Messages récents

Pages: [1] 2 3 ... 10
1
Vivre le deuil de son conjoint / Re : Nous ne vieillirons pas ensemble
« Dernier message par Nicole59 le Hier à 23:27:46 »
Bonsoir Katherine,
Vie parallèle,  oui c'est aussi ce que je ressens depuis 49 mois et 8 jours, je me dis aussi que c'est moi qui suis malade et dans le coma, que je vis un cauchemar et que je vais me réveiller près de lui  le revoir sourire.... mais non,  illusions
Nicole
2
Vivre le deuil de son conjoint / Re : Nous ne vieillirons pas ensemble
« Dernier message par Kteryne le Hier à 19:02:03 »
J'ai mal au coeur,
Ca monte et ça descend
Sans arrêt.
J'ai mal mon coeur.
Parfois, ça reste quelques jours en haut,
Parfois quelques jours en bas.
Mais sans arrêt ce mouvement.
J'ai mal dans mon coeur.

Catherine
3
C est une honte ce que fait la psychiatre zinzin
Décidément les psys m auront fait beaucoup de mal
Et pour en trouver un de bien à Montpellier : bernique

Philippe
4
Vivre la perte d'un parent / Re : Vivre sans ma maman
« Dernier message par Mandy le Hier à 00:49:09 »
Merci pour vos mots...moi aussi je rendais des services, je l'accompagnais à ses rdv médicaux et surtout je l'appelais très souvent et la faisais rire. Qu'est ce que sa voix me manque...
Je sais que les regrets n'apportent rien, c'est sûrement la culpabilité de n'avoir pas été parfaite dans ma relation qui remonte.
Mon cousin m a dit qqch il y a peu qui rejoint un peu ce que vous dites sur les souvenirs : il m a dit "les photos c'est bien mais l imaginer ou te souvenir c'est mieux sans quoi tous tes souvenirs vont être portés sur des moments capturés en photo. C'est très réducteur". Il a perdu son papa une semaine avant mon mariage et il en était très très proche.
Je vais essayer d'être courageuse mais je suis dans une période de creux en ce moment...
Prenez soin de vous et merci d être passée par ici
5
Vivre le deuil de son conjoint / Re : Arret cardiaque
« Dernier message par qiguan le 25 juin 2022 à 17:25:20 »
tu vis la douleur du manque
sevrage brutal ...
il faut TRÈS longtemps pour supporter un peu mieux ces crises de manque 
pour qu'elles ne nous empêchent pas de vivre un quotidien plus "normalement"

Citer
tu penses au suicide tant ton chagrin est là
lis
http://deuil.comemo.org/deuil-suicide-chagrin
extrait de en guise de table de matière

bien chaleureusement
6
Vivre le deuil de son conjoint / Re : Arret cardiaque
« Dernier message par Tetel552000 le 25 juin 2022 à 09:44:49 »
En fait tout es confus dans ma tete...

Un jour ca va,l'autre jour j'ai des envies de le rejoindre...moi je voudrais le revoir juste 5min pour le serrer dans mes bras..maintenant qu'il es mort je n'ai plu peur de mourrir,cette sensation que si je meurs je suis certaine que je vais le retrouver....
7
Le chien n avait qu' un abcès
Opéré il va bien

J ai été obsédé par le suicide de mon ex femme et maintenant je suis obsédé par le cancer

Je ne cherche même plus de thérapeutes qui pourraient m aider dans cette épreuve difficile

J abandonné

Philippe
8
Vivre le deuil de son conjoint / Re : Merci
« Dernier message par qiguan le 24 juin 2022 à 22:28:02 »
oui l'horreur du réveil et la prise de conscience de la réalité ... ça dure longtemps avant de l'apprivoiser puis de pouvoir le surmonter sans détresse très vite je me suis efforcée de lister au réveil et à d'autres moments les bonnes choses que j'avais eu avec lui pour ne pas me noyer dans le manque   :-\
faire un pas à la fois

prends soin de toi comme il voudrait
9
Vivre le deuil de son conjoint / Re : Arret cardiaque
« Dernier message par qiguan le 24 juin 2022 à 22:22:33 »
tu es à 4 mois de deuil
les étapes
 Le choc. ...
2 – Le Déni. ...
3 – La colère. ...
4 – La dépression et la tristesse. ...
5 – La résignation. ...
6 – L'acceptation. ...
7 – La reconstruction.

j'ai souvent nommé le deuil comme des étapes entremêlées, rebondissantes
je les nommais
kaléidoscope
définition
" il possède à la fois un nombre fini d'éléments dans un espace fini (clos) et où il autorise pourtant un nombre indéfini de combinaisons, il donne une illustration concrète, symbolique, de la façon dont on peut créer quelque chose de nouveau par un simple réagencement de ce qui existait déjà auparavant. Il donne ainsi une figure réconciliant les termes apparemment opposés de la permanence et du changement, de l'identité et de la différence.
Cette image permet également d'illustrer un propos soutenant que ce ne sont pas les éléments qui font le tout, mais la forme que prend leur combinaison : le tout n'est pas réductible à la somme de ses parties. À partir d'un nombre fini d'éléments, on peut créer un grand nombre de figures différentes."
ou fractales
Qui représente des formes découpées, fragmentaires, laissant apparaître des motifs similaires à des échelles d'observation de plus en plus fines ...
et ça dure pour moi

Ce raisonnement a été validé par les psys qui ont accompagné mon deuil.
Il est logique semble t'il

ceci pour te dire que dans chaque étape il y a des morceaux plus petits de toutes les autres étapes d'où une certaine confusion

je pense que l'on n'avance pas dans le processus de manière nette ...

majoritairement il semblerait que tu sois dans la jonction entre colère et dépression ... mais tu vis aussi de minuscules moments de reconstruction et de grands moments de colère et des bouts de résignation ...

oui prends soin de toi comme il voudrait
et donne le meilleur à vos enfants

chaleureusement

10
Vivre le deuil de son conjoint / Re : Arret cardiaque
« Dernier message par Tetel552000 le 24 juin 2022 à 20:26:16 »
C'est vrai je passe mon 1er été sans lui et c'est deja difficile..l'hiver sera egalement trés intense..1ére rentrée de mes ado sans lui,1er noel,1er nouvel an..je crains deja cette période..

Nos vies sont complétement bouleversées..continuer de vivre sans lui,comme lui aurait voulu.

En ce moment,je fais beaucoup de recherche sur le net pour savoir quels examens les medecins lui ont fait..je ne suis plus en colére ni contre lui(au début je me disais qu'il n'avait pas pris soin de sa santé),ni contre les médecins,j'essaie juste de comprendre ce qu'il lui es arrivé et si j'aurai pu faire quelque chose pour lui,mon mari avait trés trés trés peur de tomber malade et donc du pronostic,il avait une peur bleue qu'on lui diagnostique un cancer!!!jamais il s'est inquiéter pour son coeur donc il ne consultait presque jamais,la veille de son arret il as dit qu'il allait voir le médecin car il sentait quand méme que quelque chose n'allait pas bien,mais il se plaignait deja depuis octobre mais me disait que ca lui faisait pas tout le temps et que ca durer que 5 secondes,je lui ai dit de consulter mais il ne l'a jamais fait.(peur du diagnostic!!il me disait "c'est sur j'ai un cancer du pancréas et du poumons"),donc il n'as pas consulter..et ca je m'en veut car je me dit que j'aurais du le forcer a aller voir le médecin

je pense que je n'aurais jamais mes réponses mais je pense que cette etape de savoir fait partit des etapes du deuil,apres je ne sais pas ou me positionner par rapport aux etapes..1ere,2eme,3eme etape je ne sais pas ou me situer dans toute les etapes du deuil.

peut etre qu'une personne de ce forum pourrait me renseigner..je ne sais pas.
Pages: [1] 2 3 ... 10