Auteur Sujet: culpabilité et incompréhension  (Lu 5086 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne TILIE

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 17
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : culpabilité et incompréhension
« Réponse #15 le: 23 Novembre 2019 à 10:16:17 »
Je sais que je dois continuer de vivre pour mes filles...Je sais que j'étais malheureuse avec mon mari....mais je m'en moque !!!!! Je voudrais qu'il revienne!!!! J'ai envie de mourir....Impression que le Bonheur n'existera plus pour moi, même à travers mes filles.....Ma psy trouve que je suis forte, tout le monde pense que je suis forte....et moi, je me sens à l'agonie.......Qu'on arrête de me dire que la vie est belle!!! La vie est moche, moche, moche!!!! Mais comment fait-on pour survivre???? Je n'y arriverai pas.....

Hors ligne Adnarag

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 155
  • ...
Re : culpabilité et incompréhension
« Réponse #16 le: 23 Novembre 2019 à 11:33:06 »
Bonjour Tilie

J'ai une histoire qui quelque part ressemble à la tienne, sans doute un peu.
Le suicide a cette particularité en plus je crois, que, contrairement à d'autres deuils, il émerge déjà d'une détresse immense, qui était déjà là, avant, avant la mort, avant l'absence. Difficile alors de trouver, pour moi en tous les cas, du réconfort dans des récits de deuil qui parlent d'un bonheur incommensurable perdu à jamais.

J'ignore quel âge ont tes enfants. Les miens ont 20 et 22 ans, et j'aimerais que la vie m'accorde encore quelques années pour les aider à grandir encore, à devenir des adultes capables de se construire pour tenter de toucher le bonheur. C'est ma plus grande colère, que par son choix de mort il les ait abandonnés là, avec un héritage difficile à porter, celui du suicide,  sans se soucier le moins du monde de ce qui pourrait alors leur arriver.

Même si tu te sens à l'agonie, il y a sans doute aussi beaucoup de force en toi, puisque les autres la voit, même si toi tu ne la vois pas.

Je ne sais pas si ce message est aidant, mais j'aimerais sincèrement qu'il t'apporte un peu de réconfort.
« Modifié: 23 Novembre 2019 à 11:52:20 par Adnarag »
Puisque qu'il ne t'était plus possible de vivre.
Heureux.

Hors ligne TILIE

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 17
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : culpabilité et incompréhension
« Réponse #17 le: 23 Novembre 2019 à 18:52:04 »
Merci Adnarag pour ton soutien.....Je suis allée te lire....Il est vrai que nos histoires ont des similitudes....J'éprouve comme toi cette colère à son égard d'avoir abandonné nos filles qui ont 16, 20 et 23 ans....Elles avaient encore besoin de lui... on a toute sa vie besoin d'un père...
Tout comme toi, j'ai dû mal à évoquer les bonheurs que nous avons connus, car nous en avons connus avant qu'il ne change....Je bloque tout dans ma tête...Cela me fait trop mal....Quand je pense à toutes ces photos que j'ai pu prendre, à toutes nos vidéos de familles....ce qui m'apparaissait comme mon plus grand trésor matériel ...et aujourd'hui je ne peux plus les regarder... y arriverai je encore un jour? C'est comme si, en se donnant la mort, il avait également tué notre passé.... Parler...oui ça soulage...l'espace d'un instant...un jour ...plusieurs jours...et après on repart à zéro....et on recommence....
Je te souhaite de retrouver également  un jour la paix intérieure...

Hors ligne Adnarag

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 155
  • ...
Re : Re : culpabilité et incompréhension
« Réponse #18 le: 27 Novembre 2019 à 19:14:50 »
... j'ai dû mal à évoquer les bonheurs que nous avons connus, car nous en avons connus avant qu'il ne change....Je bloque tout dans ma tête...Cela me fait trop mal....Quand je pense à toutes ces photos que j'ai pu prendre, à toutes nos vidéos de familles....ce qui m'apparaissait comme mon plus grand trésor matériel ...et aujourd'hui je ne peux plus les regarder... y arriverai je encore un jour? C'est comme si, en se donnant la mort, il avait également tué notre passé....

Je crois vraiment que ces phrases là, j'aurais pu les écrire, aussi, avec ces mots, exactement les mêmes mots ...

Je te souhaite aussi Tilie, même si le chemin sera long, à toi et tes enfants, d'avancer vers une  sérfénité intérieure, et aussi une vie meilleure.
Puisque qu'il ne t'était plus possible de vivre.
Heureux.

Hors ligne TILIE

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 17
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : culpabilité et incompréhension
« Réponse #19 le: 24 Décembre 2019 à 11:49:47 »
Le premier Noël sans Toi.... encore une épreuve à passer.....Le cauchemar n'en finira jamais...

Je sais que je ne suis pas la seule à devoir affronter ces fêtes (risibles!!!) de fin d'année avec appréhension, désarroi, désespoir....
Je vous souhaite à tous beaucoup de courage.... Je ne peux rien dire d'autre....
Avec toute ma tendresse...

Hors ligne TILIE

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 17
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : culpabilité et incompréhension
« Réponse #20 le: 26 Janvier 2020 à 07:03:21 »
Bientôt 7 mois que Philippe est parti.....7 mois....hier...il y a une éternité....le temps, notre ennemi mortel, qui passe si vite, et qui me semble si long quand je me demande quand tout cela va cesser....Tout cela?  : ces pensées qui ne cessent de torturer mon cerveau qui se trouve épuisé de tant réfléchir en permanence, cette colère qui me ronge, qui certes change de destinataire par rapport au début, mais qui est toujours colère, sentiment néfaste, qui ne peut certainement pas m'apporter d' ondes positives, ce sentiment de solitude - même entourée d'un tas de gens qui vous aiment- , cette fugacité de ces moments où tu as l'impression de connaître un répit et qui te replonge ensuite dans un plus grand mal-être, cette conviction que tu ne connaîtras jamais plus le bonheur....
7 mois et toujours cette peur quand je me  réveille, quelle que soit l'heure...2 h...4 h.... 6 h....
Cette horrible peur qui me prend aux tripes et que je n'arrive pas à maîtriser sans l'aide de médicaments....ce médicament du réveil qui devient comme une drogue....Ce matin, je suis venue vous lire puis écrire en espérant faire face à ce démon de la peur.....
En ce moment, je suis sur le chemin du pardon vis-à-vis de Philippe. Je veux que nous trouvions l'apaisement chacun de notre côté.... Je me dis que si je n'arrive pas à lui pardonner et que si je continue d'éprouver des sentiments de haine ou de rancœur à son égard, il ne pourra pas être heureux de l'autre côté.... Reste ce sentiment de désespoir...Je suis désolée, je n'arrive pas à l'ôter, même si c'est ce dont il a besoin pour aller mieux....
Serai-je toujours sur ce chemin du pardon dans une semaine?  Le doute est le maître de mon existence désormais... Un pas en avant, deux pas en arrière.... Impression que le reste de ma vie va être ainsi .....Fatiguée de cette vie.....

Hors ligne Adnarag

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 155
  • ...
Re : culpabilité et incompréhension
« Réponse #21 le: 26 Janvier 2020 à 11:22:40 »
Bonjour Tilie

Non, tu ne seras peut-être pas sur le chemin du pardon dans un semaine, ni dans un mois, dans un an ...
Mais de l'avoir éprouvé, ce pardon, je pense, en tous les cas c'est le cas pour moi, est un grand pas en avant. Il est là désormais. Fait partie du champ des possibles.
Tes filles me semble un peu jeunes pour que tu puisses te permettre d'être fatiguée de cette vie. C'est dur peut-être ce que je dis là, mais ce sont les pensées que je me suis "appliquées " à moi-même, dans ces mêmes situations. On ne peut pas à la fois reprocher l'abandon, et abandonner soi-même.
Le suicide sera toujours là. Ce choix qu'ils ont fait de la mort, ces pans entiers de notre vie, de notre passé, de ce qu'aurait pu être notre futur, de notre personnalité, qu'ils ont enmenés avec eux, et l'ensemble des sentiments qu'ils convoquent en nous, nous ne pourront pas nous y soustraire. C'est ainsi. Nous ne pouvons qu'apprendre à vivre avec. Plus sereinement. Et si cette sérenité doit passer par les médicaments, dans un premier temps tout au moins, cela n'implique pas une dépendance à vie.

Une pensée sincère pour toi et tes filles
« Modifié: 26 Janvier 2020 à 11:47:08 par Adnarag »
Puisque qu'il ne t'était plus possible de vivre.
Heureux.

Hors ligne TILIE

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 17
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : culpabilité et incompréhension
« Réponse #22 le: 17 Février 2020 à 08:43:31 »
Besoin de le dire à quelqu'un.....car je ne dirai à personne d'autre...geste insensé.....besoin de ressentir ce qu'il a ressenti...juste un peu....geste absolument pas prémédité....hasard du "ménage"....à mourir de rire...à mourir de pleurer...
Samedi matin, j'étais pleine d'énergie, bien décidée à ranger mon salon, ma maison, ma vie...et puis je suis tombée sur cette rallonge....à ranger...oui, mais avant je l'ai glissée autour du cou et serrée un peu , juste un peu....pour savoir...connaître sa douleur....juste un peu...et stop! En plein délire n'est ce pas???? Et pourtant, je suis certaine de ne pas être la seule à avoir eu cette pulsion ....Cela semble si facile à faire...Mais ne vous inquiétez pas, je n'ai pas d'idées suicidaires, j'ai mes trois demoiselles qui me raccrochent à cette p----- de vie!
Je vous envoie  à tous plein d'amour, la seule vraie Valeur de cette vie, mais qui se laisse éclipser par tant de contre-valeurs.....

Hors ligne Annalau

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 6
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : culpabilité et incompréhension
« Réponse #23 le: 18 Février 2020 à 16:12:37 »
Bonjour Tilie ,
Ne t'inquiète pas , il y a un mois en rangeant le linge dans la chambre j'ai trouver une ceinture que j'ai passer autour de mon cou , dans un moment de fatigue j'ai serrer, serrer....avant sa j'étais constamment assaillie d'idées suicidaire , fatigué et à bout de tous et puis d'un coup j'ai stoppé et depuis les idées noires sont partie... en faite Adnarag le dis si bien " On ne peut pas à la fois reprocher l'abandon, et abandonner soi-même. " je suis totalement d'accord... car les enfants sont tous ce qui nous raccroche à  cette vie...
Bonne journée à toi Tilie ! Chaleuseurement

Hors ligne TILIE

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 17
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : culpabilité et incompréhension
« Réponse #24 le: 22 Février 2020 à 08:12:30 »
Merci Annalau pour ton message. Adnarag a parfaitement raison et je partage entièrement cette conviction....Ce geste m'a donc été étrange, mais je me répète, je n'ai pas d'idées suicidaires... Mes filles sont en vie, elles ont une vie à mener et c'est mon rôle de les accompagner! Je suis fière d'elles! Elles se battent elles aussi à travers leurs études notamment. Mon petit Cassis a validé hier son premier semestre de deuxième année de médecine! Quel soulagement!!J'avais tellement peur que le geste de leur père n'ait des répercussions sur leurs études!!!
Il doit certainement être fier d'elles, lui aussi....et je ne comprends toujours pas comment il a pu faire ça, comment il a pu les abandonner....mais voilà, c'est ainsi....Je ne comprends pas mais je ne le déteste plus....J'ai franchi cette étape...
Par contre, je me bats toujours contre cette angoisse du réveil....Je ne sais même pas de quoi j'ai peur, mais cette peur est là, physique....ce nœud à l'estomac me tétanise.....Est ce que vous avez connu/ connaissez ça aussi? Pensez vous qu'un jour il disparaîtra? J'essaie maintenant de le laisser partir doucement sans prendre de médicament....mais c'est éprouvant...
Cette impression que chaque journée qui commence est de nouveau un combat. Je me surprends parfois à avoir les poings serrés, comme ça, sans raison....La guerrière voudrait une trêve....
Je vous souhaite à tous une journée sereine....