Auteur Sujet: Le premier jour du reste de ma vie  (Lu 635 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne CeciDela

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 1
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Le premier jour du reste de ma vie
« le: 12 Novembre 2017 à 00:53:17 »
Bonsoir à tous,

L'envie de témoigner m'amène à vous,. Moi, qui n'ai jusqu'à présent jamais été sur ce genre de forum. Et puis, il y a eu ce soir, un besoin de délivrer mes pensées comme un accouchement, oserai-je dire... Cela peut vous paraître étrange mais j'ai besoin de vous témoigner mon bonheur, le plaisir retrouvé de la vie.

Mon compagnon est décédé soudainement il y aura bientôt 5 ans à 37 ans, me laissant seule avec mes deux enfants de 16 mois et 3 ans. Évidemment, pour eux, je me suis très rapidement relevée. Je me suis crue forte comme bon nombre d'entre nous. J'ai mené ma vie de femme active et de Maman. Je me suis accomplie. Je me croyais heureuse mais ce n'était que superficiel. Jamais je n'ai compris que j'étais dans une phase dépressive.

Et puis, cette année en avril, j'ai vu que j'approchais du mur et j'ai fini par me l'emplafonner.  Et pourtant, je me pensais dans le contrôle... J'ai été en arrêt pendant 4 semaines et suis retournée au boulot encore convalescente. J'ai eu la chance d'enchaîner par les vacances cinq semaines plus tard. Nous sommes partis avec un groupe d'amis en Espagne. De merveilleux amis. Le soleil et la chaleur ont fini de contribuer à mon bien-être. C'est environ 3 à 4 semaines plus tard que j'ai vraiment pris conscience de ma folle envie de vivre et pas uniquement pour mes enfants et mon boulot. Je crois que je suis tombée tellement bas qu'aujourd'hui, je ne peux que me relever.

De nombreux déclics ont opéré : j'ai pris beaucoup de poids pendant ces 5 ans. Une fois les enfants couchés, le soir, je me "gavais", sûrement pour combler le vide laissé. Ces gavages ont cessé du jour au lendemain il y a presque 3 mois. Cette perte de poids amorcée contribue à me sentir plus belle. Le plus gros déclic, selon moi, est que je m'autorise de nouveau à être une Femme. Et comme je suis heureuse, j'attire les personnes. Je fais de nouvelles rencontres. Je fais à nouveau de vrais projets et puis, je me sens prête pour une nouvelle rencontre amoureuse. J'en ai les prémices... Évidemment, mon compagnon tiendra toujours une place dans mon cœur, il ne peut en être autrement.

Merci à ceux qui liront ces quelques lignes. Je vous souhaite un beau chemin de vie.

Cécile

Hors ligne 3 pommes

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 77
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Le premier jour du reste de ma vie
« Réponse #1 le: 12 Novembre 2017 à 12:23:46 »
Bonjour Cecicela,

5 ans entre parenthèses et enfin tu commences à vivre pour toi. Bravo et bien sur, cela ne veut pas dire que tu oublies ton compagnon et le père de tes enfants.
Ton message reflète bien  l'envie de continuer à vivre et tu en as le droit comme nous tous un jour.
Je te souhaite un beau parcours rempli de bonnes choses.

Hors ligne arfaca

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 78
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Le premier jour du reste de ma vie
« Réponse #2 le: 13 Novembre 2017 à 00:01:33 »
Ce que nous pouvons souhaiter de meilleur à nous tous c est ce nouveau chemin rempli de belles choses comme l a été le chemin d avant .A quand ce nouveau premier jour du reste de ma vie...? Quand l envie de continuer est là ...ce nouveau parcours s ouvre à nous.
Merci pour ces messages d espoir. . Il faut y croire nous avons tant à  donner.
Douces pensées

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2945
Re : Le premier jour du reste de ma vie
« Réponse #3 le: 13 Novembre 2017 à 20:22:52 »
je te propose de mettre cette discussion sur
http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/
où bien plus la liront

je te souhaite le meilleur dans cette renaissance, plein de sérénité d'épanouissement nous savons que tu n'oublieras jamais ...

je souhaite à chacun à son rythme de retrouver cette "envie" de vivre ...
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char