Auteur Sujet: Reposes toi bien mon ange  (Lu 3776 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne nico80

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 52
Reposes toi bien mon ange
« le: 08 Août 2013 à 15:02:19 »
Bonjour à tous,

Perdu dans mes pensées, je navigue sur la toile et tombe sur ce site... Apres vous avoir lu depuis quelques temps, je me dis que c'est peut etre à mon tour de me livrer.

Mon histoire n'est pas si compliquée, jeune papa de 2 merveilleux enfants, j'étais le plus heureux du monde. Mon petit garçon, plus petit d'un an et demi que sa grande soeur représentait un espoir de complicité que seul un père peut ressentir pour son fils. Malheureusement le destin en a décidé autrement... Décédé au mois de mai de cette triste année, il a combatu à nos cotés pendant 5 longues années un cancer. Il n'avait à l'époque que un an et demi lorsque le bilan est tombé. 5 longues années de tendresse, de tristesse, de joie, de colère. 5 longues années à ses côtés.

La blessure est fraiche, je ressens le besoin de faire couler l'encre.

Reposes toi bien mon ange

Hors ligne Rose-Enchantée

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 224
  • "Jamais je n'arrêterai de faire bouger tes ailes"
Re : Reposes toi bien mon ange
« Réponse #1 le: 08 Août 2013 à 16:57:50 »
Je suis vraiment désolée pour ta perte...
Je comprend ce que tu veux dire lorsque tu parle de complicité père/fils...
Moi c'est ma fille qui me manque horriblement...

Et je vois chaque jour mon p'tit bonhomme faire des trucs "de mec" avec son papa et moi...
Et bien je me retrouve toute seule...

Ca fait du bien d'écrire ce que l'on ressent...
Tu peux te livrer à nous autant que tu en aura le besoin, cela fait du bien d'être compris...

J'espère qu'avec la maman vous arrivez à communiquer...
Toutes mes pensées pour toi, ton ange et ta famille...

Amicalement
"Je te fais exister, si fort, que moi je crois que c'est vrai" Tal

Pour suivre mon projet:
http://roseenchantee.wordpress.com/

Un livre... Un espoir... Celui de trouver la lumière...

Hors ligne nico80

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 52
Re : Reposes toi bien mon ange
« Réponse #2 le: 08 Août 2013 à 17:05:18 »
Merci,

Dans mes lectures je suis tombé sur ton blog et c'est celui-ci qui a déclenché mon envie de coucher sur papier un tas de truc ainsi que de prendre la parole sur ce forum. Je trouve ton projet extraordinaire, j'aime beaucoup écrire, je lui écris souvent des lettres et je pense qu'une envie de me lancer dans une aventure pareille à la tienne se profile dans mon esprit.

Nico

Hors ligne N@t

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 164
Re : Reposes toi bien mon ange
« Réponse #3 le: 08 Août 2013 à 21:14:05 »
Bonjour Nico et malheureusement bienvenue parmi nous

Cette complicité entre un parent et son enfant est une chose merveilleuse, je comprend ta tristesse, je la comprend doublement non seulement parce que mon coté geek au féminin fait que j'ai développé une complicité bien plus profonde avec mon fils ainé que avec ma fille contrairement aux a priori de la vie. En le perdant j'ai perdu celui de mes enfants de qui j'étais le plus proche, le plus sensable, avec qui je partageais le plus de choses, d'intérêts communs, mais aussi parce que je sais la douleur des parents qui vivent la maladie de leur enfant, oscillant entre espoir et désespoir. Le traitement de Tristan n'a pas duré aussi longtemps que celui de ton fils, il est parti 4 semaines après la fin de sa 1ere chimio (qui avait duré 3 semaines), cela a été brutal, aggressif et rapide (avec le recul je me dis que c'est mieux pour lui que cela ait été si rapide même si moi j'aurais voulu plus de temps à passer auprès de lui)

J'espère que dans les 6 ans que vous avez passés ensemble, malgré 5 ans de maladie, vous avez pu profiter de quelques éclaircies de bonheur, ce sont les souvenirs qu'il faut le plus chérir.
Natacha, maman de Tristan, emporté par un lymphome foudroyant le 28 Avril 2013 peu avant ses 13 ans, après 7 semaines de combat acharné contre la maladie.

Hors ligne Rose-Enchantée

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 224
  • "Jamais je n'arrêterai de faire bouger tes ailes"
Re : Reposes toi bien mon ange
« Réponse #4 le: 08 Août 2013 à 21:40:21 »
Nico, ton message me donne des frissons...
Car ce blog, ce projet c'est pour me faire du bien, j'en suis bien consciente que c'est une sorte de thérapie ces derniers mois... Cela fera vivre le souvenir de ma fille chérie et ça n'est pas rien non plus...

Mais ce qui me pousse, c'est vraiment bien plus que cela...
Bien que je me trouve souvent au fond du trou, comme nous tous ici, pas la peine de faire un dessin, et bien malgré cela, je veux montrer que quelque chose est possible...

Envie de hurler qu'il faut se battre encore et encore et surtout... Avec eux... Nos amours partis si loin de nous...
Envie de dire que malgré les pleurs, la souffrance, notre amour pour eux est plus grand que ça...
Et vu l'horreur absolu que l'on vit, c'est dire à quel point cet amour est grand...
Il est infini et éternel...

De très loin que nous sommes à travers nos écrans et si proche par la douleur que nous partageons, permets moi de te serrer contre mon coeur un bref instant...
"Je te fais exister, si fort, que moi je crois que c'est vrai" Tal

Pour suivre mon projet:
http://roseenchantee.wordpress.com/

Un livre... Un espoir... Celui de trouver la lumière...

Hors ligne nico80

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 52
Re : Reposes toi bien mon ange
« Réponse #5 le: 09 Août 2013 à 09:25:14 »
Merci pour vos messages,

N@t, je me suis souvent posé un tas de questions à ce sujet...
Est-ce plus facile à supporter lorsque c'est très rapide?
Mon enfant a-t-il été heureux durant ces 5 ans?
Un deuil est-il plus facile à vivre lorsqu'on a le temps de s'y préparer?
...
Je pense que c'est très complexe d'y répondre. En tout cas une chose est sur, je donnerais ma vie entière pour passer 5 minutes de plus avec lui. Souvent il m'arrive de rêver de lui la nuit. Toujours une rencontre plein de bonheur et soudain la réalité réapparait sous une forme ou l'autre dans mes rêves. Je me réveille en sursaut et je suis au plus mal. Le lendemain matin, seul une visite au cimetière m'apaise.

Rose, j’ai toujours eu un désir d’artiste. Je fais énormément de photographie mais je n’arrive pas à y exprimer ma souffrance. N’ayant jamais écris une ligne de ma vie, j’ai ressenti le besoin de coucher sur papier des choses que j’avais besoin de lui dire. Ces lettres ont eu un effet bénéfique sur moi mais elles sont restées privées. Je souhaite aller plus loin. Je souhaite trouver la force d’écrire pour être lu, de parler de lui sans effrayer, d’inscrire mon fils dans la mémoire des gens. Cette idée doit encore germer mais ton histoire m’a simplement montré que c’était possible…

Merci à vous

Hors ligne N@t

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 164
Re : Re : Reposes toi bien mon ange
« Réponse #6 le: 09 Août 2013 à 12:10:01 »
N@t, je me suis souvent posé un tas de questions à ce sujet...
Est-ce plus facile à supporter lorsque c'est très rapide?
Mon enfant a-t-il été heureux durant ces 5 ans?
Un deuil est-il plus facile à vivre lorsqu'on a le temps de s'y préparer?
Je me suis aussi souvent posé ces questions, je n'ai pas trouvé de réponses pour tout. Ce que je sais c'est que mon fils a très mal vécu sa maladie, la colère, la révolte, la tristesse, j'avais un autre enfant devant moi (le psy avait même prescrit des antidépresseurs). Il a été si malheureux durant ces 7 semaines :( Mais je ne sais pas si il aurait été en paix avec le fait de partir, nous n'avons pas eu le temps d'en parler. Je ne sais pas si c'est plus facile pour nous parents lorsque c'est rapide ou lent, ce que je voulais dire c'est que c'était mieux pour mon fils de partir rapidement étant donné la gravité des lésions car il n'a souffert que 7 semaines à la place des "plusieurs années" prévues au départ, Tristan était déjà plus grand, un pré-ado, je connais suffisament sa personnalité pour savoir le choix qu'il aurait fait si on lui avait demandé, je regrette juste de ne pas avoir eu la présence d'esprit ou le courage de le faire (lui demander son avis. Parce que c'est différent de savoir ce que quelqu'un veut parce qu'on le connait bien et l'entendre nous le dire) dans mon acharnement à vouloir le sauver à tout prix. Mais tout est parti en vrille en quelques heures, pour pouvoir en parler avec lui il m'aurait d'abord fallut le temps à moi d'accepter l'innaceptable, nous n'en avons pas eu le temps.
Natacha, maman de Tristan, emporté par un lymphome foudroyant le 28 Avril 2013 peu avant ses 13 ans, après 7 semaines de combat acharné contre la maladie.

Hors ligne cilaosse

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 32
Re : Reposes toi bien mon ange
« Réponse #7 le: 09 Août 2013 à 13:02:09 »
Bjr Nico,
Je crois que l'on n'a jamais le temps de se préparer à la perte de son enfant et que l'on parvient jamais à "faire son deuil". La douleur est juste présent, lancinante jour après jour. Voilà 10 mois aujourd'hui que mon, fils, Davy, a largué les amarres à 19 ans, après avoir lutté pendant 12 ans copntre une double maladie : d'abord une granulomatose septique (faibles défenses immunitaires) que l'on est parvenu tant bien que mal à stabiliser, puis un encéphalite sclérosante au cerveau qui l'a détruit en moins de 3 ans. Avant de partir, Davy s'est "préparé" avec un grand courage à cette ultime traversée. Condamné à presque végéter sur son lit, il nous disait souvent qu'il serait "mieux là haut, dans une autre séquence". Jusqu'au bout, il a gardé un sens de l'humour et une joie de vie exceptionnelle. Quelques heures avant son décès, il plaisantait encore avec son médecin hospitalier, sans amertume alors même qu'il savait que filaient les derniers grains du "fatidique sablier" chanté par Brassens. C'est cette belle image de paix et de sensibilité que je garde de mon fils. C 'est le plus important, avec la certitude de le retrouver un jour. Beaucoup de courage à vous et à vos proches.
Le papa de Davy

Ladyhawk

  • Invité
Re : Reposes toi bien mon ange
« Réponse #8 le: 09 Août 2013 à 17:11:45 »
Bonjour à tous.

Je ne peux m'empêcher de m'immiscer dans votre conversation.
Oui cilaosse, nous n'avons jamais le temps de nous préparer à la perte de notre enfant,
et pour cause : c'est intolérable, inacceptable pour nous parents !!!
Je suis d'accord aussi avec toi sur le fait que l'on ne parvient jamais à "faire son deuil".
Au mieux, on intègre (par la force des choses) intellectuellement l'absence,
mais la douleur reste ancrée dans nos tripes et cela jusqu'à notre dernier souffle, je pense.

Contrairement à vous, je n'ai eu le temps de rien :
couché le soir, mon petit bout de chou (2 ans 1/2) ne s'est jamais réveillé !
Pourquoi ?
Pourquoi lui ?
Que s'est-il passé ?
Je n'en sais rien !
Le ciel m'est tombé sur la tête ce matin-là, d'autant que j'attendais mon 3ème enfant (2 mois de grossesse).
Alors, quitte à choisir ...
mais personne ne nous donne ce choix.

Quand bien même j'eus disposé de temps cela aurait changé quoi ?
Au final, nous sommes orphelins d'un enfant,
vous après l'avoir vu et suivi dans sa maladie, ses souffrances, les vôtres aussi,
pour ma part, et pour bien d'autres parents également,
le choc brutal d'un "départ" sans aucune raison apparente.
Dans tous les cas c'est l'horreur.
On continue à "vivre" puisqu'il le faut, mais amputés d'une partie de nous.
Ça fait 33 ans que je me traîne avec des hauts (tout de même un peu...)
et beaucoup de bas (trop) que j'essaye de dissimuler le plus possible
pour ne pas ... déranger ...

Désolée, je me sens pessimiste en ce moment ...
cependant, je vous envoie une brassée d'ondes positives.
Ladyhawk

Hors ligne Rose-Enchantée

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 224
  • "Jamais je n'arrêterai de faire bouger tes ailes"
Re : Reposes toi bien mon ange
« Réponse #9 le: 17 Août 2013 à 01:08:13 »
Nico, il y a "Nos étoiles ont filées" d'Anne-Marie Revol...
Je ne l'ai pa lu, mais déjà vu un interview d'elle et son mari (sur ce site d'ailleur il me semble) et je crois qu'elle écrivait des lettres pour ses filles et qu'elle les a publié.

En tout cas oui, c'est possible...
Laisse le temps au projet de voir le jour... Moi ça m'a apporter énormément, je m'y accroche encore aujourd'hui...
J'ai même peur de la fin de cette histoire...

Pour ce qui est de la perte brutale ou suite à une plus ou moins longue maladie...
Je ne sais pas si cela change la donne au final...
Effectivement, moi je n'avais jamais pensé que j'aurai un jour à faire le deuil de ma fille... Jamais...
Mais cela change t il notre souffrance, je suis sûre que non...
Est que le deuil sera plus facile... Peut être... car quelque chose à commencer un peu plus en amont pour toi...
Mais c'est un chemin telllement, tellement long à parcourir... J'en ai le vertige d'y pensé...
Entrevoir touuuute une vie sans elle...
Comme il est difficile de se projeter...

On voit un jour après l'autre pour avoir moins mal, pour ne pas glisser au fond du goufre qui s'étend de part et d'autre de nous...
Courage à tous... Tant de souffrance ici bas... si seulement on pouvait savoit qu'il connaissent autre chose à présent...

Amitiés
"Je te fais exister, si fort, que moi je crois que c'est vrai" Tal

Pour suivre mon projet:
http://roseenchantee.wordpress.com/

Un livre... Un espoir... Celui de trouver la lumière...