Auteur Sujet: Et voilà, je craque !!  (Lu 3948 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne angelik

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 456
Et voilà, je craque !!
« le: 08 Septembre 2011 à 14:14:27 »
En sortant du travail ce midi, j'ai craqué.... :'(  trop de peine, trop de boulot, trop de tensions au bureau, la maison ,les enfants, mon mari en déplacement... Je suis épuisée physiquement et moralement !!
J'ai appelé en pleurs pour dire que je ne viendrai pas, pas en état... et vais essayer de voir le médecin demain... on verra bien.
pour l'instant, je vais me coucher et essayer de dormir pour être en état quand le petit rentrera du collège.
En espérant que pour tous la journée a été meilleure que la mienne
chaque fois que tu sentiras le vent sur ton visage, c'est moi qui vient t'embrasser...

Hors ligne MAIKO

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 57
Re : Et voilà, je craque !!
« Réponse #1 le: 11 Septembre 2011 à 23:42:07 »
Ma chère Angélik, j'espère que votre médecin vous a arrêté, c'est dur de travailler quand on vit ce que vous vivez, moi aussi j'ai repris le travail très vite, j'ai eu la chance d'être dans une entreprise "humaine" qui m'a beaucoup protégée et épargnée, mais je sais que ce n'est pas le cas pour toutes les mamans qui perdent un enfant. Essayez le plus possible de vous reposer, peut-être pourriez vous prendre un petit médoc pour mettre quelque temps votre douleur entre parenthèses, ça peut aider à supporter la douleur ! quand vous vous sentirez plus forte vous pourrez stopper la médication. J'ai pris des médocs pendant un an, sinon je n'aurai pas pu supporter la douleur, et puis quand j'ai acquis la certitude que ma fille était toujours là mais ailleurs, j'ai résolument abandonné mes médoc, ça n'a pas toujours été facile, mais bon je me suis accrochée, pour elle, pour ne pas lui faire de la peine. Je vous souhaite tout le courage du monde et vous envoie mes plus tendres pensées.

Hors ligne angelik

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 456
Re : Et voilà, je craque !!
« Réponse #2 le: 12 Septembre 2011 à 09:05:24 »
Merci Maiko
je suis en effet arrêtée pour 10 jours avec possibilité de prolonger et je crois que ce sera le cas. Je suis trop épuisée.
J'ai aussi repris très vite, peut être trop vite, et je n'ai pas eu le temps de m'occuper de moi et de mon chagrin. Je travaille dans le social et l'établissement est en pleine crise, ce qui génère un stress parmi l'encadrement qui retombe sur chacun d'entre nous même si je sens bien qu'ils font un effort envers moi. Les collègues eux, sont très gentils et humains mais souvent mal à l'aise avec ma situation et il faut prendre sur soi et faire semblant... au bout de 7h, ça devient très lourd et je craque souvent en sortant le soir.
Je crois que j'ai besoin de me recentrer sur moi-même et mon fils et prendre le temps de pleurer ou de penser à lui. Et je dois tenir bon pour mes 2 autres garçons, car mon grand est comme moi et ne va pas bien du tout et je me sens tellement impuissante devant sa douleur.
Je dois aujourd'hui appelé un psy recommandé par mon médecin pour m'aider et si je sens que malgré tout ça, la boule au ventre et l'étau qui écrase mon coeur ne se desserre pas, je crois que je prendrais des médocs pour me soulager un peu...
Bon, maintenant que je suis seule face à moi-même, je vais essayer de ne pas sombrer et de me relaxer sans oublier de m'activer un peu dans la maison... repassage, ménage...  :P 
Merci beaucoup. Affectueusement
chaque fois que tu sentiras le vent sur ton visage, c'est moi qui vient t'embrasser...

Hors ligne melasulli

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 51
Re : Et voilà, je craque !!
« Réponse #3 le: 12 Septembre 2011 à 13:04:12 »
bonjour,

il faut prendre soin de vous et vous reposer et dormir quand vous pouvez. ma maman a pris des médicaments et ça lui a fait un peu de bien mais en ce moment elle est comme vous épuisée et envie de rien. personellement au début on ne réalise pas et on avance, on reprend le travail et quelques mois après on se rend compte du manque, de la réalité des choses. aujourdhui, je vais rarement au cimetière car je ne peux pas croire que mon petit frère est là, lui qui était si vivant, sportif et aidant les autres. mon médecin me dit que je refuse ce qui arrive et cette phase là est dur à passer. vos deux garçons ont besoin de vous mais savent aussi que vous faites du mieux que vous pouvez. quand j'apelle mes parents, je sais tout de suite si c'est un jour ou ça va à peu près ou un jour ou ça va pas et c'est pas grave, je leur raconte ma journée, ce que font mes enfants et on parle aussi de notre xa et surtout une chose qu'on ne se disait jamais avant c'est je t'aime à chaque fin de conversation, c'est devenu un rituel. j'ai aussi lu un livre sur l'au delà et ça m'a aidé car ça me permet de me raccrocher à quelque chose et de me dire qu'il est là pas loin et qu'il ne voudrait pas me voir ne pas me battre.

plein de courage
melasulli

Hors ligne angelik

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 456
Re : Et voilà, je craque !!
« Réponse #4 le: 13 Septembre 2011 à 08:27:38 »
Bonjour
c'est exactement ça, je crois que tout a été trop vite. Le choc, puis les démarches et la reprise du travail. Je n'ai pas pris le temps d'intégrer tout ça... et faire semblant toute la journée me demande un effort énorme qui m'épuise complètement.
Quand on écoute les modules vidéo, on comprend que c'est normal et que c'est souvent quelques mois après que l'on prend réellement conscience des choses et que l'on craque. Moi, c'est mon corps qui me rappelle à l'ordre avec mots de têtes, d'estomac quotidiens.
J'ai décidé de me poser, d'éviter le stress pour l'instant et de pleurer quand j'en ai envie... c'est dur mais cela m'apaise un peu.
Et si avant je disais souvent je t'aime à mes enfants, maintenant c'est tous les jours. J'essaie de ne pas trop les étouffer mais j'ai tellement la hantise de les perdre. Cela passera surement avec le temps.
Avant de partir, mon fils a laissé quelques lignes pour s'excuser du mal qu'il allait nous faire, qu'il ne comprenait pas ce qu'il avait mais qu'il nous aimait et nous demandait de prendre soin de nous. Et bien, je vais respecter son dernier souhait et prendre soin de moi et de ma famille, le boulot attendra, personne n'est indispensable...
C'est bien de prendre soin de vos parents, mais ne vous oubliez pas en route et prenez soin de vous. J'ai une amie dont la maman s'est suicidé il ya 6 ans, elle a tout pris sur elle, a géré ses deux jeunes soeurs, les démarches et tout ce qu'il fallait faire en plus de son travail et de ses enfants. Et bien, elle a craqué 5 ans après... elle n'avait pas pris le temps de s'écouter mais va beaucoup mieux maintenant avec un suivi et des médocs.
Bien affectueusement
chaque fois que tu sentiras le vent sur ton visage, c'est moi qui vient t'embrasser...

Hors ligne MAIKO

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 57
Re : Et voilà, je craque !!
« Réponse #5 le: 13 Septembre 2011 à 23:28:20 »
Bonsoir Angelik, je suis contente de voir que vous avez pu prendre un peu de repos... il vous faut écouter votre corps et ne pas dépasser votre capacité de douleur, et puis si vous voulez conserver de la force vive pour vos enfants, il vous faut prendre du repos et aussi avoir un peu de temps pour vous, pour pleurer votre garçon en toute tranquilité, moi aussi j'ai fait semblant au travail mais lorsque je sortais j'avais environ 2 h de voiture pour rentrer et je hurlais dans ma voiture comme un animal, tout le stress que j'avais accumulé dans la journée, je le hurlais en rentrant. Quelque chose qui m'a beaucoup aidé c'est la méditation ... c'est un moment où petit à petit et au bout de quelques efforts notre mental se calme et parfois s'efface, où on ne pense plus à rien et cela défatigue notre cerveau surchauffé, se placer tranquillement assise devant une bougie allumée devant vous, avec de grandes respirations/expirations, une lumière douce et un petit peu de musique, on trouve beaucoup de musique pour la relaxation, le qi qong ou autre, ce sont des musiques qui nous aident à nous détendre, et même si au début c'est difficile, au bout de quelques jours, notre esprit pendant quelques instant se tait, et se calme fait vraiment beaucoup de bien, le qi qong ou le yoga sont aussi de précieux outils de relaxation, on en propose souvent au niveau des villes, enfin essayez de trouver de petites activités calmantes, qui vont vous permettre d'apaiser votre stress ! Je reste à votre écoute et vous envoie mes plus affectueuses pensées.

Hors ligne angelik

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 456
Re : Et voilà, je craque !!
« Réponse #6 le: 14 Septembre 2011 à 22:54:59 »
je me reconnais exactement dans votre ressenti. Moi aussi, je hurlais dans ma voiture en sortant du travail... seulement, un quart d'heure de route ne suffisait surement pas à évacuer. il fallait vite me reprendre pour retrouver ma famille et faire face au quotidien de la maison.
Depuis que je suis en arrêt, je prend le temps de pleurer dans la journée quand tout le monde est occupé ou voir les amies qui me comprennent. ça me fait un bien fou. Les maux de têtes et d'estomac s'estomptent et je dors mieux.
Je profite du soleil qui revient un peu pour me poser sur ma terrasse, penser à mon fils et regarder les nuages qui avancent dans le vent. Tout ça m'apaise même si je pleure davantage. J'ai trouvé le moyen de soulager mon esprit et du coup mon corps suit.
Je vois le psychiatre le 30, je sais que cela va être dur mais il faut que je verbalise tout mes regrets, ma colère et ma culpabilité à quelqu'un de neutre. Je sais que je dois m'occuper de moi afin de pouvoir aider mes enfants et ceux que j'aime.
Pourtant, je me dis souvent que c'est trop "con", qu'on aurait pu l'aider, que parfois la vie ne tient qu'à un fil et qu'un concours de circonstances débiles entraîne toute une famille dans le chaos.
Et j'espère avoir un jour cette certitude comme vous que mon fils est là mais ailleurs pour pouvoir supporter son absence physique. Pour l'instant ma seule certitude, c'est qu'il est au plus près de mon coeur. je l'aime tellement.
Bisous à toutes les mamanges
chaque fois que tu sentiras le vent sur ton visage, c'est moi qui vient t'embrasser...