Auteur Sujet: Le temps passe, comment vivre et non pas survivre ?  (Lu 672 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Sofane

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 2
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Le temps passe, comment vivre et non pas survivre ?
« le: 28 décembre 2019 à 21:52:09 »
Bonsoir,
Cela fera 2 ans en mars que mon compagnon, mon complice, ma moitié disparaissait en montagne... Nous étions parents de deux ados de 13 et 15 ans 1/2, me voici aujourd'hui maman solo d'une fille de 15 ans et d'un presque-adulte de 18 ans dans 1 mois...
La disparition a été un tsunami, un traumatisme d'une violence inouïe... La première année consacrée à la survie, avec le vieil adage "les premières fois sont les plus dures" et puis...le temps passe, les mois, le 1er Noël puis cette année le second.. et le constat est là : les ados vont plutôt bien et vivent leur vie pleinement , la famille proche semble avoir retrouvé un équilibre (mais je ne m'epanche pas auprès d'eux de toute façon, ils ont besoin de sentir que je "tiens" la route) et les copains ont repris leur vie, sont toujours là mais vivent leur vie, avec l'envie de me voir heureuse certes, l'envie de voir la vie reprendre ses droits mais...
Mais les jours passent et que c'est difficile... Effectivement tout ne va pas mal, nous avons un toit solide au-dessus de la tête, les enfants vont plutôt bien, mais je me sens si seule, tellement seule... Il me manque tous les jours, nos échanges, sa tendresse, notre complicité, et l'élan que nous mettions dans la vie... Suis comme paralysée, j'assume le quotidien, le boulot, je passe de temps en temps de bons moments mais que tout cela me semble creux, fade, sans fond... J'ai rapidement parcouru les forums après la mort de mon amoureux, lu des posts de veufs et veuves qui pleuraient encore des mois et des mois après le décès... J'ai bien conscience que la vie est ainsi faite, les accidents peuvent nous arracher à tout moment les gens qu'on aime mais comment faire après ?! Pour ma part, je veux vivre, je sais que c'est ce qu'il aurait voulu, mais je suis démunie, comment faire ? Est-il possible de redonner sens à sa vie ? De connaître encore la sérénité, l'apaisement, la confiance, la chaleur, la complicité, la joie, les projets, le bonheur de vivre ? Je suis fatiguée de lutter, ne lâcherai pas l'affaire pour nos ados (Il serait furieux !!!), n'ai plus peur de ma mort puisque s'il existe un après (ce dont je doute), je le retrouverai (!!!!!), et si c'est une fin définitive, alors ma lutte sera enfin finie...
J'aimerais retrouver espoir, certains/certaines ont-ils/elles retrouvé le goût de vivre seul(e) ou retrouvé un nouveau complice ? Cela me semble...de la science-fiction, à l'image de ma vie depuis sa mort...
Bonne soirée, bon réveillon (j'espère rire, m'éclater, oublier avec les amis), bonne année 2020 (car oui j'espère que cette nouvelle année nous apportera à nous veufs et veuves le goût de vivre la vie...)

marguerite13

  • Invité
Re : Le temps passe, comment vivre et non pas survivre ?
« Réponse #1 le: 29 décembre 2019 à 18:47:36 »
Bonjour Sofane!
2 ans en mars, c'est effectivement très long. mais il n'y a pas de règle pour affirmer à quel moment nous irons mieux. cela viendra peut-être avec les beaux jours, quand les fleurs refleuriront, que les oiseaux chanteront, que les jours seront plus longs et que la douceur de la température te redonnera le goût de vivre. un jour, tu te sentiras mieux, c'est sûr, sois prête.
on ne sait pas quand. il faut être à l'écoute!
sur ce forum, on lit ceux qui souffrent encore après longtemps mais on ne lit plus ceux qui vont mieux et ils sont la grande majorité.  j'espère en faire partie le plus rapidement possible et c'est ce que je souhaite pour toi.
bien affectueusement,
Marguerite.

Hors ligne 3 pommes

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 268
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Le temps passe, comment vivre et non pas survivre ?
« Réponse #2 le: 29 décembre 2019 à 22:14:21 »
Reprendre espoir : je pense que cela dépend de chacun d entre nous.
Tu sembles etre déterminée à vivre  c'est une tres bonne chose. Tu dois donc t'entourer de personnes positives qui t'apporteront une partie de ce qui te manque dans ta sérénité. Va vers des assos s'il en existe près de chez toi. Tu sembles avoir des amis pour passer le cap de la nouvelle année, c'est déjà pas mal.
Quant à retrouver complicité, confiance et projets, faut etre deux et çà ce n'est pas évident quand on a toujours dans son cœur son amour défunt.  Pour moi cela fait 3 ans et demi. Bien sur que je ne suis pas fermée à une autre histoire mais le destin ne semble pas le vouloir. à moins que ce ne soit que moi qui n'y suis pas encore prête car le manque est toujours là . Je ne trouve pas quelqu'un avec qui partager les 3 critères.
Je te souhaite une année différente de celle qui est en train de se terminer 

Hors ligne Sofane

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 2
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Le temps passe, comment vivre et non pas survivre ?
« Réponse #3 le: 30 décembre 2019 à 09:12:16 »
Merci Mesdames pour vos retours. Je vis des montagnes russes émotionnelles, avec des moments de profond désarroi (souvent en lien avec la fatigue) et d'autres où je me sens relativement "paisible"... Ai aussi identifié les périodes difficiles comme celles... des vacances ! Pendant des années les vacances représentaient notre bulle de bonheur, voyage, découverte, cocooning et aujourd'hui...quelle souffrance ! Enfin...une nouvelle journée commence, le ciel est lumineux et je me sens plutôt bien : bonne journée à tous