Auteur Sujet: Une perte insurmontable  (Lu 438 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Esmefan

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 7
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Une perte insurmontable
« le: 09 Mai 2018 à 17:52:08 »
Bonjour je suis nouvelle sur le forum
J'ai perdu mon conjoint il y a deux mois, du jour au lendemain tout mon monde ses effondrées, je suis morte avec lui, j'ai 24 ans et on me dit que j'ai encore toute ma vie devant moi, mais toute une vie sans lui me paraît impossible et je n'en n'es pas l'envie, plus rien n'a de sens ni de but. J'écris pour soulager cette douleur incessante qui ne me quitte pas, comment vivre sans sa moitié avec une épreuve si dur à affronter et une blessure qui restera à jamais
Comment reconstruire une vie sur un champs de ruine enflammé, la seul chose qui me maintient en vie ces qu'un jour elle s'arrêtera.

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 3728
Re : Une perte insurmontable
« Réponse #1 le: 09 Mai 2018 à 18:48:13 »
C'est toujours avec tristesse que je t'accueille
Sur ce forum tu as peut être déjà vu que d'autres sont sur le même chemin ...
Vous pourrez échanger
Tu peux fouiller
Là dedans
http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/en-guise-de-table-des-matieres/
Lire les autres moi m'a permis je crois de tenir au début, écrire m'a aidé ...
Bien affectueusement
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne Stana

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1314
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Une perte insurmontable
« Réponse #2 le: 11 Mai 2018 à 10:58:21 »
  Bonjour Esmefan. J'espère que ce forum t'apportera autant d'aide qu'il en a donné, et donne toujours, à beaucoup d'entre nous. C'est vrai, écrire, tout mettre noir sur blanc, même si c'est très dur, permet d'évacuer, mettre des mots sur les émotions fait, malgrès tout, du bien. C'est pire quand on garde tout en soit.
  Ton deuil est tout récent, ce que tu èprouve est tristement "normal", nous sommes tous passés par cette terrible phase, ici tout le monde peux te comprendre. J'ai moi-même perdu mon compagnon il y a tout juste 3 ans, et je ne connaît que trop cette souffrance insupportable des premiers mois, cette sensation physique et morale d'avoir été amputé d'une partie de sois-même, ce manque de l'autre, cette nouvelle existence qu'il faut affronter sans l'autre. C'est au jour le jour, un jour après l'autre dans un premier temps. Cette souffrance est là, omniprésente, on n'a pas d'autre choix que de vivre avec, et de continuer les gestes du quotidien; c'est comme si on devait réapprendre les gestes de la vie, de cette vie "sans lui".
  Il faut beaucoup plus de temps pour apprivoiser l'absence, le manque, s'habituer bon gré mal gré au fait que ce sera pour tout le reste de notre vie  :( un jour, on trouve un peu d'apaisement, puis davantage,on parvient, petit à petit, à garder les beaux souvenirs, tout en gardant l'être aimé dans notre cœur. Ca prends plus ou moins longtemps selon les personnes, on ne peux jamais prévoir à l'avance, mais les étapes sont toujours les mêmes, quel que soit le deuil. Je ne vais pas te mentir, le chemin est long et difficile, mais s'ouvrir à des personnes de confiance, sur internet ou/et dans la vie de tous les jours, met, malgrès tout, un peu de baume au cœur.
  Je suis de tout cœur avec toi  :( :-*
 
 
*Où que tu sois, ne m'oublie pas. Ici, ta voix résonnera encore et toujours. C'est un nouveau monde qui s'ouvre à toi; mais c'est un monde où je ne suis pas...* (Dark Sanctuary)

Hors ligne Esmefan

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 7
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Une perte insurmontable
« Réponse #3 le: 13 Mai 2018 à 12:07:04 »
Merci Stana pour ta réponse, j'essaie d'exprimer un peu ce que je ressens pour évacuer toute cette détresse mais rien n'apaise ce trou ce vide qui me torture, je suis entourée mais je me sens tellement seul et incomprise, vivre dans un monde où il n'es pas m'es impossible, des que j'ouvre les yeux cette douleur est la, je me lève en me disant que je pourrais mourir aujourd'hui et que ce cauchemar s'arrête enfin, je vois sur ce site que des personnes y arrivent, que le temps fini par apaise un peu cette douleur mais je ne vois pas comment.... Désolé de ces mots mais je n'es pas la force pour surmonter un telles choque, ces ça on m'a arracher ma moitié il était la a 20h est parti 3h plus tard ces tellement ireel tout en étant horriblement réel je ne sais plus grand chose, une vie où jour le jour sans goût ni envie, ce mode robots qui se met en route pour ne pas sombrer mais ces plus facile de sombrer
Merci de tes mots, 100% juste

Hors ligne lololita

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 181
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Une perte insurmontable
« Réponse #4 le: 14 Mai 2018 à 19:09:19 »
Merci esmefan pour ton message d'encouragement,je pourrai réécrire sur ton fil exactement la même chose,oui se donner l'espoir qu'un jour on verra la lumière au bout du tunnel de nôtre chagrin et que nos chers aimés seront fiers de nous,même si pour l'instant ça nous paraît impossible,ils sont déjà au fond de nôtre coeur et le resteront à jamais.
J'ai commencé le livre du Dc Fauré ,vivre le deuil aubjour le jour,et je comprends mieux certaines choses.
Alors tu as raison,en attendant survivons
Prends soin de toi
Un seul être vous manque et tout est dépeuplé
Lamartine

Hors ligne Stana

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1314
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Une perte insurmontable
« Réponse #5 le: 14 Mai 2018 à 20:24:14 »
  Dès le début de mon deuil, j'ai eu cette volonté-je ne sais toujours pas où j'ai bien pus la trouver....-de continuer à vivre malgrès tout, parce-que c'est ce qu'il aurait voulu, et parce-que je savais que c'était la meilleure façon d'honorer sa mémoire. J'ai toujours voulu qu'il puisse être fier de moi de là où il est. C'est très dur, surtout dans un premier temps, de continuer les gestes du quotidien sans eux, au quotidien, de construire une "nouvelle vie" sans leur présence physique à nos côtés. Ca demande beaucoup de patience, mais je savais, instinctivement, que je devais accepter chaque jour de  chaque ètape, avec les souffrances diverses qui vont avec, accepter d'aller mal, accepter que le mieux-être soit très lent, très progressif...un pas après l'autre. Je pense que nous en sommes tous là.
  Douces pensées à toutes les deux  :( :-*
*Où que tu sois, ne m'oublie pas. Ici, ta voix résonnera encore et toujours. C'est un nouveau monde qui s'ouvre à toi; mais c'est un monde où je ne suis pas...* (Dark Sanctuary)

Hors ligne emi

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 166
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Une perte insurmontable
« Réponse #6 le: 14 Mai 2018 à 21:17:31 »
Je suis ton raisonnement Stana, les rendre fier de nous, en tout cas "essayer".
L'instinct de survie est incroyable, je ne pensais pas que l'on pouvait subir une telle souffrance, alors y survivre... Le plus compliqué c'est de gérer ces montagnes russes. Ce n'est pas une douleur abominable qui se contente de s'etouffe petit à petit, elle revient souvent quand on ne s'y attends pas, et elle lance... Seul le temps et l'envie aussi, peuvent l'user.