Auteur Sujet: Oser aller vers l'inconnu pour se reconstruire...  (Lu 5511 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

suzy

  • Invité
Oser aller vers l'inconnu pour se reconstruire...
« le: 25 août 2010 à 22:20:32 »
Bonsoir Blandine,Adèle, Nouveau, Yleriane et toutes les autres amies qui m'êtes devenues si chères...
Enfin, je me décide à vous donner de mes nouvelles depuis mon retour du Cameroun...! J'ai vécu là-bas une expérience inoubliable...!Je vous assure que ça n'a pas été facile au début...quand on arrive toute seule dans un monde complètement inconnu, qu'on n'a aucun repère et qu'en plus, il pleut tout le temps, il y a des moments où on se sent très seule...Mais j'ai réussi mon défi...! Passés les premiers jours d'adaptation, j'ai vécu là-bas des moments extraordinaires; j'ai rencontré des gens magnifiques...je me suis sentie utile, appréciée... Peu à peu, je me suis laissée prendre par la magie de l'Afrique...! Les 4 semaines que j'ai passées là-bas ont été une véritable trève à mon chagrin! Je n'avais tout simplement plus le temps de penser à ma vie, à mon bonheur perdu, à mes souvenirs qui me faisaient si mal... En fait, je me suis créé de nouveaux souvenirs...J'ai vécu quelque chose de nouveau, de magnifique que je n'aurais jamais vécu avec mon mari adoré...C'était mon truc, rien qu'à moi, que j'ai réussi à assumer toute seule!
J'ai vraiment le sentiment que je suis une autre personne...Je me dis que si j'ai réussi cela, je suis sans doute encore capable de vivre d'autres choses...Et je sens que mon Jean-Da m'approuve...Je l'ai senti constamment à mes côtés pendant tout mon séjour; il m'a protégée, j'en suis convaincue...!J'avais un peu souci de revenir...j'avais peur de devoir à nouveau "endosser" mon personnage d'avant mon départ...Mais je me sens transformée...On ne revient pas indemne d'une expérience telle que j'ai vécue en Afrique...J'y ai vécu des émotions intenses...je me suis noyée parmi les camérounais; j'ai vu leur misère..Et ce qui m'a interpellée , c'est qu'ils ont toujours le sourire...Et pourtant, ils n'ont RIEN...J'ai envie de m'investir dans une association en faveur de la jeunesse camérounaise; je sais que je peux leur apporter quelque chose...J'ai retrouvé un début de sens à ma vie...Voilà ce que je voulais vous dire , chères amies...Je suis contente d'avoir osé...
Suzy

Nouveau

  • Invité
Re : Oser aller vers l'inconnu pour se reconstruire...
« Réponse #1 le: 26 août 2010 à 13:10:39 »
Bonjour Suzy,

Je t'admire, aller vers l'inconnu et s'ouvrir aux autres alors qu'on est si mal soi-même, je trouve que tu as eu beaucoup de courage, j'espère que ça t'aidera à rebondir, à continuer cette nouvelle vie.

A bientôt

yleriane

  • Invité
Re : Oser aller vers l'inconnu pour se reconstruire...
« Réponse #2 le: 30 août 2010 à 02:29:03 »
Bonsoir Suzie ,
Je ne viens plus très souvent sur le forum par manque de temps . Et voilà que je tombe sur ton témoignage plein d'espoir ! C'est magnifique , je suis très heureuse pour toi , tu le mérites tellement après toutes ces souffrances . Je me doutais bien que d'être immergée dans un autre monde totalement différent du tien t'apporterait de la joie . Et les africains ont une propension à la joie qui surprend toujours malgré leur situation . Et ça aide beaucoup .
Je te souhaite de tout mon coeur de continuer sur cette ligne de vie .
Je t'embrasse Suzie et mes pensées sont avec toi

suzy

  • Invité
Re : Oser aller vers l'inconnu pour se reconstruire...
« Réponse #3 le: 31 août 2010 à 22:52:52 »
Bonsoir Yleriane, Adeèle, Nouveau et Blandine,
Merci pour vos messages d'encouragement...Je suis contente de pouvoir être un peu...porteuse d'espoiur...!
Oui, quelque part, je suis fière de moi d'avoir osé faire ce que j'ai fait...Je sais que l'expérience que je viens de vivre a été d'une richesse infinie...; elle m'a apporté des émotions nouvelles ; elle m'a montré que j'étais encore capable de rire de bon coeur tout comme elle m'a montré que j'étais capable de sincèrement me sentir triste face à des gens bien plus défavorisés que moi...Bref, durant le mois que j'ai passé là-bas, j'ai, pour la première fois, depuis le décès de mon mari adoré, eu le sentiment que je pouvais encore ne sentir "vivante"...!
Le retour à la réalité a été rude, oui, mais pas autant que je le craignais...Ici, bien sûr, plein de souvenirs remontent à la surface...mon Jean-Da est partout ; mais en même temps, je sens qu'il est content de voir que je vais mieux et que je suis capable de faire de nouveaux projets ( j'envisage de retourner au Cameroun à la fin de l'année pour un petit voyage touristique qui me permettrait de revoir mes nouveaux amis...)
Mon problème , comme pour l'une d'entre vous ( que j'ai lue dernièrement) est mon sommeil... Je n'arrive tout simplement plus à dormir correctement! Mon témestat ne fait plus d'effet ; je me couche toujours très , très tard ( même si je me sens vraiment fatiguée). Je pense qu'inconsciemment, je repousse l'heure du coucher, car, comme vous le savez toutes, c'est sans doute l'heure du coucher qui est la plus pénible pour nous autres...Je déteste me coucher...seule ...dans mon grand lit...Quand je m'endors, ce n'est jamais pour longtemps ( je me réveille régulièrement ;presque toutes les heures...) Ca m'inquiète un peu, car avec tout le travail et les charges que j'ai ( un emploi à plein temps; une maison à gérer, un jardin à entretenir, et plein d'activités annexes à mon job...), j'ai peur qu'au bout du compte, je finisse par craquer...!
Mon médecin m'a prescrit un autre traitement pour que je puisse retrouver un rythme de vie qui puisse favoriser mon sommeil. Mais je sais aussi que c'est moi-même qui dois faire un effort pour normaliser les choses: Il faut que je cesse de me mettre en situation d'"Hyperactivité" constante...Il faut que j'accepte de me poser un peu...Et ça, après toute l'euphorie, toute la frénésie que j'ai vécue en Afrique, c'est tellement difficile...J'aimerais encore être là-bas, dans ce contexte qui me permettait de vuvre sans me sentir malheureuse...Dans ce contexte où je n'avais aucun souvenir de ma vie d'avant...Mais je dois faire face, même si ça n'est pas si simple...J'ai commencé à me créer de nouveaux souvenirs...Et ça, je sais que cela va m'aider à avancer...Mais, par moments, c'est tellement embrouillé dans ma tête que je ne sais plus trop où j'en suis...Mais je sais que j'ai l'énergie qu'il faut pour m'en sortir...Mon Jean-Da m'y encourage tous les jours...
Je pense à vous toutes et vous embrasse
Suzy

sissi

  • Invité
Re : Oser aller vers l'inconnu pour se reconstruire...
« Réponse #4 le: 09 novembre 2010 à 08:47:34 »
merci suzy.