Auteur Sujet: Suicide de mon frère en 2015 je n'arrive pas à l'accepter  (Lu 1581 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne petitatomedespoir

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 3
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Bonjour tout le monde ,

J'ai longtemps hésité avant d'écrire ici, c'est très dur de remuer toutes ces choses.
Mon grand frère  est décédé en septembre 2015. Il a mis faim et ses jours  1 mois avant son anniversaire.
Depuis ce jour je garde beaucoup de choses, d'émotions en moi. Même si je vois un psy , il y a certaines choses que je n'ose pas aborder ou dire ...  je cache beaucoup ma tristesse depuis ce jour , j'ai voulu protéger ma mère : elle avait déjà perdu un enfant  brutalement alors pourquoi lui faire subir mon mal-être ? c'est ce que je me suis toujours dit.

Je n'arrête pas d'avoir des flashs de ce maudis moi de septembre , des choses que j'ai vues et que ne cessent de me hanter.
Je fais des rêves où mon frère n'est pas vraiment mort. Dans ces rêves il me fait comprendre qu'il a été obliger de partir loin dans un autre pays et faire semblant d'être mort  car il était endetté, qu'il avait des problèmes ....

Au début j'ai eu beaucoup de mal à regarder des photos de lui .. mais au fil des mois j'ai réussi  le faire ...
Mais les vidéos : entendre sa voix, le voir bouger, rigoler.... je n'y arrive pas . Je n'ai pas ouvert une seule vidéo de lui depuis son décès il y a 3 ans et demi

J'avais 21 ans , aujourd'hui j'en ai bientôt 25 ans ... et pourtant je suis resté cette jeune femme de 21 ans. Je n'arrive pas à me projeter dans ma vie ... c'est comme si avancer sans lui m'était interdit ....  j'ai figé le temps, j'ai peur du changement, je ne veux pas accepter qu'il ne revienne plus jamais .. c'est trop dur

Mon frère m'a dit un jour dans une conversation que  j'étais son  "petit atome d'espoir" ..... quand repasse cette conversation dans ma tête  je culpabilise encore plus en me disant : je n'ai pas réussi à te sauver , pardonne moi

Il y aurait tellement de choses  à dire mais pour un premier message je crois que je vais m'arrêter là
 
merci aux gens qui prendrons la peine de me lire

V.






Hors ligne Catherine Th

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 453
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Suicide de mon frère en 2015 je n'arrive pas à l'accepter
« Réponse #1 le: 27 avril 2019 à 18:33:33 »
Petitatomedespoir : quel beau pseudo !

Pour que ton grand frère te dise cela, tu lui as apporté beaucoup, tu devais être un vrai rayon de soleil dans sa vie !

J'aurai aimé faire mieux, plus pour mon compagnon mais ça n'aurait jamais suffi ...
Nous n'avons malheureusement pas ce pouvoir de les "sauver" ....
Je relis souvent cette phrase de John Irving "On ne peut pas protéger les gens, tout ce que l’on peut faire c’est les aimer".
Je me dis qu'au moins ils sont partis en sachant que nous les aimions .... et il reste aussi tout l'amour qu'ils nous ont donné. Cet Amour qui, lui, ne meurt pas ....

Je ne te connais pas, ni ta maman.
Mais souvent, le fait de parler ensemble de la personne aimée qui n'est plus là,  apporte un soulagement. Oui on pleure, mais on évoque aussi les beaux souvenirs, il y a des sourires avec les larmes ....

Je te souhaite d'arriver à dire ce que tu n'oses aujourd'hui .... avec ta psy ou autre.

Je te dépose beaucoup de tendresse à toi, à ta maman,
et une pensée émue pour ton grand frère

Catherine

sylvie44

  • Invité
Re : Suicide de mon frère en 2015 je n'arrive pas à l'accepter
« Réponse #2 le: 28 avril 2019 à 00:33:28 »
Bonsoir
Je comprends ta douleur pour moi aussi regarder des vidéos ecouter sa voix c'est juste impossible en ce moment (ca fait juste un an que mon compagnon s'est suicidé )  je pense qu'il faut mieux éviter pour le moment la souffrance est déjà trop forte  !
Des images moi aussi j'en parfois (c'est moi qui l'ai découvert) je n'ai pas fait de thérapie Asmr juste une aide psychologique et ce forum où nous pouvons exprimer nos émotions sans jugement c'est important.
Et surtout nous vivons les mêmes douleurs méme si nos parcours sont différents et ci difficile !

Amitiés
Sylvie