra cent fois plus de moyen dans l'armement que dans la recherche des maladies , a quoi bon vivre dans un monde comme celui la !
ma colere et ma tristesse sont de plus en plus presente

Hors ligne titigoo

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 118
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : A la dérive, sans ma moitié.
« Réponse #130 le: 26 février 2024 à 21:17:38 »
Bonsoir, je reprends le clavier pour vous donner la suite de mon histoire, qui ressemble a celle de beaucoup d'entre vous. des vagues émotionnelles qui arrivent, parfois sans raison, parfois sur les notes de musique.
aujourd'hui j'enrage, car les quelques vêtements que j'avais gardé sous son oreiller ne 'respirent ' plus son odeur. ça y est , son parfum, son odeur tout s'estompe et aujourd'hui je n'ai plus la possibilité de sentir ma Nadege. je n'ai plus que ces bouteilles de parfum.
c'est la réalité qui me frappe et qui me dit : ça y est tu as eu ta dose, maintenant il va falloir faire sans.
inutile de vous dire dans quel état je me sens: désabusé !

il faut avancer, seul, et au fil du temps, les souvenirs 'physiques' disparaissent me mettant encore plus dans le brouillard.

bon courage à tous.

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 6150
Re : A la dérive, sans ma moitié.
« Réponse #131 le: 27 février 2024 à 09:16:43 »
et cela nous oblige à tisser un nouveau système de lien ...
prends soin de toi comme Nadège voudrait
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne Stouf

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 10
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : A la dérive, sans ma moitié.
« Réponse #132 le: 29 février 2024 à 12:36:32 »
Bonjour,
Mon mari pendant sa maladie avait horreur de cette p...n d'échelle comme tu dis. Il disait toujours si je dis j'ai mal c'est que j'ai mal... Est ce qu'on peut vraiment quantifier nos douLeurs...
Tout deuil apporte son lot de culpabilité, de regrets, de colère et de questions... Avec l'éternel SI...
Si j'avais autrement, si cela n'était pas arrivé... Etc
Bon courage en tout cas dans cette épreuve et merci pour ce témoignage

Hors ligne titigoo

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 118
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : A la dérive, sans ma moitié.
« Réponse #133 le: 03 mars 2024 à 21:17:36 »
Bonsoir,
je pensais pouvoir, j'ai présumé des mes forces : trop tôt certainement.
jai voulu commencé à trier les quelques affaires des garçons (ils m'ont aidé puisque notre premier a passe quelques jours avec nous). bien sur je suis tombé sur des cartons à toi ma Nadege : boite de chaussures neuves, que tu ne porteras donc jamais, des photos souvenirs de vacances, des cartes postales....
je pensais pouvoir, mais non, j'ai craqué car j'ai encore la tête trop pleine de toi, de nous
j'ai donc laissé tomber et remis à plus tard ce rangement, sachant qu'il faudra un jour puiser la force de ....
bientôt 5 mois, et je cherche cette p.... de raison de vivre sans toi: c'est dur, très dur.
je me relève,  jusqu'à la prochaine chute.....et me relèverai à nouveau
je me console d'avoir trouvé des K7 video qu éjectas vais numériser : je ne sais même plus ce qu'il a dessus, mais je veux les garder sur des supports qui je l'espère ne vont pas de détériorer

bon courage à tous, nous avons tous à notre propre vitesse.
« Modifié: 04 mars 2024 à 20:57:59 par titigoo »

Hors ligne Bibe 32

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 2
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : A la dérive, sans ma moitié.
« Réponse #134 le: 05 mars 2024 à 17:25:48 »
Bonjour titigoo,
Cette histoire résonne tellement en moi …. Pour moi c’était le 19 octobre ! Mon mari, l’homme de ma vie , 31 ans de vie parfaite , d’un amour inconditionnel et deux magnifiques garcons puis un suicide …..
même état d’âme , pas la peine de commenter d’avantage, je vous souhaite d’essayer d’avancer aussi difficile que cela puisse être…