Auteur Sujet: Les indélicatesses des médecins  (Lu 655 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Jaracas

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 45
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Les indélicatesses des médecins
« le: 20 novembre 2020 à 15:43:41 »
Bonjour,
je ne sais pas si beaucoup ont été confronté à ce que je vais décrire. J'ai perdu mon compagnon brutalement dans un accident de moto, et nous étions au tout début de notre relation (un peu moins de 2 mois), je vois notre lien comme fort et unique, et nous n'avons passé à mes yeux que des bons moments. Nous nous voyions quasiment tous les jours.
Cela fait trois semaines qu'il n'est plus là et je suis dans une tristesse immense, que je n'arrive pour l'instant pas à maitriser, et ma médecin trouvait ça un peu bizarre que je sois dans cet état après 3 semaines. Elle m'a demandé si c'était un coup de foudre ? Elle m'a dit certains changent de personne comme de chemise, mais peut être que vous êtes un peu plus sensible. J'ai trouvé ça très déplacé.
ça m'a mis dans un état de colère et en même temps de culpabilité, comme si j'étais moins forte que les autres. C'est bête parce qu'en même temps je sais mon processus de deuil est au tout début, que c'est un cheminement très long, et cette médecin est certainement très très mal formée en psychologie. Bon à la fin elle s'est un peu rattrapée, elle m'a dit on se revoit dans 15 jours, chacun son rythme, les arrêts de travail sont faits pour ça, bon courage.

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4985
Re : Les indélicatesses des médecins
« Réponse #1 le: 21 novembre 2020 à 22:35:35 »
oui
elle ne connait rien au deuil
elle n'a pas appris !
adresse toi à des groupes d'aide
http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/utile-groupes-de-paroles-gratuits/
pour être accompagnée
affectueusement
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne Jaracas

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 45
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Les indélicatesses des médecins
« Réponse #2 le: 22 novembre 2020 à 12:01:42 »
Bonjour Qiguan,
c'est ce que je me suis dit, qu'elle ne connaissait rien au deuil, ni par son expérience personnelle ni par son ouverture sur le monde ou sa formation.
Merci beaucoup pour le contact du groupe d'aide.
Affectueusement.
Virginie

Hors ligne katrinap

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 578
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Les indélicatesses des médecins
« Réponse #3 le: 23 novembre 2020 à 09:10:52 »
virginie
je m'associe à votre douleur
la réaction du médecin est aussi une hyper rationnalisation
c'est un moyen bien malaldroit et peu empathique de se protéger soi même, car la nature ayant horreur du vide elle ne sait pas comment vous aider
nous vous soutenons dans votre épreuve
katrin

Hors ligne Faïk

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1097
  • Terra Incognita
Re : Les indélicatesses des médecins
« Réponse #4 le: 23 novembre 2020 à 13:38:24 »
"Aujourd'hui la formation se limite à l'enseignement des maladies, alors qu'il serait temps d'enseigner les malades. A côté de l'enseignement et du savoir-faire, il est temps de repenser et reconfigurer l'enseignement du savoir-être"   Pr Roger GiL, voir ci-dessous.

En ce qui me concerne, j'ai été assez souvent confrontée, non pas à des indélicatesses, mais à ce que j'assimile parfois à de la maltraitance. Ce sujet reste assez épidermique pour moi. Néanmoins, on ne peut pas toujours se fier à ses seules émotions (plus facile à dire qu'à faire et surtout après coup !). Pour appuyer le propos de Katrinap, voir la thèse de doctorat suivante : "Formation des étudiants en médecine à la psychologie" Notamment les pages 40 à 52.
Les formations évoquées ne semblent pas encore tout à fait à l'ordre du jour et on constate des disparités avec nos voisins européens mais aussi dans nos propres universités (c'était parfaitement vrai à Tours il y a quelques années)... On peut espérer toutefois que les choses s'améliorent, c'est il me semble l'objet de cette étude. Et le vœu de tous ceux qui ont été malheureusement confrontés à ces situations.

Prenez soin de vous

« Modifié: 23 novembre 2020 à 13:45:21 par Faïk »

Hors ligne katrinap

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 578
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Les indélicatesses des médecins
« Réponse #5 le: 23 novembre 2020 à 16:24:47 »
je pense même pour diriger un centre de formation, que ça va au delà de la formation chez nos médecins, il faudrait en réunion remettre le malade e et sa famille au coeur des dispositifs de soins, conformément à la loi du .02 janvier 2002 qui met l'usager des dispositifs médico sociaux au coeur des dispositifs et plus la personne qui doit s'adapter aux dispositifs existants
le souci est que c'est une philosophie qui n'est pas dans notre ADN de Français quand on compare l'esprit canadien on est dans un registre de pensée bien différent, ne serait ce qu'en terme d'intégration des personnes différentes par ex, ici on france on a besoin de parler d'inclusion, intégration, comme pour aller aux forceps
dans les pays anglo saxons cela fait partie du processus de vie, sans avoir besoin de cliver comme nous le faisons
former des médecins à l'empathie et à la psychologie, soit mais dès l'école maternelle alors et pas que pour les soignants, avoir une vraie philosophie de soin, et avoir des piqures de rappel régulièrement
katrin

Hors ligne Adnarag

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 30
  • Puisqu'il ne t'était plus possible de vivre ...
Re : Les indélicatesses des médecins
« Réponse #6 le: 23 novembre 2020 à 21:22:23 »
L'empathie est sans doute partie intégrante de la personne ! Peu de chance que cela s'apprenne dans un parcours universitaire ou scolaire à l'âge adulte !
Le médecin généraliste d'à côté est peut-être moins antipathique.
Bien à vous Virginie. Je vous souhaite du courag dans votre épreuve.
Adnarag
" Qui sait, demain, vous aurez peut être dans le reflet du soleil ... de nouvelles joies qui méritent la peine."
K.

Hors ligne Julien

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 101
  • Le forum d'entraide durant un deuil
    • Nordtombe
Re : Les indélicatesses des médecins
« Réponse #7 le: 29 novembre 2020 à 16:39:32 »
Bonjour Virginie,
Les gens ne savent pas comment réagir, et quand ils le font c'est avec leurs propres filtres, croyances, expériences de vie, culture.
Le mieux est de ne pas y accorder ni d'y donner une importance trop grande.
Ce qui compte c'est ce qu'il y a en vous. Vos sentiments, ce que vous ressentez.
Personne ne peut se mettre à votre place.
Je partage votre douleur et vous envoie plein d'ondes positives.
On a des mots pour une peine légère mais les grandes douleurs ne savent que se taire.

https://nordtombe.fr/accompagnement-et-aide-au-deuil

https://www.facebook.com/julien.demeocq