Auteur Sujet: Perte de mes parents, boulimie et prise de poids  (Lu 249 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

En ligne Titi

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 49
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Perte de mes parents, boulimie et prise de poids
« le: 24 mars 2021 à 23:30:14 »
 ???

Quand papa a été hospitalisé, maman et moi, on a moins mangé, plus faim, pas envie, blocage.
Puis, les AR à l'hôpital, tout ce que j'ai fait pour les dossiers d'aide, l'énergie pour aménager la maison pour accueillir papa en HAD, puis prendre soin de maman qui a flanché à son tour, des journées très longues, pas forcément le temps ni l'envie de manger, j'ai perdu le peu qu'il me fallait pour me retrouver bien dans mon corps. Merci les parents.
mais depuis qu'ils sont décédés, je n'ai plus envie de cuisiner, j'ai juste réussi à me faire un flan au citron et des crèmes aux oeufs ... et je mange trop de yaourt + pains, c'est facile, c'est doux ... du philadelphia, du cottage cheese ... ça j'explique parc que c’était mon plaisir qd j'allais en vacances en Norvège, j'en ai retrouvé dernièrement, alors ...

Brerf, mais là, il est 23h30, j'avais mangé à presque 19h ... 4 Y avec du pain, compote avec du pain ... et là je recommence. Pas une grosse crise, mais il y a eu le chocolat volé au passage de la fermeture des volets chez les parents.

Et c'est tous les jours, et je grossis, ça me gène, je suis super mal dans mon corps au point de ne plus prendre bcp de douche.

Aujourd'hui j'ai aussi pris des médicaments, en fait depuis lundi.
Pour dormir et oublier, pour dormir et ne plus entendre les voisins, pour dormir et ne plus penser aux réactions de la mairie ... au fait qu'on me prend pour une balle de ping pong.

Bref, mardi, estimation des deux maisons, je ne sais pas comment je vais être, si je vais tenir le dcoup, sensation de brader mes parents, leur vie, ce qu'ils ont gardé comme souvenirs ...
Mais après ... après je crois que je ne vais plus vouloir vivre, que je vais me jeter du haut du pont du périph avec une bonne dose de médicaments, car tout est dur, les papiers, la prise de poids qui m'envahit.

J'ai entendu des reportage où des personnes témoignaneint avoir pris 30 voire 35 kg ... moi j'en prends 5 et je suis en dépression ... si ça ne s'arrête pas cette boulimie, que le corps médical nie, et même approuve la prise de poids, c'est moi qui vais mettre un terme à ma vie. Là, je n'ai plus personne à protéger, ma maman ne risque pas de me trouver, mon papa ne risque pas de devoir couper le contact de la voiture au risque de s'empoisonner lui aussi.

Les voisins espionnent assez pour que l'odeur de mort n’imprègne pas la maison et que mes frères n'aient pas de mal à la vendre.

Alors, sauter sur le périph, gaz d'échappement, médicament ... mais sans vous papa et maman, rien ne m'en empêche.
« Modifié: 24 mars 2021 à 23:36:20 par Titi »