Auteur Sujet: je suis bien riste et seule...  (Lu 6274 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne JPmon fils

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 2
Re : je suis bien riste et seule...
« Réponse #15 le: 17 Janvier 2011 à 21:55:04 »
Merci Ber pour votre réponse à mon message,

Pour vous répondre, oui, je me sens mieux, du moins, je le crois sincèrement mais je reste fragile et je crois bien que je le demeurerai toujours mais c'est correct car cette fragilité fait de moi une personne plus en contact avec mon ressenti.

Après le départ de mon grand, je devais m'accrocher à quelque chose et comme je n'avais pas d'autres enfants, ni de conjoint, je me suis dit qu'il fallait que je puisse aider d'autres personnes comme moi et cette décision a été ma planche de salut.  J'ai donc commencé par prendre soin de moi en suivant une thérapie de deuil et ensuite plusieurs autres lectures et formations ont suivi.  Je suis devenue une professionnelle en relation d'aide pour les endeuillés et cette route me permet de dire que c'est possible d'aller mieux.  Je ne dis jamais que mon deuil est terminé car  je ne crois pas que ce soit possible pour moi mais je sais qu'en accompagnant l'autre dans sa traversée du désert (deuil), j'arrive à mieux supporter l'absence de la personne que j'ai le plus aimé au monde.

J'espère que mon message vous apportera un peu d'espoir Petit Ange car oui la route est difficile mais il arrive un moment où vous pourrez vous dire que le pire est derrière vous et votre route sera un peu plus douce.

Bonne journée.

Hors ligne petitange

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 30
Re : je suis bien riste et seule...
« Réponse #16 le: 18 Janvier 2011 à 16:41:15 »
Merci à vous car ce que vous faites est magnifique, je pense qu'a la suite d'un deuil on n'est plus jamais pareil personnellement je le ressens comme ça je retrouve en moi une autre personne je ne sais pas l'expliquer mais au fond je ne cherche pas, le choc a été d'une telle violence, si douloureux et encore même si ce n'est plus la même chose c'est une autre souffrance  que je pense que l'on ne peux plus être identique....
j'ai bien aimé ce que vous avez écrit : je me suis pardonnée d'être imparfaite c'est beau
Bonne soirée à vous et encore merci
Ber

Hors ligne raphaelle

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 1
Re : je suis bien riste et seule...
« Réponse #17 le: 02 Février 2011 à 22:12:25 »
 je ne crois pas que l on guerit d un deuil voila deja 9 mois que mon conjoint est decede apres une maladie de plus de 10 ans et c est toujours aussi difficile une journee c est bien et le lendemain je retombe et je retombe encore dans cette tristesse qui ne me quitte plus. pour mes enfants et pour mon petit fils je fais de gros effort pour avoir l air heureuse mais c est si difficile

Hors ligne slm

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 80
Re : je suis bien riste et seule...
« Réponse #18 le: 03 Février 2011 à 15:59:58 »
Bjr

je ne sais pas si vs pourrez me lire car pour moi ce forum est nouveau et je ne suis pas certaine d'avoir compris comment cela fonctionne
mais je lis tous vos témoignages et cela rassure de voir que d'autres personnes ressentent les memes choses que vous.
Cette sensation de ne plus etre à notre place dans ce monde, d'etre exclus de tout et pas toujours compris par ceux dont la vie continue
Mon ami a mis fin à ses jours seul chez lui et je ne saurais jamais le jour exact entre le 3 et le 6 Janvier ou ses collègues se sont inquiétés
qu'il ne soit pas revenu travailler apès un arret maladie. Je sais que ces 3 jours vont me faire souffrir encore plus et la st valentin qui arrive et qui symbolise pratiquement le jour de notre rencontre puisque c'était le 11 février 91.
J'admire ceux qui pensent que nos chers disparus sont toujours a nos cotés moi je n'y crois pas, après le suicide de mon mari je lui ai
demandé de ns protéger ma fille et moi et de toute évidence il ne m'a pas entendue puisque depuis qu'il ns a quitté j'ai subi galère sur
galère, chomage, manque d'argent, problème pour finir les travaux de la maison et maintenant le coup de grace, à nouveau confrontée
au suicide 22 ans après de l'homme que j'avais réussi à aimer malgré cette blessure qui ne s'est jamais refermée.
Si quelqu'un lit ce message merci de me faire un signe...

A bientot


Sylvie