Auteur Sujet: Décé brutal de ma famille je suis seule  (Lu 3238 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Scare1

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 7
  • c'était une trêve mieux un rêve qui traine
Décé brutal de ma famille je suis seule
« le: 26 Octobre 2017 à 02:33:23 »
Bonjour... j’ai 19 ans. J’ai perdue mes 5 frères et mes parents il y a trois mois maintenant dans un accident de voiture qui a impliqué 4 véhicule dont deux de ma famille... je suis la seule qui est restée en vie.. enfin j’ai eu des séquelles physiques mais surtout .. je suis seule je n’es plus personne vraiment. Je n’ai nul part où aller je suis chez mes parents dans une maison vide je ne sais pas quoi faire ni ou aller. Je suis au lycée et mon lycée n’est pas au courant ca s’est passé en août et je n’ai rien dit. Y’a un de mes prof qui essai de me parler mais je n’y arrive pas de tout façon. Je ne sais juste plus quoi faire je suis suivis par un psy mais  je n’y vais presque pas car l’argent ne suit plus. Je n’ai plus rien je souffre sans ma famille je n’y arrive pas. Respirer est si douloureux. Et je ne peux plus rien devenir je n’ai nul pars où aller je ne sais plus quoi faire et j’aimeri Trouve une solution plus radicale.. j’aimais la vie j’aimais ma famille. Mes frères mes parents ... ils me manquent je ne veux pas vivre sans eux je refuse
c'était une trêve mieux un rêve qui traine

Hors ligne Jénamy

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 12
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Décé brutal de ma famille je suis seule
« Réponse #1 le: 26 Octobre 2017 à 15:21:15 »
Bonjour Scare1,

Il est difficile de trouver des mots devant une telle injustice... Ne pas te répondre alors que tu exprimes enfin ton désarroi est aussi cruel. N'as-tu vraiment aucun ami, aucune épaule sur laquelle t'épancher ?
N'existe t-il pas d'association qui regroupe des personnes en deuil près de chez toi ? D'ailleurs, dans quel département habites-tu ?
Tu parles d'un de tes professeurs qui semble avoir remarqué que quelque chose ne va pas. N'hésites pas, vas le voir. Confie toi enfin ! Il n'en sera que plus compréhensif - et le reste de l'équipe pédagogique - avec toi.
Si tu n'arrives pas à dire ce qui s'est passé, écris-le et donne lui cette lettre. Ajoutes-y éventuellement ou donne lui seulement, si tu préfères, des copies d'articles de journaux.  Il comprendra.
Tu dois aussi avoir à régler toute une partie administrative ??? Et je sais combien c'est parfois compliqué. As-tu de l'aide pour cela ?
Tu n'arriveras pas à te relever toute seule de tout ça.  Fais-toi aider. Oblige toi à demander de l'aide. Continues d'écrire sur ce forum, je suis sûre que d'autres que moi  sauront te soutenir. Nous avons tous un ou plusieurs êtres chers qui nous manquent et même si les histoires sont chacune différentes, la compréhension et le respect sont à chaque fois bien présents.
Je souhaite te lire très vite. Avec toute mon amitié. Justine.

Hors ligne cdi

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 154
Re : Décé brutal de ma famille je suis seule
« Réponse #2 le: 26 Octobre 2017 à 16:50:55 »
Bonjour Scare1,

Je suis vraiment touchée par la perte de toute ta famille.Et la douleur que cela entraine.
Il ne faut surtout pas que tu restes  seule , il faut que tu en parles déjà au directeur et à partir de la tu auras  de l'aide  de l'équipe  pédagogique de ton école.
Cela va te demander beaucoup d' effort mais  ça va t'aider .
Je te souhaite beaucoup de courage et je pense bien à toi.
Amicalement  Cdi.

Hors ligne souci

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2180
Re : Décé brutal de ma famille je suis seule
« Réponse #3 le: 26 Octobre 2017 à 22:26:13 »

    Chère Scare,

    On ne sait jamais "à quoi s'attendre" en débutant une lecture ici ...
    Mais soit ce soir je suis particulièrement fragile, soit il est inconcevable que des personnes "qui savent" ton malheur te laissent vivre seule et sans soutien sérieux ...
    alors que tu vis le pire des traumatismes
    perdre d'un coup tous ses proches
    !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
     :'( :'( :'( :'( :'( :'( :'( :'( :'( :'( :'( :'( :'( :'( :'( :'( :'( :'(

    Je n'en reviens pas qu'aucune personne responsable parmi les gendarmes, les médecins, les agents d'assurances, ou n'importe quelle personne rencontrée au cours de ces trois mois, et sachant ce qui t'est arrivé, ne se préoccupe de toi ! Ne t'aie au moins laissé une carte de visite ! "Appelez-moi en cas de besoin" ...

     Alors tout le monde fait sa journée et puis c'est tout ?
    Certes tu es majeure comme on dit mais ça tient à quoi, à quelques mois et ce qui t'est arrivé est tellement grave !

    Il FAUT que tu le dises, puisque personne hélas n'a reçu les brillantes lumières de la compréhension ...
    Ne te laisse pas fondre dans le décor, ne laisse pas passer pour cause d'ignorance, les bonnes volontés qui auraient le cœur de t'aider ...
    Donne-nous des nouvelles et défends-toi, je t'en souhaite la force.

    Tendrement, Martine.
   
   
Heureuse d'être inconsolable, j'Aime.

Hors ligne arfaca

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 79
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Décé brutal de ma famille je suis seule
« Réponse #4 le: 27 Octobre 2017 à 00:06:44 »
Chere scare
Je suis abasourdie par ton histoire, il te faut trouver quelques soutiens,ce que tu vis est trop difficile pour pouvoir le surmonter.Au lycée tu devrais trouver un appui mais surtout il faut que tu parles de ta situation.Ton coeur doit parler ,tu dois pouvoir exprimer ta douleur et  parler de ta famille avec quelqu'un. ...j espère sincèrement que tu trouveras ... viens ici sur le forum ...
A tres bientôt
Une maman
 

Hors ligne kompong speu

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1297
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Décé brutal de ma famille je suis seule
« Réponse #5 le: 27 Octobre 2017 à 03:40:07 »
Chère Sacre
Comme les autres je suis très touchée par ta solitude suite a cet accident qui a dévaste toute ta famille
Va au minimum voir l'infirmière du lycée et la.assistante sociale elles l'aideront a trouve une solution pour l'accompagnement psy dont tu as besoin car les assurances doivent le prendre en charge et il existe des structures de psy gratuite avec toute une équipe les CMP voir écrire avec elles une demande au juge des enfants pour une aide jeune majeur ou bien interpeller qq'un de ta famille 
Tu as l'idée de les rejoindre pour ne plus souffrir mais ........
Tu as repris le lycée est ce qu'il a un internat pour que tu puisses te poser un peu sans avoir en plus a faire face à la gestion  de tout le quotidien
La maman que je suis se permet de serrer dans ses bras la jeune fille de 19 ans que tu es qui a l'âge de ma  fille

Hors ligne Scare1

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 7
  • c'était une trêve mieux un rêve qui traine
Re : Décé brutal de ma famille je suis seule
« Réponse #6 le: 27 Octobre 2017 à 18:33:03 »
Bonjour à tous merci de vos réponses; en faite les médecins m’ont annoncé la nouvelles pendant mon hospitalisation de la j’ai vue des policiers et d’autres médecins ils m’ont en effet demandé si j’avais des amis ou de la famille pour m’epberger Ou m’accompagner dans toutes mes démarches administratives. Mes parents avez fait un testament ce qui m’a permis de ne pas m’occuper de leur enterrement... mais ceux de mes frères ... enfin.. c’était déjà très difficile. Malheureusement nous somme une petite famille je ne connaît pas de cousin ou de cousine mes grand parents sont décédés Je suit aller chez ma tante ma seule famille .. mais je ne l’a connais pas bien. À la suite du décès de ma mère sa sœur elle n’a pas supporté cela et je vivait avec une âme errante. Il me restais ma maison ma ville natale mon lycée juste à côté mes amis là bas. Alors je suis partie de chez elle pour aller chez moi. J’ai un suivie psy et quand je n’y vais pas j’ai des rappels. Le problème est que même avec la pension d’aide financièrement c’est très difficile la maison est finis de payer mais les factures, le lycée .. et mes études après ? C’est encore plus compliquer de me dire qu’il faut que je construise mon avenir alors que ... je n’arrive pas à vivre  en sachant que .. j’ai encore des papiers administratifs mais ma tante m’aide quand même pour ça .. le prof qui souhaite me parler est un prof avec qui j’ai installé une certaine confiance car je voulais faire le même métier que lui dans la même matière... peut être lui parler.. je ne sais pas ce qu’il pourrait faire pour autant... la justice ne peux deja pas plus ... je n’ai recours en rien . J’ai des amis. Elles m’envoient des messages tout les jours c’est moi qui a du mal à voir des gens. Au lycée c’est ma dernière année et toute cette année s’écroule devant moi. J’avais des projets des rêves avec mon frère on devait voyager et j’ai encore mes billets d’avions. Avec mes parents .. ils étaient mes meilleur du monde et tout me manque. Des détailles. Chez moi les souvenirs planes on étaient on grande famille ... et je vois tout les noels tout les Halloween tout les petits dej au simple recul envolées ... ma vie plane. Je ne sais où aller et même si je trouve foyer je refuse de quitter celui la. Ça ne devait pas ce passer comme ça. Ma mère m’avait dit que quand j’aurais mon bac on irait manger enssemble traîner toute la journée... je dors dans leur lit.. il aurait été préférable que je ne m’en sorte pas de cette accident. Ils’me Manque telllent si vous saviez. Je ne parle a personne depuis c’est la première fois que je me livre. Que jàllume mon téléphone.. mon prof m’a dit qu’il attendait le jour fn entendre ma voix avec impatience pour rire. Je sais qu’ils veulent mon bien mais si je sort un mot je vais m’efondrais. Crier. Ça fait si mal. J’ai mal. Il n’y a ps d’une seconde qui se passe sans ce mal. Cette douleur plus forte que la mort même. J’ai tellement mal
c'était une trêve mieux un rêve qui traine

Hors ligne souci

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2180
Re : Décé brutal de ma famille je suis seule
« Réponse #7 le: 27 Octobre 2017 à 21:20:42 »

 
Citer
il aurait été préférable que je ne m’en sorte pas de cette accident. Ils’me Manque telllent si vous saviez. Je ne parle a personne depuis c’est la première fois que je me livre. Que jàllume mon téléphone.. mon prof m’a dit qu’il attendait le jour fn entendre ma voix avec impatience pour rire. Je sais qu’ils veulent mon bien mais si je sort un mot je vais m’efondrais. Crier. Ça fait si mal. J’ai mal. Il n’y a ps d’une seconde qui se passe sans ce mal. Cette douleur plus forte que la mort même. J’ai tellement mal

       Ma chère Scare,
       Le destin t'a voulue survivante ...
       Survivante ô combien souffrante, des forces antagoniques extrêmes se livrent duel en toi.
       Des tas de gens se plaignent tous les jours pour ci pour ça, des choses plus ou moins "banales" qui hélas prennent dans certaines âmes sensibles, des proportions exagérées ... je lis quotidiennement un site pour personnes suicidaires, j'ai envie de traîner certains d'entre eux par le fond de la culotte pour qu'ils voient TES YEUX.
       Eh bien, si ça ne leur fait RIEN de te lire, ils peuvent aller à Mille-Diables.

       Scare tu mérites care, care, care and carefully tenderness.

       (c'est en anglais que tu es forte, j'espère,  ;)

       Désolée ... c'est un mot dérisoire trop galvaudé, et pourtant dit avec les yeux ...
       Je suis désolée de rencontrer un destin tel que le tien, mais j'ai énormément de SYMPATHIE pour ta personne ...
       Ton histoire est tout sauf ordinaire, et chaque jour tu creuses un exceptionnel filon d'Humanité.
       Je te salue humblement et délicatement, chère enfant.
       Martine.
Heureuse d'être inconsolable, j'Aime.

Hors ligne Scare1

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 7
  • c'était une trêve mieux un rêve qui traine
Re : Décé brutal de ma famille je suis seule
« Réponse #8 le: 27 Octobre 2017 à 22:24:49 »
Merci pour se message Martine; je suis en terminal Littéraire je n’est pas de mal avec l’anglais; merci mais je ne suis pas d’accord sur une chose. Certes ce que je vis est horrible et j’ai du mal à respirer depuis tellement la douleur me frappe à chaque battement de cœur. Mais je ne dirais pas que les autres problèmes baballes ne sont pas importants mes amis on des angoissent parfois pour des problèmes le quel ca n’a pas d’importance un problème en est un. Chaqu’un est vécu différemment car chaque personne est différente. Alexandre Jolien dit l’habitude Des épreuves  ne rend pas nécessairement plus fort.
Je considère les problèmes de mes amis et jamais je leur diraient de ne pas se plaindre car moi j’ai « pire ». Jamais je pourrais dire ça car c’est aussi dur pour eux le mal est là quand même. Certes je suis vraiment mal. J’ai envie de mourir. Mais mes amis sont là malgres leur problèmes. Alors non je ne dirais jamais qu’ils n’ont pas de soucis. Moi je ne peux pas être là pour eux car j’ai trop du mal à voir des gens. Elles elles sont là... mais merci de compatir à ma peine. Je cherche des solutions mais je me sens tellement perdue sans ma famille. Je me sens abandonner. Dans ce monde. Il y a des gens pourtant tout me semble vide. Incroyablement vide..
c'était une trêve mieux un rêve qui traine

Hors ligne Jénamy

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 12
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Décé brutal de ma famille je suis seule
« Réponse #9 le: 27 Octobre 2017 à 22:43:30 »
Scare,
permets moi d'ajouter mon petit grain de sel...
je suis d'accord avec Martine lorsqu'elle écrit : "Des tas de gens se plaignent tous les jours pour ci pour ça, des choses plus ou moins "banales" qui hélas prennent dans certaines âmes sensibles, des proportions exagérées ..."
Et je suis d'accord aussi avec toi, lorsque tu écris : "Je considère les problèmes de mes amis et jamais je leur diraient de ne pas se plaindre".
Il n'y a de hiérarchie à faire mais il y a quand même des problèmes plus graves que d'autres dans la vie. Ton histoire en fait partie. Tu as le droit de le penser. Tu le sais d'ailleurs déjà. Tes ami(e)s le savent aussi.
Dans nos histoires à tous, il y a un avant et un après.  J'imagine qu'on apprend tous à relativiser.
Affectueusement.
Une maman.

Hors ligne souci

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2180
Re : Décé brutal de ma famille je suis seule
« Réponse #10 le: 28 Octobre 2017 à 18:44:58 »

   Chère Scare,

   Ce que tu dis à propos des souffrances d'autrui prouve bien à quel point tu es respectueuse et compréhensive.
   Lis bien, j'ai souligné le fait que ces choses "banales" prenaient hélas parfois des proportions exagérées dans certaines âmes sensibles ...

   Et je connais le poids de ces mots ...
   Mon neveu, Kalahan, 14 ans et demi, s'est suicidé ...
   Il n'est pas parvenu à résister à la souffrance de ses problèmes d'adolescence ... un beau, intelligent garçon, doué manuellement aussi, parents adorables, petit frère et petite sœur ...
   C'est un peu pour rester dans la continuité de mon attachement à lui que je m'intéresse à ceux qui expriment leur désespoir ...
   
   La vie réserve des fois des fichus sales tours, chère Scare ...
   Mais TON histoire en est une qui me scotche carrément ...

   On sent que tu es une fille bien ... mille fois trop lourd empèse  tes épaules bien sûr, mais ce ne sont pas des épaules de chichiteuse ni d'égocentrique.
   Tes amis doivent beaucoup t'aimer, ce n'est certainement pas par pitié ou par acquis de conscience qu'on s'intéresse à toi.

   Tu portes désormais ta famille disparue dans tes veines et dans ta mémoire, dans tous tes sentiments ...
   Quel arrachement de toutes parts dois-tu ressentir ...
   Tu es là aussi avec l'Amour et les acquis que ta chère famille a partagés avec toi.
   On ne peut RIEN enlever à ta peine qui dépasse l'entendement ...
   Ta famille d'Amour et de sang ...
   Mais je crois sincèrement qu'en toi, reste de quoi vivre une vie riche d'une famille de cœur ... et que ton Amour peut tellement déborder que tu sauras attendre le moment naturel de rejoindre les tiens ...

   Ici nous écrivons sans prétention littéraire, mais nous écrivons sur un sujet peu accessible aux non-initiés, le deuil ...
   Certains, comme toi, doivent porter des deuils de toute une vie, il est aggravant qu'en plus, cela t'arrive si jeune.
   Avec toute ma tendresse et tout l'engagement dont je suis capable, tu as ta place ici, avec nous, présences amicales et solidaires ...

  Retrouver n'est jamais remplacer, bien évidemment toutes les chaleurs de l'amitié ne peuvent combler le vide en toi ...
   Au moins tu peux ici écrire avec la certitude d'être reconnue dans tes difficultés colossales.

   Permets-moi de t'embrasser bien chaleureusement, avec grande considération,
   Martine.
Heureuse d'être inconsolable, j'Aime.

Hors ligne val17530

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 5
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Décé brutal de ma famille je suis seule
« Réponse #11 le: 29 Octobre 2017 à 08:42:42 »
Je viens de lire ton histoire et comme tout le monde je suis atterrée déjà par ce qui t’arrive mais aussi et surtout par ton isolement. Il est impensable qu’a 19 ans, on te laisse seule après un tel drame. Il faut absolument que tu te fasses aider et à plusieurs niveaux. Déjà, financièrement, quelqu’un doit t’aider à gerer, tu es si jeune, ce n’est pas ton rôle. Puis ensuite, il faut que tu sois prise en charge pour ces deuils, tu ne pourras pas y arriver seule, c’est inhumain d’etre ainsi  livrée à soi même dans ces conditions. Prend ton courage à 2 mains,  va voir un adulte responsable, au lycée je pense que l’on peut t’aider et t’orienter et prendre certaines choses en charge, c’est vital pour toi.
Je suis ici, sur ce site, parce que j’ai perdu l’amour de ma vie il y a quelques semaines et que j’avais besoin d’en parler mais je peux être une oreille attentive si tu as besoin de parler. Je suis une maman et à 19 ans, pour moi, on est encore un enfant et on a besoin des adultes surtout dans des moments pareils. Fais les premiers pas qui pourront t’apporter le soutien dont tu as expressément besoin et n’hesites pas à revenir nous faire part de ton avancée et de tout ce que tu auras besoin de dire ou de demander. Je t’embrasse et je pense bien à toi.

Hors ligne rivage

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 93
  • Le forum d'entraide durant un deuil
    • mp3soleil
Re : Décé brutal de ma famille je suis seule
« Réponse #12 le: 29 Octobre 2017 à 19:42:17 »
Scare1 je suis un grand père et un père ,et bien sur j’ai une petite fille de ton âge
Actuellement à la fac, et j’imagine ce qu’elle vivrai si elle se retrouvait dans ta situation,
Une situation tout à fait unique et incroyablement désespérante. Mais il faut que tu sois forte pour ceux qui sont partis, que tu reconstruise une famille ,c’est possible, d’autres l’ont fait.Lors de notre histoire après la guerre ,ceux notamment rescapés des camps de la mort.
Rapproche toi d’une assistante sociale elle saura te donner de bons conseils ,te guider après cette épreuve terrifiante ,et surtout fait le savoir à ton lycée, ils t’aiderons ou alors ce ne sont pas des humains. Je ne souhaitais pas revenir sur le forum ,c’est trop dur pour moi,j’ai perdu mon épouse voilà 8 mois et la douleur me suit encore comme une ombre. Il faut que tu fasse tes deuils pas facile certe mes pas impossible,  avec  toute ton énergie, et tout ton courage tu y parviendras. Fait attention à toi ,ne dit pas que tu es seule chez toi, beaucoup de gens sont mal intentionné, trouve de l’aide , on est plus à l’époque du moyen âge, il existe des associations  des personnes qui t’aiderons, on est dans un pays civilisé.
Meilleure pensées

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2951
Re : Décé brutal de ma famille je suis seule
« Réponse #13 le: 29 Octobre 2017 à 21:16:24 »
Scxare
certains t'écrivent ici, d'autres en Mp pour te dire pareil
revient autant que tu as besoin nous dire ce que tu veux dire
je t'embrasse fort
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne marijo

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 81
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Décé brutal de ma famille je suis seule
« Réponse #14 le: 29 Octobre 2017 à 23:16:39 »
Scare, je suis prof dans un lycée et tu dois avoir en effet pas mal d'interlocuteurs qui peuvent t'aider. Adresse-toi à la personne avec laquelle tu seras le plus à l'aise. Le cpe, l' infirmière, qui pourront te mettre en contact avec l' assistante sociale ( qui n'est pas toujours hyper présente puisque souvent sur plusieurs établissements, mais si elle est au courant, elle pourra t'aider). Il y aussi ton prof principal ou ce prof dont tu parlais. Les enseignants sont tenus à un devoir de réserve et si tu ne souhaites pas que toute l'équipe pédagogique soit au courant de tous les détails de  ta situation personnelle, tu peux demander à ce qu'il sachent juste que tu vis quelque chose de très difficile et c'est tout. Cependant il me semble important que quelques adultes soient un peu plus au courant pour avoir du soutien. Comme tu es majeure on ne t'obligera à rien mais tu as des droits. Dans mon lycée nous avons un internat et il est arrivé que nous proposions de façon ponctuelle d' héberger des élèves en situation difficile. Le fonds social peut prendre en charge une partie du paiement de la pension. Le  professeur qui a tenté de te parler t'a tendu une perche, saisis-la.
Ton chagrin doit être bien lourd si tu pouvais au moins te débarrasser de tout ce qui est matériel, ce serait déjà bien. Tu as encore une semaine de vacances pour y penser. Nous avons et avons eu des élèves orphelins et bien encadrés qui s'en sortent. C'est long mais possible.
Je pense bien à toi.