Auteur Sujet: Mon fils Thomas, mort d'une rupture d'anévrisme a 8 ans dans son sommeil.  (Lu 3140 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Gannicus71

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 7
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Bonjour,
 je suis Christophe.

J'ai perdu mon fils Thomas âgé de 8 ans d'une rupture d'anévrisme le 16 Février 2022.

Et 6 semaines plus tard ma femme ma quitté car elle a besoin de faire son deuil seul.  J'ai perdu un fils, ma maison vendu, mon chien et 20 ans de vie commune en 6 semaines.

Une épreuve qui serait insurmontable sans mon fils qui me reste Clément, il a 12 ans. J'en ai la garde une semaine sur deux. J'ai déménager depuis le 1 Avril en appartement.

Ma femme ne veut plus que l'on échange tellement elle est triste.

Quelle chienne de vie quand même. L'on crois que ca n'arrive que aux autres mais quand la bulle de confort éclate ca fait si mal.

« Modifié: 30 avril 2022 à 19:10:33 par Gannicus71 »

Hors ligne Josette

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 24
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Décès de mon fils Thomas qui avait 8 ans
« Réponse #1 le: 11 mars 2022 à 11:16:25 »
effroyable ! pauvre petit bout de chou !
je comprends ton intense souffrance et je ne trouve pas de mots pour te réconforter.

Il va devenir un ange !

continue d'écrire si cela te permet de penser pendant 2/3 minutes à autre chose.

amitiés

Hors ligne Mandy

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 874
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Décès de mon fils Thomas qui avait 8 ans
« Réponse #2 le: 11 mars 2022 à 13:15:29 »
Bonjour
Il n'y a aucun mot à la hauteur de la perte d'un enfant. Venez parler ici de votre petit Thomas pour continuer à le faire vivre. Il y a des papas et des mamans qui ont perdu des enfants qui interviennent régulièrement sur ce forum, j'espère qu ils passeront par votre fil car je pense que non seulement chaque deuil est unique mais que celui d un enfant est très singulier et que seuls ceux qui l ont vécu peuvent comprendre. Et mine de rien parler à des gens qui savent apporte une forme de soulagement.
Je vous souhaite beaucoup de courage

Hors ligne Gannicus71

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 7
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Décès de mon fils Thomas qui avait 8 ans
« Réponse #3 le: 11 mars 2022 à 23:04:48 »
Bonsoir.
J'ai été voir une psychologue ce matin, cela ma fait du bien.
Pourtant tout est extrêmement difficile.
La question reste pourquoi? Pourquoi moi, ma femme et mon autre fils. j'ai de la haine de la colère. Mais je ne sais pas contre qui.  je pense que les réponses a cette question il n'y  en a pas.
Mon fils est mort d'une rupture d'anévrisme, je l'ai trouvé le 16 février au matin les yeux a l'envers dans son lit le matin au réveil, il s'était vomis déçu et pipi. J'ai appelé ma femme et lui est dit, Thomas est mort. Plus de pou rien le corps pas très chaud. Nous avons appeler les secours, en direct avec le samu par téléphone massage cardiaque et bouche a bouche  dans le vomis pendant 15 minutes qui on paru une éternité .En tant que parent nous avons tout fait pour le sauver mais le mal était déjà fait. Les secours on relancer le cœur mais je savais déjà qu'il 'n'était plus la et que la mort cérébrale était inévitable.
Nous l'avons vu et voulions assister a son départ le lendemain a l'hôpital petite enfance de Bron Lyon 8eme.
Apres des EG sans réaction au cerveau toutes les 4h  ils ont débrancher notre petit Thomas devant nous.
Il est devenu jaune en l'espace de 2 minutes. Je prends sur moi pour continuer a écrire car ca me torture mais me libère en même temps. Notre bébé s'en est aller. Et que dire du personnel qui nous harceler 10 fois par jour depuis la veille pour le don d'organe, pour nous annoncer au final qu'il a le covid et que le don d'organe n'est pas possible.
Le covid a tué mon fils. Il n'avait aucun problème de santé, jamais mal a la tète, une joie de vivre, jamais malade, en pleine bourre. La veille journée en famille sur Macon tout aller bien. Que dire sinon chienne de vie.
Comment se remettre de ca???
Emmener ses affaires a la déchèterie, Jai perdu un morceau de moi même, mon fils .
Récupérer ses affaires a l'école avec ses petites pantoufles qu'il n'avait jamais au pied. J'aimerais tellement l'engeueler pour lui dire d'avoir ses pantoufles.
Comment sent remettre, jamais, il faut vivre avec.
Merci de répondre d'avance pour les personnes qui ont vécu avec une situation similaire et de me dire comment voir les choses
Cordialement
Un  papa déchiré par cette chienne de vie
;

Hors ligne comment_faire

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 155
Bonjour à toi, papa Christophe
Quand je dis papa Christophe, c'est parce que tu seras, pour toujours, son papa, à ce petit.
Moi j'ai perdu ma maman il y a onze ans, et si je t'écris c'est pour te dire que lorsque je pense à cette douleur immense que j'ai eue lors de sa perte, j'ai peine à imaginer ce que tu dois ressentir aujourd'hui, car toi c'est un petit gars que tu as perdu.
Je suis un homme déjà âgé (vers 60 ans) et j'avais vers 50 a lorsque elle est partie.
Je me souviens de cette souffrance aigüe que j'ai ressentie pendant si longtemps, et peut-être que même en imaginant cette souffrance à la puissance dix pour la comparer à la tienne, je suis bien trop loin du compte, je ne sais pas.

Je voulais aussi te dire que des papas (et des mamans) qui ont perdu leur enfant, et bien il y en a malheureusement bien plus que tu ne le penses. Dans la rue, quand tu croises les gens, il y en a, dans les magasins, assises aux caisses aussi, etc ...
Le vie de certaines personnes est faite de souffrances inhumaines et qui durent, qui durent.
Je voulais te dire que tu demeureras à jamais SON papa, son seul, son unique papa, et cette relation-là, personne, jamais, ne pourra l'éteindre, même pas sa perte. Entre lui et toi, c'est à jamais et pour toujours.

Je prétends aussi (c'est si facile les mots ...) qu'il a eu la chance, durant huit ans, de vivre dans sa famille aimante autour de lui, chaque jour, dans un bonheur dont peut-être personne n'avait encore conscience. Et bien ce bonheur, c'est à toi qu'il le doit, et à sa maman. Et ça, on ne peut le rayer d'un coup de crayon. Ce serait fou de balayer huit ans d'une vie pleine et entière d'un véritable bonheur familial. Il y a des enfants aussi jeunes que lui et qui sont aprtis sans même avoir connu une vie de famille, parce qu'ils étaient orphelins.
Ton petit, au moins, a eu ça pour lui.  Et le bonheur dans les relations humaines marche dans les deux sens, je veux dire que  grâce à lui, pendant huit ans -ce n'est pas assez certes mais ce n'est pas rien!-  tu LUI dois aussi que du bonheur.
En lisant ton dernier message, j'ai pleuré, je voulais aussi te le dire.

Hors ligne katrinap

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 788
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Christophe bonjour

en tant que psychologue je ne peux que vous recommander d'aller voir au delà d'un psychologue, un spécialiste du deuil
le deuil est un processus particulier infiniment douloureux en particulier dans le cadre d'une mort d'enfant qui est sans doute le plus complexe deuil à parcourir, fait de désespoir, de sentiment de culpabilité parfois et d'isolement profond, parfois les couples ont du mal à continuer à se nouer par le fracas de la perte, un spécialiste du deuil a des techniques particulières pour vous accompagner sur ce désormais parcours de vie
par ailleurs je vous conseille 3 actions
la première est de trouver dans votre région une association ou un groupe de parents endeuillés pour ne pas être seuls et avoir un espace de parole dédié
ensuite de poster votre message dans la rubrique parents en deuil, ainsi vous pourrez être épaulés par des parents ayant ou traversant la même douleur que la votre
enfin, aller surfer sur ce site pour lire ou écouter les vidéos du docteur fauré spécialiste du deuil qui peut un peu épauler votre peine
par ailleurs nous ne serons pas d'un grand secours mais nous sommes là pour vous lire et soutenir
amicalement
katrin

Hors ligne Eva Luna

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 3121
Bonjour Christophe, terriblement triste de devoir t’accueillir sur ce forum avec la mort de ton petit Thomas dans ces circonstances tellement douloureuses... qu'on pense ne pas y survivre aux débuts.La colère peut être
Peu à ajouter au message de Katrin qui dit l'essentiel .
Ne pas rester seul avec ce chagrin immense et ces questions taraudantes,trouver sa propre manière de traverser cette Epreuve insensée,ne pas prendre de décisions trop hâtives pour ne pas regretter ensuite,revenir ici partager avec nous tout ce qui te hante...
Je te lirai avec attention,je me reconnais un peu dans ton histoire...
Très chaleureusement...à bientôt.

Hors ligne Gannicus71

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 7
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Un très grand merci pour votre soutient. La mort de mon fils sent est suivit par ma femme qui a vriller, maison vendu, chien donner, séparation en l'espace de 6 semaines. Je suis aujourd'hui avec la garde de mon fils de 12 ans une semaine sur deux.  J'ai déménager en appart, Jai deux deuil a faire, 20 ans de vie commune et mon fils . Ma femme ou ex femme veut être seul. Jen ai pris plein la gueule en l'espace de même pas deux mois.
La vie est très cruelle.

Hors ligne katrinap

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 788
  • Le forum d'entraide durant un deuil
personne ne connait votre histoire mais vous ne serez pas étonné de savoir que bien des couples s'ils ne sont pas accompagnés en particulier d ans les premiers temps d'une mort brutale comme celle de thomas, ne résistent pas, la douleur a besoin d'exutoire malheureusement on se trompe de cible
peut être qu'avec un peu de temps et distance, vous pourriez tenter d'avoir une approche médiative en tentant une thérapie familiale? ou dans un premier temps un groupe de parents endeuillés? il serait douloureux de se tromper de souffrance et de penser surtout que cet exutoire servira à aller mieux
je pense que dans un premier temps votre femme ne pourra pas l'entendre mais peut être avec le temps?...
prenez soin de vous et venez parler ici de thomas et de votre souffrance on sera là pour l'accueillir et vous épauler
katrin

Hors ligne comment_faire

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 155
Gannicus71,
Je reviens un peu vers toi  pour te demander si tu parles de ce drame avec ton autre enfant. Je sais que dans de tels cas on a souvent peur d'être maladroit, mais je pense qu'il faut essayer. Un silence de plomb, une chappe de plomb, ce n'est jamais souhaitable. Tout dépendra alors de la "qualité" de vos échanges. Si tu sens que ça coince, contente-toi d'un "service  minimum".  Je sais toutefois que entre hommes, ou entre homme et garçon, ce n'est pas facile de se livrer (je dis ça par expérience).

Je voulais aussi te dire que la réaction de ta femme, il faut la respecter, car si elle dit qu'elle n'est pas capable de continuer, il faut la croire. C'est qu'elle ne peut réellement pas. N'oublie pas que, elle, c'est la maman de Thomas. Et une maman qui perd un enfant, ce n'est pas tout à fait pareil que pour un papa.

Je veux maintenant te dire que pour rien au monde je ne voudrais vivre ce que tu vis depuis la perte de ton petit Thomas.
Même si je suis un homme qui n'a pas vécu ce que tu es en train de vivre, j'essaie de me mettre à ta place pour compatir du mieux que je peux, mais je sais que c'est mission quasi impossible, je crois que tu confirmeras que PERSONNE ne sait ce que c'est de perdre un enfant, si  on le l'a pas vécu soi-même.
Je me permets toutefois de me placer à tes côtés pour t'accompagner un peu, si tu l'acceptes.

Hors ligne Gannicus71

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 7
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Mon fils Thomas, mort d'une rupture d'anévrisme a 8 ans dans son sommeil.
« Réponse #10 le: 20 septembre 2022 à 18:18:43 »
Bonjour, franchement merci pour ce message qui me touche énormément par ca sincérité.
La vie n'est pas un long fleuve tranquille.
Vous amenez du réconfort a votre manière.
Merci

Hors ligne Corbeil

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 1
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Mon fils Thomas, mort d'une rupture d'anévrisme a 8 ans dans son sommeil.
« Réponse #11 le: 29 novembre 2022 à 21:09:14 »
Bonsoir. La vie nous reprend tout ce qu'elle nous a donné. Je viens de perdre mon épouse au mois d'octobre 2022, après 54 ans de bonheur ensemble, je suis dévasté. Plus rien ne m’intéresse, c'est le grand vide.

Hors ligne pscar13

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1734
  • Seul l'Amour peut garder quelqu'un vivant
    • Créations et Décors chez Katia – Un amour infini pour la vie
Re : Mon fils Thomas, mort d'une rupture d'anévrisme a 8 ans dans son sommeil.
« Réponse #12 le: 29 novembre 2022 à 23:07:30 »
Bonsoir Corbeil,

Oui, c'est terrible, tu devrais ouvrir ton propre sujet pour venir nous en parler.
En allant dans la rubrique "Vivre le deuil de son conjoint" et cliquer sur "Nouveau Sujet" ou en cliquant sur le lien suivant :
http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/?action=post
Nous serons là pour te lire, écrit tout ce que tu as besoin de partager.

Prends soin de toi.
Pensée pour ton épouse.
« Modifié: 29 novembre 2022 à 23:10:07 par pscar13 »
Le futur devient présent, et, dans l'instant qui suit, passé.
Mon rêve est devenu réalité, mon amoureuse, mon éternel présent.