Auteur Sujet: 16mois  (Lu 3316 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne MANITE

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 108
16mois
« le: 26 Juin 2014 à 13:53:34 »
16 MOIS aujourd'hui et c'est toujours une dechirure,quelque chose qui vous broie de l'interieur ,
Au bout d'un an je pensais aller un peu mieux et la je replonge ,pourquoi ?il me manque de plus en plus ,j'ai perdu tous mes reperes ,comment faire pour se reconstruire ;peut etre ne suis je pas assez forte ,je ne sais pas mais je n'y arrive pas
Je suis suivie par un psy et prends un traitement heureusement ,je ne serais plus la sinon ,
Merci a vous d'etre la et de me tendre la main

Hors ligne JeanLuc

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 240
  • A la recherche des bonheurs oubliés ou perdus...
Re : 16mois
« Réponse #1 le: 26 Juin 2014 à 15:01:34 »
Bonjour MANITE,

Y a t'il eu un ou des événements particuliers pour que tu replonges à présent dans le chagrin et reperdes tous tes repères ?

Peut-être certaines dates,  des souvenirs particuliers ou le beau temps qui démoralise beaucoup d'entre nous en nous rappelant les vacances passées ? Ou autre chose ?

16 mois, c'est court et long à la fois ... Tu me dis qu'au bout d'un an tu semblais aller mieux ... C'est donc qu'en à peine 12 mois, tu avais réussi à regagner un peu de sérénité (je dis bien "un peu" !).

Je crois que les cycles chagrin/espoir sont très courts au début du deuil et qu'ils s'allongent avec le temps ... Au début, ces cycles sont tellement rapprochés qu'ils nous font pleurer pratiquement tous les jours ... Avec le temps, on arrive à tenir une semaine, un mois, quelques mois et ensuite le chagrin reprend le dessus jusqu'au prochain cycle.

C'est du moins ce que je pense, parce que je n'ai pas encore cette expérience, mais d'autres me reprendront si je me trompe.

Si ta rechute est due à un ou des événements particuliers et ponctuels, tu vas l'intégrer avec un peu de temps et tu reprendras tes repères ensuite pour poursuivre ton chemin.

Peut-être te retrouves-tu dans un de ces cycles chagrin/espoir qui te tire vers le bas ? Si c'est le cas, tu réussiras à remonter la pente lors du début du prochain cycle...

On est toutes et tous dans une situation identique ... On croit voir le sommet de la montagne alors qu'on y grimpe péniblement, et on s'aperçoit qu'il y en a une deuxième qui pointe à l'horizon ... Elle est peut être un peu moins raide et haute que la première, mais il faudra quand même la grimper ...

En dehors de ton psy, as-tu de la famille, des amis à qui te confier ? Parler, même à tort et à travers est la meilleure des thérapies, et surtout laisser parler ton chagrin où que tu sois.

De toutes manières, on le sait tous, il faudra "vivre avec", même si la relation avec la ou le disparu va doucement se transformer et apaiser souffrance, douleur et chagrin pour se noyer dans l'amour, la paix et la sérénité.

Des mains tendues sur ce forum, tu en trouveras beaucoup ... C'est réconfortant de se sentir autant soutenu ... Et la, je parle d'expérience !

Courage MANITE ... On te soutient !

Affectueusement,

Jean-Luc
La vie est le commencement de toutes choses ... La mort, c'est simplement le début d'une autre vie ...

Hors ligne lilas52

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 224
Re : 16mois
« Réponse #2 le: 26 Juin 2014 à 19:56:18 »
Bonsoir Manité,

Comme te l'a dit Jean-Luc  16 mois c'est long et court. Cela va faire 25 mois, et il m'arrive d'avoir aussi des moments de désespoir, ne pas comprendre qu'il ne reviendra jamais plus. Tu es forte mais laisse toi  aller à pleurer. quand tu en éprouves le besoin. Même si tu crois que tu retournes en arrière il n'en est rien. Courage, vit les bons moments que t'offre la vie.
Cordialement
LYDIA

Hors ligne zabou

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1182
  • DANS MON COEUR A JAMAIS
Re : 16mois
« Réponse #3 le: 26 Juin 2014 à 21:19:58 »
Bonsoir Manite,

Comme toi, je me suis sentie beaucoup plus mal après les 12 mois,j 'avais l'habitude d'aller voir les vidéos sur l'ancien forum, pour comprendre, mais la, impossible.

Je ne saurais te dire ,mais j'ai vécu ensuite une période très difficile, quasi aussi intense, que dans les premiers mois, peut être le moment où l'en prend réellement  conscience,que c'est inexorable , peut être, est ce le vrai début de l'acceptation, du lâcher prise , toujours est il que c'est un moment ou j'ai vu ma psy deux fois par semaine et cela a duré des mois.

Cette grosse période passée, je vais un peu mieux, des hauts plus continus, que les bas, entre temps, j'ai définitivement intégré le fait que cela serra ainsi jusqu’à ce qu'un jour, je le rejoigne.

T u sais ce n'est pas une question de force, nous sommes tous assez fort , nous sommes tous encore là, on se reconstruit peu à peu, on réapprend à vivre autrement, avec les différences, "avant/après", avec nous même, et les changements de valeurs , que le deuil à occasionné.

La prise de conscience de cela , peut être aussi difficile à  vivre, parfois on ne se reconnait pas !!

Ce n'est qu'un passage, un de plus, difficile, mais  tu le surmonteras.

Pensées.

zabou



Le souvenir, c'est la présence invisible.
Si j'avais su que je t'aimais tant, je t'aurais aimé davantage.
Mon amour, plus qu' hier et moins que demain.

Hors ligne MANITE

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 108
Re : 16mois
« Réponse #4 le: 26 Juin 2014 à 21:26:53 »
merci atous malheureusement je n'ai pas grand monde aqui parler pas de famille apart mes enfants et des amies mais eloignes geographiquement
le retour dans la ville ou nous nous sommes connus ,maries et ou notre derniere fille etait nee a ete le declancheur de ce plongeon trop d'emotions et je crois que j'ai percute que son depart etait definitif
j'espere que vous avez raison en me disant que je ne recule pas mais des fois je me dis il y en a qui y arrive tues nulle toi!bref pas facile tout ca  merci a vous tous

Hors ligne Coccinelle12

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 218
Re : 16mois
« Réponse #5 le: 27 Juin 2014 à 23:11:31 »
Bonsoir Manite,
Je ne connais que trop bien ce sentiment, "ne jamais y arriver".
Je ne compte plus le nombre de fois que je le dis , et pourtant, je suis toujours là, donc  force est de constater que j'avance,  c’est aussi ça le deuil.
Un jour ça va, celui d’après, ça ne va plus et on se dit alors qu’on ne va jamais y arriver.
A bientôt 19 mois, c’est toujours douloureux, pas plus tard qu'avant hier, je disais encore à une collègue que je n'y arriverai jamais. Pourtant de l’extérieur, ça va, je tiens le coup, je suis "normale", nombreux sont ceux qui pensent que j’ai surmonté cette épreuve, si seulement ils savaient….. :(
Se relève t-on un jour d’ une telle épreuve ?
Non, on apprend à vivre avec, donc normal qu’il y’ait des rechutes.
Courage
"Le plaisir d'avoir un ami est parfois éphémère, mais pas le bonheur d' en avoir eu un "
"La mort laisse un chagrin que nul ne peut consoler, L' amour laisse un souvenir que nul ne peut voler"

Hors ligne MANITE

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 108
Re : 16mois
« Réponse #6 le: 28 Juin 2014 à 14:29:12 »
merci coccinelle ,tu sais j'ai un tatouage avec trois coccinelle ,j'ai toujours aime les coccinelle ,pour moi c'est un animal du bonheur
je vois que toi aussdi tu passes par de phases difficiles avec des bas ou tu te dis que tu n'y arriveras jamais ,cela me permet de me dire que je ne suis pas folle
on sait intellectuellement qu'ils ne reviendront pas mais affectivement l'absence est terrible
si tu veux on peut parler en mp ou sur email :sabine.journet @hotmail.fr
bonne journee

Hors ligne Coccinelle12

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 218
Re : 16mois
« Réponse #7 le: 29 Juin 2014 à 13:18:17 »
Bonjour Manite,
Les montagnes russes, je ne pense pas me tromper en disant que c'est notre lot à tous.
Je t'ai envoyé un message en mp.
Courage
"Le plaisir d'avoir un ami est parfois éphémère, mais pas le bonheur d' en avoir eu un "
"La mort laisse un chagrin que nul ne peut consoler, L' amour laisse un souvenir que nul ne peut voler"