Auteur Sujet: NDE - aide aux proches suicidés  (Lu 30057 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Choumi

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 51
Re : NDE - aide aux proches suicidés
« Réponse #15 le: 15 Octobre 2012 à 13:50:45 »
Merci de vos réponses à tous, je suis touchée de voir qu'il existe quelque part des oreilles attentives et des paroles réconfortantes...

Toujours pas de certitude sur ce qu'il y a après , mais la tête pleine d'espoir.

Courage à tous dans nos malheurs


Hors ligne Marylyne

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 2
Re : NDE - aide aux proches suicidés
« Réponse #16 le: 15 Octobre 2012 à 19:07:25 »
BLUEVELVET c'est fou de vous lire.. c'est fou et ça fait du bien..
Mon papa s'est suicidé l'été dernier, je ne sais pas dans quelle phase je suis mais j'avance.
Je trouve ça étrange j'avance, je continue mes études, en fait j'ai l'impression d'occulté pour avancer et en même temps d'être totalement consciente de ce qui s'est passé..
J'aimerai tellement arriver à ressentir cette sensation s'apaisement.. Le problème c'est que je ne peux pas accepter que mon père nous ait abandonné, comment a t'il pu se dire qu'il pouvait nous faire ça et penser qu'a lui... nous sommes ses enfants, il a fait ça dans notre maison, c'est moi qui l'ai retrouvé, qui l'ai touché....
Comment on fait pour accepter cela ? j'ai l'impression que mon corps va lacher à un moment donné.... je comprends pas comment on peut continuer après un drame pareil et pourtant on est tous encore là.. on a l'impression d'être les seuls au monde, et pourtant a lire tous ces commentaires ça fait peur de voir que nous sommes si nombreux...

Papa....

Hors ligne BLUEVELVET

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 288
Re : NDE - aide aux proches suicidés
« Réponse #17 le: 15 Octobre 2012 à 19:35:14 »
Marylyne,

Je pense que la personne qui se suicide est dans un état où elle ne pense pas à mourir mais à faire cesser cette souffrance.

La définition du Larousse en ce qui concerne le raptus est bien claire sur cet instant.

Mon mari, papa poule très attentif, très protecteur, s'est suicidé à notre domicile, laissant deux jeunes adultes dont l'un devait se marier cet été. Vous dire que seule la souffrance compte dans cet instant de passage à l'acte est une évidence pour moi. Jamais, si la maladie n'avait pas fait son oeuvre il n'aurait fait ce geste dramatique.

On n'accepte pas cet acte, je crois qu'il faut pardonner à votre père (ne pas oubier, cela n'est pas possible, du moins pour moi), lui parler, lui dire (si vous le pouvez) que vous l'aimez. Je crois qu'eux aussi ont un chemin à faire dans l'au-delà. Mon expérience est celle là, le pardon amène l'apaisement petit à petit mais je comprend qu'il ne soit pas facile de pardonner.

Comme vous, j'ai l'impression que mon corps va lâcher à certains instants (physiquement ce n'est pas le top, j'en ai conclu que le moral me prend toute mon énergie)

N'occultez pas les choses, c'est un combat perdu d'avance.

Le deuil est un chemin très personnel. Quand à savoir dans quelle phase on est, rassurez-vous je ne le sais pas moi même et cela balance d'un jour à l'autre. Ce forum nous fait déjà prendre conscience que nous ne sommes malheureusement pas seul(e) à devoir faire ce chemin et ensuite il permet de livrer nos émotions, nos ressentis et en ce qui me concerne cela m'aide beaucoup.

A bientôt de vous lire

Douce nuit

BLUEVELVET
On ferme les yeux des morts avec douceur ; c'est aussi avec douceur qu'il faut ouvrir les yeux des vivants - Jean Cocteau

Hors ligne Choumi

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 51
Re : NDE - aide aux proches suicidés
« Réponse #18 le: 07 Décembre 2012 à 17:54:08 »
Merci à tous pour vos commentaires, j'espère sincèrement qu'ils "sont" encore, même si c'est ailleurs.

J'ai vu une plaque funéraire où était inscrit "Je me suis endormi, voilà tout" J'ai été horrifié de lire ça, moi je ne veux pas qu'il se soit endormi, je ne supporte pas cette idée. Pourtant parfois je me dis que c'est dans la nature de l"Homme" de croire qu'il y ai quelque chose plutôt que rien...

Je pense fort à vous tous, vous offre tout mon soutien même si la force me manque souvent en ce moment...

Hors ligne BLUEVELVET

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 288
Re : NDE - aide aux proches suicidés
« Réponse #19 le: 07 Décembre 2012 à 19:14:43 »
Bonsoir,

Choumi, je suis d'accord avec vous nos disparus ne sont pas endormis, il sont là bien présents dans nos vies, j'en ai déjà fait l'expérience.

Un de mes enfants n'allait pas bien après le départ de papa, il voulait rejoindre son père. J'ai demandé, sans colère ni haine (en fait comme s'il était en vie) à mon mari d'aider cet enfant. Mon enfant m'a raconté que son papa lui a rendu visite au bord de son lit une nuit et lui a dit qu'il fallait qu'il vive. J'étais contente que mon enfant puisse aussi ressentirvoir la certitude que son père veille toujours sur lui.

C'est sans doute idiot aux yeux de certains d'entre vous mais je parle à mon mari comme s'il était en vie (je suis consciente qu'il est mort, rassurez-vous, je ne deviens pas folle) récemment, il m'a indiqué un magasin où je pouvais trouver l'objet que je cherchais et je l'en remercie.

Ceux qui nous quittent sont dans la pièce à côté, à chacun de bien vouloir faire le pas pour que la porte qui nous sépare s'ouvre.

Douce nuit

BLUVEVELVET
On ferme les yeux des morts avec douceur ; c'est aussi avec douceur qu'il faut ouvrir les yeux des vivants - Jean Cocteau

Hors ligne Choumi

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 51
Re : NDE - aide aux proches suicidés
« Réponse #20 le: 26 Décembre 2012 à 10:15:59 »
Merci pour votre témoignage si rassurant BLUEVELVET...

Il y a tant de jours où l'on doute et finalement il suffit de quelques aveux sincères pour nous redonner espoir. Je ne vous trouve pas "folle", moi aussi il m'est arrivé des trucs étranges, la seule chose qui m'angoisse c'est "pourquoi je n'ai plus rien aujourd'hui..."

Je ne me l'explique pas

Hors ligne BLUEVELVET

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 288
Re : NDE - aide aux proches suicidés
« Réponse #21 le: 27 Décembre 2012 à 08:16:04 »
Bonjour,

Choumi, je ne vis pas des choses "étranges" tous les jours mais je sens sa présence même s'il elle est parfois silencieuse, cette présence est du niveau du ressenti. Je suis croyante et dans mes prières je demande à Dieu de veiller sur lui aussi.

Mon aîné, qui habite à 900 km de chez nous, est arrivé par surprise pour Noël, nous avons passé une douce soirée de 24 décembre dans le noyau de l'intimité familiale et mon mari, leur papa était là aussi. Mon aîné a encore de la colère envers son père (elle s'estompe peu à peu) et ne vit pas cette relation que mon cadet et moi même avons avec lui.

Je me dis que papa doit être très triste de voir son ainé en colère contre lui (c'était un énorme papa poule) et qu'il n'ose sans doute pas se manifester auprès de lui mais je suis sûre qu'il reste protecteur envers son aîné aussi.

C'est un peu comme dans la vie, on ne communique pas bien lorsqu'on est en colère ou dans la rancoeur et ce sont les aveux (sentiments, actes) sincères qui créent les liens.

J'ai déjeuné avec une amie qui est veuve aussi et elle dit aussi qu'elle parle à son mari et qu'elle sent sa présence. Elle lui demande conseil parfois. Elle m'a aussi confié qu'elle ne parlait pas de cette relation avec tout le monde, nous en avons parlé car nous sommes veuves toutes les deux et que nous nous comprenons. J'ai une autre amie qui parle à sa maman et qui n'a pas de réponse claire me dit-elle.

Récemment, une deuxième fois encore, je me suis retrouvée dans un magasin (je ne sais pas comment je suis entrée dans ce magasin) mais j'ai trouvé un cadeau que je cherchais depuis un bon moment, c'était leur dernier exemplaire. Je suis convaincue qu'ils sont là, ils nous protègent et nous aident mais leur présence est parfois subtile pour nous qui sommes très cartésiens, je n'ai aucun doute sur cette présence.

Vous dites que vous n'avez plus rien aujourd'hui. Je n'ai pas d'explications à donner car cette relation est vraiment très intime. Je peux juste vous apporter mon expérience : c'est à partir du moment où je suis devenue "abordable" que le lien s'est créé en premier lieu par un beau rêve mais peut-être n'est-ce qu'une coïncidence.

D'autres vous répondront sans doute et auront d'autres expériences à vous décrire.

Douce journée à vous

BLUEVELVET



On ferme les yeux des morts avec douceur ; c'est aussi avec douceur qu'il faut ouvrir les yeux des vivants - Jean Cocteau

Hors ligne Choumi

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 51
Re : NDE - aide aux proches suicidés
« Réponse #22 le: 14 Janvier 2013 à 12:24:54 »
Merci BLUEVELVET

Vos mots font du bien.

Il est vrai que on peut ressentir "comme une présence"...

J'aimerai rêver de mon père parfois mais plus rien, et en plus les rêves que je faisais au début étaient franchement traumatisant...

Peut-être un jour...

Merci à vous

Hors ligne Mamouazelle

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 7
Re : NDE - aide aux proches suicidés
« Réponse #23 le: 18 Février 2013 à 13:44:54 »
Vous me confirmez tous que pour sentir la présence de nos proches, il faut être "ouvert".
Je ne sens pas la présence de ma mère, je ne ressens rien, rien, rien du tout. Peut-être que c'est parce que je suis bloquée?
Combien de temps attendre avant de "ressentir" quelque chose? J'interprète tout et n'importe quoi, et mes interprétations au final finissent toujours par trouver une explication "rationnelle"...

Hors ligne asia

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 592
Re : NDE - aide aux proches suicidés
« Réponse #24 le: 18 Février 2013 à 18:17:04 »
Bonsoir,

Je m'appelle Asia. Je viens du post "perte d'un frère ou d'une soeur". J'ai perdu cet été mon frère, ma belle-soeur, mon neveu et ma nièce dans un accident de voiture.
Je tiens tout d'abord à te dire quer je n'ai aucun doute quant à la survie de l'âme (ou de la conscience) après la mort...  :)
Oui, il faut être ouvert pour sentir, être prêt, le vouloir... Il ne faut surtout pas avoir peur.

Pour répondre à ta question, j'ai entendu ma nièce (Lou 4 ans) 5 ou 6 semaines après leur départ (message télépathique, une seule phrase). Ce n'est arrivé qu'une seule fois.
J'ai ensuite senti mon frère 3 mois après leur déces (forts déplacements d'air, frolement sur le visage...).
J'ai également vu mon frère en "songe" une fois et ma nièce une fois.
J'ajouterai que j'ai également fait appel à une association d'aide au deuil qui pratique la tci et j'ai assisté à un contact qui m'a permis d'entendre mon frère (quand je suis mal, je le récoute).
Il semble qu' après notre passage nous ayons besoin d'un temps de repos (sommeil réparateur de l'âme) d'environ 6 mois. Pendant cette période on ne les sent pas. Le temps de repos pour mon frère a été plus court. Pour les enfants il n'existe pas (ce temps de repos permet de se détacher des attaches terrestres, du matériel, des regrets...).
Pour essayer de te relier à ta maman, tu peux essayer la méditation; le silence permettant de te relier à ton âme.

Je te souhaite une douce soirée
Asia

Hors ligne Mamouazelle

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 7
Re : NDE - aide aux proches suicidés
« Réponse #25 le: 18 Février 2013 à 21:08:36 »
Asia, j'imagine qu'entendre, au-delà même de sentir, entendre ton frère a du te faire un bien immense...
Parce que c'est une preuve "palpable" et tu peux justement la réécouter à ta guise... Est-ce que tu pourrais me communiquer le nom de cette association qui fait de la TCI? Si tu ne souhaites pas le faire en public peux tu essayer en MP? Bien évidemment, je ne les contacterai pas tout de suite parce que je dois attendre d'être davantage ouverte pour entendre à nouveau la voix de ma mère. Il y a encore des blocages et je sais pourquoi ils sont là...
Merci par avance et toutes mes condoléances pour ce que tu traverses...
Bien amicalement

Mamouazelle S.

Hors ligne alex_F74

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 7
Re : NDE - aide aux proches suicidés
« Réponse #26 le: 21 Février 2013 à 17:26:20 »
Bonjour,

Lire vos témoignages me font du bien. J'ai toujours été persuadée qu'il y avait quelque chose après la mort, et je crois aux esprits aussi. Mon petit ami est mort il y a 3 mois et je lui parle très souvent (surtout le soir quand je me retrouve seule dans ce grand lit) j'aime à croire qu'il est près de moi. ça ne m'apaise pas forcément malheureusement, la douleur est trop forte.. mais quand je le vois apparaitre dans certains de mes rêves avec son sourire si rassurant je me sens apaisée.

Je vous envoie mes quelques pensées positives, A bientôt j'espère

"Mon ange, ma lumière
Mon intime repère
Mon ange, ma lumière
Qui chaque jour m'éclaire"

Hors ligne Mamouazelle

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 7
Re : NDE - aide aux proches suicidés
« Réponse #27 le: 21 Février 2013 à 19:34:37 »
Alex, c'est bien que ton chéri t'apparaisse en rêve. Il te sourit, il te dit à sa façon qu'il va bien, qu'il est bien là où il est. Et qu'il veille sur toi. Les rêves ne guérissent pas mais tu pousses un grand "OUF" de soulagement quand les proches t'apparaissent en rêve...
Tu es courageuse de te battre, je te présente toutes mes condoléances...

Hors ligne Choumi

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 51
Re : NDE - aide aux proches suicidés
« Réponse #28 le: 08 Avril 2013 à 19:54:27 »
Bonjour à tous, ça fait un moment que je ne suis pas venue sur ce forum, je vois que malheureusement il y a de nouveaux endeuillés...

Je n'ai toujours pas eu de certitudes vis à vis d'une vie après la mort mais j'avoue que lorsque je ne me sens pas bien, je regarde un reportage sur les nde et ça me fait du bien...

J'aimerai rêver de Papa mais nan... Plus rien... J'ai juste tellement froid quand je pense à lui

Hors ligne galaad

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 59
Re : NDE - aide aux proches suicidés
« Réponse #29 le: 26 Avril 2013 à 17:05:58 »
Bonjour Choumi, moi aussi je me pose des questions à propos de ma  Margot, morte suicidée par noyade. Si les chrétiens sont contre le suicideil existe cependant des prières pour ces pauvres âmes; n'oublie jamais que Dieu est miséricordieux, et sa miséricorde dépasse notre entendement parce qu'elle est surnaturelle.