Auteur Sujet: Écoute et soutien  (Lu 498 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Carolane

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 1
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Écoute et soutien
« le: 11 novembre 2020 à 17:37:03 »
Bonjour je vais vous raconter mon histoire, tout a commencé comme la plupart, par une histoire d'amour, j'étais jeune, très jeune, trop jeune même.
J'étais à l'âge du collège et il avait à peu près 7 ans de plus que moi, mais on est tomber fou amoureux l'un de l'autre, d'un amour passionnel, tout nous opposés mais pourtant tout nous a rapproché.
J'ai connue l'amour avec lui, il s'est passé ce qu'il devait se passer, je suis tombée enceinte.
On était jeune mais on a décidé ensemble d'assumer et de garder le bébé.
Éric était élevé par son grand frère, depuis le décès de leurs parents dans un accident de voiture.
Je m'entendais pas avec son grand frère Frédéric, car il voyait ça d'un mauvais oeil que je m'intéresse à son petit frère.
Et bien sûr, quand il a appris que j'étais enceinte, ça était encore pire.
Mais notre amour était plus fort que tout, en tout cas c'est ce qu'on pensait lui et moi.
Jusqu'au jour oui Éric a eu un accident très grave et il a fini a l'hôpital, alors que j'étais a un stade très avancé de ma grossesse.
Son frère essayer de m'empêcher de lui rendre visite à l'hôpital.
Quand je suis passé voir Éric a l'hôpital, le 22 mars 2003 pour son anniversaire, alors qu'il était dans le coma, la colonne fracasser et ses jambes paralysées, je ne savais pas alors, que c'était la dernière fois que je le voyais.
Quelques jours plus tard, quand j'ai voulue lui rendre visite, j'ai suis tombée nez à nez avec Frédéric, devant l'hôpital, il m'a dit: "Qu'est-ce que tu fais là encore ? Si tu es venu voir Éric, c'est plus la peine, il est mort !"
Je lui es répondu: "Quoi, non, tu mens, tu ne m'empêchera pas de le voir!"
Il m'a crier " Il est mort, mon petit frère est mort a cause de toi, tout ce qu'il lui est arrivé c'est ta faute! Il ne te reste plus que tes yeux pour pleurer ! C'est tout ce que tu mérites maintenant "
J'ai courue à sa chambre,  mais il était mort !
Le médecin m'a appris, que Frédéric avait signé une décharge autorisant le médecin a brancher les appareils pour aider Éric à respirer, car en 3 mois il n'y avait pas d'amélioration de son état, il ne se réveiller pas, tu sortais pas de son coma, et que si un jour il arriverait à se réveiller, à sortir de son coma, il aurait était paralysé a vie et qu'il aurait était comme un légume.
Je n'ai pas pu le voir, il n'était déjà plus là, je n'ai pas pu lui dire adieu, ni commencer mon travail de deuil car Frédéric a tout fait pour ça, pour me punir. Il était son seul parents légal, il a donc pris toutes les décisions seul. Et je lui en veux beaucoup pour ça.
En repartant, en chemin pour aller chez une amie, ça était un tel choc, que j'ai commencé a perdre les os en route.
J'ai été trouvé et emmené en urgence dans une clinique en Belgique, où j'y ai accouché difficilement, j'ai eu une petite fille, que j'ai appelé Érika.
Elle est née le 12 avril 2003, elle est née avant terme, d'un accouchement très difficile.
Elle est partie en observation, et il lui on fait tout un tas de test pour vérifier que tout allait bien.
Moi j'étais jeune, très jeune, trop jeune, les douleurs était si fortes, qu'ils ont dû me donner des médicaments lourds en perfusion, des piqûres et tout à fait d'autre chose que je ne me souviens plus.
En tout, je ne dû rester que 3 ou peut-être 4h maximum avec elle, avant qu'on me l'enlève définitivement et que je ne l'ai jamais revu depuis
« Modifié: 11 novembre 2020 à 17:58:59 par Carolane »