Auteur Sujet: Jérôme mon enfant  (Lu 9150 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Une Maman

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 39
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Jérôme mon enfant
« le: 16 Septembre 2017 à 04:54:25 »
Bonjour,

Depuis 13 mois je lis vos mails empreints de tristesse et de désespoir.

Mon fils Jérôme est décédé le 15/08/16 à l'âge de 36 ans.
En 2012 il souffrait du dos,  prémices d'un cancer de l'estomac avec métastases osseuses,
celui-ci a été détecté après 3 semaines d'examens au cours  desquels il souffrait le martyr.
L'annonce du verdict a été faite sans ménagement par un oncologue de remplacement puisque c'était  les vacances.
Pendant ces 4 années il a fait des chimios le terrassant de fatigue et nausées.

Les 8 derniers mois il était de plus en plus mal,
difficultés pour se mouvoir et surtout douleurs intenses malgré des doses de morphines de plus en plus  fortes. 
Le 12/09/16 l'oncologue nous a annoncé qu'il arrêtait la chimio et qu'il allait intégrer le service des soins palliatifs!!!
Quelle douleur morale pour lui, il pleurait, mon Mari et moi étions terrassés en essayant de ne rien lui montrer.
Il est resté 3 jours à l'hôpital pour ajustement de la pompe à morphine puis le 4ème jour,  après une nuit
d'angoisse durant laquelle il étouffait ,   une agonie interminable et pas de possibilité de communiquer avec lui
tant il souffrait.
Il est décédé à 18 H.

Mon mari et moi nous l'avons accompagné sans relache pendant ces 4 ans.
J'ai arrêté de travailler afin d'être à ses cotés(fin 2012 j'étais en retraite).

Depuis c'est le vide le plus total, les pleurs et surtout un questionnement sur l'aspect psychologique dans lequel
il était, il ne laissait rien paraître et quand j'engageais la conversation sur ce sujet il me disais toujours "çà và"
Cet aspect moral me hante ainsi que toutes les souffrances  qu'il a supporté sans jamais de plaindre.

Enfin voilà notre histoire.
J'ai perdu ma maman par suicide il y a 35 ans et maintenant mon fils, deux des êtres les plus chers pour moi.
Comment s'en relever,
ma vie se résume au néant.






 

En ligne souci

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2113
Re : Jérôme mon enfant
« Réponse #1 le: 16 Septembre 2017 à 23:28:21 »

    Bonjour à toi, maman de Jérôme,

    Je vois que tu as été lue 172 fois (dont 4 fois par moi!)
    et ... on "répond" à ton histoire, qui ricoche en nos cœurs éplorés ...

    On "sait" ... on résiste à ce foutu néant !
    On souffre pour avoir aimé, donné, lié nos vies ...
    Cette garce de mort engloutit tout sauf notre manque !
    Patiemment, on essaie de lui reprendre la beauté de nos sentiments, notre essentiel ... notre fierté, notre espérance ...
    Tendresse à vous, M.
   
Heureuse d'être inconsolable, j'Aime.

Hors ligne Natalis

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 5
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Jérôme mon enfant
« Réponse #2 le: 17 Septembre 2017 à 16:45:08 »
Bonjour courageuse maman de Jérôme,
Je vous serre si fort contre mon cœur en pensée.
Je comprends si bien que vous cherchiez à savoir, à etre dans sa tête, dans son cœur, au moment où il souffrait tant.
Mon fils de 22 ans est mort seul, en serrant les poings, face contre terre, allongé sur le sol de sa chambre.  Je ne sais pas combien de temps son agonie a durée . Je ne saurai jamais à quel point ses souffrances ont été vives, qu'elles ont été ses pensées, certainement sa terreur de se voir mourir, sans personne à ses côtés.
Vous étiez la, à côté de votre fils, et il le savait. Pour lui, au fond de sa douleur, un oasis où se ressourcer.
Nous ne pouvons pas prendre le mal qui touche nos enfants ni les empêcher de mourir. Juste etre la.
J'espère que ce jour vous a apporté quelques moments de légèreté.
Natalis

Hors ligne loulou15

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 645
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Jérôme mon enfant
« Réponse #3 le: 17 Septembre 2017 à 19:34:36 »
Il voulait surement vous épargner de sa souffrance ... une preuve d'amour <3
je vous embrasse

Hors ligne Une Maman

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 39
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Jérôme mon enfant
« Réponse #4 le: 18 Septembre 2017 à 02:14:38 »
Merci Souci, Natali et Loulou pour votre soutien.

Je suis actuellement partie pour une cure dans les pyrénées(pas de vacances depuis 5 ans pour soutenir mon fils),
le corps se révolte face à l'insupportable.

Hier je regardais le magnifique paysage des montagnes et la neige qui coiffait la plus haute, je me suis mise à pleurer
sans pouvoir me contrôler, mon mari me regardait étonné, je pensais que plus jamais Jérôme ne pourrai profiter
des merveilles de la nature.

Hors ligne Natalis

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 5
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Jérôme mon enfant
« Réponse #5 le: 19 Septembre 2017 à 23:54:10 »
Jerome serait heureux de savoir qu à présent vous pouvez vous reposer un peu, lâcher prise.
C est un pas au dessus du vide.
On va en faire d autres vous verrez. Ces deux gaillards auraient été fiers de nous.
Je vous serre bien fort.
Natalis

Hors ligne Une Maman

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 39
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Jérôme mon enfant
« Réponse #6 le: 20 Septembre 2017 à 05:26:53 »
Natalis merci pour votre soutien,
je ne connais pas votre histoire, l'avez vous confiée au "forum", j'aimerai pouvoir moi aussi vous apporter un peu de
réconfort.

a bientôt

Hors ligne Liesel

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 154
  • Vivre avec...
Re : Jérôme mon enfant
« Réponse #7 le: 20 Septembre 2017 à 18:23:12 »
Bonjour chère maman de Jérôme,

Je suis bouleversée par votre histoire.
Je comprends votre besoin de savoir ou d'imaginer ce que ressentais votre fils.
Mon fils de 16 ans s'est suicidé il y a un an, et souvent, j'essaie de comprendre, d'imaginer son mal être, son désespoir, sa souffrance qui l'ont conduit à cet acte.
Nous ne saurons jamais vraiment et c'est dur de l'accepter.

Je vous envoie soutien, douceur et amitié en vous souhaitant de profiter de cette belle nature qui vous entoure.
Liesel
Je choisis la vie, en ton nom Alexandre, mon fils,  pour honorer ta mort

Hors ligne Natalis

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 5
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Jérôme mon enfant
« Réponse #8 le: 26 Septembre 2017 à 00:15:57 »
Bonsoir,
L'histoire de Nicolas s'est terminée en juillet dernier. Je ne sais pas quel jour exactement mais le médecin légiste a noté "le 12 juillet". Il est mort un ou deux jours plus tôt, je ne saurai jamais quand exactement, et cette incertitude sur la date exacte de sa mort est aussi une blessure.
Il est mort seul, sans personne pour lui tenir la main, une dernière fois, lui caresser les cheveux, lui murmurer des mots qui calment et qui rassurent, l accompagner jusqu aux limites de ce dernier voyage. Seul au monde, allongé  sur le sol de sa chambre, entre le lit et le bureau, face contre terre et les points serrés.
Nicolas, si courageux, si tendu vers la vie alors qu elle te faisait faux bond.
Tu es pour moi l'exemple à suivre. Vivre malgré tout, envers et contre tout, jusqu au bout.
Alors je vais continuer, comme je peux, à avancer sur ce chemin tortueux.  Mais combien tu me manques, mon gentil petit chat...  ta tête posée sur mon épaule...  ton rire, tes peurs, toute la tendresse dont tu étais capable qui disparaît d'un coup...
J'espère etre à ta hauteur.
Et je rejoins la tribu des mères  desenfantées pour peut être un jour pouvoir parler de toi sur un ton plus léger, peut être, dans quelques années...

Hors ligne Une Maman

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 39
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Jérôme mon enfant
« Réponse #9 le: 26 Septembre 2017 à 05:01:39 »
Merci Liesel pour ton soutien,
ma maman s'est suicidée il y a 36 ans et notre famille est restée fragilisée moralement.
Dernièrement j'ai eu mon Papa au téléphone( il s'est remarié depuis) nous parlions de Jérôme puis de Maman,
il a pleuré et les questions il me les pose toujours depuis tout ce temps," je ne comptais pas pour elle?"
je dois constemment le rassurer et lui dire qu'il n'y est pour rien. Il a 92 ans et toute sa tête et m'a dit au décès de
Jérôme pourquoi je suis toujours là.

"toute la tendresse dont tu étais capable"
Natalis

Nicolas, ton fils et Jérôme avaient toujours ce besoin d'aimer.
Après leur décès, la sensibilité et la profondeur des sentiments de nos garçons nous laissent bien seuls dans notre
besoin d'amour que nous leur avons donné dès leur naissance.
Je voudrai t'apporter un peu de réconfort face à ta détresse de Maman qui je suppose doit se poser des questions,
 "pourquoi"?
As-tu d'autres enfants avec qui tu peux partager ta peine?
La sœur de Jérôme, Séverine, a beaucoup de mal a partager ses souffrances bien qu'elle soit aussi très affectée.

J'ai un peu de mal à mettre des mots pour te soutenir mais je suis avec toi en pensée.

Hors ligne Pourquoitoi?

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 69
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Jérôme mon enfant
« Réponse #10 le: 27 Septembre 2017 à 20:41:46 »
Je ne peux dire bon jour ni bon soir, car je sais qu'il n'y a plus de "bon", mais ce que tu écris concernant ton fils fait tellement écho en moi, que j'ai 'impression de me lire.
Même si pour moi c'est "Mathilde"  pas encore 32 ans le 16/10/2015 quand la vie, notre vie s'est soudain arrêtée, elle est partie et nous sommes deux ans après toujours là anéantis avec toujours les mêmes questions sans réponse : pourquoi ? Ou es tu? Que se passait il dans ta tête ?  et tant d'autres qui rejoignent les tiennes, la même colère.... Ce n'était pas le même cancer, c'étaient les mêmes métastases, les mêmes douleurs, la même force, le même sourire, le même "ça va".
Tu peux lire mon témoignage si tu le veux.
Quand j'ai dit tout cela je ne t'ai apporté aucune consolation, aucun soulagement car je sais que ce n'est pas possible, mais si tu savais, toi maman que je ne connais pas, combien je partage ta souffrance, combien j'aimerai pouvoir te dire "la vie continue, courage, cela ira mieux demain". Je te le souhaite mais pour moi,  c'est demain et la souffrance est la même.
Je viens de temps à autre lire les témoignages, j' écris de plus en plus rarement, je n'en ai plus le courage, mais je ressens tellement de points communs avec toi, ton fils, que je ressens le besoin de te communiquer toute ma profonde sympathie et si tu le souhaites toute mon amitié.
Martine
Elle rêvait d'un Bonheur simple, d' Amour et de Justice...

Hors ligne Une Maman

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 39
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Jérôme mon enfant
« Réponse #11 le: 28 Septembre 2017 à 01:50:02 »
Martine,
Merci de m'apporter ton témoignage de Maman, je me sens très seule face aux horreurs que la vie nous inflige.
Je vais lire ton témoignage, nous avons vécu la même peine, toi avec Mathilde, moi avec Jérôme.
Tu dis que tu n'es qu'une coquille vide, c'est exactement ce que je ressens.
Je suis actuellement en cure, hier matin j'étais dans une baignoire avec de l'eau chaude dans laquelle on est sensé
se détendre, je me suis mise à pleurer.
Pourquoi quand on souffre d'un cancer ne peut-on pas bénéficier de ces soins relaxants? Le corps est meurtri , il
n'est que douleurs et rien n'est proposé.
Tout cela me révolte, on ne soigne!!!!! que le cancer.
Cette cure ne m'apportera rien, je suis révoltée. On se préoccupe de personnes "agées" qui n'ont que des "bobos"
liés à l'âge , qui se plaignent de tout et on laisse nos enfants dans le plus profond désarroi.
j'accepte avec plaisir ton amitié car je me sens déconnectée de tous les gens qui m'entourent, je n'ai jamais pu parler
de mon fils et de ses souffrances morales.
Marie-christine
 

Hors ligne Une Maman

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 39
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Jérôme mon enfant
« Réponse #12 le: 06 Octobre 2017 à 03:23:39 »
La solitude çà n'existe pas ......(serge réggiani)

En ligne souci

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2113
Re : Jérôme mon enfant
« Réponse #13 le: 06 Octobre 2017 à 11:48:51 »

   C'est VRAI, "la solitude, ça n'existe PAS" ...

   Souvent, l'idée qu'elle existe est très forte et nous fait souffrir ...
   Mais même dans notre solitude fondamentale, nous rejoignons ... nos fondamentaux, les traces les plus anciennes et profondes de notre vie affective,
   alors ... non, ça n'existe pas la solitude, c'est une illusion désagréable, un mensonge constitué d'obstacles à briser ...
   Tout ce qui nous console un peu et nous réconforte est discret et délicat, mystérieux ...
   Tendresse à toi, maman de Jérôme ...
   M.
Heureuse d'être inconsolable, j'Aime.

Hors ligne Une Maman

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 39
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Jérôme mon enfant
« Réponse #14 le: 07 Octobre 2017 à 01:10:18 »
Merci Souci de me consoler et me réconforter,

je me sens très seule et déconnectée du monde des "autres", ceux qui ne souffrent pas de cette absence de notre fils(ou fille).
Mon fils me manque, nous étions si proche.
Seule la nature me permet de m'évader un peu.

une maman