Auteur Sujet: La vie continue sans que nous puissions la maîtriser  (Lu 445 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne yvgpqpg4

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 106
  • Le forum d'entraide durant un deuil
La vie continue sans que nous puissions la maîtriser
« le: 14 Juin 2019 à 10:46:55 »
Oui je suis interpellée que forcément au bout d'un moment sur ce forum, come dans la vie, le temps passe, et avec lui son lot de nouveautés, d'événements, et le fait de lire de nouveaux endeuillés me fait réaliser que d'autres se retrouvent à ma place d'il y a quelques temps, et que je prends en autre place, comme celle de la grand-mère du deuil... Malheureusement le temps nous pousse à avancer vers le futur inexorablement alors que nous voudrions rester figés juste avant notre perte. Ceci est terrible dans la vie, on ne peut rien attraper et retenir. Nos enfants changent chaque minute, et nous aussi.. Le rapport au temps est vraiment étrange lors du deuil. Moi j'ai l'impression que le temps s'est arrêté, comme un réveil qui tombe en panne. Et tout tourne autour comme une planète folle et moi je reste figée. C'est pour cela aussi que nos proc es ne nous suivent pas dans notre lenteur, eux ils n'ont jamais eu cette cassure du réveil. Quel étrangeté. Cela me rassure, malheureusement pour les autres, de voir que d'autres arrivent avec nous sur ce forum, j'allais écrire fauteuil à la place de forum!! Comme pour nous chasser de notre place.

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4642
Re : La vie continue sans que nous puissions la maîtriser
« Réponse #1 le: 14 Juin 2019 à 16:44:16 »
la question s'est posé de manière récurrente de quitter ou pas le forum pour beaucoup ...
peur de gêner les nouveaux de leur faire peur, légitimité 2-3-4 ans après de venir dire sa souffrance, ses progrès ... et c'est là que les nouveaux disent
ça fait du bien de lire qu'il peut y avoir un après et que cela n'efface pas le manque mais que d'autres ont pu réussir à faire avec ... et continuer.
Alors chacun fait comme il le sent ...

Le temps dit émotionnel moi ne coïncide toujours pas avec le temps "normal" ... c'est logique m'a rassuré ma psy ... donc le réveil cassé je fais avec !

prends soin de toi
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

En ligne biche07

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1004
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : La vie continue sans que nous puissions la maîtriser
« Réponse #2 le: 14 Juin 2019 à 20:08:27 »
C' est effectivement ce ressenti que j' ai par moment...qu'es que je fais là après tous ce temps..je devrais aller mieux reprendre goût à la vie...terrible sensation d' échec parfois ce qui n' arrange rien...la psychologue que je vois m' explique que c' est normal qu' il n' y a pas de règles...comme le Dr FAURE et d' autres mais c' est dur à admettre malgré tout..je m' aperçois que je viens...parfois je lis et je n' ai pas envie d' écrire et parfois J' ai besoin de mettre un petit mot, exactement comme avec les personnes physiques parfois on a pas envie de parler parfois on a envie de papoter..
J' imagine que quelqu' un qui quitte le forum n' a plus besoin de cette béquille et remarche seul ..c' est un espoir pour moi. A bientôt biche
Si j'avais su que je T 'aimais autant, je T'aurais aimé encore davantage.

Hors ligne vanech

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 105
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : La vie continue sans que nous puissions la maîtriser
« Réponse #3 le: 15 Juin 2019 à 03:46:17 »
Et oui, il n'y a pas de réglés. On ne fonctionne pas tous de la même manière.

Certains ne posteront qu'un seul message , d'autres feront des aller et venus  ( un peu comme moi et selon l'état d'esprit du moment), d'autres encore seront très régulièrement dessus sur du long terme. Du moment que cela est bénéfique que ce soit pour y trouver une écoute, un exutoire, , un peu d'espoir. ou la quête d'une reconstruction .

Pour ma part, je suis venue au début de mon deuil, puis pas revenue pendant deux ans car jetais surement dans une période de fuite en avant, essayant d'annuler la réalité en me jetant à corps perdu dans des activités. Puis me sentant ensuite  plonger dans cette période de "déconstruction" , j'ai  eu le besoin de revenir sur le forum, lire dans un premier temps, exprimer ma peine, chercher une écoute également mais peut être aussi partager mon vécu.

Ici, c'est vraiment le seul "endroit" ou je me sens comprise et ou je me retrouve à travers les posts des endeuillés.Un peu un refuge quelque part.

Et même si d'ici quelques temps je ne peux ne plus me connecter, je saurais qu'il existe et c'est rassurant.

Et en même temps , c'est toujours à chaque fois aussi douloureux de voir un nouveau membre qui poste. Je me retrouve dans beaucoup de ces nouveau membres, en me disant que moi aussi, j'ai ressenti cela et du coup, j'ai envie d'apporter mon expérience de vécu si ça peut aider ne serait ce qu'un tout petit  peu ..

Quand j'ai débarqué ici , c'est justement une "mamie" du net qui m'a tenu la main, avec qui j'ai passé des heures au tel  alors que  même si mon entourage était bien présent, je sentais qu'il ne pouvait pas me comprendre , alors qu'elle (malheureusement) le pouvait  et avait plus de recul que moi .