Auteur Sujet: Quand la vie bascule...  (Lu 7313 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Meije05

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 58
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Quand la vie bascule...
« le: 09 octobre 2020 à 22:26:06 »
Bon et bien voilà....je franchis le pas pour écrire ce soir sur ce forum.. .cela fait quelques temps que je lis des témoignages et forcément les émotions , le chagrin partagé fait écho en moi.

Mon mari est décédé au mois de Juillet en montagne à la suite d'une chute mortelle. La montagne était notre passion commune, elle nous a réuni il y a une vingtaine d'année et maintenant elle nous a séparé. Cette fois elle ne me l'a pas rendu. Je me retrouve seule avec nos deux enfants qui sont loin encore de leur majorité.
Je suis au tout début du chemin du processus de deuil. Les émotions jouent aux montagnes russes, et parfois les vagues de chagrin sont très fortes et douloureuses. J'ai découvert les conférences du psychiatre Christophe Fauré et son livre est sur ma table de chevet. Notre vie avec les enfants a basculé brusquement. On avait tellement de projets encore à vivre ensemble ! On se voyait vieillir tous les 2... Il était mon "alter égo", l'homme de ma vie, mon meilleur ami, mon confident. Et là tout s'est arrêté. On ne s'est pas dit "Adieu" on s'est dit juste "Au revoir à demain" avant qu'il parte pour sa sortie en montagne... C'est sûre maintenant il vagabonde par monts et vallées mais moi et les enfants ont est là avec notre immense chagrin, notre Everest du manque , de l'absence à surmonter pour continuer notre chemin de vie. Aujourd'hui je tiens pour les enfants, c'est eux qui sont mon moteur mais c'est DUR !!! oui on est "entouré" mais on est "seul" dans notre processus de deuil et notre tristesse.  Par moment le "désespoir" est vertigineux... Bien sûre j'entends que le temps sera notre allié... je crois que c'est la phrase que j'entends le plus... oui mais pour l'instant j'ai mal , j'ai très mal...et jamais je n'aurais imaginé faire vivre une chose pareille à nos enfants. Je ne vais pas écrire plus pour cette fois, il y aurait tellement de choses à dire. Je tiens un "journal" depuis la mort de mon mari ça m'aide à poser mes émotions , à lui adresser des messages aussi mais j'aimerais 10 000 fois qu'il soit encore là physiquement à mes côtés... L'absence de sa présence est un vide sidéral dans ma vie.....La terre s'est écroulée sous mes pieds...
Merci de m'avoir lu...

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 5000
Re : Quand la vie bascule...
« Réponse #1 le: 10 octobre 2020 à 10:35:49 »
triste bienvenue
Citer
mais on est "seul" dans notre processus de deuil et notre tristesse.  Par moment le "désespoir" est vertigineux.
exact
mais ici tu seras entourée !

dans
http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/en-guise-de-table-des-matieres/
il y a des liens vers des vécus similaires au tien (par exemple celui de mononoke, le livre témoignage de Christine/enfants à tenir même si le décès était différent  http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/des-nouvelles-de-ma-vie-d-apres/msg119580/#msg119580)
lire comment les plus anciens sur le chemin de deuil ont cheminé t'aidera

très affectueusement
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne pscar13

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1526
  • Seul l'Amour peut garder quelqu'un vivant
Re : Quand la vie bascule...
« Réponse #2 le: 10 octobre 2020 à 13:38:19 »
Bonjour Meije,

Je viens de lire ton récit, qui décrit si bien tes émotions.
je n'ai pas su décrire pour nous si c'était le destin , la nature ...
Pour vous c'est la montagne, celle qui vous a réuni, donné tant de bonheur pour le reprendre de manière si cruelle.
Oui, c'est une longue ascension qui est devant toi, mais c'est trop tôt pour regarder le sommet, un pas après l'autre, avec tes enfants.
C'est bien de pouvoir être entourée par des proches, et parfois, s'ils ne comprennent pas, tu peux venir écrire ici tout ce que tu as envie de partager, la douleur, le manque, ton désespoir, tes espoirs.
Tu n'auras pas toujours de réponse mais nous te liront, avec bienveillance et sans tabou et c'est déjà un peu de réconfort d'être entendu et compris.

Une tendre pensée pour ton mari.
Le futur devient présent, et, dans l'instant qui suit, passé.
Mon rêve est devenu réalité, mon amoureuse, mon éternel présent.

Hors ligne Meije05

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 58
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Quand la vie bascule...
« Réponse #3 le: 10 octobre 2020 à 16:54:05 »
Merci pour vos réponses ! Je reviendrais écrire ou lire suivant les besoins du moment quand  la mélancolie prend le dessus.
La route sera longue et semée d'embûches, j'avance au jour le jour à petit pas... J'ai perdu ma boussole il va falloir que j'apprenne à réorienter ma vie...sans lui...

Hors ligne Meije05

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 58
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Quand la vie bascule...
« Réponse #4 le: 11 octobre 2020 à 13:13:11 »
Je ne pensais pas "revenir" si vite dans l'écriture sur le forum mais là je crois que j'ai un trop plein d'émotions qui me submerge en ce début du 4ème mois après le décès de mon "homme".  Je suis plutôt quelqu'un de discrète, réservée et très pudique sur mes ressentis dans la vie mais là l'écriture et l'anonymat de ce forum me permette de "lâcher"  un peu par rapport au drame (il n'y a pas d'autres mots) qui a fait basculé notre vie avec les enfants...  J'ai lu les témoignages des personnes qui se sont retrouvées seules du jour au lendemain avec leurs enfants , on traverse tous  malgré les différentes circonstances du décès du conjoint(e) les mêmes phases de haut et bas, de vagues à l'âme, d'extrême chagrin...et des angoisses en tant que "parent survivant" face à l'avenir. Je n'aime pas le mot "veuve" mais c'est la réalité... hélas... Je suis toujours mariée mais mon Amour n'est plus présent physiquement à mes côtés. C'est un amour devenu orphelin... Je le "cherche" de partout, les photos, nos musiques, nos livres etc... Je le "cherche" lors de randonnées en montagne. Je le cherche de partout et il y a tellement de coins de France, d'Europe voire même de l'Amérique du Sud et en Asie où nous sommes allés ensembles que mon "pèlerinage" dans notre histoire sera sans fin. Je sais qu'un jour tout cela sera une force mais pour l'instant c'est plutôt très douloureux de revivre tous ses souvenirs. Notre dernier "Au revoir", notre dernier baiser est dans ma tête en boucle . On ne peux pas revenir en arrière j'aurais dû crever les pneus de la voiture pour pas que tu partes ! Mais je respectais trop ta liberté comme tu respectais la mienne.

J'ai un goût amer de cette période particulière que nous vivons actuellement avec ces petites privations de libertés. Je sais que le "confinement" a été compliqué à vivre pour toi, ce manque d'espace. Tu étais en manque de montagne même si tu allais courir tous les jours pour t'entraîner pour des futurs trails . La montagne t'as trop manqué pendant ces 2 mois et demi... Du coup en Juillet, tu t'es lancé ton "challenge" malheureusement il t'a coûté la vie... et moi depuis j'affronte un "tsunami" . Je tente de rester debout pour nos enfants, ils sont ce qu'il me reste de toi, de notre histoire. Je sais que tu pensais rentrer le dimanche soir après ton "escapade solitaire"... Je sais que tu nous aimais plus que tout... Je sais que tu serais horrifié de voir ce que l'on traverse et de me voir m'effondrer de tristesse à certains moments . TU ME MANQUES , TU MANQUES à tes enfants. Là je dois tout gérer seule, toutes les contraintes du quotidien d'une maman solo qui n'a pas souhaité le devenir... Alors s'il te plaît où que tu sois, restes pas trop loin de nous 3 ! Je t'aime.

Hors ligne 3 pommes

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 268
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Quand la vie bascule...
« Réponse #5 le: 12 octobre 2020 à 19:01:44 »
Tu fais bien de venir écrire sur ce forum.
Tu vis une bien dure épreuve avec tes enfants et venir échanger ou simplement écrire tes émotions  te fera avancer, à pas de fourmi, certes, mais avancer.
Comme beaucoup d'entre nous, tu as vécu une belle histoire . Pour l'instant vous souffrez tous et c'est normal.
Viens nous parler de ton bien aimé si cela peut t'apporter une once de soulagement.

Hors ligne Meije05

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 58
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Quand la vie bascule...
« Réponse #6 le: 14 octobre 2020 à 18:40:17 »
Merci 3 Pomme pour ton message mais je crois que si je reviens écrire sur le forum se sera plus pour parler de mes émotions ou les moments de "doutes" dans ce long cheminement que vraiment de mon histoire à proprement parler...

Bien à vous tous ...

Hors ligne Meije05

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 58
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Quand la vie bascule...
« Réponse #7 le: 29 octobre 2020 à 19:12:04 »
Et bien voilà ....on va encore rentrer dans une nouvelle période de confinement... Cela fait 4 Mois que mon conjoint est décédé et l'absence de relations sociales hormis au travail (super !) va peser lourd ! Je suis encore bien "fragile" et j'angoisse un peu par rapport au manque de liens à venir à part par les réseaux sociaux et écrans divers... Les week-ends à venir vont être encore plus pesants. Voir ma psy en "visio" cela ne va pas être terrible non plus mais c'est un minimum... Sans compter que cela me ramène au souvenir du premier confinement au printemps avec les "dommages collatéraux" que cela a provoqué et là je parle de mon mari qui s'est senti trop "coincé"  et trop privé de son terrain de jeux de favoris : la montagne avec une impatience ou je ne sais quoi qui lui  a coûté la vie en début d'été. Cette situation ravive aussi de la colère, un ras le bol...
Les larmes montent très facilement, je suis à fleur de peau et pour les enfants aussi c'est dur ! On va passer nos week-ends seulement tous les 3 (pas possible d'aller voir des amis, la famille, les copains pour eux...Des tiers pour un peu de "répit", il y aura du chagrin et sûrement des conflits...).
Il n'y a pas beaucoup de témoignages de mamans ou papas solos  sur le forum. Je regarde parfois sur internet des documents ou émissions sur le deuil et deuil des enfants . J'avais trouvé un documentaire qui avait l'air bien intéressant : "Destins d'Orphelins"  (diffusé en 2019 sur France 5) j'ai visionné quelques extraits avec mes enfants car la parole est à eux ou à des ados et c'est bien dommage car il n'est pas en "streaming". Voilà, mon mari me manque terriblement et j'appréhende de traverser cette période seule... Je suis dans le creux d'une vague parmi cette tempête de chagrin. Pour l'instant je suis a côté de la vie, je fonctionne en mode "automate" même si je peux sourire et ne pas craquer tout le temps devant mes enfants.
Bien à vous qui lirez ces lignes.
« Modifié: 14 janvier 2021 à 22:26:43 par Meije05 »

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 5000
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne Meije05

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 58
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Quand la vie bascule...
« Réponse #9 le: 30 octobre 2020 à 19:20:22 »
Merci qiguan pour tous ces liens. Je regarderais tout ça . Des séances de "craquages" il y en a souvent... Cet après midi dans mon jardin en râtissant les feuilles et bien voilà qu'une grosse vague de pleurs m'a submergé. Grand moment de solitude... Je fais de grandes séances de monologue intérieur en m'adressant à mon mari... et ensuite je remonte voir les enfants les yeux  rougis , ils ne sont pas dupes... Ils voient bien que tous les matins et soirs leur maman a ses temps de chagrin (+ desfois en voiture ça m'arrive aussi...).  Le plus jeune  de mes fils arrive à exprimer ses ressentis et son chagrin depuis la mort de son père il a un gros besoin de se sentir de nouveau "sécurisé" quant à mon fils aîné en bon ado de presque 15 ans c'est la "carapace"... On parle de son père mais pour les ados la perte d'un parent à cette période c'est bien complexe. J'essaye de lui trouver des lectures sur le deuil à l'adolescence etc... il en fera ce qu'il voudra... comme c'est un bon lecteur et qu'il est curieux je sais qu'il jette un oeil de temps en temps.
Moi qui "rêvait" de m'organiser un petit week-end de répit en partant seule je ne sais où pour un moment "bien-être"/yoga...c'est loupé avec ce nouveau confinement.

Hors ligne Meije05

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 58
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Quand la vie bascule...
« Réponse #10 le: 07 novembre 2020 à 21:53:27 »
Samedi soir : 7 Novembre 2020...

Mon plus jeune fils : "- maman ça va ?"...
- "euh non pas trop là...."  :'(
-"Ah bah oui ça va pas depuis qu'il est partit"....

Sans commentaire....et oui maman pleure très souvent parfois quelques larmes discrètes et d'autres fois un chagrin violent...
Début du 5ème mois sans toi Olivier.
C'est très très dur... tu ne vois plus tes enfants mais je te rassure ils avancent, ils cheminent en te gardant dans leurs pensées, dans leur coeur.
Moi c'est plus compliqué, j'ai une moitié de coeur qui fonctionne, ta présence me manque atrocement... Ton décès a été trop brutal. Je suis en boucle sur cet accident.

Hors ligne BEBE

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1451
  • L'amoureuse de Coeur Canaille qui vit sur Terre
Re : Quand la vie bascule...
« Réponse #11 le: 07 novembre 2020 à 23:29:19 »
Chère  Meije,

C'est un long chemin, si long chemin et tu viens à peine d'y poser le pied.
Personne ne devrait jamais vivre cela, c'est d'une telle violence, qui peut imaginer qu'on puisse autant souffrir.
Moi je suis à presque trois ans et je me sens toujours autant disloquée... je ne sais plus trop qu'espérer, mais on m'a dit que c'était long,  très très long, qu'il fallait compter en années alors  j'attends... patiemment... j'attends un peu d'apaisement.
Et je continue à venir ici  partager un bout de cet interminable chemin avec d'autres  qui bien malgré  eux s'y trouvent.
Je ne peux en rien te consoler mais juste te dire que nous sommes nombreux ici à  savoir ce que tu traverses, nous sommes nombreux dans cette immense douleur et aussi incroyable que cela puisse paraître... nous sommes aussi nombreux à pouvoir dire qu'on peut vivre avec... pour moi presque trois ans, pour d'autres ici beaucoup plus déjà... plus rien ne sera plus jamais comme avant... ça prend beaucoup de temps de ne plus être bousculé par ce constat... je n'y suis toujours pas.
Voilà, désolée  de ne rien pouvoir te dire de très aidant mais je voulais juste ne pas te laisser toute seule dans le silence de la nuit.

Plein de douceur à toi
BEBE
« Modifié: 07 novembre 2020 à 23:31:40 par BEBE »
L'Amour ne meurt jamais

Hors ligne Meije05

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 58
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Quand la vie bascule...
« Réponse #12 le: 08 novembre 2020 à 09:33:44 »
Merci BEBE pour ton message.

Je sais qu'ici sur ce forum il y a des "frères" et "soeurs" qui vivent la même douleur du manque de la personne aimée.... De celui ou celle avec qui on a partagé des grands moments de vie, qui nous connaissait par coeur (qualités et défauts et qui les acceptait), de celui ou celle que l'on avait choisit pour marcher à nos côtés chaque jour sans imaginer qu'il pouvait arriver un jour une fin "brutale" à tout ce bonheur...

Effectivement pour l'instant étant au tout début du chemin je n'accepte pas d'avoir perdu ma vie "d'avant', d'avoir perdu l'homme de ma vie ... je vis DANS la perte et non pas AVEC... rien qu'en écrivant cela les larmes viennent...

Réveil d'un dimanche matin seule dans mon lit. Je ne dors toujours pas de son côté du lit... Bon allé je vais prendre le petit déjeuner avec les enfants...on traîne mais ça fait un peu de bien...

Bon dimanche "confiné" ou "semi-confiné" à tous ! En espérant qu'il ne soit pas trop triste...

Hors ligne BEBE

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1451
  • L'amoureuse de Coeur Canaille qui vit sur Terre
Re : Quand la vie bascule...
« Réponse #13 le: 08 novembre 2020 à 10:15:08 »
Ton message de ce matin avec cette nuance entre le « DANS » et « AVEC » me fait un peu cogiter.
Et pour être plus juste dans ce que je voulais exprimer hier je  corrigerais la phrase suivante ainsi  « nous sommes aussi nombreux à pouvoir dire qu'on peut vivre vit avec »
Dans le sens que non, on accepte jamais cette injustice, c’est impossible… et on se dit tous les jours qu’on ne va pas tenir, qu’on ne va pas pouvoir vivre avec…  et pourtant… on est toujours là et on vit !
En fait ce que j’essayais de dire c’est que tout ca se fait bien malgré nous, on pense  qu’on ne va pas s’en sortir (et j’en suis toujours là) et pourtant on est toujours là… mu par d’insoupconnables ressources qui oeuvrent hors de notre champ de conscience.
C'était finallement un message plus porteur d'espoir que je ne le pensais moi même.

Bon petit déjeuner avec tes enfants… oui prendre son temps et trainer fait beaucoup de bien, ca fait partie du «prendre soin de soi »… Je pratique encore beaucoup ce que j’appelle la contemplaction… 50% d’action, 50 % de contemplation.

Bon dimanche
« Modifié: 08 novembre 2020 à 10:55:39 par BEBE »
L'Amour ne meurt jamais

Hors ligne Meije05

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 58
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Quand la vie bascule...
« Réponse #14 le: 14 novembre 2020 à 15:42:34 »
Hier soir mauvaise nuit… difficile de dormir. Tu me manques… Au bout de ce 3ème week-end de confinement je commence à « étouffer ». Je voulais avec les enfants randonner sur le petit sommet où nous avons dispersé tes cendres juste en dessous de la montagne où tu as perdu la vie. Voir si ton « cairn » était toujours bien en place et le consolider avant l’arrivée de la neige. Cela ne sera pas possible…interdiction de faire plus d’un kilomètre autour de son domicile. J’en ai marre de tout ça !!! Je manque d’air ! Finalement toi tu as gagné en liberté tu dois peut-être survoler nos sommets fétiches des Alpes du Sud. Tous ses sommets que nous avons gravi ensemble….

Pas possible non plus de voir la famille, les amis pour se changer les idées… Obligée de rester à la maison pleine de ta présence il y a des moments où cela ne m’aide pas au contraire…. J’aimerais tellement que tu sois là physiquement à mes côtés. Tu me laisse seule à gérer le « matériel » et l’avenir des enfants…c’est vertigineux.

Sincèrement, tu n’aurais jamais dû aller seul dans cet itinéraire… Je sais que tu étais un « chamois » en montagne mais là ton « expérience », ta forme physique n’ont pas évité l’accident, la chute mortelle. Je passerais le restant de ma vie avec des interrogations, des « pourquoi » , des « que s’est-il réellement passé ? » . Tu étais seul donc pas de témoins…que des hypothèses… Il y a des soirs, où l’appel aux secouristes en montagne, l’attente de la recherche par l’hélicoptère et l’annonce de ta mort me revienne en mémoire dans les moindres détails… Ma mémoire a enregistré pour le restant de mes jours le déroulement de cette effroyable journée… (mémoire traumatique) j’en ai pour un moment avec les séances psys. Par contre je tiens debout pour l’instant sans médicaments… Par moment je peux rire, sourire (et oui avec les enfants…heureusement on y arrive encore !) mais les larmes ne sont jamais loin. C’est troublant la coexistence de toutes ces émotions en même temps.

Notre vie a basculé à tout jamais et chaque jour je lutte pour avancer car il y a nos deux enfants. Une partie de moi s’est envolée avec toi .