Auteur Sujet: perte d'une maman, et les hommes ? (mais femmes bienvenues)  (Lu 1453 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne comment_faire

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 116
perte d'une maman, et les hommes ? (mais femmes bienvenues)
« le: 27 Juillet 2014 à 10:14:39 »
Bonjour à vous tous / toutes.
Je me présente, je suis un homme de 54 ans, ma maman est partie il y a un peu plus de trois ans.
Comme vous l'avez sûrement constaté, sur les forums où on parle de deuil, la proportion de femmes qui s'expriment est énorme par rapport à celle des hommes.
C'est pourquoi je crée ce sujet : je recherche des hommes qui pourraient parler ici avec moi, de temps en temps, de la perte de leur maman.
Mais ne vous y méprenez pas : les réponses de nos soeurs de deuil sont aussi les très bienvenues !
J'intervenais aussi sur un autre forum -où je suis toujours présent- mais il est en légère perte de vitesse, donc me voilà ici, parmi vous.
Pour faire bref (drôle d'exercice, pour quelque chose d'aussi dur à vivre) les trois premières années ont été extrêmement difficiles pour moi, les deux premières années étant les pires, quant aux premiers six mois n'en parlons pas (ou plutôt si) : un Enfer total !
J'espère échanger avec vous d'ici peu de temps, n'hésitez jamais à écrire même un tout petit mot.
Je pense que je garderai toujours ce sentiment de tristesse en moi, avec des phases de mieux, évidemment, car je crois que tous ceux/ toutes celles ici qui connaissent un deuil depuis quelques années ont constaté le même phénomène : avec le temps, les phases difficiles sont moins longues, apparemment moins fréquentes, parfois moins intenses qu'au début.
Ah oui, un dernier détail : le mot "deuil" : parfois je l'utilise, parfois je refuse de l'utiliser, je m'explique:
- si deuil signifie tourner la page, alors je ne peux accepter ce terme
- si deuil signifie temps qui se situe après la perte de notre personne aimée disparue, alors je l'accepte.
Car vraiment tourner la page, je n'y crois pas.
Je pense à vous, à votre douleur, pour ceux que j'ai pu lire.

Hors ligne JeanLuc

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 207
  • A la recherche des bonheurs oubliés ou perdus...
Re : perte d'une maman, et les hommes ? (mais femmes bienvenues)
« Réponse #1 le: 27 Juillet 2014 à 11:02:31 »
Bonjour à Toi,

Je suis âgé de 64 ans et j'ai perdu ma maman en 2010, la veille de la Toussaint...

Elle était âgée de 85 ans et était devenue veuve de mon papa à l'âge de 61 ans ... Elle vivait toujours dans la maison où je suis né à quelques centaines de mètres de mon domicile, ce qui fait que tous les jours j'allais la voir pour l'aider et discuter avec elle ... Elle avait l'habitude de se lever très tôt, ce qui fait que je passais le matin également avant d'aller travailler ... Une occasion de boire un petit café avec elle et de m'assurer que tout allait bien !

J'adorais discuter avec elle, elle avait un sacré humour et même lorsque nous parlions de choses sérieuses, elle avait toujours l'oeil pétillant, attendant de pouvoir placer un bon mot ou une bonne blague ... Elle était la compassion faite femme et se comportait comme si mon papa était toujours auprès d'elle et qu'il la protégeait.

Elle n'avait aucune crainte de la mort et en parlait avec dérision ... Quand je lui demandais si elle avait "peur de mourir" elle me répondait : "Tu ne te souviens pas du jour de ta naissance, et bien ce sera pareil le jour où tu partiras !"

Elle souhaitait "partir" dans son sommeil sans souffrir et sans avoir jamais été gravement malade et cette nuit-là, le destin l'a exaucée ... Nous l'avons retrouvée dans son lit, sereine et apaisée, un peu comme si elle était contente de retrouver mon papa.

Comme toi, je n'ai jamais tourné la page, mais j'ai continué "son roman" en essayant de rester digne de l'amour quelle m'a toujours donné et que je lui ai rendu durant toute ma vie.

En ce qui me concerne, il n'y a pas eu à proprement parler de deuil, car je sais qu'elle est toujours auprès de moi et qu'elle continue à me protéger ... Je ne peux plus l'embrasser chaque matin, mais je lui parle tous les jours en la remerciant de m'avoir fait tel que je suis et de m'avoir procuré une jeunesse heureuse et protégée.

Je me sens en paix et en symbiose avec elle et tous les jours, je lui demande de veiller sur mon épouse qui est "partie" il y a un peu plus de 3 mois ... Je sais que je peux compter sur elle et cela me rassure.

Comme je le dis souvent, l'amour d'une maman ne meurt jamais ... Il nous accompagne tout au long de notre vie, il nous montre le chemin du respect des autres et de la compassion et il nous rappelle combien l'amour peut guérir tous nos maux.

Si elle me lit, elle me dira sûrement avec un sourire moqueur : "Bon ! t'exagères encore une fois !!!" ... Mais c'était sa marque de fabrique et c'est comme ça que je l'ai toujours connue !

Son amour est toujours présent et il m'aide à traverser l'épreuve que j'endure actuellement ... Quel beau cadeau que de pouvoir perpétuer ainsi le souvenir de nos chers disparus.

La vie est le commencement de toutes choses ... La mort, c'est simplement le début d'une autre vie ...

Hors ligne comment_faire

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 116
Re : perte d'une maman, et les hommes ? (mais femmes bienvenues)
« Réponse #2 le: 25 Mai 2017 à 11:21:29 »
Je te réponds avec quelques années de retard ... c'est comme ça, désolé.
Je pense aussi à la perte de ta femme, deux pertes aussi fortes, ça doit laisser des traces pas vraiment évidentes à vivre...
Je relance donc ma discussion : bienvenue aux hommes et notamment à ceux qui ont perdu leur maman. Discutons un peu ensemble. Dans notre société tellement machiste, le décès d'une mère, vécu par un homme "qui se respecte", ça doit durer un peu, il ne doit y avoir-à l'extrême limite- qu'une ou deux, trois larmes maximum de versées, et basta ! Allez, circulez, il n'y a rien à voir ! Ce n'est tout de même pas comme la perte d'un enfant, allons allons, reprenez-vous donc, messieurs, quand une mère part, c'est tout à fait dans l'ordre des choses, voyons !
Quel scandale, cette société qui nie tout ce que l'on peut avoir de plus humain, non ?

Hors ligne Faïk

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 745
  • Terra Incognita
Re : perte d'une maman, et les hommes ? (mais femmes bienvenues)
« Réponse #3 le: 25 Mai 2017 à 11:45:20 »
Peu d'hommes écrivent ... dommage ... la Fête des mères prochaine en inspirera peut-être ...

Cohen, Albert. Le livre de ma mère


Faïk

Hors ligne comment_faire

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 116
Re : perte d'une maman, et les hommes ? (mais femmes bienvenues)
« Réponse #4 le: 25 Mai 2017 à 14:49:04 »
Je te remercie pour les références du livre. Je ne connaissais pas, je viens de découvrir l'auteur et un peu du livre grâce à internet. Je ne sais pas si j'aurais le courage de le lire. Les extraits dont je viens de prendre connaissance m'ont déjà tiré quelques larmes ...

Hors ligne Coco2310

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 54
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : perte d'une maman, et les hommes ? (mais femmes bienvenues)
« Réponse #5 le: 27 Mai 2017 à 18:14:49 »
Pour ma part il m'a été impossible de relire ce livre après le mort de ma mère le 8 mai 2016.
Impossible de le relire sans avoir les yeux remplis de larmes n’empêchant de continuer.
Si tu savais comme tes mots de 2014 me parlent.