Auteur Sujet: Nolan mon grand  (Lu 28914 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Mamoure

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 865
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Nolan mon grand
« Réponse #60 le: 27 Décembre 2014 à 09:02:18 »
Le suicide n'est jamais une solution...alors que la tentation suicidaire est une manière violente d 'exprimer la violence de ce que nous subissons...de ce que la vie nous oblige à vivre...c'est pas la même chose....
 


très juste , cette tentation suicidaire , moi , parfois , ça m'aide , dans les pires moments , je me dis qu'il y a cette "solution" même si je sais très bien , tout au fond de moi , que je ne choisirais pas cette option , ça m'aide à supporter en me disant je peux mettre fin à cette souffrance , à cette vie sans intérêt...

Quelque part même moi j'arrive à "survivre" à son absence, et ça me fait d'autant plus mal de faire ce constat.

difficile , en effet , de constater que l'on survit....

Hors ligne Antho

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 95
  • A mon fils, ma fierté, ma joie de vivre Nono
Re : Nolan mon grand
« Réponse #61 le: 21 Février 2015 à 00:22:03 »
Voilà, ça fait 7 mois.
7 mois que tu es parti, mon Nolan.

Bizarrement, c'est le temps qu'il m'a fallu pour comprendre que je n'avais pas perdu qu'un fils...
J'ai aussi perdu mon meilleur ami, celui avec qui le petit garçon au fond de moi jouait aux petites voitures, regardait des dessins animés, mangeait des gâteaux...
J'ai compris qu'au fond de moi en plus du Papa meurtri qui te pleure chaque jour, il y a ce petit garçon triste d'avoir perdu son meilleur pote.
Comment je m'en suis rendu compte? Suite à une prise de tête avec sa mère (incompréhension totale depuis l'incident), je n'avais personne à qui en parler ou avec qui "jouer" pour étouffer ma colère.
Avant tout ça quand ça arrivait, je te prenais dans les bras et en moins de temps qu'il ne faut de temps pour le dire, tu avais réussi à dissiper tout ça avec un rire ou un sourire. Ou tout simplement tu me regardais dubitatif et tu me tendais une petite voiture pour que je vienne jouer avec toi...
Tout ça me manque, faire rouler les petites voitures avec toi, jouer aux pirates dans la baignoire, faire l'avion avec ta veilleuse pour que tu t'endorme,.....

Hors ligne magalilou

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 554
  • ma fille, mon amour
Re : Nolan mon grand
« Réponse #62 le: 21 Février 2015 à 01:22:55 »
Comme ces dates sont difficiles Antho.  On a l'impression que c'était hier qu'on était avec eux. Et puis surtout on se demande comment on fait pour être encore debout, pour être encore là tout simplement tellement de douleur, de manque!! oui comment fait-on?  Mes plus douces pensées t'accompagnent pour cette journée. Martine, maman de Madeleine
Ce n’est pas parce que vous ne voyez pas de larmes que je ne pleure pas.
 Ce n’est pas parce qu’à nouveau je souris que j’oublie.
 Ce n’est pas parce que j’ai l’air heureuse que je vais mieux.
 Je peux vous offrir le visage qui vous fait plaisir,
 Mais il n’empêche qu’à l’intérieur, je meurs.

Hors ligne Eva Luna

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2722
Re : Nolan mon grand
« Réponse #63 le: 21 Février 2015 à 03:16:00 »
7 mois...c'est hier...
je ne mesurais pas non plus encore tout ce que j'avais perdu...

Hors ligne Eva Luna

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2722
Re : Nolan mon grand
« Réponse #64 le: 21 Février 2015 à 03:22:24 »
Reste attentif à sa maman... votre histoire de couple risque de chavirer si vous vous éloignez trop... chacun vit tellement différemment la mort de son petit...parlez de lui... partagez votre pêine...restez le couple de parents de ce petit Nolan...même s'il vous manque différemment...

Hors ligne Stefy

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 849
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Nolan mon grand
« Réponse #65 le: 21 Février 2015 à 19:38:49 »
Meme si je n ai pas les mots, Je pense a toi, Antho....

Hors ligne fleurdecoton

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 721
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Nolan mon grand
« Réponse #66 le: 21 Février 2015 à 23:24:29 »
Antho

"j'ai perdu mon meilleur   pote"  ....... les larmes coulent......  :(, quoi te dire ?  Je suis de tout coeur avec toi...tu m'as fait penser que moi j'ai perdu ma confidente, j'ai l'impression que le printemps de mon coeur s'est éteint....et puis à chaque fois  que je regarde  ma cicatrice en forme de petit coeur, depuis que j'ai déposé ce petit bouquet de fleur en forme de coeur sur sa tombe, j'ai compris, moi la cartésienne, qui sont la  avec nous, pour toujours.... parce que, l'amour, lui ne s’arrêtera jamais .......

Hors ligne fabisa02

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 482
  • Pour toi ma Cindy d'amour ," go and see my love"
Re : Nolan mon grand
« Réponse #67 le: 22 Février 2015 à 13:46:40 »
Pensée pour toi Antho,
je comprends tellement ce que tu ressens...
Demain, moi ça fera 6 mois.
Bon courage
"être forte pour toi ma fille, pour que tu sois toujours fière de moi.  tu voulais que je sois bien, heureuse, mais sans toi c'est si difficile., voir  impossible.
Je lutte jour après jour pour tenir le coup pour toi, pour tout le monde pour moi.
Je te promets je ne lâcherai pas...je t'aime  Cindy

Hors ligne comment_faire

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 134
Re : Nolan mon grand
« Réponse #68 le: 02 Mars 2015 à 21:52:34 »
Bonsoir Antho,
je suis papa d'un petit loup de 10 ans, et je ne sais, je ne peux, ou je ne veux imaginer ce que tu peux "vivre" sans ton petit.
J'ai été terriblement ému en lisant ton histoire, VOTRE histoire.
Comme tu l'as si bien écrit, tu dois lui être particulièrement reconnaissant pour ces années de bonheur qu'il t'a offertes.
Et je crois que tu le lui rends bien, chacune de tes paroles ici est une forme d'hommage que tu lui rends. Et que nous partageons.
Pensées très sincères.

Hors ligne Antho

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 95
  • A mon fils, ma fierté, ma joie de vivre Nono
Re : Nolan mon grand
« Réponse #69 le: 18 Mars 2015 à 17:33:55 »
Merci à tous pour vos messages de soutiens.
Pas trop envie d'écrire.

Mais je continue à lire, à pleurer, à regretter, à souffrir,...

Hors ligne comment_faire

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 134
Re : Nolan mon grand
« Réponse #70 le: 13 Mai 2015 à 11:35:35 »
Je viens de te relire, et je souhaitais te dire que je pense encore à toi, ici on ne s'oublie pas les uns les autres.
Quand tu dis " Je me surprend à espérer que tout ceci n'est qu'un horrible cauchemar", je peux t'affirmer que nous tous  sommes passés par là, au début on s'accroche à une éventualité : celle d'un truc irréel qui nous a frappé momentanément, et puis on cherche à revenir dans un réel (passé) où tout allait bien. Mais le temps tourne, dans le même sens, il ne rebrousse pas chemin. On se rend compte au bout d'un moment que décidément, ça fait un trop long moment que ça dure, et un vrai cauchemar, lui, ne durerait pas aussi longtemps. Et que donc, hélàs ça doit être vrai. A partir de ce moment-là, on ne s'accroche plus à cette chimère, ça devient un réveil encore plus douloureux.

Autre passage qui me touche particulièrement, c'est quand tu écris "Merci d'être mon fils". Tu ne mets pas ta phrase au passé, mais bien au présent. Et tu as raison : les liens qui nous unissent à nos disparus sont toujours là, on ne refait pas l'histoire ! Il EST toujours ton fils, c'est évident ! Et ça, trop de gens l'oublient.
Avec toutes mes pensées,
B.

Hors ligne Antho

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 95
  • A mon fils, ma fierté, ma joie de vivre Nono
Re : Nolan mon grand
« Réponse #71 le: 10 Juin 2015 à 01:06:25 »
Cela fait plusieurs mois que je n'étais pas revenu ici. J'expérimentais de mon côté différents "remèdes" pour tromper mon chagrin. J'ai changé, j'arrive un peu mieux à gérer mes crises (en même temps elles sont tellement nombreuses qu'au bout d'un moment...). Le jeu du masque quotidien est de mieux en mieux huilé, j'arrive à "switcher" plus facilement maintenant.
La preuve qu'à force de pratique on arrive à tout. Mais pas de solution miracle au fond de moi toujours le désert et la solitude, bien sur cela se voit moins et la plupart de mon entourage ne le soupçonne même pas.   

Dans la catégorie, coïncidence, un seul message posté sur le fil de mon fils et cela tombe le jour de son anniversaire le 13/05....

Hors ligne Stefy

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 849
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Nolan mon grand
« Réponse #72 le: 10 Juin 2015 à 07:12:34 »
Bonjour Antho
Les pros du masque, je connais. Nous sommes maitres dans l' art et la maniere de dissimuler. Pour les autres nous allons, nous allons meme bien......
Je ne sais que te dire face a cette douleur, je n' ai pas trouvé non plus comment il fallait faire.
Chacun essaie de trouver ses solutions.......pour ne pas glisser au fond de tout.........
Juste te dire que je pense a toi, souvent,  et a ton Nono
Je t' embrasse
Stefy


Hors ligne Eva Luna

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2722
Re : Nolan mon grand
« Réponse #73 le: 10 Juin 2015 à 12:54:55 »
ce qui est rassurant, c'est que au bout d'un long long  temps...les deux parties de nous qui sont si dissociées aux débuts..peu à peu se rejoignent et l'entrainement quotidien du masque social ,alors ,nous aide à faire face encore mieux...c'est bizarre mais c'est vrai.. ce qui n'était que le  faux visage du ça-va devient plus vrai au fil du temps.. enfin, pour moi, ça me fait ça...non pas que tout aille bien mais je peux faire co exister mes deux facettes plus souplement...je sais être à al fois triste infiniment et "contente" des petits bons moments de la vie...dans la même journée...les deux vies se juxtaposent...

Hors ligne Antho

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 95
  • A mon fils, ma fierté, ma joie de vivre Nono
Re : Nolan mon grand
« Réponse #74 le: 13 Juin 2015 à 19:24:31 »
J'arrive à avoir cette impression également de temps en temps, mais cela ne dure jamais vraiment.
Quand un instant de bonheur pointe son nez et que j'ai l'impression d'être apaisé, cela me retombe fatalement dessus. Glandes lacrymales douloureuses, gorge nouée, boule au ventre, comme si inconsciemment je m'interdisais cette instant de bonheur, comme si ma compagne "tristesse" me tapotait sur l'épaule en me disant "Hè tu m'oublis là!".
Je ne saurais dire si cette tristesse je l'aime ou je la déteste. Les deux surement, elle est mon tortionnaire qui me fait souffrir chaque jour mais elle est également la preuve de l'amour immense que je porte à mon fils.
Je me demande si un jour elle arrivera à n'être qu'une preuve d'amour sans me faire souffrir.......