Auteur Sujet: Perdu mais possiblement retrouvé, libre à chacun(e)  (Lu 419 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Sortie de ma noyade

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 27
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Perdu mais possiblement retrouvé, libre à chacun(e)
« le: 08 Septembre 2017 à 14:20:22 »
D'après le dictionnaire Larousse, le mot voleur , voleuse est defini ainsi: "Personne qui soustrait frauduleusement ce qui appartient à autrui, personne qui vit du vol."
 http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/voleur_voleuse/82457#OvR1XhBUSHYCSojM.99
Combien d'entre nous avons souvent entendu dire que la mort vient comme un voleur?  Ce qui me frappe dans cette définition c'est la partie "qui appartient à autrui".  Je me me pose  alors la question: qui appartient à qui? Nos êtres chers, nos ami(e)s, nos connaissances, nos collègues de travail etc qui nous ont quitté, à qui appartiennent-ils ou elles vraiment?  Et nous, à qui appartenons-nous?  C'est difficile à avaler mais nous connaissons tous la réponse...  Pourquoi tenons-nous tant à nos choses, nos bien-aimé(e)s? C'est souvent parce qu'ils ou elles nous font du bien, nous font ressentir en vie, en pleine forme, c'est p.c.q. ils ou elles nous valident. Nous avons tous eu quelque chose ou encore plus quelqu'un/quelq'une en proximité qui nous a fait ressentir un moment de bienveillance à un moment donné ou l'autre et avons eu à un certain instant, été obligé par la force des choses, de le/la partager. Nous savons tous aussi que nous n'avons pas le droit de garder quelqu'un en possession comme captif ni dêtre nous même garder ainsi.  Aujourd'hui je me dis que s'il en est vraiment ainsi et que l'être cher m'a tellement fait de bien, pourquoi ne pas la partager avec l'univers entier et parler de la disparue et comment elle était pour moi aux autres personnes qui m'entourent et  qui me sont chers. N'est-ce pas le plus beau cadeau que je peux leur faire, qui non seulement leur permet de le ou la connaître mais aussi d'attiser le feu de mon amour pour cette personne en partageant son "esprit" avec des personnes de confiance?  En partageant ce que j'aimais d'elle, je me fais connaître dans mes goûts personnels et je tisse d'autre liens avec les intimes. Un voleur est peut-être venu prendre ton ou ta bien aimé(e) mais en partageant ce qu'il ou elle était, tu risques la/le retrouvé au Coeur de quelqu'un autre...ne soit-ce que par un simple partage, un point c'est tout, pas plus que cela si tu n'est pas confortable. Il ou elle est irremplaçable (ton ou ta bien aimée) mais il ou elle peut te faire des clins d'oeil ici et là par la nature des choses. J'y crois en tout cas, aucun engagement s'impose, libre à toi...
« Modifié: 08 Septembre 2017 à 21:26:48 par Sortie de ma noyade »

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2835
Re : Perdu mais possiblement retrouvé, libre à chacun(e)
« Réponse #1 le: 08 Septembre 2017 à 22:10:00 »
la mort pour moi n'a volé que le corps ...
le reste vit de manière multiple à travers moi bien sûr mais aussi à travers tous ceux qui se souviennent de lui ... il en a tant enseignés ...
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne sophieM.

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 20
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Perdu mais possiblement retrouvé, libre à chacun(e)
« Réponse #2 le: 03 Octobre 2017 à 10:18:59 »
Bonjour,
je rejoints vos états d'esprit par rapport à ce que vous exprimez. Et la mort, c'est quoi ? finalement, lorsqu'on observe autour de nous, la nature, la Vie, le contact avec nos défunts, rien ne meurt ... tout se transforme comme dit l'adage.
L'être humain dans son temps linéaire a besoin de repères, d'un début, d'une fin, mais ce sont ses codes humains, pas les codes de la Vie, d'ailleurs la vie n'a pas de codes, elle EST, c'est tout.
Alors oui, accepter la  liberté de l'âme, respecter ce qu'elle a à vivre et qui nous dépasse dans notre conscience. Mais c'est tellement Grand, vaste, sans limite, que notre esprit si cloisonné a besoin de limites, et fabrique ainsi les parois de la prison contre lesquelles il se cogne.
C'est vrai que nous avons appris à tout posséder, les objets, les personnes, de façon totalement inconsciente, et rester dans l'émotion par rapport à la possession et par rapport au soit disant amour. Ca se comprend, depuis tout petit tout nous berce dans cet état d'esprit, l'éducation, les médias, les chansons ... c'est dingue, écoutez attentivement les paroles des chansons sur l'amour, ça n'est que de l'émotionnel, du chantage affectif, pas l'AMOUR, et l'inconscient imprime ça dans nos comportements aussi.
Bref, désolée, je dérive un peu, mais pour moi, la mort n'existe pas, c'est un mot qui ne repose que sur des illusions.

MERCI,
sophieM.

Hors ligne Pourquoitoi?

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 68
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Perdu mais possiblement retrouvé, libre à chacun(e)
« Réponse #3 le: 12 Octobre 2017 à 21:05:35 »
je ne sais pas si la mort existe ou pas , je sais que la séparation existe et qu'elle est cruelle, inacceptable. Ma fille avait envie de vivre encore cette vie sur cette terre avec ceux qu'elle aimait, la vie ailleurs pouvait attendre encore...
Elle rêvait d'un Bonheur simple, d' Amour et de Justice...