Auteur Sujet: veuve à 34 ans et 3 enfants  (Lu 325 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne selami95

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 3
  • Le forum d'entraide durant un deuil
veuve à 34 ans et 3 enfants
« le: 04 Décembre 2017 à 19:13:22 »
 :'(
un accident de camion terrible a pris mon unique amour, mon premier amour, puisque je l'aime depuis mes 15 ans et demi, je me retrouve veuve à 34 ans avec 3 enfants de 3, 8 et 9 ans. Comment les éduquer sans repère paternel?
Que vais-je devenir sans lui, toute ma vie était centrée sur lui, je ne suis rien, je ne vaux rien, il était mon tout, mon pilier, ma canne. nous avions tellement de projets. Il travaillait comme un fou pour nous offrir une belle vie, mais elle ne vaut rien sans lui.
Nous nous disions, on charbonne encore 2 ans et on pourra souffler....

La veille du drame, il a sorti les valises, nous devions partir faire de la plongée avec les enfants, en 5 ans, on a pris 3 semaines de congés seulement, on se privait, se sacrifiait pour réussir et construire un bel avenir à nos enfants.

Comment réussir à survivre, ma vie n'est que calvaire maintenant.

Nous avions une petite société de transport, il ne devait même pas travailler ce 9 octobre 2017, il a remplacé un salarié, il était tellement fatigué qu'il a oublié le frein de parc du poids lourds, il a était renversé par son propre camion  :'( :'( :'( :'( :'( :'(

Mon fils de 9 ans a trouvé le courage de porter le cercueil de son papa et de jeter la première pelle de terre.... A 9 ans.....

Je pleure mes tripes, j'hurle au fond de moi, la douleur est incommensurable, il me manque tellement mon mari ....

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2951
Re : veuve à 34 ans et 3 enfants
« Réponse #1 le: 04 Décembre 2017 à 20:17:45 »
ici tu es au bon endroit pour hurler ta douleur, ta rage
tu pourras passer du temps à lire les autres
tu retrouveras des points communs : seul amour connu (je fais partie de ce groupe mais mon aimé est parti après un très long combat et une agonie difficile ...) des enfants jeunes à élever seule, une entreprise en plus à gérer ?
un décès accidentel
chaque lecture te permettra de te situer, de vivre à TA manière TON deuil
tu pourras fouiller http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/en-guise-de-table-des-matieres/
et écrire ici autant que besoin tout ce que tu voudras

ici on sait que les mots sont peu au regard de ce que l'on traverse soit assurée que même les silences ici sont des soutiens
bien affectueusement
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne emi

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 13
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : veuve à 34 ans et 3 enfants
« Réponse #2 le: 04 Décembre 2017 à 22:05:46 »
Comme je comprends ce que tu vis...
J'ai perdu l'homme de ma vie il y a 4 semaines. Avec lui tout notre présent, notre avenir et une partie de moi se  sont envolés.
Je me retrouve à 30 ans, enceinte et seule avec mes filles de 3 et 5 ans. Je ne sais pas de quoi l'avenir sera fait. J'avance au jour le jour depuis ce 6 novembre. La seule chose que je sais c'est que je ferai tout pour nos enfants car c'est ce qu'il voulait et ce qu'il aurait fait à ma place. Ils n'ont rien demandé et vont déjà devoir grandir sans leur merveilleux papa, je dois donc les protéger au maximum.
Nous c'est sur la maison que l'on travaillais quasi tous les weekends, en plus du travail de la semaine. Pour avoir un beau petit nid douillet avec nos enfants.  Peu de sorties, quelques vacances à 1h de chez nous. On privilégiait notre maison et je me dis maintenant que nous n'avons pas beaucoup profité de la vie. Il ne nous restait plus qu'une pièce à faire pour ce bébé, et ensuite on aurait pu profiter de notre vie de famille.
Je partage donc ta douleur. C'est horrible ; il n'y a pas d'autre mot!

Tout ce que je peux te dire pour l'instant, c'est de peut être te recentrer sur tes enfants. C'est ce que je fais. Ils t'aideront, sans que tu t'en appercoivent. Et puis ce forum apporte énormément. Je m'y suis inscrite quelques jours après le décès et je lis tous les jours les récits des uns et des autres. J'écris un peu également. Ça permet de comprendre ce qui m'arrive et l'écriture me fais du bien personnellement.

Est ce que tu as entamé des démarches pour un suivi psychologique, pour toi et les enfants ? Pour ma part, j'ai fais de l'hypnose la semaine dernière et ça m'a permis de mieux respirer depuis. Ce n'est qu'une suggestion, mais si ça peut t'aider...

Je n'ai pas grand chose d'autre à te dire pour le moment, ni grand soutien à t'apporter ; je ne suis pas tellement avancée dans mon deuil. Au contraire, l'absence se fait de plus en plus ressentir.

Je te souhaite énormément de courage et espère que tu as un soutien de qualité autour de toi.

Emi

Hors ligne selami95

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 3
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : veuve à 34 ans et 3 enfants
« Réponse #3 le: 05 Décembre 2017 à 19:32:17 »
Merci pour ces mots, ce soutien venant de personnes qui ressentent ma douleur.

Hors ligne Mononoké

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 650
  • Un petit pas, puis un autre ...
Re : veuve à 34 ans et 3 enfants
« Réponse #4 le: 09 Décembre 2017 à 12:08:17 »
:'(
un accident de camion terrible a pris mon unique amour, mon premier amour, puisque je l'aime depuis mes 15 ans et demi, je me retrouve veuve à 34 ans avec 3 enfants de 3, 8 et 9 ans. Comment les éduquer sans repère paternel?
Que vais-je devenir sans lui, toute ma vie était centrée sur lui, je ne suis rien, je ne vaux rien, il était mon tout, mon pilier, ma canne. nous avions tellement de projets. Il travaillait comme un fou pour nous offrir une belle vie, mais elle ne vaut rien sans lui.
Nous nous disions, on charbonne encore 2 ans et on pourra souffler....

La veille du drame, il a sorti les valises, nous devions partir faire de la plongée avec les enfants, en 5 ans, on a pris 3 semaines de congés seulement, on se privait, se sacrifiait pour réussir et construire un bel avenir à nos enfants.

Comment réussir à survivre, ma vie n'est que calvaire maintenant.

Nous avions une petite société de transport, il ne devait même pas travailler ce 9 octobre 2017, il a remplacé un salarié, il était tellement fatigué qu'il a oublié le frein de parc du poids lourds, il a était renversé par son propre camion  :'( :'( :'( :'( :'( :'(

Mon fils de 9 ans a trouvé le courage de porter le cercueil de son papa et de jeter la première pelle de terre.... A 9 ans.....

Je pleure mes tripes, j'hurle au fond de moi, la douleur est incommensurable, il me manque tellement mon mari ....

Je découvre ton histoire, elle me touche beaucoup,
lorsque mon mari est mort brutalement (d'un accident),
la question comment élever mes enfants sans figure paternelle s'est imposée à moi. C'est en la mettant de côté, en m'imposant de vivre au jour le jour et de ne pas soulever ce genre de question que j'ai pu avancé, doucement, un pas après l'autre, en m'interdisant de me poser les questions sur l'avenir...
aujourd'hui cela fait 15 mois jour pour jour qu'il a eu son accident, .. et je retrouve de l'insouciance chez mes enfants, ils ont une philosophie de vie d'une grandeur et d'une beauté ...
Finalement j'arrive (je crois) à les élever tant bien que mal, en acceptant mes imperfections, j'ai accepté de ne pas avoir pu les protéger de cette douleur si violente, et de ne pas avoir pu les protéger de ma douleur
lorsque les enfants perdent un parent, ils ont une "double peine", voir la souffrance de leur deuxième parent. ça fait parti du pacage !!

Je pleure mes tripes, j'hurle au fond de moi, la douleur est incommensurable, il me manque tellement mon mari ....


J'ai eu l'impression d'avoir mes tripes déchirées pendant des mois, comme un arbre déraciné !!
bien tendrement
Mononoké
"Tu ne sais jamais à quel point tu es fort jusqu'au jour où être fort reste la seule option". B. Marley

L’arbre qui s’écroule fait beaucoup plus de bruit que la forêt qui pousse.

Ce qui compte, ce ne sont pas les années qu’il y a eu dans la vie.C’est la vie qu’il y a eu dans les années. A. Lincoln

Hors ligne selami95

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 3
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Re : veuve à 34 ans et 3 enfants
« Réponse #5 le: 10 Décembre 2017 à 19:32:47 »
:'(
un accident de camion terrible a pris mon unique amour, mon premier amour, puisque je l'aime depuis mes 15 ans et demi, je me retrouve veuve à 34 ans avec 3 enfants de 3, 8 et 9 ans. Comment les éduquer sans repère paternel?
Que vais-je devenir sans lui, toute ma vie était centrée sur lui, je ne suis rien, je ne vaux rien, il était mon tout, mon pilier, ma canne. nous avions tellement de projets. Il travaillait comme un fou pour nous offrir une belle vie, mais elle ne vaut rien sans lui.
Nous nous disions, on charbonne encore 2 ans et on pourra souffler....

La veille du drame, il a sorti les valises, nous devions partir faire de la plongée avec les enfants, en 5 ans, on a pris 3 semaines de congés seulement, on se privait, se sacrifiait pour réussir et construire un bel avenir à nos enfants.

Comment réussir à survivre, ma vie n'est que calvaire maintenant.

Nous avions une petite société de transport, il ne devait même pas travailler ce 9 octobre 2017, il a remplacé un salarié, il était tellement fatigué qu'il a oublié le frein de parc du poids lourds, il a était renversé par son propre camion  :'( :'( :'( :'( :'( :'(

Mon fils de 9 ans a trouvé le courage de porter le cercueil de son papa et de jeter la première pelle de terre.... A 9 ans.....

Je pleure mes tripes, j'hurle au fond de moi, la douleur est incommensurable, il me manque tellement mon mari ....

Je découvre ton histoire, elle me touche beaucoup,
lorsque mon mari est mort brutalement (d'un accident),
la question comment élever mes enfants sans figure paternelle s'est imposée à moi. C'est en la mettant de côté, en m'imposant de vivre au jour le jour et de ne pas soulever ce genre de question que j'ai pu avancé, doucement, un pas après l'autre, en m'interdisant de me poser les questions sur l'avenir...
aujourd'hui cela fait 15 mois jour pour jour qu'il a eu son accident, .. et je retrouve de l'insouciance chez mes enfants, ils ont une philosophie de vie d'une grandeur et d'une beauté ...
Finalement j'arrive (je crois) à les élever tant bien que mal, en acceptant mes imperfections, j'ai accepté de ne pas avoir pu les protéger de cette douleur si violente, et de ne pas avoir pu les protéger de ma douleur
lorsque les enfants perdent un parent, ils ont une "double peine", voir la souffrance de leur deuxième parent. ça fait parti du pacage !!

Je pleure mes tripes, j'hurle au fond de moi, la douleur est incommensurable, il me manque tellement mon mari ....


J'ai eu l'impression d'avoir mes tripes déchirées pendant des mois, comme un arbre déraciné !!
bien tendrement
Mononoké



Je te remercie pour ton témoignage et pour cet espoir que tu me donnes,

Tendrement