Auteur Sujet: "Dans un coin de notre bonheur"  (Lu 1922 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Lib

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 2
"Dans un coin de notre bonheur"
« le: 22 Août 2012 à 01:26:02 »
Je ne sais pas très bien ce que je fais là. Je suppose que je suis juste à la recherche d'un peu de soutien, moi aussi.
Merci aux créateurs de ce site, j'y ai beaucoup appris.

Il y a quelques mois j'ai perdu celui que je considérais comme... mon alter ego. Celui qui me faisait avancer quand j'étais dans l'impasse. Mon ami le plus cher, sans doute. Même pas 20 ans. Une mort violente et brutale qui m'a énormément affectée. Il a laissé derrière lui tellement de gens, tellement de projets, tellement de promesses d'avenir. Pour nous tous il était et restera un modèle de vie, parce qu'il savourait tous ses précieux instants, parce qu'il la dévorait à pleine bouche.
Il me manque. J'aurais voulu lui dire au revoir, j'aurais voulu qu'il m'aide à affronter cette épreuve, à surmonter mes peurs, j'aurais voulu lui dire combien je l'admire, combien il m'a apporté, combien je l'aime.

Après quelques mois, ce n'est pas simple. Je veux honorer la vie qu'il n'aura pas eu le temps de vivre, me délecter de chaque moment partagé avec les personnes extraordinaires que je suis amenée à rencontrer. Mais parfois, dans la solitude, la douleur est trop vive, et au quotidien, mes jambes douloureuses (somatisation?) me rappellent que je ne suis pas guérie. Alors je me rends compte que tout cela prendra du temps. Mon entourage a tourné la page, j'ai de plus en plus de mal à partager ce que je ressens. C'est sans doute ce qui m'a amené ici, vers vous tous qui traversez des épreuves similaires.

"A plusieurs on est plus fort mais on n'est pas moins triste."

Alors merci.

Hors ligne Méduse

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 780
Re : "Dans un coin de notre bonheur"
« Réponse #1 le: 22 Août 2012 à 13:08:26 »
Oui, viens partager avec nous. Il y aura toujours quelqu’un pour te soutenir.
Tu aurais eu tant à dire à ton alter ego, mais tu peux le lui dire encore maintenant ou lui écrire. S'il t'entend, tant mieux, sinon cela te fera au moins du bien.
Apparemment, il lui a fallu moins de temps pour vivre plein de choses qu’à d’autres. C’est beau que tu veuilles honorer sa vie.
Courage à toi
Méduse

Hors ligne Pervenche

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 253
Re : "Dans un coin de notre bonheur"
« Réponse #2 le: 22 Août 2012 à 13:38:04 »
La perte d'un ami surtout si jeune est un grand choc. Lorsqu'il était près de toi, il t'a ouvert une porte pour te faire avancer "quand tu était dans l'impasse. Il t'a fait un très joli cadeau. Malgré ton chagrin, continue pour toi, pour lui. Il est normal que tu te sentes en décalage avec ton environnement qui ne vit pas les mêmes émotions.

Le quotidien est difficile sans ceux qu'on aime. Ton alter ego est dans ton coeur, pour toujours.

Je t'envoie plein de tendresse pour que le soleil brille pour toi malgré son absence.

Claire

Hors ligne Lib

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 2
Re : "Dans un coin de notre bonheur"
« Réponse #3 le: 22 Août 2012 à 19:26:09 »
Merci pour votre soutien.

Oui je lui ai dit tout ça, enfin je le lui ai écrit. J'ai commencé un journal peu de temps après son décès. Ca aide à faire le point, à mettre de l'ordre dans ses pensées, à exprimer ce qu'on n'arrive pas à dire aux autres. Mais ce que j'aurais surtout voulu, c'est que lui le sache, et qu'il me réponde. Bref, qu'on échange, comme d'habitude. Maintenant je ne peux qu'imaginer ce qu'il me répondrait.
C'est bizarre, il n'est plus là, mais c'est lui qui m'aide le mieux à surmonter tout ça, enfin les souvenirs que j'qi de lui, et ce que je sais qu'il me dirait s'il était là. :)

Je voudrais faire quelque chose pour sa famille (à l'autre bout de la France) mais je ne sais pas comment m'y prendre. Je ne suis pas très téléphone, ils ne sont pas très internet, j'ai déjà lu un texte aux funérailles, organisé une petite soirée un mois après, je leur ai envoyé quelques photos, écrit un petit mot mais je ne sais pas... ce n'est pas suffisant pour moi, et puis ça fait plus de deux mois que je n'ai rien "fait". Des idées?