Auteur Sujet: Comment faire  (Lu 2914 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne arfaca

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 93
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Comment faire
« Réponse #15 le: 12 Février 2018 à 23:04:20 »
Bonsoir
Merci pour ce recit Mejean.
La reconstruction est difficile et inévitable car la vie est là et nous pousse. Mais dans notre etat de deuil,le bien être retrouvé avec une nouvelle personne est tellement bonque oui on peut en perdre la tête. .. je l ai vécu aussi..mais cette cicatrice un jour s ouvre à nouveau et les angoisses ressurgissent sans que l on puisse avancer auprès de cette nouvelle rencontre...c est tres difficile de passer à  autre chose même si on en a envie...comme je dis les vieux démons sont là. ..dur de s avouer que plus rien ne sera comme avant... perdre son grand Amour n est pas de tout repos..mais il faut croire encore  à cette vie et à  l amour
Courage à toys sur de nouveaux chemins

Hors ligne Eric38

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 59
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Comment faire
« Réponse #16 le: 13 Février 2018 à 10:33:31 »
Lire tout vos commentaires m'intimide.

Je me sens tiraillé. Tiraillé entre l'envie de "vivre", au sens large, et la peur de chuter.
Tiraillé entre l'envie de combler ma solitude, de trouver quelqu'un avec qui partager de bons moments, afin d'avoir des échanges, afin d'avoir de la tendresse, afin de se sentir aimé et apprécié.
Mais peur...peur de ne pas retrouver quelqu'un "à la hauteur", peur de comparer sans cesse avec l'aimée disparue, peur de ne moi même plus être à la hauteur, tant je sens que beaucoup de choses en moi sont cassées : je n'ai plus confiance en moi, et j'ai du mal à m"ouvrir" totalement aux autres.
Peur de trahir. Trahir mon "ancien" Amour. Ancien n'est pas le bon mot, il est toujours en moi cet amour, mais pour une personne qui elle n'est plus. Peur de la reléguer au second plan. Peur de décevoir une nouvelle personne, ou de susciter sa jalousie.
Peur de ne plus savoir faire (ais-je jamais su ??) : comment discuter avec un/une inconnue ? comment séduire (en évitant le syndrome gros lourd) ? Comment ne serait-ce que faire le premier pas ? Comment éviter de me dire que je n'ai pas le droit ?

Au fond, c'est peut être mieux ainsi, que je n'ai rencontré personne (j'ai pas cherché ceci dit) il est probable que je ne sois pas prêt (le serais-je jamais ?) , même si la solitude me pèse tant.
Elle est quotidienne, pesante, étouffante, cette solitude. Soir après soir. Week-end après week-end. Elle m’asphyxie presque. Me donne envie de rencontrer quelqu'un. Mais la peur me paralyse. Sentiment de trahir ma femme disparue. Sentiment de ridicule de ma situation, de ma personne. Crainte d'un échec. Crainte de me précipiter dans une fuite en avant inepte...
Oui, cette peur me paralyse et me ronge tout le week-end, tout les week-end. Je reste "inerte", à hésiter, sans rien faire. Et la fin du week end arrive, presque salutaire, et je "rempile" pour une semaine au boulot, qui m'occupe la journée et ne me laisse "que" les soirées à ressasser. Jusqu'au vendredi soir suivant où je recommence à angoisser de l'arrivée de ces foutus week-ends, et de ce vide immense que la mort à laissée dans ma vie.

En espérant n'avoir choqué personne.

Hors ligne Mononoké

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 760
  • Un petit pas, puis un autre ...
Re : Comment faire
« Réponse #17 le: 13 Février 2018 à 15:43:59 »
Eric,
Tes propos ne sont pas choquants du tout, tu nous partages ton ressenti et je t'en remercie. Tes mots me touchent, je voudrais tant te rassurer, te dire qu'il n'y a rien de mal, te dire que tu ne la trahiras pas, que tu ne l'oublieras jamais, mais je crois que ça ne peut venir que de soi,
J'ai traversé une période où j'avais besoin de tendresse, mais en sachant que c'était trop tôt pour ouvrir mon coeur, alors je suis allée en chercher un peu. Je n'ai pas ressenti de culpabilité (j'en avais peur).

 Je sais, au fond de moi, que l'on ne trahit pas notre aimé, je suis certaine qu'ils veulent ou voudraient le meilleur pour nous.
bien tendrement
« Modifié: 13 Février 2018 à 21:25:45 par Mononoké »
"Tu ne sais jamais à quel point tu es fort jusqu'au jour où être fort reste la seule option". B. Marley

L’arbre qui s’écroule fait beaucoup plus de bruit que la forêt qui pousse.

Ce qui compte, ce ne sont pas les années qu’il y a eu dans la vie.C’est la vie qu’il y a eu dans les années. A. Lincoln

Hors ligne Nora

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 635
  • " Ne me secouez pas, je suis pleine de larmes "
Re : Comment faire
« Réponse #18 le: 13 Février 2018 à 19:35:33 »
 Bonjour Eric,

Je partage tous tes questionnements, tes inquiétudes.  Je ne sens pas prête à vivre une histoire ,  même si j'ai raconté ici un coup de coeur que j'ai ressenti il y a quelques semaines pour quelqu'un.

Coup de coeur platonique, puisque je n'ai pas voulu pousser plus cette relation, par honnêteté pour moi, et pour lui.

Je ne veux pas " utiliser " une personne pour combler ma solitude.

Mais j'ai ressenti ce petit sentiment amoureux sans culpabilité.

J'ai pensé à ce moment à une phrase de Bruno, qui est venu longtemps ici et passe de temps en temps nous apporter son témoignage.

Cette phrase je l'ai faite mienne. Il a dit, en substance , pour évoquer son amour avec son épouse décédée  " J'ai compris que sur cette page là, il n'y avait plus rien à écrire ".

Je pense à toi, à vous

Nora


Hors ligne arfaca

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 93
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Comment faire
« Réponse #19 le: 17 Février 2018 à 22:17:43 »
Bonsoir Eric
Non je sais qu on ne trahit pas et que nos amours morts ne nous en voudraient pas,pas de culpabilité à avoir,mais comme toi je suis tiraillée entre l envie de vivre et cette peur de souffrir... mais cette envie de donner,partager recevoir est omniprésente. Comme toi les week-ends sont terribles...ma vie est en suspens...et je trouve ça dommage car je sais qu il y a tellement à vivre encore...
Bon dimanche