Auteur Sujet: 29 années, suicide,cancer, et la vie continue pourtant...  (Lu 1650 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne sylvania48

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 4
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Bonsoir,

Ci dessous mon message. Un mois après l' épreuve. Je souhaitais arriver à vivre juste manger, dormir ,avancer.... et la vie a continué, curieusement et après le printemps se battre de tout les cotés pour déménager (d'une grande maison dans un studio), tout jeter, donner, vendre... et reprendre sa vie avec uniquement l'essentiel.
L'été, l'objectif de rejoindre  mon fils étudiant en stage au Canada pour le re-installer en France fut accompli. Merveilleuses vacances. Sa sœur jeune diplômée s'expatrie dans 2 semaines.
Le cancer a frappé mon sein droit en Octobre, tout va bien pas de Chimio mais 7 semaines de radiothérapie eprouvantes par les déplacements.

Et pourtant si je vous dis que je crois que ça va bien ? Ben la vie depuis 10 jours me souris sur pleins de plans  :)



Bonjour,
Après 29 années de bonheur, et 6 mois dans une dépression suite a un burn out, l'amour de la vie s'est pendu dans notre chambre, le 17 mai.
J'ai 48 ans et je ne sais pas si je réalise encore comment je pourrai vivre sans lui.
Il m'emmenait avec lui dans cette maladie... la dépression.Nous avons échangés parlé, communiqué sans cesse depuis toutes ces années et projetions de nous marier l'année prochaine pour nos 30 années de vie commune. Nous ne faisions qu'un, je ne sais pas qui je suis sans lui. Nous nous sommes rencontré au collège, nous avions 12 ans. A 18, nous vivions ensemble. 6 ans plus tard les enfants.
 Beaucoup de voyages, des passions communes, toujours dans l'échanges et la discussion, jamais de dispute, beaucoup d'amour. Mais depuis quelques mois, c'est la lutte contre le mal-être qui occupait nos jours et nos nuits. J'ai perdu trop de poids, il s'inquiétait de tout, on se raccrochait à notre amour.
J'ai déménagé mais retourne à la maison tout les jours, très entourée, je n'ai pas eu de temps seule depuis un mois.
On me dis forte mais c'est faux. J'ai repris le travail et vaque à mes obligations, aux exigences administratives et j’essaie de soutenir de mon mieux nos deux enfants étudiants.
La douleur est forte ce soir, je me sens à coté de ma vie, je ne sais pas trop qui je suis sans lui. Je m'inquiète aussi beaucoup pour notre fils qui a du repartir tout seul au canada pour finir son stage. Un mois de tourbillon d'hyper activité, les obsèques, les papiers, le travail, le déménagement , tout gérer, assurer pour le mieux. il parait que ça ira mieux avec le temps mais je sais pas, mon seul projet et d'accompagner mes enfants, de rejoindre mon fils en juillet.
Ce soir pour la première fois depuis un mois, je me pose un peu, mais c'est dur... Je sais que je ne suis pas la seule, que d'autre vivent aussi des vies difficiles , je pense aussi à vous tous qui n'êtes pas ici par hasard.
J'en veux aux médicaments, aux psy . Je sais que celui qui passe à l'acte ne mesure pas forcément la portée mais j'aimerai croire qu'il y a autre chose après. Je cherche les petits signes.
Merci de m'avoir lu.

Hors ligne Charlottine

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 55
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : 29 années, suicide,cancer, et la vie continue pourtant...
« Réponse #1 le: 08 Mars 2018 à 00:24:33 »
Bonsoir,

J'ai lu votre témoignage et je le trouve très beau, juste sans chichi allant à l'essentiel et ça fait du bien.
C'est vrai que c'est pas toujours facile, qu'on avance un peu porté par la vague qu'on ne sent pas toujours à sa place et surtout qu'on ne s'était pas imaginé cette vie. En tous cas c'est ce que je ressens.
Je vous souhaite de belles choses dans votre nouvelle vie et j'espère que vos enfants vont bien, parce que c'est pas simple d'être parent mais c'est aussi difficile d'être l'enfant. Le Canada, quelle chance! Même s'il est seul, la distance et la découverte sont à mon avis de bons remèdes. 

Amicalement,
Charlotte.

Hors ligne HUB84

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 107
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : 29 années, suicide,cancer, et la vie continue pourtant...
« Réponse #2 le: 08 Mars 2018 à 11:03:18 »
Bonjour,

Effectivement la vie continue malgré tout, la terre tourne et rien ne s'arrête pout autant, que l'on soit présent ou pas sur cette planète elle poursuit son chemin avec ou sans nous. Le11 mars cela fera 4 ans que ma femme s'est pendue, le temps apaise la douleur et le chagrin, mais depuis 4 ans j'ai l'impression d'avoir quitté le monde des vivants et d'être en équilibre sur un fil comme un funambule et je ne vois pas arriver l'autre bout du câble et je ne connaît pas non plus la destination. Je suis devenu un excellent comédien, je plaisante, je ris, personne de ne s'aperçoit de quelques choses, tout est normal, mais au fond de moi une grande blessure et une grande solitude  persistent à tout jamais, obligation de faire avec, s'adapter ou disparaître il n'y a pas d'autres choix. Les enfants sont d'un grand secours, pour ma part une fille poursuivant ses études un excellent motif de s'accrocher à la vie, mais pour la suite évidemment il n'y a plus de projet, parce que tout s'est effondré ce jour là ...

Bon courage.

Hors ligne Charlottine

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 55
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : 29 années, suicide,cancer, et la vie continue pourtant...
« Réponse #3 le: 19 Mars 2018 à 00:22:34 »
Bonsoir,

C'est vrai que l'art de la comédie nous va bien désormais. Personne ne se rend compte de rien. Quand je m'effondre d'un coup sans prévenir devant mon compagnon (ce qui est rare, la plupart du temps je me cache) il me demande ce qui ne va pas. Pourtant c'est évident ! Parfois ça m'agace même, ça me rend triste, les autres sont ils déjà passés à autre chose !?

Bon courage à vous !

En ligne souci

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2597
Re : 29 années, suicide,cancer, et la vie continue pourtant...
« Réponse #4 le: 19 Mars 2018 à 12:39:48 »

   
Citer
Quand je m'effondre d'un coup sans prévenir devant mon compagnon (ce qui est rare, la plupart du temps je me cache) il me demande ce qui ne va pas.

    Oui, c'est con de devoir "s'expliquer" ...
    Au cours de la deuxième année de mon deuil, on regardait un film avec une famille où survient, vers la fin, la mort du père ...
    Alors ils prennent un petit bateau et vont en mer, où ils dispersent ses cendres ...
    A ce moment précis, j'ai éclaté en sanglots, et mon mari, très surpris, m' a demandé "qu'est-ce que tu as ?"
    C'est comme ça, faut pas leur en vouloir, nous on y pense tout le temps et pas eux ... tolérance, patience, ceux qui ne sont pas passés par un deuil profond ne savent pas à quel point nous sommes affectés ...
    Amicalement, solidairement, M.

Hors ligne Charlottine

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 55
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : 29 années, suicide,cancer, et la vie continue pourtant...
« Réponse #5 le: 19 Mars 2018 à 14:05:50 »
Bonjour Martine,

C'est vrai, c'est pas facile. Les gens ne laissent pas beaucoup de temps au repos. Dès les premières semaines on devrait être redevenue nous, mais moi je ne serai plus jamais moi, pire encore je ne sais plus vraiment qui je suis. J'en ai marre de tout mener de front alors qu'avant je ne faisais que ça. Je ne retrouve plus cette envie de m'occuper de ma fille, et ça c'est grave mais j'avoue que suis mieux quand elle est à l'école. Je crois bien que la vie de famille c'est pas pour moi. J'espère que je ne vais pas ressentir la même chose dans mon nouveau travail. Pour l'instant il n'y a que ça qui me tient.
Même mes croyances changent et c'est en total contradiction avec moi-même.
Bref c'est pas gagné. J'ai envie de partir à l'autre bout du monde et toute seule : super comme constat.