Auteur Sujet: Quand le compte de sommeil n'y est pas ...  (Lu 19745 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 5000
Re : Quand le compte de sommeil n'y est pas ...
« Réponse #15 le: 31 août 2014 à 11:10:30 »
Stellarose
ma vie professionnelle m'a fait croisée plusieurs personnes dans ton cas : des mamans et même une fois un papa qui venaient de perdre leur enfant (adulte) et qui s'offrait ou à qui on offrait un massage à mon institut
je sais à quel point cela leur faisait du bien
certes quand cela peut être renouvelé régulièrement c'est encore mieux !
Des clientes (= personnes déjà clientes avant le décès du fils, de la mère) ont opté pour des enveloppements d'algues plus massage  et en ont retiré au fil des semaines et mois beaucoup d'aide.
Certaines connaissait déjà mes ateliers de gestion stress, sophrologie/Qi gong et y sont revenues ou en séances individuelles.
Tous soin au corps, aux émotions fera du bien à mon avis.
Je pense d'ailleurs que si beaucoup somatise longtemps des douleurs c'est aussi, j'en ai parlé avec des kinés, avoir la poursuite de massages médicaux car elles n'osent pas s'offrir le massage détente (ou financièrement ne peuvent pas).

Toi qui a subi un deuil particulier qui "doit" continuer pour ton petit fils, tes autres enfants ... oui star of Bethléem qui est dans la composition de rescue est bien (je me permet de te le dire étant au niveau pro une personne qui travaille avec ces formes galéniques de plantes et idem avec sous la même forme les minéraux)
pourquoi c'est bien : car c'est pour
grand choc, émotion forte qui met en détresse.
Personne qui refuse d’être consolée.
Faire son deuil d’un choc physique, psychique ou spirituel.
C’est lorsque l’énergie ne circule plus librement. En règle générale, tout le monde a des « deuils » à faire, c’est pourquoi il est souvent présent en première consultation.
Sursaute au moindre bruit
Les effets du choc doivent être pleinement pris en compte et non banalisée. = sortir de la sidération
L'Etoile de Bethléem aide à reconnaître et à évacuer tous les blocages résiduels de façon à ce que le corps et l'esprit puissent retrouver équilibre et confort
le complément en minéraux est améthyste
Tu peux y ajouter Elm (orme) et sel gemme quand la tache te parait trop lourde !
moi je préfère ces produits en sans alcool car l'alcool bloque une part de l'efficacité je l'ai constaté souvent
je sais que ce n'est pas facile à trouver je suis la seule de mon département à les commercialiser ... c'est dire !
avantage n'a pas à se mettre avec de l'eau se prend pur, peut être donné au bébé même !

Je ferai sans doute ici un fil sur les fleurs de bach un jour pour aider ...
car il y aurait aussi l'aide de :
gentiane
ajonc
agrymoine
chèvrefeuille
voire larch mélèze
mimulus/peurs
olivier voire oak chêne dans certains cas
Hélianthème rock rose
eau de roche rock water
bien sûr Châtaignier sweet chesnut
Noyer walnut remède du changement ...
Marronnier d’Inde blanc white chesnut  pour les moments , nuits où on ressasse !
Églantier wild rose

chacun a une nuance qui est ce qui va aider précisément au moment voulu ...

tu dis
"Alors testez tout ce qui vous fera du bien, il y a bien quelque chose qui est adapté à vous. Tous les moyens sont bons, et que vos nuits soient plus douces"
c'est très juste et adapté !

voir http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/traitement-ou-pas/

et nourritures adaptées
http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/3-semaines-sans-toi/msg52915/#msg52915
« Modifié: 05 janvier 2015 à 10:59:57 par qiguan »
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne stellarose

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 542
  • Petit coeur, funambule entre 2 rives....
Re : Quand le compte de sommeil n'y est pas ...
« Réponse #16 le: 03 septembre 2014 à 09:15:29 »

Merci Qiguan pour toutes ces informations. Elles me seront utiles.
A bientôt.

titiagreg

  • Invité
Re : Quand le compte de sommeil n'y est pas ...
« Réponse #17 le: 09 septembre 2014 à 13:42:20 »
hooo le sommeil,mais ou est il celui la??

en lisant le témoignage d evaluna,je m y retrouve bien ,c tout a fait ce qui ce passe en cemoment,dodo entre 2 et 4h du matin et reveil 7h au pire quand je ne travail pas,je dors une moyenne de 4h par jour et c peuj avoue,parfois je sens mon corps qui "rame".

je suis toujours sous somniféres et antidepresseurs,mais rien y fait malgré tout,n'y sommeil,n y détente,et c franchement pesant....

j éspére un jour retrouvé le sommeil,du moin un minimum,

je continue a lire ce poste qui m épportera peut etre de bonnes idées pour enfin trouver ce fameux sommeil.

courage a tous

FeeViviane

  • Invité
Re : Quand le compte de sommeil n'y est pas ...
« Réponse #18 le: 19 septembre 2014 à 22:45:34 »
Bonsoir à toutes et tous (ou bonjour si vous me lisez demain)

Pas écrit sur le forum ces derniers jours, juste lu. Les témoignages sur la fin de vie des chéri(e) des uns et des autres m'ont remuée de l'intérieur, ravivé des souvenirs... j'avais donc besoin d'une pause émotionnelle.

Je reviens, tout particulièrement sur ce fil, parce que j'ai eu ma consultation chez l'acupuncteur qui est un médecin très à l'écoute, d'une grande humanité (je ne l'ai consulté que 4 fois en 10 ans : 2 fois pour mon dos, 2 fois pour une paralysie momentanée d'un bras).
La consultation a duré plus d'une heure car, en plus du temps de pause des aiguilles, il a tenu à parler de Philippe, de sa maladie, de sa mort, de mon deuil.

Je vous livre, en vrac et malheureusement pas mot pour mot, ce qu'il m'a dit :

- mon problème de sommeil (endormissement "normal" au bout d'un moment de lecture mais réveil entre 2 et 4 h du matin sans pouvoir me rendormir depuis plusieurs semaines) est très fréquent chez les personnes en hyperactivité. permanente  La personne qui est en hyperactivité s'endort épuisée de fatigue mais comme sa baisse d'énergie n'est pas totale, elle se réveille immanquablement trop tôt.
Je me suis assez reconnue dans ce schéma. Son travail a consisté à faire baisser cette énergie (ré équilibrage donc) et il m'a conseillé de tenter des moments de "lacher prise" dans la journée (idéalement par une mini sieste ou un peu de méditation... bon, c'est pas garantie, pas certaine d'y arriver... on verra)

Concernant le deuil en lui même, ll m'a donné sa vision // à sa pratique médicale, ses lectures, expériences diverses, travail avec des psy et spécialistes du deuil :

- il y a de grandes étapes (décrites par le Dr Fauré mais aussi d'autres médecins mais je n'ai pas retenu les noms) MAIS tous les endeuillés ne les traversent pas forcément toutes et en tout cas pas de la même façon ni sur les mêmes délais. Il n'y a pas de norme sur la durée de la période douloureuse d'un chemin de deuil : quelques mois, plus d'un an ... parce que chaque histoire est singulière et que chaque individu du couple est singulier.

- chaque endeuillé fait son chemin individuellement (même si nous trouvons des similitudes dans les autres histoires) fonction de son enfance (affect reçu, blessures, croyances, religion ...), de son caractère/tempérament, de ses expériences de vie, de son/ses histoires d'amour, de son entourage, du relationnel qu'il avait avec la personne qui partageait sa vie affective ...

- de ce fait, le deuil réactive en chacun d'entre nous des choses très profondes et parfois bien enfouies. Nous ne sommes pas que dans le deuil d'un passé avec notre Amour + un présent et un avenir sans lui , nous devons aussi faire face à un déséquilibre intérieur. Il est donc important de "profiter" de ce chemin dans la douleur pour "se mettre au clair" avec nous même : faire le point sur nos souffrances, blessures, manques ... du passé et voir ce qui fait écho à ce deuil. Ce travail peut se faire avec un psy, un médecin très écoutant ...

il y a eu bien d'autres choses de dites mais elles ne me reviennent pas à l'esprit à cette heure-ci.

Pas certaine d'être très claire non plus.

Bises




lulu

  • Invité
Re : Quand le compte de sommeil n'y est pas ...
« Réponse #19 le: 19 septembre 2014 à 23:01:02 »
Courage Fée Viviane, moi aussi j'ai été très remuée et peu présente sur le forum comme je l'ai expliqué sur mon fil. Mais au final ensemble on est plus forts, avec nos hauts et nos bas... Sans nous concerter je crois que nous avons été plusieurs à avoir une contre coup cette semaine.

Tu as la chance d'avoir trouvé un médecin très à l'écoute, très bienveillant. Je me reconnais dans le schéma des problèmes de sommeil bien que ces 2 dernière nuits j'ai mieux dormi en particulier mercredi soir après mon cours de yoga.

Ce soir mes douleurs qui avaient disparu grace aux anxiolytiques que j'ai commencé le 5 reviennent un peu, pourtant je n'ai pas été capable de les arrêter au bout des 10 jours comme le médecin (que je n'ai vu qu'une fois) me l'avais prescrit, je me sentais trop agitée et je préfère laisser passer la date de demain. Je reprendrais rendez vous la semaine prochaine.

Dans nos douleurs si semblables, si identiques et pourtant si différentes nous cheminons tous à notre rythme sur notre chemin, mais ensemble on est plus fort,

Je te souhaite de retrouver la sérénité
Je t'embrasse

Lulu

Hors ligne zabou

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1182
  • DANS MON COEUR A JAMAIS
Re : Quand le compte de sommeil n'y est pas ...
« Réponse #20 le: 20 septembre 2014 à 10:35:36 »
Bonjour FéeViviane ,et vous toutes et tous,


Je rebondis sur tes écrits et ce que l' acuponcteur  a pu te livrer.

Je suis suivi par une psy 1 ou 2 fois par semaine selon mon état, depuis le 5 novembre 2012.

En effet , le deuil est le catalyseur de toute une vie , de tous nos ressentis passés, en même temps que nous perdons notre amour , notre vie d'avant, celle d’après vide, nous devons lutter contre cette douleur déchirante mais aussi contre nous même.

Nous changeons, irrémédiablement, ces changements nous questionnent sur tout ce qui a pu constituer notre vie, proche et parfois très lointaine, parce que effectivement, si nous vivons des étapes identiques et incontournables, notre propres vécu,  passé va changer la donne, dans la façon d'accepter , dans la manière appréhender ces étapes, et des blocages que nous sentons se forment sans que l'on puisse comprendre pourquoi.

Si je n'arrive pas encore à démêler certains nœuds , j'ai compris qu'a cette douleur qui me suit, me tient, est venu s’ajouter des problèmes liés à l'enfance, à des événements de vie, que je pensais avoir géré, mais qui finalement n'avait simplement été qu'enfouit, quelque part dans un coin inconscient de mon cerveau.

Je me suis rendue compte depuis un  an déjà, avec l'aide de ma psy, que je devais régler ce ,qui m'avait déjà couté émotionnellement dans le passé, pour être tout à fait capable de vivre mon deuil dans les meilleures conditions.

Mais dieu ,que c'est difficile....

Si je ne suis jamais intervenu sur ce fil, c'est que contrairement à vous , je dors , au début l'épuisement mental, m’anéantissait,, puis est venu s'ajouter l'épuisement physique, je me lève fatiguée, lasse, parfois sans aucunes envies, puis l’énergie va croissante, et le soir je m’écroule, très tard certes.

Lulu , que cette journée soit finalement moins pénible que tu ne le pense souvent l'avant est pire que le pendant...

Je pense à vous tous et aux nœuds, douloureux, qui viennent ajouter de la douleur à la douleur et qu'immanquablement, nous devons tous tenter de dénouer, pour certains ce sera avec succès, et pour d'autres moins , il faudra alors vivre ou survivre toujours en quête, et faire avec....

je vous embrasse.

zabou
Le souvenir, c'est la présence invisible.
Si j'avais su que je t'aimais tant, je t'aurais aimé davantage.
Mon amour, plus qu' hier et moins que demain.

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 5000
Re : Quand le compte de sommeil n'y est pas ...
« Réponse #21 le: 20 septembre 2014 à 11:34:24 »
Viviane merci de ton témoignage
il aurait aussi pu t'expliquer qu'en médecine chinoise cet horaire (en soustrayant 2h/heure solaire) est l'heure du foie ... Le foie est l'un des filtres les plus important du corps car il véhicule le Qi (ou Ki ou Prana) ainsi que le sang dans tout l'organisme, filtre à la fois physique mais aussi émotionnel.
Le foie a pour fonction d’envoyer énergie et sang partout plus surveiller la régulation de planification.
Il harmonise les émotions, élimine les tensions, régule tout l’organisme par son filtrage du sang support des émotions et des hormones etc.
pour prévoir il faut bien voir il est lié aux yeux, la vue vraie et conscience des choses réelles (sans le filtre distordant des émotions).
On bouge nos os avec muscles et tendons le foie est responsable de tensions et détentes souples.
Les exigences externes sont facilement adaptées aux potentiels personnels si le foie est équilibré.
Si le yang du foie est trop fort (constitutionnel date jour heure de naissance, acquis mauvaise nourriture trop grasse, trop acide et acidifiante _viandes fromages en excès_, alcool, attitudes psycho-émotionnelle inadaptées et chocs deuils) le flux se bloque d’où stases (veineuses, nouures, spasmes, caillots _tant pour les menstruations que pour le reste_, calculs vésiculaires, hernies) absence de souplesse voire blocages problèmes de sommeil à cet horaire.
A l’inverse la faiblesse du yang donne vue, muscles faibles, nombreux troubles annexes. Il peut y avoir alternance des deux !
Le foie est aussi la mère du coeur au niveau énergétique ...
il est sensible au vent, vent externe et vent interne des émotions ...
tout cela éclaire certaines choses ...

Lulu tu as peut être intérêt à trouver aussi un acupuncteur/tes douleurs ...
et oui nous sommes remué(e)s par tout le nettoyage intérieur que le forum nous permet
parfois on peut continuer malgré cela à venir lire, écrire parfois pas !

Zabou tu as parfaitement raison c'est ce que je découvre de plus en plus
ça avait commencé quand la psy m'avait dit comment vous vous consoliez quand vous étiez petite ...
http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/depuis-le-23-avril-2014/msg48393/#msg48393
et ce travail sera long puisqu'on va aux racines
ceci dit c'est un bénéfice secondaire à mes yeux du deuil (dont on se serait bien passé c'est sûr) et donc tant qu'à faire je le prends pour une opportunité à saisir !

à ce soir si certain(e)s se branchent ce soir 18 h sur la conférence téléphonique
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

cath75

  • Invité
Re : Quand le compte de sommeil n'y est pas ...
« Réponse #22 le: 26 mars 2015 à 16:24:20 »
Bonjour, je vais repasser chacun de vos messages et recommandations de remèdes photos etc...Après nov 2012, je me réveillais souvent à 04.00 du matin, heure à laquelle le tél avait sonné, une seule fois dans la nuit, pour m'avertir que mon mari nous avais quittés. Un an après et suite à des mois de paperasses à faire, que vous connaissez toutes et tous, j'ai été invitée à un concert, pour me changer les idées. Je n'avais pas trop envie, c'était un style de musique qui ne me plait pas. J'ai accepté pour rompre l'ennui ; malheureusement, alors que je n'avais pas de souci de santé malgré les mois à accompagner mon mari et autre, le niveau excessif de la sono a provoqué chez moi un trauma auditif. J'ai perdu très peu d'acuité auditive mais depuis je souffre d'acouphènes qui se sont bien installés. On m'a dit que certes le niveau de son devait être délétère mais que j'étais sûrement en faiblesse, ce qui a permis l'installation du problème. Par conséquent, le sommeil qui avant était naturel et me permettait de faire face à tous les aléas de la journée, est devenu un défi ; je dois prendre du rivotril 10 gouttes, parfois complété par 1/2 stilnox ; ce n'est pas une cure de jouvence et j'aimerais trouver des solutions plus naturelles. J'envisageais de déménager, j'en parle sur un sujet que j'ai lancé hier, car ce serait sage, mais en fait le plus gros obstacle à ce changement est que je suis très fatiguée. Merci pour tous vos conseils. Bises+++Cath

cath75

  • Invité
Re : Quand le compte de sommeil n'y est pas ...
« Réponse #23 le: 26 mars 2015 à 16:26:05 »
Phyto ! pas photo  ;D

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 5000
Re : Quand le compte de sommeil n'y est pas ...
« Réponse #24 le: 26 mars 2015 à 16:33:36 »
 ;D tu peux avec le bouton éditer corriger ton message initial  ;) :-*
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 5000
Re : Quand le compte de sommeil n'y est pas ...
« Réponse #25 le: 29 mars 2017 à 14:43:22 »
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne rivage

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 109
  • Le forum d'entraide durant un deuil
    • mp3soleil
Re : Quand le compte de sommeil n'y est pas ...
« Réponse #26 le: 12 juin 2017 à 14:59:16 »
Depuis qu'elle est parti je dors mais très peu,j'ai un lien qui raconte d'exemples extrêmes.

https://www.science-et-vie.com/article/est-il-possible-de-ne-plus-arriver-a-dormir-du-tout-8300

Hors ligne tony36

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 120
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Quand le compte de sommeil n'y est pas ...
« Réponse #27 le: 20 juin 2017 à 00:19:37 »
zolpiden pour dormir. Très efficace.

Hors ligne loma

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 659
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Quand le compte de sommeil n'y est pas ...
« Réponse #28 le: 25 octobre 2017 à 22:54:34 »
J'ai acheté récemment un "bracelet d'aide au sommeil" de marque Sanitas. Il se place au poignet une heure avant le coucher et émet de faibles impulsions électriques pendant 1/2h.
Je constate un mieux , moins de réveils nocturnes. Je précise que par contre je n'ai jamais eu de problème pour m'endormir donc je ne sais pas si cela peut aider dans ce cas. Depuis plus de 2 ans je ne parvenais pas à dormir plus de 3h d'affilée . Cela n'a pas fonctionné les 2 premières nuits.
J'avais acheté précédemment le galet lumineux Dodow, mais sans résultat.

Je vous souhaite une douce nuit
loma
"si un jour je meurs et qu'on m'ouvre le coeur, on pourra lire en lettres d'or ... je t'aime encore"  William Shakespeare