Auteur Sujet: Sentiment de gêne de mes proches lorsque j’aborde le sujet  (Lu 2334 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Rosekab

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 1
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Sentiment de gêne de mes proches lorsque j’aborde le sujet
« le: 02 novembre 2021 à 01:07:48 »
Bonjour,

Je vous écris pour vous demander si vous aussi vous avez eu le ressenti lorsque que vous abordez le sujet “épineux”, vos proches n’entrent pas plus profondément en matière ?

Je vais essayer de clarifier mes propos de la meilleure façon possible. J’ai malheureusement perdu mon père il y a 1 an de manière très soudaine et brutale. J’ai toujours été quelqu’un de très optimiste et positif qui a toujours le sourire et malgré cette douleur atroce je m’efforce chaque jour depuis un an de conserver cette nature joyeuse. Je dirai que j’arrive assez à “gérer” mon deuil dans le sens où j’accepte chaque étape et j’accepte également mes moments de tristesse.  Je vais mieux qu’il y a quelques mois en arrière. Cependant, un problème persiste et c’est mon rapport avec mes proches. Je pense sincèrement que la communication est le meilleur moyen pour faciliter les étapes du deuil mais malheureusement lorsque j’essaie de formuler ma peine à mes proches j’ai systématiquement l’impression que certes, ils m’écoutent, mais que cela reste uniquement en surface et qu’il n’y a jamais d’approfondissement de la conversation. Personne ne me demande comment je vais par rapport à la perte de mon père, personne ne me pose des questions quand j’aborde le sujet. La plupart du temps ils se contente d’écouter, de dire “je suis vraiment désolé”  “ça va aller”  “c’est normal” et c’est tout. Je pense qu’il s’agit peut-être d’une certaine gêne de ce sujet épineux de leur part mais j’aimerais tellement que ma mère, mon copain ou mes amis aillent plus en profondeur car j’ai besoin d’en parler et d’avoir une conversation active sur le sujet lorsque j’en ressens le besoin surtout quand j’ai une énorme montée de tristesse car ça m’aide de parler de mon ressenti. C’est très frustrant de toujours avoir des réponses courtes et fermées lorsque j’aborde le sujet. J’essaie de me montrer tolérante car dans mon entourage, je suis pratiquement la seule à avoir perdu un parent et je me dis que les gens autour de moi ne sont pas encore passés par cette expérience traumatisante et qu’ils ne peuvent  pas réellement comprendre la peine que j’ai au quotidien ou quand j’ai mes moments de tristesse extrême qui m’envahissent.

J’ai essayé d’expliquer ce fait à mon copain mais il était très difficile pour moi d’être claire dans mes propos sûrement par peur d’heurter/blesser la personne car je n’ai pas envie qu’il pense que je l’accuse de ne pas m’écouter car ce n’est pas cela que je reproche du tout. J’ai juste l’impression de toujours “survoler” ce sujet précis. Ainsi, la conversation fut assez remplie de malentendu et difficile.

J’espère avoir été assez claire dans mes propos et que quelqu’un pourra me répondre et me dire s’il/elle est également passé par une  phase similaire à la mienne….

Bonne soirée

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 5351
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char