Auteur Sujet: ma fille, mon amour  (Lu 2871 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne magalilou

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 554
  • ma fille, mon amour
ma fille, mon amour
« le: 02 Mars 2012 à 00:53:13 »
tu es partie il y a 4 mois tout doucement un matin sans faire de bruit tu ne l'avais pas décidé mais la vie l'a voulu ainsi et Cela fait maintennt 1 mois que ton grand-père t'a rejoint. Un mois que pépé, mon petit papa, n'a pas supporté ton départ et t'a suivi sereinement en étant sur de vite te retrouver. Egoistement j'ai eu de la tristesse mais j'était aussi contente de le savoir la-haut avec toi mon amour. Ce soir encore c'est le déluge. Il y a plusieurs jours que je me retients de pleurer et ce soir je ne peux plus tu me manques tellement ma toute belle. Tes filles vont bien ta soeur s'en occupe comme ses enfants elles sont ta continuité pour elle, ta vie alors ne t"en fait pas elle s'en occupe bien et je l'aide tant que je le peux. Elles parlent souvent de toi alors sans rien cacher mais avec des mots pour les enfants on leur parle de toi, de tes voyages, de ta vie on regarde des photos. Je te remercie pour tous les signes que tu nous envoies mon amour : le son de la télé qui monte tout seul, la lumière qui baisse d'intensité, l'odeur de roses qui vient sous mon nez, les prises qui craquent et surtout les visites que tu viens faire à ta fille dans ses rèves. Elle nous a dit que tu lui avait fait un cadeau : un trèfle à 4 feuilles pour mettre dans son coeur je te reconnais bien là mon amour mais c'est tellement, tellement dur de ne plus te voir. J'attends mon tour pour te rejoindre en attendant j'aiderai ta soeur auprès de tes filles et de ses enfants et ensemble nous parlerons de toi. Je t'aime
 
   
Ce n’est pas parce que vous ne voyez pas de larmes que je ne pleure pas.
 Ce n’est pas parce qu’à nouveau je souris que j’oublie.
 Ce n’est pas parce que j’ai l’air heureuse que je vais mieux.
 Je peux vous offrir le visage qui vous fait plaisir,
 Mais il n’empêche qu’à l’intérieur, je meurs.

Hors ligne sofyoan

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 178
Re : ma fille, mon amour
« Réponse #1 le: 02 Mars 2012 à 09:23:41 »
Bonjour,

mon mari est décédé il y a 3 mois de mort subite. je suis seule pour élever notre petit garçon de 2 ans. Mon papa se bat contre un cancer, et nous savons tous que la maladie est durement installée. Nous savons tous qu'il a entamé une course contre le temps, mais que l'issue est malheureusement connue.
au déces de Yoann , il a eu un sursaut, je lui ai dit qu'il etait impossible que je perde une deuxieme personne maintenant que je ne le supporterai pas. Nous avons eu l'illusion d'un repit. Mais la maladie semble  encore la plus forte...elle reprend le dessus ces temps.
il m'arrive comme vous de penser que cela sera "bien" lorsqu'ils se retrouveront là-haut. Je me prend de plus en plus a voir mon papa comme un futur messager. j'aurai envie de lui dire "tu diras à Yoann ci, tu lui diras ça..." mais biensur je n'ose pas le dire à mon père...j'ai mauvaise conscience...comme si je voulais hater son départ, quel monstre je suis

Moi aussi , j'ai peur de l'avenir, du temps a venir. Le deces inexplicable de mon mari, m'a fait prendre conscience que moi aussi , je n'etais pas à l'abri, d'un accident, de la maladie...je ne promets plus à mon fils que je serai toujours là pour lui. Je lui promets qu'il y aura toujours quelqu'un pour prendre soin de lui, qu'il ne sera jamais seul.
et à l'image de votre famille, je sais que c'est sur ma soeur et ma maman que je pourrai confier notre enfant. cela me rassure, en tant que maman.

et je crois que votre fille est sereine par rapport à ça.

mes propos sont décousus, mais je souhaitais juste vous dire que je comprenais votre ressenti, que je compatissais
je vous souhaite beaucoup de courage

sofi

Hors ligne magalilou

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 554
  • ma fille, mon amour
Re : ma fille, mon amour
« Réponse #2 le: 02 Mars 2012 à 14:57:14 »
merci sofi de votre réponse, les cachets m'aident à tenir face aux enfants mais le soir seule face à moi je craque. Et puis il y a les "amis" qui disparaissent comme si c'était contagieux d'avoir perdu un enfant. Je ne leur en veux même pas mais c'est dur. Seul ma fille et mes petits me feront tenir. Combien de temps je ne sais pas. Le 16 mars j'aurai par l'IML l'explication complète du départ de ma fille (soit disant un sirop, allergie) mais je sais aussi qu'elle m'avait toujours dit qu'elle mourrait jeune, qu'elle le sentait. Quand à mon papa il était agé et pleurait tous les jours que cela aurait du être lui mais pas sa petite fille. Il est parti vraiment serein. Ils me manquent tous les deux mais ma fille a laissé un tel trou béant dans mon coeur que rien ni personne ne pourra remplir que j'occulte quelquefois le départ de mon père.
Surtout profitez bien de votre petit garçon. Ne laissez personne vous dire que vous l'aimez trop. On aime jamais trop ses enfants.
bon courage à vous aussi
Martine, maman de MADELEINE
Ce n’est pas parce que vous ne voyez pas de larmes que je ne pleure pas.
 Ce n’est pas parce qu’à nouveau je souris que j’oublie.
 Ce n’est pas parce que j’ai l’air heureuse que je vais mieux.
 Je peux vous offrir le visage qui vous fait plaisir,
 Mais il n’empêche qu’à l’intérieur, je meurs.