Auteur Sujet: Veuve à 27 ans  (Lu 4616 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne juliette

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 21
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Veuve à 27 ans
« Réponse #15 le: 10 décembre 2020 à 06:35:03 »
Merci beaucoup Meije,

C'est tellement vrai ce que tu dit, nos histoires sont toutes différentes mais au fond la douleur est similaire. Ta phrase :"  pourtant chaque matin, on se lève, on est vivant .... on avance au jour le jour... à petits pas... il y a des petites éclaircies dans nos ciels tout gris...." est tellement vrai et me donne de l'espoir.

Se lever, aller travailler,  et même essayer de rire parfois c'est déjà très bien.
Avec toute ma tendresse je t'envoi à toi aussi du courage dans l'épreuve que tu traverse

Hors ligne juliette

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 21
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Veuve à 27 ans
« Réponse #16 le: 14 décembre 2020 à 17:59:46 »
Bonjour à tous,

J'espère que de tout mon coeur vous survivez de vos cotés et que vos journée sont un peu plus lumineuse, un peu moins grise. De mon coté j'ai envie d'écrire une lettre à mon amour je ne sais pas je me dit quand la postant ici il l'entendra peut être encore plus qu'en lui lisant ou qu'en l'écrivant . Courage à tous je penses bien à vous.

"Je ne sais pas quoi faire mon bébé, je suis juste sans vie, j’ai ni envie de travailler, ni de rien mais je me force. Je n’arrive pas encore à travailler 7h par jour mais 5 6h environ.
Je me lève chaque matin, sauf le dimanche.
 Ce weekend c’est le dernier weekend où il me reste des choses à faire, les cartons sont fini et il ne reste plus que le déménagement. Après ça il ne me restera plus rien de toi.

Je ne veux pas qu’on touche à notre lit, à chaque fois que je vais dans notre appartement je me couche dans le lit et j’arrive à enlever cette vision d’horreur quand tu es parti dans mes bras. J’y arrive et je caresse ta partie du lit et me remémore nos dimanches sous la couette avec notre petit chat d’amour, et je  revie ces moments, quand j’étais blotti contre ton corps tout chaud, je re-vie ces moments si tendre, pleins d’amour. 

Je n’ai pas envie de laisser cet appartement mon bébé. Je le sais, il le faut mais ça fait si mal de le quitter j’ai l’impression de te quitter aussi, pour de bon cette fois. 

Je donnerais tout pour ne serais ce que pour te retrouver au funérarium, te serrer encore et encore dans mes bras, t'embrasser encore une dernière fois. Mais non tu es sous terre. Je passe te voir chaque weekend, je passerais plus souvent quand je serais revenu dans le coin, pour l’instant je dois encore me reconstruire chez papa et maman.

 Tu as vu je t’ai fait un joli petit sapin des mêmes couleurs que notre premier ensemble. Après ce weekend, il ne me restera rien, plus aucune occupation liée à toi, je ne sais vraiment pas comment je vais faire.

Tu me manques atrocement, le point au cœur est là chaque jour.  Je n’en reviens toujours pas que l’on vive ça, que je vive ça.

J’ai envie de trouver un pansement pour atténuer la douleur pour passer à autre chose, juste avoir un peu moins mal. Je dois t’avouer même si j’en ai honte que je pense à un pansement en forme d’un autre mec. Je sais que ça ne marchera pas, que je ne pourrais jamais te remplacer que j’aimerais jamais aussi intensément que je t’aime. Mais j’ai tellement mal mon amour je suis prête à tout pour avoir un peu moins mal.

Je suis désolé mon bébé, c’est si rapide mais je ne sais pas j’ai l’impression que peut être comme ça j'aurais un peu  moins mal.

J’ai le cœur brisé en deux par ton absence mon amour, j’ai le cœur si serré et en même temps si vide. Tu étais ma raison de vivre, mon avenir. Je n’aurais jamais la chance de vieillir à tes côtés, de porter tes enfants et tu sais bien à quel point j’en rêvais, à quel point on en rêvait.

Je n’aurais jamais la chance d’acheter cette maison à la Montagne, je n’aurais jamais la chance d’acheter ce van pour voyager, je n’aurai jamais la chance de me marier avec toi et pourtant on en parlait à ton anniversaire tu te rappel, notre mariage aurait été si beau, on étais si beau.

En fin de compte, je n’ai plus la chance de rien, je ne  pourrais plus jamais rien partager avec toi et c’est franchement terrible à accepter mon amour.

Les gens me disent heureusement tu n’as pas eu d’enfant, quelque part je sais que c’est plus dur car il faut être fort pour deux ou trois et que ça doit être terrible d'affronter la peine de son enfant, j'en suis consciente.  Je sais que moi  je la chance de ne pouvoir penser qu’a moi. c’est surement vrai que c’est plus facile.  Mais au moins j’aurais eu le bonheur de fonder cette famille qu’on rêvait, j’aurais eu la chance de te voir en tant que père j’avais tellement hâte de découvrir cette partie de toi, tu aurais été si exceptionnel je le sais.  Tu aurais été le papa cool et on en aurait ri mais aussi je t'aurais surement un peu engueulé car j'en aurais eu marre de faire le mauvais flic. J'avais toutes notre vie en tête mon amour, tout et aujourd'hui je n'ai plus rien en tête juste le présent qui est si dur à affronter.
 
Je pense ne jamais pouvoir être mère, mes enfants devaient être les tiens et de personne d’autres, j’ai peur de ne pas les aimer car ce ne seront pas tes enfants, pas nos enfants. 

Je t’aime à un tel point mon amour, tu me manques tellement, cette douleur est si vive, si insupportable il faut que je trouve le moyen de l’enlever. On parle de temps, mais le temps est si long, dans 3 jours ça fera un mois mon bébé un mois sans toi c’est si peu et même temps tellement long.

Tu te rappel je pleurais quand tu partais 3 jours ou une semaine, imagine mon état maintenant. J’espère de tout cœur que tu m’entends, que tu es là près de moi et surtout surtout que tu es bien là-haut. Je suis prête à accepter cette douleur insupportable pour toi, si tu es bien, j’espère du plus profond de mon âme que tu es heureux là-haut avec ton papa et notre pipoune.  Par pitié mon bébé envoie moi un signe dit moi que tu es heureux que je ne souffre pas pour rien.

Je t’aime mon bébé, du plus profond de mon âme, de mon cœur brisé je t’aime à jamais.

Hors ligne juliette

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 21
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Veuve à 27 ans
« Réponse #17 le: 18 janvier 2021 à 08:43:11 »
Bonjour à tous et à toutes,

2 mois hier soir que l'amour de ma vie, que mon âme sœur est partie
Je me sens morte à l'intérieur, vide, sans avenir, anéanti par la douleur.

J'ai l'impression que c'est de pire en pire. J'ai de plus en plus mal et de moins en moins envie de me battre.
Je ne me sens plus appartenir au monde des vivants. Je voudrais être avec les anges avec mon ange.
Je veux le retrouver être pour toujours à ses cotés.

Je prie chaque jour pour qu'il vienne me chercher.
J'en ai marre qu'on me dise que je suis forte, que je vais m'en sortir que j'ai pleins de vie en moi , de joie de vivre et qu'un jour je serais heureuse.

Je n'ai plus envie d'être forte. A quoi bon ?  Pour ce monde affreux, sans avenir. Un monde avec ce virus, privé de nos libertés, privé de tout ce qui peut nous faire un peu de bien.

Un monde après ce virus de crise économique, de guerre et de réchauffement climatique. Si encore l'avenir du monde était plus radieux j'aurais peut être envie de me battre un peu plus. Mais là honnêtement je ne vois pas l'intérêt.

J'ai 27 ans et je ne pourrais plus jamais tomber amoureuse, je ne pourrais jamais avoir de famille, je n'aurais jamais le bonheur d'être un jour maman. Mon amour c'est lui et personne d'autres, mes enfants devaient être les siens et ceux de personnes d'autres.
Je ne devais pas vivre sans lui, pas si tôt,

Je me sens en perdition, je me dit que mes proches s'en sortiront sans moi qu'ils comprendront. Il ont tous leur âme sœur à leur coté ca ira pour eux.

Bien sûr je ne passerais pas à l'acte je veux pas faire du mal aux gens que j'aime mais j'aimerais qu'ils me comprennes, qu'il me laisse partir.
J'ai plus qu'a espérer que ma vie soi la plus courte possible

Enfin bref, je vous écris ce message aussi pour vous demander si vous avez des contact de médium en région parisienne peut être qu'en ayant un contact avec lui je serais un peu  plus apaisée, je trouverais peut être la force de continuer à me battre.

Navrée pour ce message si noir.
Je vous embrasses tous bien fort
« Modifié: 18 janvier 2021 à 08:51:47 par juliette »

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 5000
Re : Veuve à 27 ans
« Réponse #18 le: 18 janvier 2021 à 13:55:49 »
J'entends ta détresse ...
via facebook
tu peux voir vers
Patricia Darré
qui a été veuve
a écrit sur le veuvage
est médium
elle devrait te répondre
tu peux écouter ses vidéos  ...

tu peux aussi contacter via mp
http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/il-n'avait-que-25-ans/
et fouiller d'autres liens de "veuvage précoce" via la table des matières ...

prends soin de toi comme lui le ferait ...
affectueusement
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne Jaracas

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 45
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Veuve à 27 ans
« Réponse #19 le: 18 janvier 2021 à 15:09:49 »
Juliette,
je crois que j'ai le même ressenti et les mêmes pensées que toi. Les seuls moments où je me sens un peu plus apaisée c'est quand je ne réalise pas bien qu'il n'est plus là. Et puis quand j'arrête de regarder les photos et vidéos de lui je réalise que je ne verrai plus son sourire. Plus jamais. Et ça me paralyse complètement. 30 ans pour rencontrer un homme tellement génial ! Avec les mêmes valeurs, qui subliment mes pensées, le premier qui me fait chavirer comme il l'a fait. Et quelques mois plus tard on nous enlève tout ça à tout les deux. On était tellement plus forts ensemble !

Je suis vraiment désolée pour toi. Dommage que tu sois à Paris parce qu'on aurait pu se rencontrer toutes les deux pour échanger nos peines. Je pense comme toi allait voir un médium, mon amoureux m'a ouvert la voie vers ce chemin.  Dis nous si tu vas en voir un sur ce que ça t'apportera.

J'entends vraiment ta détresse et je comprends aussi que ce soit de plus en plus dur. C'est ce que ça me fait aussi. Depuis des jours je pleure quasi tout le temps sans rien pouvoir faire... Alors j'avoue je bois un peu pour au moins dormir ! Je pensais à me reconvertir pour m'occuper des autres comme pour m'oublier et oublier en même temps ma souffrance, j'en ressens de plus en plus le besoin.

Je t'envoie plein plein de soutien.
Virginie

Hors ligne Meije05

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 58
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Veuve à 27 ans
« Réponse #20 le: 18 janvier 2021 à 18:49:51 »
Bonsoir Juliette,

Je comprends tellement ton envie de tout lâcher et de partir pour le rejoindre... Combien de fois depuis le mois de Juillet je me suis dis plusieurs fois la même chose lorsque de grosses vagues de chagrin me faisaient couler ! Ces moments de profonds désespoirs où on ne veut plus ressentir la douleur de l'absence de l'homme que l'on aimait et que l'on aime encore.  La seule chose qui me retiens encore à cette vie se sont effectivement mes enfants, je tente de tenir la barre face à cette tempête qui bouscule violement notre vie. Les mois passent et le manque, l'absence se font de plus en plus vivement sentir... Les autres (amis/proches) continuent leur vie avec leur bonheur qui peut nous "agresser" car pour nous tout s'est arrêté brutalement du jour au lendemain et on se dit que plus jamais on ne connaîtra une telle alchimie avec une personne. La mort nous a volé notre belle histoire...

Je suis d'accord avec toi cette période particulière de "crise sanitaire" ne nous aide pas dans notre deuil, on ne peut pas aller au musée, ciné, concerts, boire un verre dans un bar, pratiquer ses activités de loisirs (sports et autres) etc... pour se changer les idées... tout le monde chez soi à 18H00... Métro, boulot, dodo ... Ce n'est plus de la solitude c'est de l'isolement social...  ça en rajoute, il faut s'accrocher pour ne pas tomber dans la dépression !

Juliette, continuer à vivre chaque jour sans nos amours c'est un "combat" de tous les jours et oui les amis ou proches ne comprennent pas que cela va être long avant de trouver peut-être un peu d'apaisement dans tout ce chagrin.
J'ai pensé aussi à aller voir un medium j'avoue que je serais assez curieuse de tenter l'expérience mais je ne sais pas trop en fait ce que cela pourrait m'apporter et surtout comment trouver quelqu'un de sérieux . J'ai lu un des livres de Stéphane Allix " Le Test", cela questionne .

Douces pensées à toi Juliette ... "Tiens le coup ! Accroche toi !" le chemin est long et douloureux mais il y aura un jour des petites lueurs, des accalmies (c'est ce que je me dis dans mes moments où je "craque" et c'est souvent...)

Hors ligne juliette

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 21
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Veuve à 27 ans
« Réponse #21 le: 19 janvier 2021 à 07:56:22 »
Merci Quijan, Meije, Virginie et tout les autres.

Je regarde Patricia Darré  je vais acheter ses livres merci de me l'avoir conseillé.
J'ai déjà regardé Stéphan Alix il est super j'ai vu il y'a une série netflix "survivre à la mort" je ne sais ce que ça donne j'ai pas encore eu la force de la regarder mais si vous voulez y'a ça aussi.

Ca fait du bien de savoir que là haut nos amours, nos âmes sœur sont heureux.
J'aimerais tellement pouvoir lui parler, échanger avec lui savoir qu'un jour je le retrouverais que je pourrais de nouveau le sentir, entendre sa voie le prendre dans mes bras.

J'ai l'impression d'oublier, d'oublier son rires, nos blagues du quotidien, sa voix.

Je ne vais pas me suicider car je sais qu'il y'a une raison que je sois ici et que si je fait ça je ne pourrais peut être pas le rejoindre. Par contre je prie chaque jour pour qu'il vienne me chercher je penses qu'il peut le faire. Qu'il peut mettre sur ma route un obstacle qui me fera le rejoindre. J'espère qu'il me comprends, qu'il m'écoute et qu'un jour il fasse ça pour moi. Après tout si c'est bien là haut si c'est rempli de lumière et d'amour pourquoi nous laisser là seule sans eux ? Pourquoi ils ne viennent pas nous chercher.

En plus j'ai tellement de temps à rester ici qu'il sera peut être passé a un plan supérieur. Il est parti si tôt que ca se trouve je ne le retrouverais même pas car il ne sera plus sur le même plan que les jeunes défunts.

Au début j'écoutais les conseils du docteur Fauré , j'appliquais son mantra " ne fait pas ce que tu as envie j'ai envie de rien mais remplace le par ce qui te fera du bien" j'essayais de colorer mon deuil en prenant soin de moi.

Mais aujourd'hui je n'ai pas envie de prendre soin de moi, juste de me détruire, je bois beaucoup et plus encore. Je ne fait pas de sport, j'arrive pas à faire des ateliers créatifs moi qui étais si créative, si joyeuse pleine d'entrain.
J'arrives à rire mais au fond je suis brisé, anéanti.

D'habitude ces phases dur moins longtemps là ça fait deux semaine je crois .
Bref en espérant trouver un peu plus de force pour que les jours passent le plus vite possible en attendant de le rejoindre en espérant que ça arrive vite.

Si je n'ai pas de courage pour moi, j'en ai pas pour vous, pour toi Meije et tes petits garçons, pour toi VIrginie et ton amour perdu, pour toi Quijan membre héroïque et pour toute cette communauté les compagnons du deuil.

Je vous embrasse bien fort.


Hors ligne juliette

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 21
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Veuve à 27 ans
« Réponse #22 le: 22 février 2021 à 21:18:02 »
Mon bébé, mon étoile, mon amour, mon soleil, ma vie..

Les jours passent, éloignent nos corps mais rapprochent nos âmes.
Un rien me ramène vers hier, là où tu vivais, là où  je vivais là où nous étions heureux dans notre amour.
Je donnerais tout pour vivre dans le passé avec toi mon amour. Tout pour te revoir, te sentir, te toucher t'entendre de  nouveau rire, t'entendre me dire à quel point tu m'aime, m'entendre te dire à quel point je t'aime.

Mon bébé, mon doudou, mon petit ange  mes larmes du soir ne calment pas mes douleurs au cœur.  Elles tracent sur mes joues les sillons du manque de ta présence.

Mon amour qu'il est long et éprouvant le chemin pour te retrouver, pour que nos âmes ne fasse plus qu'un.

Au delà de cette vie, au delà de l'univers et des étoiles je t'aimerais et te promets que je te retrouverais.
Attend moi mon amour , attend moi pour que l'à haut nous menions notre vie.

La haut on aura deux beau  enfants, là haut on se mariera, la haut on fera l'amour encore et encore.
La haut on sera ensemble pour l'éternité.

Attend moi mon amour je t'en supplie je veux faire ma vie d'en bas là haut avec toi.
« Modifié: 23 février 2021 à 06:31:12 par juliette »

Hors ligne Alice

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 27
  • Tu n'en finis pas de ne pas revenir...
Re : Veuve à 27 ans
« Réponse #23 le: 23 février 2021 à 10:16:46 »
Bonjour Juliette.

Quel magnifique message qui m'a fait pleurer.
Je me suis reconnue dans ce que tu écris.

Moi aussi j'attends mon tour.. Je me dis que nous sommes là, sur cette terre et que ça va être long sans lui.. Que je dois survivre en attendant de le rejoindre, et pourvu que ça passe vite...

Personne ne sera à la hauteur de le remplacer. Je ne finirai peut-être pas seule, mais il sera toujours là dans mon coeur.
J'ai eu la chance d'avoir son enfant, mais il est parti lorsqu'elle avait 4 mois, et je voulais tant qu'il la voit grandir. Elle en a 9 aujourd'hui, elle a tellement changé, elle continue d'avancer alors que moi je suis restée il y a 5 mois en arrière.
Parfois je voudrait qu'elle soit comme il l'a connu lui... Je m'efforce d'y repenser par peur d'oublier..

Je suis bloquée, c'est tellement dur d'avancer sans qu'il nous voit, sans lui raconter, et avoir son avis, le voir heureux et être si fier!

Courage Juliette, on va y arriver !

Hors ligne juliette

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 21
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Veuve à 27 ans
« Réponse #24 le: 01 mars 2021 à 16:11:43 »
Bonjour Alice,

Merci pour ton mots;
Je t'envoi tellement de courage avec ton petit bébé. Je n'imagine pas a quel point ca doit être terrible.
Nous qui imaginions tant voir nos amour en tant que père, te le rappelé chaque jour doit être dur.
Courage à toi et à ton bébé d'amour je suis sur que tu te lèvera demain,.
On vas y arriver, ici nous sommes tous des guerriers fatigué mais des guerriers

Hors ligne malome

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 937
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Veuve à 27 ans
« Réponse #25 le: 01 mars 2021 à 19:23:40 »
Juliette
Plus haut tu a dis : Je ne vais pas me suicider car je sais qu'il y'a une raison que je sois ici et que si je fait ça je ne pourrais peut être pas le rejoindre. Par contre je prie chaque jour pour qu'il vienne me chercher je penses qu'il peut le faire. Qu'il peut mettre sur ma route un obstacle qui me fera le rejoindre.
Comme toi je l'ai supplié de m'emmener , de venir me chercher .... c'était au funérarium
 Depuis j'ai toujours aussi mal , différemment mais la douleur est toujours présente et pourtant j'ai " avancé " beaucoup lu , des vidéos aussi et avec ces divers lectures , j'ai bien compris qu'il ne sont pas partis avant nous pour venir nous chercher où comme tu  le souhaiterais qu'ils provoquent un "accident" non nous sommes sur terre pour un temps donné (chacun le notre) et nous nous devons de faire ce temps depuis leur départ c'est difficile de faire chaque jour .
Ton drame est encore bien récent , ne brûle pas les étapes , donnes-toi le temps de vivre ton deuil , en prenant soin de toi,  en t'écoutant , en évacuant ton chagrin avec les larmes, hurler si tu en ressens le besoin et que tu peux le faire
 Ne fait pas ce que tu as envies , mais ce qui est bon pour toi, c'est un peu tôt dans quelques mois tu pourras reprendre ces conseils , comme tu le dis toi-même tu n'as envie de rien , il te faut faut juste faire jour après jour du mieux que tu peux , tous tes ressentis sont normaux
Prends soin de toi
Amitiés

Hors ligne Alice

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 27
  • Tu n'en finis pas de ne pas revenir...
Re : Veuve à 27 ans
« Réponse #26 le: 02 mars 2021 à 11:34:32 »
J'ai récemment entendu une phrase d'une personne endeuillée, qui dit qu'aujourd'hui il a 2 vies: celle du passé et celle du présent. Pour moi ce sentiment me parle beaucoup, l'amour de mon passé fait parti de mon éternel présent. Et Savoir ça me rassure et me permet d'avancer, en me disant que ma relation avec lui restera éternelle malgré tout ce qu'il peut se passer ensuite...
Ils sont partis en nous aimant et ce pour l'éternité!

Hors ligne juliette

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 21
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Veuve à 27 ans
« Réponse #27 le: 09 mars 2021 à 08:48:02 »
Bonjour Alice, bonjour Malome,

Merci pour vos messages pour votre soutient. <3

J'ai eu trois semaines d'accalmie c'était tellement bien. Mais il fallait pas rêver le redescente nous gête à chaque instant.
2 jours de ciel gris, je sais qu'il vas y en avoir beaucoup jusqu'à la prochaine éclaircie.
 
Mais dans mon accalmie je me suis un peu plus rapproché de la vie, j'étais moins dans cette entre deux entre vie et mort. Pour la première fois je me suis sentie appartenir au monde des vivants.

Nous devons apprendre à aimer nos morts tout en laissant une place pour les vivants. Mais c'est si dur. J'ai l'impression qu'il s'éloigne de plus en plus.

 Il ne vient plus me voir ni en rêve ni en projection. Surement parce qu'il sais que je vais un peu mieux et que c'est si dur pour lui de venir me voir.  Ca demande beaucoup d'énergie aux âme de descendre je le sais, mais j'aimerais qu'il vienne me voir plus. Un jour j'arriverais à faire monté mon esprit vers lui, mais c'est pas pour tout de suite.

Je n'ai toujours pas eu la force d'aller voir un medium pourtant j'ai un bon contact ça y'ai mais je trouverais la force je vous tiendrais au courant.

Je quitte aussi le domicile de mes parents, je vais faire une collocation avec un super ami , un ami à Harold aussi.
Il a un petit chien en plus ca va me faire du bien.

Mais c'est une étape terrible je le quitte de nouveau, j'en reviens pas que je doivent déménager pour faire une collocation. J'imaginais plus déménager pour acheter notre maison celle qui aurait du voir grandir nos enfants. Mais non c'est ma vie maintenant je dois l'accepter et c'est très dur. J'ai l'impression de quitter mon lit de convalescence celui de chez mes parents pour commencer ma nouvelle vie.
Pour m'apprivoiser une nouvelle maison , une maison ou il ne sera plus là.

Je n'ouvrirais pas les cartons de mon ancien appartement je penses que vais racheter beaucoup de choses, c'est trop dur de me replonger dans ce passé si merveilleux qui n'existe plus;

Voila je sens qu'il y'a du mieux, je me sens grandir et être de plus en plus forte, même si parfois heu souvent j'en ai marre d'être forte, marre de me lever, marre de souffrir autant, marre de sentir mon cœur compressé par la douleur, marre de cette vie sans lui.

Mais je bas chaque jour,  chaque minute. J'espère qu'il m'attendra là haut qu'on puisse faire notre vie d'en bas ensemble pour l'éternite. Il doit m'attendre je ne peux pas le retrouver toute suite, j'en ai pas le droit.

Voila mes chers amis, je penses à vous et vous envoi un peu de douceurs sur vos cœurs abimé mais vivants. <3

Hors ligne malome

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 937
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Veuve à 27 ans
« Réponse #28 le: 10 mars 2021 à 17:53:38 »
juliette

Une  nouvelle étape vers un chemin qui s'ouvre devant toi , ou l'amitié te sera précieuse , même si c'est toujours un jour après l'autre ,  la vie nous réserve parfois des surprises ,  je te souhaite de réussir dans ta nouvelle voie , et n'oublie pas que quelques soit tes projets , tu n'oublieras jamais  l'amour de ta vie
Prends soin de toi
Amitiés

Hors ligne juliette

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 21
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Veuve à 27 ans
« Réponse #29 le: 24 mars 2021 à 06:33:45 »
Merci Malome, juste merci <3