Auteur Sujet: Aëlig  (Lu 1471 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Rain

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 27
Aëlig
« le: 22 Mai 2017 à 13:52:44 »
Mon tout petit, mon ange, mon Aëlig

Ton prénom...
Aëlig, petit ange en breton.
Tu aimes? J'ai choisi un peu en catastrophe... Mon bébé-papillon, tu t'es envolé tellement tôt que ne je savais même pas encore si j'attendais une fille ou petit garçon.
Tu l'aurais sûrement détesté ,ce prénom, en grandissant.
Parce que c'est vrai, pour un mec de 14 ans qui essaie de rouler des mécaniques pour plaire aux filles, c'est sûr que s'appeler Petit Ange ça craint...
Et encore plus tard, est ce qu'on aurait reçu une lettre de Pôle Emploi nous reprochant notre choix, parce que, franchement, comment trouver un emploi à quelqu’un qui s'appelle Aélig?
J'y ai bien pensé, et je l'ai gardé quand même ce joli prénom.
Parce que tu sais, mon petit cœur, je crois qu'on n'a pas trop besoin de s'inquiéter pour ça...
Parce que tu ne seras jamais ado, tu n'écriras jamais ton prénom sur un Cv, même pas pour chercher un premier job étudiant.
Parce que tu resteras toujours ma petite étoile filante.
d'ailleurs Sterenn (étoile) pour une fille, ça te plairait?
« Modifié: 22 Mai 2017 à 14:21:34 par Rain »

Hors ligne Rain

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 27
Te porter autrement...
« Réponse #1 le: 22 Mai 2017 à 19:32:50 »
Je n'ai rien de concret, rien de tangible qui me rattache à toi.  Aucun souvenir.
Je ne t'ai jamais senti bouger.
Pas d'écho avec un adorable petit profil... Pas d'enregistrement du bruit  de ton cœur... Juste des résultats d'analyse de sang, beaucoup...
Donc rien  pour panser un cœur de maman qui hurle sa douleur dans un silence assourdissant, qui ne noie dans ses larmes...

Alors  j'invente pour compenser le manque.
Puisque je ne peux plus te porter dans mon ventre, j'ai besoin de te préparer un joli berceau tout près de mon cœur.
Puisque je ne pourrais jamais t'allaiter, je vais te nicher entre mes seins. Tu sais, là où on pose le bébé qui vient de naître.
J'ai donc passé des nuits à chercher une médaille qui pourrait te représenter.  Surtout pas avec un visage trop réaliste, ça fait trop mal de réaliser que je ne saurais jamais quelle frimousse tu aurais eu.
J'ai trouvé un bébé très stylisé, qui dort dans les bras d'un ange. Il a l'air bien, il sourit. C'est comme ça que j'ai envie de t'imaginer... et j'ai fait graver ton prénom au verso.  C'était très émouvant de voir ton prénom gravé sur un objet, comme une entrée "en vrai" dans notre monde.
Mon  petit ange se balance doucement au bout d'une chaîne, contre mon cœur.
Même si je sais bien que c'est "pour de faux", ça fait du bien de te porter de nouveau contre moi.

Au fil des nuits d'insomnie, j'ai trouvé une autre médaille, avec une maman et son bébé qui se font un câlin, tête contre tête,les yeux fermés. Ils ont l'air heureux, sereins .
 Main  du bébé sur l’épaule de sa maman . Ta petite main qui agrippera jamais mes doigts.. qui ne caressera jamais mon sein pendant une tétée-câlin au milieu de la nuit.
Maman qui savoure de sentir la tête de son bébé contre la sienne, La veinarde, elle doit sentir la caresse de ses  petits cheveux, si doux et qui sentent si bons!
Dis mon cœur, est ce qu'on peut se consoler un jour de n'avoir jamais caressé la peau de son bébé, de n'avoir jamais senti son odeur, de n'avoir jamais contemplé son visage endormi? 
Vite, remonter la boite à musique, écouter encore et encore cette chanson qui  m'entraine vers toi et berce ma douleur.

Cette médaille est douce et poétique, elle m'apaise un peu, Par le biais de cette image gravée, je me vois comme ta maman.J'ai besoin de le voir, même si ça  remplacera jamais une photo de nous deux.
Je la caresse doucement à chaque fois que je pense à toi.
Est ce que tu peux sentir mes caresses, là où tu t'es envolé?

Hors ligne Rain

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 27
Te porter autrement ...encore
« Réponse #2 le: 22 Mai 2017 à 20:14:57 »
Dis, mon petit ange, une médaille sans aile ni auréole, c'est considéré comme un signe religieux ou pas?
Est ce que je pourrais la garder autour de mon cou quand je retournerai travailler ?

Dans le doute, je prévois un plan de secours. Deux petites étoiles gravées avec les paroles de ta berceuse.
 Pas de risque de questions indiscrètes . Juste un secret d'amour entre toi et moi.
Elles devraient tintinnabuler doucement, ce sera ta petite musique  à toi, celle qui ne remplacera jamais les battements de ton cœur que je n'ai jamais entendus.
Un bruit tout doux, tout discret, qui symbolisera ta si courte existence.
Qui m'accompagnera à chaque mouvement.
Et qui bercera un peu ma peine. Peut-être...

Hors ligne Rain

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 27
berceuse...pour une petite étoile.
« Réponse #3 le: 22 Mai 2017 à 20:54:37 »
J'espère que dans quelques temps, en regardant le ciel, j'arriverai à sourire en t'imaginant briller là-haut, quelque part.
Mais pour l'instant je pleure tellement que je n'arrive pas encore à voir si loin.
Alors j'écoute en boucle Fredrika stahl chanter Twinkle twinkle little  star.
Je n'avais jamais fait attention aux paroles avant.
Est-ce qu'un jour je serai ce voyageur qui te remercie parce que ta petite lumière lui a permis de trouver son chemin dans la nuit?

Pour l'instant, j'imagine que c'est la chanson que joue ta boite à musique, et je la remonte encore et encore pour que tu fasses de beaux rêves.
Mais dis-moi, mon petit cœur, est -ce que les bébés-anges écoutent des berceuses?
Dis-moi, tu aimerais qu'on te la joue  en duo avec ton papa?

Je t'envoie en l'écoutant des bulles d'amour et de tendresse, arrosées de larmes. Est-ce qu'elles font éclore des jolies fleurs, là où tu es? Ou est ce que les larmes des mamans font pousser des doudous pour les petits anges?

Tu sais, je traverse la journée dans le brouillard, je me traine comme une âme en peine.
J'attends le soir avec impatience, pour te retrouver et te parler dans le silence de la nuit.
Pour broder un cocon de douceur autour de nos deux présences, celui que j'aurais tellement voulu t'offrir dans mon ventre pendant encore 6 mois.
Alors, je remonte ta boite à musique, je fais silence, je me recueille et je choisis avec soin tous les mots que je couche doucement pour toi sur le papier.
Une tresse de mots d'amour et de notes de musique.
Parce que ce sont les seuls cadeaux que je ne pourrais jamais t'offrir
Puisque c'est le seul moyen de te faire vivre encore un peu.
Parce que c'est le seul moyen que j'ai trouvé pour ne pas me noyer dans mon silence.
Parce que t'écrire fait taire pour quelques instants la ronde des "jamais", de toutes les choses que nous ne vivrons jamais ensemble,

Alors, brille ma petite étoile.
Brille à travers ma nuit.


Hors ligne souci

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2032
Re : Aëlig
« Réponse #4 le: 22 Mai 2017 à 22:06:04 »

     https://www.youtube.com/watch?v=zsMiEvPZaLM

     Je l'ai écoutée pour toi, Rain.
J'aime donc je suis !

Hors ligne Mononoké

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 566
  • Un petit pas, puis un autre ...
Re : Aëlig
« Réponse #5 le: 22 Mai 2017 à 22:53:15 »
bonsoir Rain,

quel doux prénom vous avez donné à votre petit ange, Aëlig,
tendresse pour toi, Rain, pour Aëlig,
"Tu ne sais jamais à quel point tu es fort jusqu'au jour où être fort reste la seule option". B. Marley

L’arbre qui s’écroule fait beaucoup plus de bruit que la forêt qui pousse.

Ce qui compte, ce ne sont pas les années qu’il y a eu dans la vie.C’est la vie qu’il y a eu dans les années. A. Lincoln

Hors ligne Rain

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 27
Merci
« Réponse #6 le: 24 Mai 2017 à 00:18:55 »
Merci pour vos messages, Mononoké et Souci. c'est si important de se sentir soutenu.
Merci  d'avoir écouté la berceuse, Souci, ça me touche énormément.
 et aussi d'avoir mis le lien, je n'arrivais pas à le faire.
Je vous envoie mes pensées les plus douces...

Hors ligne Rain

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 27
Un rêve d'amour... trop court
« Réponse #7 le: 24 Mai 2017 à 00:32:10 »
Une bonne nouvelle
de vie plus belle
de vie plus pleine

Un rêve d'amour
Comme du velours

Rêve de douceur
et de bonheurs
Un petit cœur

Rêve de guilis
de chuchotis
de petit lit

Rêve de bisous
de petit cou
et de mots doux

Rêve de tétées
nos corps collés
la nuit tombée

Rêve de câlins
tôt le matin
petit coquin

Et puis
du sang, des larmes
à l’hôpital
Tout est fini

Plus de bébé
temps arrêté

Plus de grossesse
Plus de promesses
Plus de toujours
Plus de velours

Papier émeri
mon cœur meurtri
Tout est fini

Un petit ange
s'en est allé
Un papillon
s'est envolé
Et une étoile
s'est allumée

Hors ligne Mononoké

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 566
  • Un petit pas, puis un autre ...
Re : Aëlig
« Réponse #8 le: 24 Mai 2017 à 00:46:57 »
Rain,
si tu me le permets, je te prends dans mes bras
bien tendrement
je n'ai aucun mot pour t'apaiser, ils n'existent pas, je n'ai aucun mot pour t'enlever un peu de ta souffrance, ils n'existent pas
je n'ai que quelques mots pour te dire de venir encore partager avec nous ta douleur,
nous serons là pour l'écouter, l'entendre, la partager
bien tendrement
"Tu ne sais jamais à quel point tu es fort jusqu'au jour où être fort reste la seule option". B. Marley

L’arbre qui s’écroule fait beaucoup plus de bruit que la forêt qui pousse.

Ce qui compte, ce ne sont pas les années qu’il y a eu dans la vie.C’est la vie qu’il y a eu dans les années. A. Lincoln

Hors ligne souci

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2032
Re : Aëlig
« Réponse #9 le: 24 Mai 2017 à 06:16:52 »

    Ta délicatesse nous touche, Rain ...
    Nous ne pouvons que respecter ta peine, et apprécier ton cœur maternel à son immensité. M.
J'aime donc je suis !

Hors ligne Rain

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 27
Merci
« Réponse #10 le: 24 Mai 2017 à 11:38:50 »
vos mots me touchent, énormément.
ils me donnent un peu de force, pour cette journée que je n'ai même pas envie de commencer...
Merci...

Hors ligne Rain

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 27
perdre un bébé à la date anniversaire de la mort de son mari
« Réponse #11 le: 25 Mai 2017 à 04:42:18 »
Dans un mauvais film de série B, on trouverait que franchement le scénariste en a rajouté dans le pathos, que c'est franchement pas crédible et qu'il ne faut pas prendre les spectateurs pour des crétins.
Et pourtant..
Mon mari est mort il y a 11 ans d'un cancer du poumon. je l'ai accompagné jusqu'au bout. J'étais enceinte de 6 mois à sa mort.
dernière nuit, agonie. Il est sédaté pour ne pas sentir qu'il va mourir en s'étouffant lentement.
contractions, risque d'accouchement prématuré à 6 mois. risque de réanimation néo-natale.J'imagine déjà mon bébé bardé de tuyaux, de sonde, perfusé, luttant pour survivre, pour respirer... Par ma faute, parce que je ne serai pas allée à la maternité à temps pour avoir la perfusion miracle qui bloque les contractions.
choix horrible : laisser mourir mon mari tout seul alors que je lui avais promis de rester jusqu'à la fin à côté de lui
ou risquer la vie  de mon bébé, ou des longs mois de réa avec peut être des handicaps à vie...

Je décide de rester auprès de mon mari, qui se réveille dans la nuit...panique totale et douleur dans ses yeux, vite appeler les infirmières pour qu'il soit sédaté à nouveau, appuyer sur la pompe à morphine. 2 choses qu'il n'aurait pas pu faire seul..
sentiment d'avoir fait le bon choix, il est mort paisiblement plusieurs heures plus tard, au petit matin.
plusieurs soignants se déplacent pour me dire que je l'ai bien accompagné. fierté..
Mais énorme honte, culpabilité par rapport à mon bébé..qui est né à terme plusieurs mois après  , en bonne santé.
impression d'être un monstre...

déménagement, une belle rencontre, un autre enfant...
nouvelle grossesse, puis fausse couche!
à la même date, à quelques jours près...
doute sur une grossesse extra utérine, examens en tous genre dont une biopsie à 4 heures du mat (un mot qui rappelle des mauvais souvenirs!)
médecins perplexes , inquiets car risque d'hémorragie massive.
grand honneur : je suis le cas compliqué des urgences pendant 15 jours.
allers-retours aux urgences pendant plus d'une semaine, à devoir redire encore et encore à l’accueil que je perds mon bébé...
expliquer aux enfants que les vacances prévues pour leur montrer la ville où j'habitais avec leur papa, pour faire de tour de tous les endroits que leur papa adorait sont annulées pour des contrôles aux urgences...

et retour de cette immense sentiment de culpabilité...
 et si j'étais punie parce que je n'avais pas choisi de protéger mon bébé, il y a 11 ans?

Hors ligne Rain

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 27
te trouver un petit nid
« Réponse #12 le: 25 Mai 2017 à 16:13:23 »

Mon petit cœur, mon rêve de bonheur

Tu sais,d'habitude, quand tout se passe bien , un bébé qui vient de naître est posé contre le cœur de sa maman.Puis on le couche dans un petit lit douillet, avec des affaires choisies avec amour.
Et puis, pour certains petits anges qui n'ont jamais poussé leur premier cri, il a des calins-chagrins, dans un silence assourdissant.puis des photos, des empreintes de petit pieds, de petites mains.
un dernier baiser de  papa,  de maman
un immense déchirement
de quitter son enfant
puis malheureusement un petit cercueil en bois blanc
une cérémonies, des mots, des chants.
un bel Au-Revoir
préparé avec autant d'amour que de désespoir
un endroit pour se recueillir
pour cultiver le souvenir
un phare dans la tempête
quand brusquement tout s'arrête
un endroit pour prouver
qu'un tout petit a existé
qu'il est né
qu'on l'a aimé et désiré
un endroit pour pleurer
et repartir un peu apaisé?

mais pour toi...
tu étais si petit , si discret encore
 que je ne sais même  quand tu as quitté l'abri de mon corps
tu te rends compte mon trésor
je ne sais même pas la date et l'heure de ta mort
la première visite à l’hôpital?
le pic de douleurs, de sang, de larmes?
quelle date anniversaire choisir?
comment faire à l'avenir?
Je n'ai jamais vu ton petit corps
quelques semaines de vie,  c'est si petit encore

Alors comment faire sans lieu, sans date anniversaire?
comment apaiser ma douleur sans point de repère?


Hors ligne Rain

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 27
une idée de petit nid! petit nid d'ange...
« Réponse #13 le: 25 Mai 2017 à 16:35:09 »
[alors j'ai beaucoup cherché
puis m'est venue une douce idée
 c'est toi mon coeur qui  l'as soufflée?
une cabane à oiseau
un petit nid pour mon ange parti trop tôt
un beau caillou blanc
choisi sur la plage un jour de beau temps
ce sera ton petit corps
on lui fera un doux baiser
puis, tout doucement,
 très tendrement
on ira le déposer
on ajoutera à  tes côtés
du quartz rose pour la douceur
d'autres pierres de toutes les couleurs
puis quelques pétales de fleurs
nos vœux de bonheurs et de douceur
pour ta nouvelle vie, mon petit coeur
quelques brins de romarin
 pour baliser ton chemin
et des petits  cailloux blancs
pour tous les bons moments
que tu aurais passés avec papa et maman
si la vie n'en avait décidé autrement
du sable pour que ton nid soit doux
même si tu es si loin de nous

Et puis on fermera  toutes les ouvertures
on pleurera beaucoup, c’est sûr
Passez votre chemin les araignées
cette maison est habité
c'est celle où j'ai déposé mon bébé
il dort pour éternité

on plantera devant des fleurs
des belles , de toutes les couleurs
celles sur lesquelles  il faut  souffler
pour les voir tourner
on écrira sur chaque pétale des mots d'amour
et sur la tige des mots  velours
chaque fois que le vent soufflera
ces mots d'amour voleront  vers toi
« Modifié: 26 Mai 2017 à 00:31:10 par Rain »

En ligne kompong speu

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1248
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Aëlig
« Réponse #14 le: 26 Mai 2017 à 00:50:57 »
Quel écho chez nous que ce poème chaque visite a mon fils on pose un caillou choisi au hasard de notre quotidien
Mille pensées pour vous