Auteur Sujet: Un 2eme deuil dans ma famille, je ne sais pas comment consoler ma maman  (Lu 179 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Fragolinette

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 5
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Bonsoir à tous.

C'est le premier message que je poste ici, sur ce forum, car j'avais besoin d'en parler et je ne savais pas vers qui me tourner...
Alors voilà, j'ai 18 ans et lorsque j'avais 11 ans, j'ai perdu mon papa des suites d'un cancer. Ma maman a été affectée par ce décès bien sûr, mais avec le temps on en a plus jamais parlé. On ne parlait plus de mon papa, ni à chaque anniversaire, ni aux fêtes de famille... J'ai comme l'impression que ma mère est devenue "libre" après sa mort, je veux dire, il y avait des disputes à la maison car mon frère plus âgé que moi n'allait plus au lycée et était en pleine crise d'adolescence peu avant le décès de mon papa. Lorsque mon papa est parti très brutalement (à la suite d'une intoxication alimentaire, on lui a décelé  un cancer et quelques semaines plus tard, il était décédé) et ma mère est devenue comme "libérée", elle riait davantage et s'exprimait vraiment. Comme elle travaillait à l'extérieur, je ne la voyais pas souvent, un peu le matin et le soir. Mon papa nous gardait, mon frère et moi. À la suite de son décès, ma mère a démissionné et travaille actuellement à domicile. Comme je l'ai dit, dès l'enterrement, on a plus jamais parlé de mon papa, c'est comme devenu un sujet "tabou". J'étais assez mal et ce silence pesait. De plus, un an plus tard, ma maman est tombée malade, une maladie qui a failli lui faire perdre un oeil. Elle en est remise aujourd'hui, mais garde des séquelles. Et c'est à ce moment-là que j'ai commencé à avoir des bégaiements, je n'arrivait plus à émettre des consonnes sans buter, et cela m'arrive encore aujourd'hui, sept ans plus tard... Je n'ai jamais vu d'orthophoniste.
Bref c'était une période assez difficile.

Et aujourd'hui, ma grand mère (la maman de ma maman) est mourante. Elle a eu un cancer qui est guérit, mais un autre situé à l'estomac est en train de la faire mourir... En plus ma mère a appris aujourd'hui que ma grand mère a une leucémie... Elle ne finira pas le mois... Je suis effondrée. Ma maman s'est mise à pleurer ce soir, elle essayait de parler en même temps, elle pleurait vraiment fort, et je n'ai rien su faire que de lui proposer de l'eau et de lui caresser les cheveux. Dans ma famille, on a jamais été démonstratifs pour nos sentiments, on ne se dit pas "je t'aime" et on a plus jamais parlé de mon papa après son décès (en sept ans, ça fait long...). Ma grand mère dépérit de jour en jour, quand on va la voir à la maison de convalescence, elle maigrit de plus en plus et ne reconnaît plus personne. La dernière fois qu'on est allées la voir, elle dormait et quand elle a ouvert les yeux, elle nous a vues, mais s'est rendormie directement. Ma maman n'a pas pu lui dire au revoir correctement...
Je ne sais pas quoi faire. Je vis seule avec ma maman depuis que mon frère est parti vivre dans un autre pays. Il nous reste que mon grand père (qui s'est tellement occupé de ma grand-mère, il a pleuré samedi alors que c'était la première fois que je le voyais ainsi), j'ai peur qu'il décède lui aussi, parce qu'il était vraiment très très attaché à ma grand mère, ce sera très dur pour lui de vivre sans elle, je ne sais pas comment il va faire. Ma maman est effondrée, je ne sais pas quoi faire pour la réconforter, elle pleurait en disant que la vie est injuste, qu'elle n'avait plus de maman et que c'était bientôt la fête des mères en plus, que ma maie était tellement gentille, qu'elle ne méritait pas ça... J'ai peur pour elle, elle ne mérite vraiment pas ça...
En plus ma grand mère a un fils également, le frère de ma maman mais il s'est disputé avec eux il y a 15 ans et depuis il n'est plus jamais venu voir ses parents et ma mère. Je ne sais même pas s'il est au courant que sa mère va décéder et j'ai tellement peur de le voir arriver à l'enterrement et qu'il se dispute avec ma mère parce que ma mère ne l'aime pas et va tout lui reprocher..

Je suis toute seule pour m'occuper de ma maman, je ne pense pas avoir les épaules pour, je ne sais pas quoi faire, j'ai peur de l'enterrement, revivre ça, j'ai peur qu'on ne parle plus jamais de ma mamie comme on fait pour mon papa, j'ai peur de devoir annoncer tout ça à mon frère demain par facebook parce qu'il n'est pas au courant, j'ai peur de sa réaction, j'ai peur de voir ma mère pleurer, j'ai peur de tout... Je ne sais plus quoi faire, j'ai plus envie.

Est-ce que vous pouvez m'aider s'il vous plaît ? Je me sens si seule, demain je vais voir une amie je vais essayer de lui en parler mais c'est tellement dur, je n'ai jamais parlé du décès de mon papa à qui que ce soit, j'ai pas envie de faire pareil pour ma mamie... Je vais pas supporter..
Je ne sais pas quoi faire pour ma maman, en plus pour son anniversaire je lui avait offert un livre avec des phrases d'écrivains qui parlent de leur mère, je culpabilise tellement de lui avoir offert ça, à chaque fois qu'elle le lira elle va penser à sa mère mourante, je n'aurai pas du.. J'ai l'impression qu'au lieu de l'aider, je la fait souffrir encore plus..

Je n'ai que 18 ans, je ne veux pas voir ma maman être mal comme ça, j'ai peur qu'il ne lui arrive un truc, qu'elle se laisse aller.. Le cancer a tué mon papa, bientôt ma mamie, et aussi mon arrière grand mère que je n'ai pas connue, je ne sais pas pourquoi la vie s'acharne comme ça... Je déteste cette maladie, j'espère tellement qu'un jour on trouvera un moyen de la guérir..
J'ai peur pour demain et pour tous les autres jours qui vont arriver.

Je ne sais plus quoi faire... je suis au bout.
Pouvez-vous m'aider s'il vous plaît ? Par des conseils, des témoignages...

Merci beaucoup d'avance et désolée de la longueur de ce message...

Hors ligne Eric38

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 125
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Fragolinette

je suis tellement désolé de ce qui t'arrive. 18 ans , on est pas pres pour affronter ce genre de situation (déja qu'a 30 ou 40 ans on ne l'est pas).
Je suis tres tres mal placé pour te conseiller.
Je ne peut que te dire que je t'ai lu, que je compatis.

La première chose à faire, à mon avis, est d'aller voir ta grand mère aussi souvent que possible, tant qu'il est temps. Même si elle ne te reconnait pas. Peut etre sera tu présente pour son dernier souffle. C'est un moment tres dur (je l'ai vécu, pour ma femme), mais tu regretterais de ne pas avoir été présente.
Concernant ta mère, épaules là comme tu peut, mais dis toi bien que tu ne pourra pas éffacer tout son chagrin, toute sa peine. Fait ce qui est à ta portée, pas plus. Ne te met pas martel en tête.
Evites de te méler de ses relations avec son frère. Cela la regarde elle.
En revanche tu devrais avertir ton frère de la situation.  Cela ne sert jamais à rien de cacher ces choses là.

Peut etre aussi pourra tu "profiter" de ces moments difficiles pour évoquer ton père avec ta mere. Lui expliquer que toi, tu as besoin de parler de lui. Que parler d'un mort ne le fait pas souffrir, et ne fait pas souffrir ceux qui en parlent : éviter un sujet ne masque pas la douleur, elle reste enfouie quelque part et elle ronge. Peut etre accepteras t'elle de parler de ton père avec toi.

Enfin, ne culpabilise pas si tu craques par moments, si tu pleure, que tu ressens de la tristesse, de la fatigue. Fait comme tu peut. Ce sont des moments difficiles, tres difficiles, et on ne peut pas y couper.

J'espère que d'autres membres du forum sauront mieux te guider et t'aider.


Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 3442
tant de choses sont là pour toi ... se bousculent
parfois en état de crise on arrive à plus régler les choses même si c'est paradoxal
oui peut être vas tu être le maillon qui change dans cette famille
vas tu démarrer d'autres manières d'être
en parlant de ton papa comme toi tu en as besoin d'abord
peut être du coup les autres vont ils en parler ... qui sait ?
en parlant de ta grand mère aussi
mais là dans l'urgence immédiate
oui si tu en sens l'envie va voir ta grand mère et même si elle dort, ou ne connait pas parle lui comme toi tu as besoin ...
pour ta maman tu ne peux lui éviter la souffrance
si elle a des amies, demande leur à elles de l'épauler ...
et ose toi lui dire combien elle est importante pour toi ...
Oui Eric a raison il faut vite avertir ton frère bien sûr.

Tu pourras revenir ici parler, en écrivant, parler de ton papa de ta mamie de tes chagrins
ici tu seras comprise car tout le monde est dans le chagrin 
bien affectueusement
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne Mononoké

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 915
  • Un petit pas, puis un autre ...
Fragolinette,
Les mots ne me viennent pas facilement en ce moment, mais envie de te laisser un petit message. Tu as déjà vécu beaucoup trop de choses difficiles, tu n'as que 18 ans, l'âge de l'insouciance. J'ai simplement envie de te dire de prendre soin de toi. Ce n'est pas aux enfants de s'occuper des grandes personnes, alors oui, tu es entrée dans l'âge adulte mais tu es si jeune. Ta maman est très triste, et c'est normal, cela va être difficile. Jje suis d'accord avec Qiguan, peut-être que ses amies pourront l'aider à traverser cette épreuve ?

Habites-tu dans une grande ville ? si tu y a accès facilement, il y a des maisons des adolescents où les jeunes peuvent venir gratuitement et de façon anonyme, ils sont accueillis par des adultes, dont des psychologues et peuvent y trouver une écoute attentive Je pense qu'à 18 ans, la porte est toujours ouverte. Si cela te dis, tu pourrais peut-être essayer ?
Tu n'en peux plus, il ne faut pas que tu restes seule avec tes difficultés, c'est bien trop lourd pour les épaules d'une seule personne. Sache qu'ici, tu peux partager tes peines et angoisses, tu seras toujours lue
Je te dépose beaucoup de douceur
bien tendrement
Mononoké


"Tu ne sais jamais à quel point tu es fort jusqu'au jour où être fort reste la seule option". B. Marley

L’arbre qui s’écroule fait beaucoup plus de bruit que la forêt qui pousse.

Ce qui compte, ce ne sont pas les années qu’il y a eu dans la vie.C’est la vie qu’il y a eu dans les années. A. Lincoln

Hors ligne Fragolinette

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 5
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Bonsoir à tous, et désolée de m'être absentée depuis mon premier message, c'était un peu compliqué de revenir ici.
D'abord, merci sincèrement à tous pour vos messages qui mon font réellement chaud au coeur. Ça fait du bien de ne pas se sentir seul(e). Merci d'être là, vraiment.

Cela fait une semaine que je n'ai pas vu ma grand-mère, ma maman ne veut pas aller la voir parce qu'elle ne veut pas la voir dans cet état-là (elle empire de jour en jour).. Le truc c'est que j'aimerai dire tant de choses mais je n'ose pas. Lundi, comme c'est férié, ma mère a dit qu'on irait voir mon grand-père (qui vit seul du coup dans l'appartement... avec les affaires de ma mamie...) et on va manger avec lui. Je ressens énormément de peine pour lui, il n'avait que ma mamie dans sa vie, même pour la mort de sa mère à lui il n'a pas pleuré (il n'aimait pas sa mère) alors que samedi dernier il s'est effondré "en public" (devant ma mère, ma cousine et moi) et c'était la première fois que je le voyais comme ça, d'habitude il ne dit rien, il fait des blagues que j'ai peur de ne plus entendre tellement sa peine doit être immense, il me fait tellement de la peine, et pourtant je n'arrive pas à lui dire combien je l'aime tant. J'ai peur pour lundi, j'ai peur qu'il se remette à pleurer parce que ma mère va pleurer et moi avec. Retourner dans l'appartement de mes grands parents sans voir ma grand mère ça va me rendre si triste... Son odeur, ses affaires... Mon papy va vivre seul maintenant.. Ne plus la voir ça me rend si triste.
Mais il y a quelque chose que je ne comprend pas, et j'ai aussi ressenti ça quand ma mère venait de nous annoncer que mon papa était décédé, il y a sept ans, c'est que je ne ressens pas de tristesse. Alors bien sûr, là ce soir je suis très triste et je pleure parce que j'en parle avec vous, mais le reste des jours, je ne ressens rien. Je me rappelle que mon frère avait directement pleuré quand on appris pour mon papa, moi je n'ai rien fait, je n'ai pleuré que plusieurs jours après.. Et là c'est pareil. Toute cette semaine je me sentais même "normale", quand je pensais à ma mamie j'étais triste mais je crois que je ne réalise pas qu'elle est en train de mourir et que je ne la reverrai plus. J'y crois pas.. Et de ce fait, j'ai peur que ma mère croit que je ne l'aimais pas : la semaine dernière, à la maison de convalescence, c'est mon papy et ma maman qui ont pleuré, ma cousine était très peinée et ça se voyait, et moi je ne faisais et disais rien. J'ai l'impression de ne rien ressentir, de ne pas avoir encore compris tout cela. Est-ce une étape normale ?
Aussi, le fait que mon frère ne soit pas là, avec nous, est très dur pour moi. Je lui ai annoncé la nouvelle l'autre jour et depuis il ne m'a renvoyé un message que pour une banalité. Je veux dire, il ne m'a pas demandé comment maman allait, comment moi j'allais, comment mon papy allait.. Je suis toute seule avec ma maman à la maison et c'est dur... J'ai entendu mon papy pleurer ce soir quand il téléphonait à ma mère, ils parlaient des papiers pour la banque après le décès, des choses comme ça... Et quand c'était mon papa qui est décédé, mon frère était encore là et même si on en parlait jamais, il était là physiquement.
J'ai vu ma meilleure amie deux fois depuis samedi,  et je n'ai réussi à lui en parler que très peu, pourtant j'aimerai dire tout ce que je vous dis là mais je sais pas, je suis bloquée.. Pourtant j'aimerai tant me confier. J'ai retrouvé des photos ce soir de ma grand mère et nous tous... j'avais pour projet d'offrir un album-photo avec toutes nos photos à mes grands-parents mais malheureusement je ne peux plus...


@Eric38 : Merci beaucoup pour votre message. Je suis sincèrement désolée pour votre femme, vraiment. Je compatis à votre douleur également, je ne peux qu'imaginer. Je ne pense pas être assez forte pour voir ma grand mère dans cet état, et ma mère également puisqu'elle refuse qu'on aille la voir.. Je sais que mon grand père sera là pour elle.. J'ai averti mon frère de la situation, j'ai eu du mal mais c'est fait.
Merci beaucoup, votre message m'aide.

@qiguan : Merci beaucoup pour votre message. Je ne sais pas si j'aurai la force et le courage de reparler de mon papa.. Cela fait 7 ans, et en 7 ans on en a jamais reparlé, j'aurai aimé d'ailleurs aller me recueillir sur sa tombe mais je n'ai pas la force.. De le faire seule.. Ma maman n'a pas réellement d'amies, juste des sortes de collègues qu'elle voit quand elle sort (elle garde des enfants à domicile et sort tous les matins au jardin et là-bas il y a aussi des autres nounous, et elles se connaissent bien) mais je ne peux pas les contacter et elles ne sont pas réellement proches de ma mère.. Il y a juste (de ce que je sais) notre voisine à qui ma mère a dit pour ma grand-mère et la voisine, étant assez croyante, a dit qu'elle allait prier pour nous..
Merci beaucoup. Je pense que ce forum m'aidera à faire mon deuil plus rapidement que pour celui de mon père. Merci.

@Mononoké : Merci beaucoup pour votre message. Je me sens si impuissante. Je suis la plus jeune de ma famille, et j'aimerai tant comme mon frère et ma cousine partir de la maison, parce que parfois j'aimerai bien être seule, mais je sais que ce sera très difficile le jour où je partirai de la maison parce que ma mère sera désormais toute seule.. Et étant donné qu'on est devenues assez proches depuis la mort de mon papa, la laisser seule comme ça, ça sera difficile..
Oui j'habite dans une grande ville. Merci pour votre suggestion, je vais voir ça sur internet.
Merci beaucoup pour votre message, il me fait du bien, réellement.

Hors ligne Fragolinette

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 5
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Ça y est... On nous a annoncé la nouvelle cet après midi.. Ma mamie aura vécu 82 ans..
Je pense désormais être présente plus souvent sur ce forum..

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 3442
juste de loin je te serre dans mes bras
puisses tu serrer très fort ton grand père, ta maman ... dans tes bras
faire craquer l'armure du blocage ... pour toi
affectueusement  :-*
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char