Auteur Sujet: Vivre ou ?  (Lu 12448 fois)

0 Membres et 2 Invités sur ce sujet

Hors ligne yvgpqpg4

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 123
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Vivre ou ?
« Réponse #195 le: 15 Février 2020 à 11:31:48 »
Accroche toi Elisa. C'est un virage serré auquel on ne peut échapper. Oui comme dit Bébé an+1 est terrible, an+2 un peu moins et j'ose espérer moi aussi que an+3 sera... Ce qu'il sera

Hors ligne Nicole5951

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 411
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Vivre ou ?
« Réponse #196 le: 15 Février 2020 à 12:28:15 »
Yvgpqpg4,  désolée, mais j'approche des 2 ans et c'est toujours aussi douloureux.
Nicole

Hors ligne pscar13

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1208
  • Seul l'Amour peut garder quelqu'un vivant
Re : Vivre ou ?
« Réponse #197 le: 15 Février 2020 à 13:10:43 »
Bonjour Elisa,

Je sais que ce jour des un an est un passage très difficile.
Je viens déposer une pensée pour toi, pour ton amoureux.
Le futur devient présent, et, dans l'instant qui suit, passé.
Mon rêve est devenu réalité, mon amoureuse, mon présent pour toujours

Hors ligne Elisa52

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 251
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Vivre ou ?
« Réponse #198 le: 15 Février 2020 à 16:24:37 »
Merci mes amis Cabochon, Isf, Chog, BEBE, yvgpqqg4, Pscar
Je reçois plus de messages de vous que par sms, car vous, vous savez, vous vivez.
Une seule personne m'a appelée, pas la plus proche d'ailleurs, les autres ont préféré les textos. Je prends ce qui vient.
Certaines personnes supposées proches et que j'ai soutenues dans leurs deuils ne se sont pas (encore) manifestées. Moi qui croyait en avoir fini avec l'"écrémage" (Fauré) dans les relations, qui ai même fait récemment du tri dans mes contacts mail et téléphone, je vois qu'il va falloir encore y revenir.
Chère Chog, ne t'excuse pas, le partage me fait du bien aussi.  Je penserai fort à toi aussi demain.  Laisser faire les choses tout simplement, je crois que tu as raison. Tu sentiras ce dont  tu auras envie et que tu pourras faire.Je suis toujours clouée au lit, alors que je voulais aller dans le beau parc à côté de chez moi et m'inventer un rituel dans la nature. Mais il me reste quelques heures, au cas où ça irait mieux...
BEBE ton expérience donne de l'espoir, peut-être après ces déjà 9  jours vraiment éprouvants vais-je connaître comme toi un temps de répit. Je me suis inscrite peut-être imprudemment à un stage de ma prof de chant... la semaine prochaine. J'annule tout depuis 9 jours, mais j'aimerais bien reprendre ce qui ressemble à un cours de ma vie plus apaisé, même s'il est comme pour vous tous déjà  bien difficile.
J'ai relu les 2 pages de Fauré sur le premier anniversaire (dans mon édition p. 136-137). Il cite le cas d'une femme pour laquelle cette date marque une étape après laquelle la souffrance se fait moins lourde.
J'ai commencé à explorer aussi les liens que Qiguan a remis à notre disposition.
Je n'arrive pas à faire grand chose d'autre.
A propos des images terribles qui reviennent, j'ai compris qu'il était inutile de les chasser. Au début d'une de mes méditations sur le deuil (application)  que j'ai reussi à faire aujourd'hui pour la première fois, j' ai entendu  et noté pour le partager " Il semble bénéfique de revisiter l'histoire encore et encore, factuellement, pour l'user. Cela ne l'effacera pas mais [...] permettra au fur et à mesure de penser cette histoire de façon plus apaisée." Avez-vous fait l'expérience de ça ?
Plein de gratitude et de douceur à tous
"J'ai peine à croire qu'en perdant ceux qu'on aime on conserve son âme entière"

Hors ligne Elisa52

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 251
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Vivre ou ?
« Réponse #199 le: 15 Février 2020 à 16:27:23 »
Des amis qui jouent de la musique médiévale (flûte et mandoline) viennent de me proposer de venir les écouter en répétition lundi. La semaine sera musicale....
"J'ai peine à croire qu'en perdant ceux qu'on aime on conserve son âme entière"

Hors ligne yvgpqpg4

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 123
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Vivre ou ?
« Réponse #200 le: 15 Février 2020 à 17:33:15 »
Oui souvent "on" se dit souvent je vais faire ça, ça (par rapport aux rituels par exemple) et puis dans la réalité on y arrive pas, on est trop abattus. Moi cela m'est beaucoup arrivé, on devient les rois de la procrastination. Pour ma part j'avais dit je ferai un album du style scrapbook ING,  je ferai ci, ça... Mais pour le moment je n'ai pas eu le déclic je crois, je n'arrive plus à me forcer pour quoi que ce soit. Et je pense qu'il ne faut plus se forcer ça ne fonctionne pas, notre rythme n'est plus le même

Hors ligne malome

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 690
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Vivre ou ?
« Réponse #201 le: 15 Février 2020 à 17:46:11 »
de tour cœur avec toi Elisa ,je sais aussi combien certains passages sont difficiles et pourtant je sais que tu iras mieux bientôt , Prends soin de toi , écoutes-toi , toi seule sais ce qui t'es utile , je t'embrasse très fort , j'ai presque honte de te dire que je savoure trois jours très agréable avec une de mes filles , je prends en passant et malgré tout les larmes ne sont pas bien loin
Amitiés

Hors ligne ProfondeSolitude

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 87
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Vivre ou ?
« Réponse #202 le: 15 Février 2020 à 18:09:50 »
Bonjour Elisa,

Oui, vivre régulièrement un rituel dans la nature dans le beau parc à côté de chez toi me paraît une excellente idée.
Et ce serait encore mieux si de temps en temps tu en instaurait un différent avec ses amis par exemple qui joue de la musique médiévale et qui en t'invitant te montre à leur manière et c'est super leur attachement à toi  :)

En attendant ta semaine prochaine musicale, prépare toi un bon diner et une soirée cocooning avec un bon livre par exemple...

Les amis qui se sont manifestés par textos n'ont peut être pas su faire autrement, moi à ta place dans le courant de la semaine prochaine, j'essayerai de leur téléphoner et s'ils habitent près de chez toi de leur proposer une rencontre, ne serait-ce que prendre une boisson ensemble...

Je suis désolée de lire que tu es toujours clouée au lit. Courage.

Je t'envoie de la chaleur humaine.  :-* et espère de tes nouvelles de ta semaine musicale.

 Une soirée et une nuit douce à toutes et tous  :)


Hors ligne Elisa52

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 251
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Vivre ou ?
« Réponse #203 le: 15 Février 2020 à 18:11:16 »
Mon chéri, c'est la première fois que je t'écris sur le forum, jusqu'ici c'était toujours dans l'intimité, mais tu vois, il y a un début à tout. Et pourtant c'est pour écrire le pire du pire, ce qui s'est passé cet après-midi du 15 février, le jour le plus horrible de ma vie. Il y a à peu près deux heures maintenant, le médecin de réa a réuni tous ceux qui étaient présents à quelques pas de toi et nous (je vais avoir beaucoup de mal avec ce "nous" qui représente de gens divisés par une haine féroce) a annoncé la "sédation profonde et continue jusqu'au décès". Il a ajouté "Il ne souffrira pas" à quoi ta soeur n'a  pu s'empêcher de faire une remarque particulièrement déplacée et ignoble comme elle en est spécialiste (j'ai tellement honte pour elle que je ne la rapporterai pas) et "Ça peut durer quelques jours ou quelques heures". Même si malheureusement on pouvait s'y attendre, c'est comme si une bombe m'était tombée sur la tête. Ta mort, c'était au-delà de l'imaginable. J'étais trop épuisée, après ces deux semaines de trajet quotidien de trois heures, cette présence constante auprès de toi, les pronostics rarement optimistes des médecins, pour envisager de rester te veiller jusqu'à la fin,  sans même savoir pour combien de temps. Ta famille ne s'est pas trop posé de questions, elle s'est éclipsée. Je suis restée la dernière, seul cadeau qu'ils m'ont fait bien malgré eux. Je t'ai dit adieu, combien je t'aimais, que je t'aimerais toujours. J'étais dévastée. Peu de temps après, une demi-heure, une heure, une heure et demie, je ne sais pas, le temps avait perdu toute réalité, mon téléphone à sonné pour m'annoncer que c'était fini. C'est comme si tu avais attendu que tout le monde soit parti pour t'en aller sur la pointe des pieds. Aujourd'hui, un an après toutes ces images me reviennent et je n'essaie pas de les fuir, je vais les laisser s'estomper. Mais j'ai reçu par mail ce matin une jolie photo de nous que je ne connaissais pas, de toi bien vivant et je la regarde pour te revoir comme tu étais avant les ravages de la maladie. Tu me manques encore plus en ce jour. Je te pleure. J'aimerais être auprès de toi. Mais je vais essayer d'être forte et courageuse comme tu disais que j'étais. En souvenir de toi. Je t'aime  et t'aimerai toujours.
"J'ai peine à croire qu'en perdant ceux qu'on aime on conserve son âme entière"

Hors ligne Elisa52

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 251
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Vivre ou ?
« Réponse #204 le: 15 Février 2020 à 18:20:23 »
Merci amies, les messages continuent, même pendant que j'écris, c'est trop beau !
@ malome, super au contraire, savoir que tu passes trois jours agréables me fait plaisir et me fait du bien
@ A...le rituel dans la nature, ce sera peut-être pour demain, je n'ai pas pu bouger, comme tu dus yvgpqqg4 je vais faire à mon rythme.
Amitiés et douceur à tous toutes

"J'ai peine à croire qu'en perdant ceux qu'on aime on conserve son âme entière"

Hors ligne Cabochon

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 116
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Vivre ou ?
« Réponse #205 le: 15 Février 2020 à 19:16:58 »
Chère Elisa,
Je te cite:
Citer
A propos des images terribles qui reviennent, j'ai compris qu'il était inutile de les chasser. Au début d'une de mes méditations sur le deuil (application)  que j'ai reussi à faire aujourd'hui pour la première fois, j' ai entendu  et noté pour le partager " Il semble bénéfique de revisiter l'histoire encore et encore, factuellement, pour l'user. Cela ne l'effacera pas mais [...] permettra au fur et à mesure de penser cette histoire de façon plus apaisée." Avez-vous fait l'expérience de ça ?
Dans le livre du Dr Fauré, il dit aussi la même chose: "il est sain de revenir de façon récurrente sur la question "que s'est-il passé?" Le fait de répéter le récit crée une distance entre vous-même et les événements que vous relatez, etc".
Je ne suis qu'à 3 mois de deuil, et je passe de longues périodes où je ne pense qu'à son décès et les jours qui précèdent, c'est très dur, j'espère qu'un jour je serai plus calme par rapport à ces moments horribles (il est décédé subitement à la maison devant moi, dans la panique, pour moi en tout cas, lui a été probablement vite inconscient).
Courage pour la suite, amitiés

Hors ligne Elisa52

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 251
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Vivre ou ?
« Réponse #206 le: 16 Février 2020 à 00:43:47 »
Chère Cabochon,
À 3 mois, c'est vraiment difficile de ne pas revoir ces moments horribles. Dans le deuil, il n'y a pas d'autre solution qu'avoir de la patience et espérer que peu à peu la souffrance diminue  avec des pics à certaines dates ou face à certains événements, des moments de mieux, des moments de moins bien...
Courage à toi aussi.
"J'ai peine à croire qu'en perdant ceux qu'on aime on conserve son âme entière"

Hors ligne Elisa52

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 251
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Vivre ou ?
« Réponse #207 le: 16 Février 2020 à 00:46:51 »
Et encore un immense merci à tous ceux et toutes celles qui ont pris la peine de m'écrire pour m'apporter du réconfort pendant cette journée. J'ai reçu ici plus de soutien que dans la "vie réelle" (mais qu'est ce qui est réel ?)
Amitiés et douceur à vous
"J'ai peine à croire qu'en perdant ceux qu'on aime on conserve son âme entière"

Hors ligne Nicole5951

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 411
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Vivre ou ?
« Réponse #208 le: 16 Février 2020 à 08:41:42 »
Qu'est ce qui est réel,  oui c'est la question, car perso j'ai l'impression d'être au centre d'un cauchemar dont je me réveille pas
Nicole

Hors ligne MissSuzan

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 15
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Re : Vivre ou ?
« Réponse #209 le: 16 Février 2020 à 13:48:11 »
Et encore un immense merci à tous ceux et toutes celles qui ont pris la peine de m'écrire pour m'apporter du réconfort pendant cette journée. J'ai reçu ici plus de soutien que dans la "vie réelle" (mais qu'est ce qui est réel ?)
Amitiés et douceur à vous

Mais ce forum est devenu ta réalité,   et les liens qui s y nouent sont des liens profonds d amitié...
Je viens de prendre connaissance,   douce Elisa,  de ce terrible cap que tu viens de franchir... j ai beaucoup angoissé le 1er anniversaire. Je l ai fantasmé comme une échéance.  J avais peur de demarrer les 2emes fois sans lui,  comme si l absence pouvait devenir banale...
Et puis au lendemain de ces 1 an je me suis réveillée,   j avais toujours aussi mal. J en ai nourri une profonde révolte mais aussi du réconfort.  Chaque jour dans l absence est un jour à construire.
Seul le temps usera la douleur,   petit à petit reviennent les doux souvenirs...
Je te souhaite la paix...