Auteur Sujet: SEULE, JE ME SENS AMPUTÉE.....  (Lu 2752 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Reinette

  • Invité
SEULE, JE ME SENS AMPUTÉE.....
« le: 05 janvier 2017 à 14:56:33 »
Bonjour,
Ça a fait 4 mois que mon mari est décédé. Il est parti dans son sommeil le 1er septembre 2016, le jour où mon dernier petit fils faisait sa rentrée en primaire. Rien ne me préparait à ce départ soudain. Ça a été le choc total, l'incompréhension, la stupeur, je ne voulais pas y croire. J'ai même cru à une blague téléphonique.....
Mon mari était hospitalisé depuis 10 jours pour des troubles du sommeil et des troubles neurologiques (rêves bizarres et surtout hallucinations), et après  des semaines d'insomnies et depuis juillet des hallucinations la nuit et ensuite le jour.
Après avoir vu au moins un médecin par semaine depuis début juin, mon mari a été hospitalisé le 23 AOUT pour être suivi par un neurologue.  Sa santé s'était détériorée pendant l'été mais en 10 jours d'hospitalisation je ne le reconnaissais plus. Et son coeur a cessé de battre et mon mari s'est endormi sereinement pour l'éternité.
Et depuis, anesthésiée par ce choc, et dans le déni complet, je suis restée des semaines entourée par ma famille, une de mes sœurs est venue passer plusieurs jours chez moi, elle s'occupait de tout, je ne gérais plus rien, tout m'était indifférent, je me laissais aller.
Je ne faisais rien. J'étais bien entourée par mes  deux enfants. Ma fille est venue habiter chez moi avec ses deux enfants.
Je me sens amputée, une partie de moi est partie avec mon amour. 45 ans de mariage. En 2018, ça aurait fait 50 ans que nous nous connaissions. Je n'ai plus de goût à rien, plus d'énergie (et pourtant j'en avais à revendre, me disait-il), plus envie de lire, je ne regarde plus la télé, je ne bricole plus (je passais des après-midis complets dans mon atelier à faire des petits meubles en bois de palettes...), plus de joie de vivre....
Le matin j'arrive à m'occuper de ma maison, l'après midi je ne fais absolument rien, envie de rien,  uniquement attendre  que le temps passe.
Les fêtes sont passées. Grand soulagement de ma part. Pas de vœux cette année. Je n'en veux pas. En 2016 tout s'est écroulé pour moi. Maintenant j'ai de l'appréhension, que va t'il nous arriver cette année ?.......
En repensant à cette année 2016, année "merdique" comme je l'appelle, un torrent de larmes  me vient aux yeux. Je ne vois plus grand chose. Merci de m'avoir lu. À plus tard.


Hors ligne Numis56

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 13
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : SEULE, JE ME SENS AMPUTÉE.....
« Réponse #1 le: 05 janvier 2017 à 19:09:06 »
Bonsoir,

45 ans de mariage, c'est merveilleux. Vous pouvez parler de lui ?

Hors ligne malex

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 75
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : SEULE, JE ME SENS AMPUTÉE.....
« Réponse #2 le: 06 janvier 2017 à 11:33:22 »
Reinette, te voilà malheureusement  parmi nous. Que te dire, si ce n'est que tu trouveras un écho à l'amputation que tu vis sur ce forum. Je me retrouve amputée comme toi depuis 1an après 42 ans de vie commune. Je venais de prendre ma retraite, nous avions des projets....  hélas nous n'avons pas vu "ce crabe" tapi dans l'ombre .
Aujourd'hui mes journées ressemblent beaucoup aux tiennes avec en plus une valise à faire et à refaire très souvent au gré des besoins de la famille: les petits enfants ( tous loin ) une maman grabataire (à 1000km). A chaque fois j'aspire au retour chez moi...  où je ne fais rien!

Venir sur ce forum fait du bien parce qu' on sait qu'ici, contrairement à l'extérieur, nos mots sont réellement entendus.
Nos amis, même s'ils sont dans l'écoute , ne peuvent que rester à la porte de notre douleur. Personne ne peut se mettre à notre place sauf si on est soi même sur ce chemin.
Aujourd'hui je t'ai lue ...   de le savoir te fera peut être du bien.....  je le souhaite ... un vœu de 2017 que tu accepteras peut être!
Pensée amicale.
Malex

Nandou_Guanaco

  • Invité
Re : SEULE, JE ME SENS AMPUTÉE.....
« Réponse #3 le: 06 janvier 2017 à 14:09:06 »
Tu n' es pas seule dans le wagon de départ en partance perpétuelle, 40 ans de vie commune, un an de séparation le mois prochain, ça ne te consolera pas de ton chagrin mais de savoir que d' autres âmes compatissent à ta peine te soulagera. Eh oui, faut se quitter un jour, brutalement ou pas, on le savait, mais on n' y était pas préparé, personne ne nous enseigne à apprendre à quitter à l' insu de notre plein gré, personne ne nous apprend le deuil, on le découvre, on se le prend de plein fouet comme le TGV que tu prends régulièrement.  Que te dire, que malgré tout le temps passe vite à ma grande surprise, j' ai du mal à réaliser que cela va faire un an que je viens sur ce forum.  Il me semble que c' était hier, je cherchais un soulagement, je l' ai trouvé, j' ai aussi trouvé pire dans le malheur des autres, tu verras nous sommes chanceuses d' avoir vécu tant d' années d' insouciance, ça console, se perdre à la retraite c' est triste mais bien moins triste pour tant d' autres qui n' ont pas fini d' élever leurs enfants, perdent leur maison, leur train de vie quand ce n' est pas la famille qui éclate, tu sais faut relativiser, celui qui est parti ne souffre plus, il faut vivre pour les autres pas pour soi, tenir bon et venir nous voir à chaque coup de mou pour reprendre un nouvel élan.  Courage, bises.

Hors ligne Pucinette

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 231
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : SEULE, JE ME SENS AMPUTÉE.....
« Réponse #4 le: 06 janvier 2017 à 15:43:39 »
Quand je lis 40, 45 ans de vie commune... Comme je vous envie... Moi je n'ai eu le droit qu'à 5 ans de bonheur avec mon homme...

Bon courage à toutes...
Christophe... Mon amour pour toujours...

Hors ligne Mon amour

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 85
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : SEULE, JE ME SENS AMPUTÉE.....
« Réponse #5 le: 06 janvier 2017 à 18:47:04 »
Peu importe la durée du bonheur, peu importe qu'il n'existe plus ...l'important c'est qu'il est existé ....mais mon dieu que ca fait mal ...