FORUM "LES MOTS DU DEUIL"

Comprendre et vivre son deuil => Vivre le deuil de son conjoint => Discussion démarrée par: chrislou le 29 septembre 2019 à 23:10:17

Titre: 2 semaines et je souffre
Posté par: chrislou le 29 septembre 2019 à 23:10:17
Bonjour à vous,
je suis nouvelle sur ce forum.
J'ai perdu mon conjoint, Bruno, 48 ans, il y a deux semaines. Cela faisait 1 ans 1/2 qu'une tumeur cérébrale avait été dépistée ; un glioblastome, la pire ! Une course à la vie où il a pu réaliser quelques uns des ses rêves comme faire des expos de ses oeuvres ou encore faire des voyages.
C'était une personne brillante, cultivée passionnée d'arts, de littérature, de cinéma ... Je l'ai admiré et aimé dès notre première rencontre. Nous avons eu une fille, Marine, qui a 13 ans aujourd'hui.
Mais la maladie a été cruelle et les dernières semaines ont été horribles : il ne pouvait plus parler (aphasie), ni bouger (hémiplégie et perte d'autonomie totale), et son humeur était touchée. Il voulait rester à la maison pour mourir mais ... il a fait une complication aigue qui l'a amené à l'hôpital en neurologie puis en soins palliatifs. C'est terrible parce que ce n'est pas ce qu'il voulait ... mais moi, je n'y arrivais plus seule. C'était devenu souffrance pour tout le monde malgré les aides.
Il était très hostile vis à vis de moi sur les dernières semaines ... Ça a été dur parce que je me pliais en 4 arrêtant mon travail, et m'occupant de lui 24h/24... je n'arrivais plus à dormir, ni à manger.
Et puis, il est parti...
Et depuis, je suis en mode survie... Je ne sais pourquoi je vis, qui je suis, quels sont mes projets, mes rêves... Je traverse un désert aride... Le pire c'est que je dois accompagner ma fille adolescente à l'âge adulte tout en n'ayant perdu confiance en la vie...
Avez vous des conseils ou autres ...
Titre: Re : 2 semaines et je souffre
Posté par: david34 le 29 septembre 2019 à 23:33:09
Bonjour chrislou.
Malheureusement je ne saurais te donner de conseils qui adoucisse ta peine. Tout ce que je peux te dire c’est que c’est long, c’est dur et extrêmement intime. Personne ne peut nous comprendre et il faut une bonne dose de résilience pour traverser ce cauchemar. Mais on y arrive. La preuve ? On est tous là avec toi.
Je te serre dans mes bras et je pleure avec toi.
David
Titre: Re : 2 semaines et je souffre
Posté par: Elisa52 le 30 septembre 2019 à 00:14:06
Chrislou, triste bienvenue parmi nous. Peu de conseils car si nous souffrons tous, chaque deuil est différent. Ici tu seras écoutée, entendue, soutenue, jamais jugée. Personne ne te dira ce qu'il faut faire ou pas, comme ça risque de se produire dans ton entourage. Tu pourras déposer ta peine et tes questionnements, il y aura tou jours quelqu'un pour te répondre. Le seul conseil est de revenir ici autant que tu en ressentira la besoin, de lire différents fils, dont les nombreuses ressources proposées (livres, vidéos...).
D'autres ressources sont possibles également si tu ressens le besoin d'être aidée : voir un.e psy, de préférence ayant travaillé sur la fin de vie et le deuil, participer à un groupe de parole, appeler une ligne d'écoute, ainsi que toutes les techniques qui peuvent soulager le corps et l'âme, sophrologie, hypnose, yoga, méditation... C'est à chacun.e de trouver ce qui lui convient le mieux, ce qui lui fait du bien. Personnellement, j'ai eu recours, à différents moments, à presque tout ce que j'ai cité et ça m'aide. J'écris aussi énormément car je n'ai plus aucun entourage avec qui partager au quotidien et je ne peux garder tout ça à l'intérieur.
Je te souhaite d'aller sur ce chemin difficile dans la plus grande bienveillance des autres et de toi-même et dans l'amour partagé avec ta fille.
Affectueusement
Elisa
Titre: Re : 2 semaines et je souffre
Posté par: marguerite13 le 30 septembre 2019 à 06:40:31
Chrislou, je t'embrasse très affectueusement.
Comme je l'ai écrit déjà, ici, on est tous sur le même bateau et c'est une galère. Mais avec le temps, plus ou moins long selon chacun, cette galère nous conduit vers l'apaisement. Entre temps, on souffre, on pleure...
C'est ma deuxième fois, mon mari puis l'amour de jeunesse retrouvé par hasard. Ils sont partis tous les deux, à tout jamais.
Qu'ils reposent en paix avec tous ceux qui sont partis trop tôt pour ceux qui les aimaient!
Marguerite.
Titre: Re : 2 semaines et je souffre
Posté par: Nicole5951 le 30 septembre 2019 à 08:14:05
Chris Lou, je retiens de ton message l'amertume des "sentiments" que ton amour t'a laissé, sache ceci, s'il  t'a donné l'impression d'être en colère après toi, perso, je pense que cette colère était e' réalité dirigée contre ce qu'il vivait, la maladie, et à qui d'autre pouvait-il le dire sinon à la personne qu'il aimait ? Il savait que quoi qu'il arrive tu serais toujours à ces côtés. Il avait confiance en ton amour. Il y a aussi une autre perspective, vouloir que tu ne le regrette pas en étant désagréable pour que tu souffres moins lors de son départ. Et tu sais, la souffrance physique qu'il endurait, il fallait qu'elle s'exprime d'une façon ou d'une autre.
Des conseils pour ta vie il n'y en a pas, tu souffres, ta fille souffre, vous aurez des moments d'accalmie dans cette souffrance, mais pas demain, ce qui vous arrive est trop récent. Viens ici pour tout dire de ton ressenti, la colere, le chagrin.... Tu seras lue et comprise. Fais toi aider, psy, sophrologue, hypnose... Ce qui te semblera le plus aidant. Et saches que, ici, il y aura toujours quelqu'un pour te lire et te comprendre.
Affectueusement
Nicole
Titre: Re : 2 semaines et je souffre
Posté par: violette18 le 30 décembre 2019 à 08:46:57
bonjour
je viens sur le forum de temps en temps pour lire des textes que je pourrais ecrire  moi même et ce matin je te lis et là  tout est revenu comme un tsunami glioblastome cette tumeur abominable qui m a détruite en emportant  mon mari crois moi je suis de tout coeur avec toi je sais ce que tu as vécu  . Mon époux  est parti  en 4 mois il n avait  aucun symptôme  si ce n est une grande fatigue par contre son comportement avait changé , j'ai  bénéficie de Had  et il a pu rester à la maison  .Il a  perdu  toutes ses facultés  rapidement  hémiplégie  aphasie et comme ton mari  son humeur  gravement touchée. Tout cela pour te dire que depuis le 28 septembre je suis seule et il me manque terriblement. Je sais combien c est  difficile  pour les enfants prends soin de toi et de ta fille je vous souhaite plein de courage